.

Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

Le nombre d’or
Le nombre d’or, initialement défini en géométrie pour caractériser des proportions, possède des qualités intrinsèques d’idéal et de perfection. Le nombre d’or s’inscrit donc dans une démarche de recherche d’excellence, de maîtrise et d’apport de simplicité dans la complexité. Pour Atos Origin, le nombre d’or symbolise la concrétisation d’une politique à la fois audacieuse et rigoureuse et porte un projet d’entreprise orienté vers l’excellence.

Sommaire
01 • Avant-propos du Président 02 • Profil 03 • Secteur Informatique – Opportunités et défis 04 • Vision et Stratégie 05 • Gouvernance 06 • Dialogue avec les parties prenantes 07 • Nos engagements et nos réalisations 08 • Responsabilité Sociale et Sociétale 09 • Responsabilité Environnementale 10 • Responsabilité Économique 11 • Portée du Rapport 12 • Rapport d’examen de certains indicateurs de développement durable pour l’exercice 2009 13 • Tableau de correspondance GRI 14 • Indicateurs 15 • Glossaire 01 04 06 08 10 13 16 20 28 32 36 38 40 42 43

01

Avant-propos du Président
Placer le Développement durable au cœur de notre stratégie d’entreprise
Je suis très heureux de vous présenter le premier rapport d’Atos Origin entièrement consacré à la responsabilité d’entreprise, et établi selon les standards internationaux du GRI (« Global Reporting Initiative »), dont Atos Origin est la première société informatique à avoir adhéré en 2009. Le changement climatique, l’exploitation des ressources naturelles, ainsi que la pollution de l’air, de l’eau et du sol sont les conséquences des agissements des États, des entreprises et des individus. Cette situation a déjà un impact tangible dans le monde économique, mais les experts affirment qu’il est encore possible d’inverser la tendance, à condition que les pratiques personnelles et professionnelles changent. Par ailleurs, des phénomènes récents, tels que la rationalisation énergétique, l’instabilité des marchés, la crise financière, les nouvelles régulations environnementales et leurs effets sur les marchés mondiaux forment un environnement nouveau qui contraint les entreprises multinationales à réagir et à énoncer clairement leur position en matière de développement durable. Chez Atos Origin, nous sommes convaincus que le développement durable et la prise en compte des impacts sociaux et environnementaux dans la gestion des entreprises ne sont pas un effet de mode, mais constituent un changement radical qui structure l’environnement d’après-crise. La qualité de l’environnement dans lequel nous vivons et travaillons est essentielle pour l’avenir de tous et est devenue, à juste titre, un axe stratégique du management de l’entreprise. Le développement durable pose des défis étroitement liés à nos métiers informatiques et de récents rapports ont montré que les Technologies de l’information peuvent jouer un rôle prépondérant en matière de réduction de l’empreinte carbone générée par notre secteur d’activités, mais aussi pour d’autres secteurs. De fait, ces technologies apparaissent capables d’exercer un impact positif sur l’environnement et de participer à la lutte contre le changement climatique. Les prestataires de services comme Atos Origin ont un rôle prépondérant à jouer en la matière et, ce, de deux façons. Nous pouvons d’une part, contribuer à réduire l’impact de nos propres activités sur la société et l’environnement, et d’autre part, développer des solutions informatiques innovantes et performantes pour des modèles de croissance plus verts. Nous souhaitons ainsi accompagner nos clients dans la transformation de leurs activités vers un modèle économique plus responsable, ainsi que dans l’optimisation de leur efficacité environnementale. Avec l’ambition d’être reconnu par nos parties prenantes comme acteur de confiance et responsable et d’aider nos clients à réinventer leur modèle de croissance. Je suis convaincu qu’en cette période d’incertitude économique, les entreprises qui intègrent le développement durable au cœur de leur stratégie et de leurs activités prennent une option décisive sur l’avenir. Fort de cette conviction, Atos Origin s’est engagé à adopter les meilleures pratiques en matière de développement durable au sein du Groupe et dans ses activités. De plus, conscients de nos responsabilités sociales dans le contexte économique difficile que nous traversons, nous avons fait de l’emploi et l’employabilité de tous les collaborateurs du Groupe notre première priorité. À moyen terme, notre ambition est d’être reconnu parmi les meilleures entreprises en termes de qualité d’environnement de travail, en anticipant les nouvelles organisations du travail que permettent d’ores et déjà l’essor des nouvelles technologies. Forts de nos engagements et de notre expérience, nous proposons à tous nos clients de les accompagner sur la voie de l’excellence environnementale.

Thierry Breton, Président Directeur Général d’Atos Origin

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 01

Faire la différence
Atos Origin, l’un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, a développé une expertise scientifique et technologique visant à réduire l’impact de ses activités sur l’environnement – démarche communément désignée par le terme « Green for IT » – et, par l’intermédiaire de ses solutions informatiques, ayant pour objectif d’aider ses clients à optimiser leur efficacité environnementale, « IT for Green ». Le développement durable représente un changement de cap majeur en ce qui concerne notre stratégie d’entreprise vis-à-vis de l’industrie informatique, ainsi que de nos clients. Atos Origin est en mesure d’aider ses clients et de les accompagner dans leur transformation vers des services plus respectueux de l’environnement, ayant développé avec succès des solutions de transformation personnalisées, adaptées à leurs besoins. Le programme vise à mettre en place la transformation des activités informatiques, en intégrant les meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique et en réduisant l’impact carbone, ce qui implique le recours à des solutions carboneutres.

02 «

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 03

02
Profil

Atos Origin, l’un des principaux acteurs dans les services informatiques, réalise un chiffre d’affaires annuel de 5,1 milliards d’euros avec un effectif de 49 000 personnes. La mission d’Atos Origin est de contribuer à la performance métier de ses clients en leur offrant des solutions innovantes, créatrices de valeur ajoutée mesurable. En tant que société responsable et intégrée, Atos Origin s’est engagé à décliner les meilleures pratiques dans les domaines environnementaux, sociaux et éthiques au sein de toute son organisation et à accompagner ses clients sur la voie de l’excellence environnementale.

Des Services d’excellence
Au travers des activités de Services Transactionnels de Haute Technologie, de Conseil, d’Intégration de Systèmes et d’Infogérance, et par sa profonde connaissance sectorielle, le Groupe propose des solutions innovantes, complètes et spécifiques. Nos clients sont de grands groupes ou organisations multinationaux, de même que des petites et moyennes entreprises avec lesquelles nous travaillons en partenariat sur le long terme. Atos Origin est le Partenaire Informatique Mondial du Comité International Olympique et est, à ce titre, en charge de l’informatique des jeux Olympiques, mais il est aussi actif dans d’autres environnements critiques tels que le contrôle aérien, les solutions de paiement, ou les systèmes de contrôle de centrales nucléaires. Dans l’ensemble de ces activités, nous remplissons des missions où la problématique du développement durable est de plus en plus essentielle et développons des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement qui permettent à nos clients d’optimiser leur efficacité environnementale, de réduire leur empreinte carbone et d’assurer la pérennité de leur organisation. >> Le Conseil – Nous offrons des services et solutions de « bout en bout », allant du développement de stratégies jusqu’au choix de solutions et de technologies adaptées. Nos clients sont ainsi en mesure d’améliorer leur productivité et de générer davantage de valeur grâce à une approche innovante des processus métiers, conjuguée à une intégration performante des technologies, ainsi que par des investissements stratégiques en ressources humaines. Atos ConsultingTM s’assure que tous les aspects d’une organisation – ressources humaines, processus et technologie – sont entièrement alignés sur la stratégie de l’entreprise. Impactant l’entreprise à tous ses niveaux, le développement durable est intégré à l’ensemble des domaines d’intervention : stratégie, organisation et processus, systèmes et technologies, gestion des hommes. >> L’Intégration de Systèmes – Notre vaste expérience en matière d’intégration des personnes, des processus et des technologies nous permet de concevoir, de développer et d’exploiter des solutions pratiques et robustes. Nos experts travaillent avec nos clients au développement, au déploiement et à la maintenance de systèmes au service de leur stratégie métier globale. Les prestations d’Atos Origin contribuent à réduire les impacts environnementaux et sociaux, en privilégiant les bonnes pratiques à la fois dans le choix, le développement, la gestion et les usages des systèmes d’information.

04 «

Chiffres clés
• Chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros • 49 000 employés • Opérant à travers le monde • 45 000 ingénieurs

Chiffre d’affaires

>> L’Infogérance – Nous prenons en charge avec succès la gestion des infrastructures clés de nos clients : centres de données, assistance micro-informatique, parcs de serveurs et réseaux de communication. Nous fournissons à travers notre réseau mondial, des services accessibles 24h/24 et 7j/7, et disposons d’une expérience inégalée en matière de déploiement de solutions complexes multisites. Nous offrons à nos clients des solutions leur permettant de réduire leur empreinte environnementale en réduisant et en optimisant leur consommation d’énergie. >> Services Transactionnels de Haute Technologie Au travers de sa filiale Atos Worldline, Atos Origin est le leader dans les transactions électroniques. Nous sommes spécialisés dans les paiements électroniques (émission, acquisition, terminaux, solutions de paiement et traitement de cartes), les eCS (services en ligne pour les clients, les citoyens et les communautés) ainsi que les services pour les marchés financiers. Nous offrons une forte capacité de traitement industriel qui permet de traiter des milliards de transactions électroniques. Cette expertise permet la dématérialisation des échanges mondiaux, contribuant ainsi à l’amélioration de la protection globale de l’environnement. Les solutions fournies s’appuient sur des technologies innovantes et des data centers énergétiquement efficaces.

France Benelux Royaume-Uni Atos Worldline All./ Europe cent./ EMA Espagne / Amérique du sud Reste du monde

22 % 19 % 18 % 16 % 11 % 8% 5%

Secteur Public Services Financiers Télécommunications et Média Industrie Énergie et Services Publics Distribution Autres

28 % 22 % 14 % 13 % 10 % 10 % 4%

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 05

03
Secteur informatique Opportunités et défis
Les entreprises et les organisations devront agir sans délais pour réduire leurs émissions de carbone afin de se conformer aux objectifs de réduction. Les technologies de l’information apparaissent donc comme un levier clé de la transformation des entreprises vers un modèle plus durable. Les prestataires de services peuvent et doivent maîtriser les technologies afin de répondre aux problèmes liés au changement climatique et s’efforcer d’amener le public et les entreprises à modifier véritablement leurs comportements.

Technologies de l’information - Le dilemme
Nous sommes confrontés à un dilemme : il est nécessaire, d’une part, de réduire les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre engendrées par le secteur informatique et a priori responsables du changement climatique, et, d’autre part, d’utiliser nos technologies pour contribuer à rendre le monde plus durable. Chez Atos Origin, nous agissons sur ces deux axes. Nous réduisons de manière significative les émissions de gaz à effet de serre de trois manières : >> réduction de l’empreinte carbone de notre branche d’activité ; >> développement d’applications allant dans le sens du développement durable ; >> soutien du développement d’équipements, d’applications et de réseaux moins polluants et d’un meilleur rendement énergétique. La technologie peut fournir des solutions de mesure et de pilotage de la consommation énergétique, mais aussi transformer radicalement la façon dont les entreprises fonctionnent en modifiant leurs processus, leurs chaînes de valeur, leurs réseaux d’entreprise et la société dans son ensemble. L’augmentation inévitable du coût de l’énergie devrait susciter un intérêt grandissant pour « l’informatique verte », de plus lorsque la fiscalité carbone sera définitivement adoptée par la majorité des pays, impactant en conséquence le coût de l’énergie, cette tendance devrait encore se renforcer. Les prestataires de services informatiques, doivent être prêts à faire face à cette poussée de la demande et Atos Origin est d’ores et déjà en mesure d’y répondre. Une étude récente menée conjointement avec IDC (« International Data Corporation ») montre que l’intégration du développement durable contribue à améliorer la productivité et la profitabilité des entreprises et que les sociétés ayant mis en place des programmes de développement durable engagés réalisent des marges bénéficiaires supérieures de 2 %. Les entreprises ont donc l’opportunité, non seulement, d’anticiper ces changements et d’intégrer le développement durable dans leur modèle économique, mais également de se démarquer en utilisant les technologies de l’information comme levier de transformation de l’entreprise et de changement des comportements qui répondent aux enjeux du développement durable. Les prestataires de services peuvent et doivent maîtriser les technologies afin de répondre aux problèmes liés au changement climatique et s’efforcer d’amener le public et les entreprises à modifier véritablement leurs comportements.

06 «

« Le rôle le plus important des technologies de l’information consistera à améliorer l’efficacité énergétique d’autres secteurs, pouvant ainsi générer des économies de carbone cinq fois supérieure aux émissions du secteur informatique en 2020. » GeSI, the Global e-Sustainability Initiative

Tendances d’avenir
L’engagement fort envers l’innovation, la collaboration et les partenariats est un moyen pour Atos Origin de garantir à ses clients un succès commercial pérenne et une croissance soutenue durable. En 2009, Atos Origin a créé une « Communauté Scientifique » regroupant 50 ingénieurs de l’entreprise considérés par leurs collègues comme des scientifiques de premier plan. Cette initiative, qui souligne la démarche d’innovation permanente du Groupe, a pour but d’aider Atos Origin à anticiper les bouleversements technologiques et les nouveaux défis qui attendent sa branche d’activité, ainsi qu’à formuler sa vision en la matière. Ce réseau compte actuellement des représentants de tous les horizons et de toutes les compétences, ainsi que de tous les pays où Atos Origin est présent. Sa mise en place souligne l’importance de l’innovation sur le marché dynamique des services informatiques et la nécessité d’adopter une approche proactive pour identifier et anticiper les technologies qui changeront les règles du jeu. Elle contribuera de manière essentielle à renforcer le positionnement d’Atos Origin comme un des acteurs clés de l’industrie des services informatiques et à souligner sa démarche d’innovation permanente. Son rôle consistera à identifier, à suivre et à émettre des propositions de valeur innovantes exploitant les technologies et les marchés émergents dans des domaines tels qu’entre autres, l’éco-innovation, l’informatique « verte », la gestion intelligente de l’énergie, etc. Le site Web « Look Out » d’Atos Consulting constitue un autre moyen important de se préparer aux opportunités et aux défis qui attendent le secteur informatique (http://lookout.atosconsulting.com/). Il publie, entre autres, l’analyse des tendances, des défis opérationnels et des opportunités commerciales émergentes menés par Atos Consulting. Il comprend également une présentation générale des tendances et des opportunités STEP (socioculturelles, technologiques, économiques et politiques) les plus récentes et de l’agenda CxO. Documenté, rédigé et produit sous l’égide d’Atos Consulting, « Look Out » regroupe des articles émanant de plus de 300 experts d’Atos Origin, d’Atos Consulting et d’Atos Worldline, tous pays confondus. Le fait de pouvoir puiser dans un groupe aussi large et aussi divers de collaborateurs, non seulement prêts à partager leurs connaissances, leur expérience et leur passion, mais aussi en contact étroit et régulier avec les véritables acteurs et décideurs du marché, en fait un outil de recherche aussi précieux pour nous que pour nos clients.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 07

04
Vision et stratégie
Les prestataires de services informatiques comme Atos Origin ont un rôle déterminant et peuvent contribuer à faire la différence pour les entreprises et l’environnement. En tant qu’entreprise d’envergure internationale, Atos Origin s’engage en faveur d’une croissance responsable, qui implique de mettre en œuvre le développement durable dans son organisation comme dans les services proposés à ses clients. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie globale du Groupe qui vise à mettre en place les meilleures pratiques, sur le plan économique, social et environnemental, tant au niveau de nos activités que de nos relations avec les différentes parties prenantes.

Mission et vision de l’entreprise
Alors que la reprise économique s’amorce, le Groupe se doit d’être prévoyant. Cela est particulièrement important pour des sociétés de services informatiques comme Atos Origin, dont les activités consistent à soutenir la performance de nos clients dans des environnements commerciaux en constante évolution. Nous percevons quatre grands changements majeurs qui assureront la croissance de nos clients et celle de leurs clients : >> Social : la multiplication des interactions avec les nombreuses communautés hyperconnectées. >> Technologique : les offres technologiques comme le Cloud vont évoluer. >> Économique : le pouvoir va se déplacer vers les économies émergentes d’Asie et avec l’intensification de la concurrence mondiale, les entreprises devront protéger et augmenter leurs marges. >> Financier : l’argent et le capital seront plus difficiles à sécuriser. À propos du secteur informatique : >> La première ère des technologies de l’information était caractérisée par les processus de gestion, l’administration, les transactions et les opérations quotidiennes avec les clients. Ces services constituent

désormais une nécessité et une obligation pour nos clients. Aujourd’hui, leurs objectifs principaux sont l’efficacité et le développement durable : les coûts doivent baisser et nos clients attendent désormais des solutions plus industrialisées, mais délivrées de façon responsable. >> Nous sommes confrontés à un autre défi : la gestion de la masse d’informations non structurées. Celles-ci envahissent actuellement nos systèmes de communication, créant ainsi de nouvelles opportunités commerciales. Cela devrait se traduire par une vague de nouveaux services, similaires à celui d’Internet, en particulier dans le domaine de l’informatique verte (« Green IT »). Un programme de développement durable majeur et ambitieux soutient cette vision. La société s’engage dans cette voie avec la ferme conviction qu’elle constitue également un atout commercial, puisque les enjeux sociaux et environnementaux seront une tendance clé du marché de l’informatique d’après la crise.

Donner l’exemple en matière de responsabilité d’entreprise
L’engagement social et environnemental d’Atos Origin ne date pas d’hier. Le climat économique actuel conforte sa conviction qu’il est important de poursuivre les efforts, de renforcer et de mettre en œuvre la vision et la stratégie de développement durable du Groupe.

08 «

« Nos actes sont la meilleure preuve de notre engagement. »
Thierry Breton, Président Directeur Général d’Atos Origin

Comme mentionné précédemment, Atos Origin a un rôle prépondérant à jouer en la matière : nous pouvons limiter l’impact de nos propres activités sur l’environnement, et, grâce à nos solutions performantes et respectueuses de l’environnement, accompagner nos clients dans la transformation de leurs activités vers un modèle économique plus responsable. Atos Origin souhaite donc apparaître comme un acteur majeur dans les services informatiques, qui comprend et anticipe les problèmes, n’a pas attendu pour agir et peut aider ses clients à évoluer vers des pratiques plus durables, en particulier dans les domaines ci-dessous : >> Personnes – garantir l’équité sociale. >> Profit – créer la prospérité économique. >> Planète – protéger l’environnement. Nous voulons aussi être considérés et reconnus comme une société internationale qui : >> s’engage activement en faveur de valeurs environnementales et sociales ; >> met son savoir-faire et son sens de l’innovation au service du « Green IT » et de l’informatique pour l’environnement « IT for Green » ; >> évalue et applique des plans d’action afin de générer une valeur ajoutée mesurable pour ses parties prenantes ; >> renforce ses capacités et commercialise un portefeuille de solutions « Green IT ». Atos Origin s’engage en faveur d’une croissance responsable, qui implique de mettre en œuvre le développement durable dans son organisation comme dans les services proposés

à ses clients. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie globale du Groupe qui vise à mettre en place les meilleures pratiques, sur le plan économique, social et environnemental, tant au niveau de nos activités que de nos relations avec les différentes parties prenantes. Atos Origin exerce ses activités conformément à un code d’éthique et dans le respect des dix principes du Pacte mondial des Nations unies relatifs aux droits de l’Homme, aux normes du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption.

« Bien-être au travail »
Fin 2009, Atos Origin a lancé un programme « Bien-être au travail » (« Well Being at Work ») à l’échelle du Groupe. Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de son plan de transformation, a pour objectif de revisiter le rapport au travail de ses salariés, en s’appuyant sur les nouvelles technologies, et en intégrant les attentes sociales des collaborateurs, génération « Y » inclue, l’objectif étant, d’ici à 2012, de classer Atos Origin parmi les entreprises distinguées pour la qualité de leur environnement de travail. Début 2010, un conseil composé de 30 jeunes talents du Groupe dans le monde a été mis en place et le Groupe déclinera le programme en sept projets sociaux concrets, dans le cadre d’une approche qui couvrira notamment tous les aspects de l’entreprise de demain (organisation du travail, management, environnement de travail, reconnaissance des collaborateurs, savoir-faire et compétences, communication et lien social, responsabilité sociale d’entreprise).
Pour plus d’information, se référer au chapitre 8.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 09

05
Gouvernance

Début 2009, Atos Origin a lancé un programme en interne afin d’intégrer le développement durable au cœur de sa stratégie et de ses processus métiers. Un Bureau du Développement durable a été mis en place et est composé d’une équipe internationale dont les membres représentent les principaux pays et lignes de service du Groupe. Les projets relèvent de trois axes : la responsabilité sociale, l’engagement environnemental et le développement stratégique.

À l’occasion de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 10 février 2009, Atos Origin est passé d’un statut de société anonyme avec directoire et Conseil de Surveillance à une nouvelle structure de gouvernance avec Conseil d’Administration élu par les actionnaires. La Direction Générale du Groupe est composée actuellement d’un Président Directeur Général, Thierry Breton, et de deux directeurs adjoints, Charles Dehelly et Gilles Grapinet. En juillet 2009, Thierry Breton a nommé Philippe Mareine, Secrétaire Général du Groupe lui reportant directement, pour assurer la responsabilité globale du programme de développement durable. Il est entouré : >> du responsable du programme développement durable, qui lui soumet un compte rendu mensuel ; >> de l’équipe internationale du Bureau du Développement durable, dont les membres représentent les principaux pays et lignes de service d’Atos Origin, chargée de la responsabilité sociale, de l’engagement environnemental et du développement stratégique ; >> d’une équipe de représentants sélectionnés qui lui remettent un rapport hebdomadaire et organisent des ateliers mensuels présidés par le Secrétaire Général du Groupe.

Cette structure doit veiller à ce que le développement durable soit intégré aux procédures générales de management et systématiquement abordé lors des réunions du Comité Exécutif et du Conseil d’Administration. La coordination au sommet de l’entreprise lui confère une visibilité mondiale et permet de faire connaître et d’exploiter les initiatives aussi nombreuses que diverses menées aux quatre coins du globe, ainsi que d’apporter aux programmes locaux un soutien, une exposition et des encouragements accrus au niveau international.

Projet Développement durable
Le projet Développement durable lancé début 2009 dans le cadre du programme TOP (« Total Operational Performance ») du Groupe a pour but d’installer le développement durable au cœur de notre stratégie et de nos processus métiers. Piloté par le Secrétaire Général du Groupe, ce programme nous a permis de formaliser notre politique interne de développement durable pour 2009. Ce projet (baptisé T17 dans le programme TOP) est placé sous la responsabilité d’une équipe internationale représentant des pays où le Groupe est implanté. Il s’appuie sur ses lignes de service et ses principales fonctions afin de valoriser les compétences et les initiatives locales, et faciliter la cohérence et l’homogénéité de leur mise en œuvre.

10 «

Assurer l’harmonisation et l’efficacité de la planification, de la mise en œuvre et du suivi des différentes initiatives menées au sein du Groupe.

Les projets relèvent de trois axes : >> Responsabilité sociale - se mettre en conformité avec les réglementations en vigueur afin de renforcer nos valeurs grâce à l’engagement de tous les collaborateurs d’Atos Origin. >> Engagement environnemental - élaborer des politiques et des procédures internationales afin de réduire notre consommation d’énergie et notre empreinte carbone, en particulier dans les data centers. >> Développement stratégique - développer un nouveau portefeuille de solutions « Green IT » et « Enterprise Sustainability » afin de structurer et d’élargir nos services et solutions et de fournir des outils aux commerciaux. L’équipe s’est appuyée sur ces axes pour mettre en œuvre en 2009 plusieurs projets d’envergure internationale, dont : >> la production du premier rapport sur le développement durable pour l’ensemble du Groupe ; >> l’élaboration de plusieurs politiques internationales « vertes » ; >> la mise en conformité avec la certification ISO 14001 dans les principaux pays ;

>> le lancement d’une campagne internationale de sensibilisation du personnel ; >> la mesure de l’empreinte carbone de l’entreprise ; >> la participation à plusieurs études de marché sur l’informatique « verte ».
Pour plus d’information, se référer au chapitre 7.

Politiques d’entreprise « vertes »
Au cours de l’année 2009, nous avons élaboré et finalisé plusieurs politiques internationales relatives au développement durable et à la responsabilité d’entreprise, dont, notamment : >> la politique internationale d’achat responsable
Pour plus d’information, se référer au chapitre 7.

>> la politique de déplacement «vert » ; >> la politique de gestion du parc automobile « intelligente » ou « verte » ; >> la politique internationale de gestion des déchets.
Le chapitre 9.3 aborde tous ces points en détail.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 11

05

Gouvernance

Chiffres clés
Atos Origin exerce ses activités conformément à un code d’éthique et dans le respect des dix principes du Pacte mondial des Nations unies relatifs aux droits de l’Homme, aux normes du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption.

Adhésion au Pacte mondial des Nations unies
En 2009, nous avons créé une équipe comprenant des représentants des Ressources humaines, du service Juridique, du service Audit et du service Communication, chargée d’actualiser les valeurs et les principes d’Atos Origin afin d’aligner notre code d’éthique actuel sur les principes du Pacte mondial des Nations unies et la nouvelle stratégie de management. La signature de ce document en 2010 affirmera notre volonté de renforcer notre engagement, puisque nous devrons communiquer chaque année les progrès accomplis concernant les 10 principes en question.

Certification ISO 14001

Nous avons poursuivi notre politique de déploiement progressif de la certification ISO 14001 dans chaque pays. En 2009, Atos Origin a obtenu cette certification environnementale pour ses sites espagnols (Madrid et Barcelone), ainsi que pour l’ensemble de ses sites et data centers néerlandais, soit 20 au total en seulement sept mois. Le processus s’étendra progressivement en 2010 à la France, au Royaume-Uni, à l’Allemagne et à d’autres pays.

Nouveaux partenariats avec des sociétés stratégiques Évaluation de l’impact de nos activités sur l’environnement
En 2009, nous avons également mené plusieurs actions au sein du Groupe afin d’évaluer et de suivre nos activités et d’en mesurer l’impact sur l’environnement, telles que le programme international CFAP (« Carbon Footprint Abatement Program ») pour mesurer l’empreinte carbone du Groupe et la rapporter pour la première fois à l’organisation Carbon Disclosure Project. En France, en collaboration avec 02 France et l’Ademe, nous avons mesuré l’empreinte carbone globale de notre data center d’Aubervilliers, une première pour une société de services informatiques. Au Royaume-Uni, c’est avec l’aide d’AECOM et du Carbon Trust que nous avons mesuré les émissions de carbone de nos activités. Atos Origin aide les entreprises à acquérir un avantage concurrentiel déterminant grâce à sa profonde connaissance du marché et au recours aux meilleures pratiques. Nous profitons de notre vaste réseau de partenaires et d’alliances stratégiques pour associer notre savoir-faire à leurs technologies innovantes et à leurs logiciels afin d’élaborer des solutions durables aux excellentes performances et aptes à relever les défis que pose le contexte incertain actuel.

12 «

06
Dialogue avec les parties prenantes
En tant que groupe d’envergure internationale, Atos Origin contribue à promouvoir et à développer un comportement responsable en influençant positivement ses parties prenantes pour qu’elles prennent en compte le développement durable dans leurs processus de décision. Les communications régulières avec ses clients, employés, fournisseurs et partenaires permettent d’identifier les principaux enjeux pour le Groupe en matière de développement durable.

Atos Origin communique régulièrement avec ses parties prenantes afin de les alerter, de les mobiliser et de les sensibiliser aux enjeux du développement durable. Ses parties prenantes sont : >> les employés ; >> les clients ; >> les actionnaires ; >> les fournisseurs/partenaires ; >> les gouvernements et instituts de normalisation ; >> les organisations sociétales (associations caritatives, ONG, par exemple).

Clients
Actuellement chaque pays conduit ses propres enquêtes de satisfaction clients. Des projets majeurs ont été menés aux Pays-Bas (moyenne de 2,5 sur une échelle de 1 à 6, où 1 correspond à très bon et 6 à médiocre), en Allemagne (2,2/5) et en Pologne (2,7/5). Les autres indicateurs de satisfaction clients sont, entre autres, le niveau élevé de commandes récurrentes (65 %) et l’attribution de prix, par exemple : >> En novembre 2009, le service clients de la société française POWEO, géré par Atos Origin, a été élu « Service clients de l’année 2010 » pour la troisième année consécutive. >> Premier Inn, client majeur au Royaume-Uni, a emporté le prix « Business Travel World Awards » pour son programme « Business Account Card » conçu, mis en place et géré par Atos Worldline.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 7.

Les employés Les clients Les actionnaires

Dialogue avec les parties prenantes
Les fournisseurs/ partenaires Les gouvernements et instituts de normalisation

Les organisations sociétales (associations caritatives, ONG, par exemple).

En 2009, nous avons mis en place une équipe en charge de répondre aux demandes de nos clients concernant nos engagements et actions en matière de développement durable. Sur la base des différents RFI’s nous avons élaboré un document avec 14 réponses. En 2010, nous consoliderons également les diverses enquêtes de satisfaction clients locales afin d’en tirer un modèle international basé sur les enquêtes menées actuellement aux Pays-Bas.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 13

06

Dialogue avec les parties prenantes

Permettre d’identifier les principaux enjeux pour le Groupe en matière de développement durable.

Implication des collaborateurs Sensibilisation
En 2009, nous avons lancé la campagne mondiale interne « Faisons la différence » visant à augmenter la sensibilisation interne au développement durable et à encourager les initiatives environnementales et la responsabilité individuelle.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 8.

Nombre de nos collaborateurs participent activement à la rédaction de livres blancs et d’articles déterminants sur les questions de développement durable. En voici quelques exemples pour 2009 : >> Étude européenne publiée par Atos Origin et IDC sur le thème « L’analyse de rentabilité de l’excellence environnementale est réelle » – avril 2009. L’étude révèle que les entreprises dotées de programmes de développement durable solidement établis affichent des marges supérieures d’au moins 2 %. >> Livre blanc « Le développement durable, un atout commercial » – février 2009. Dans l’environnement économique difficile actuel, le développement durable peut créer de nouvelles opportunités grâce aux innovations destinées à lutter contre le changement climatique et à renforcer notre sécurité énergétique.

>> Magazine français « Perspectives » destiné aux clients – janvier 2009. Cette huitième édition de « Perspectives » est consacrée à l’informatique « verte » et disponible en ligne en français à l’adresse suivante : http://infos.fr.atosorigin.com/ perspectives/ >> Livre blanc « Les technologies de l’information : la clé d’un monde plus durable » – décembre 2009. Ce livre blanc explique le rôle fondamental de la technologie pour s’attaquer à de nombreux problèmes liés au changement climatique. Des mises à jour et d’autres informations en rapport avec le développement durable ont été régulièrement publiées sur les pages Développement durable du site Web du Groupe, www.atosorigin.com/sustainability. En interne, nous avons également lancé « FISH », acronyme de « Fresh Ideas Start Here ». Cette plate-forme en ligne permet à tous les employés d’exprimer leurs idées sur la manière dont nous pouvons réinventer et renforcer Atos Origin. Leurs suggestions peuvent porter sur n’importe quel sujet en rapport avec l’entreprise et plusieurs « challenges » incitent le personnel à participer.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 8.

14 «

Actionnaires
Un rapport complet sur nos activités, nos engagements et nos réalisations en 2009 sera présenté au Conseil d’Administration et aux actionnaires lors de l’Assemblée Générale Annuelle. Il sera diffusé en ligne en 2010 et ne sera imprimé qu’à un nombre restreint d’exemplaires.

Appartenance à des organisations gouvernementales, laboratoires d’idées et organisations sociétales
Atos Origin participe activement à des organisations telles que le Green Grid, un consortium de fabricants et d’utilisateurs de solutions informatiques, qui mène des initiatives de promotion du développement durable au niveau national, européen ou mondial. Atos Origin a participé à la préparation du rapport DETIC (Développement Éco-responsable et TIC), ainsi qu’au « Rapport sur les TIC » afin de promouvoir les data-centers et l’informatique « verte » en France. En Espagne, nous avons parrainé le premier Congrès sur les technologies de l’information « verte » avec Asimelec (association du secteur IT) et avec l’appui fort du gouvernement. En France, Atos Origin (en tant que membre de Syntec Informatique, l’association française des SSII et des éditeurs de logiciels) participe au groupe de réflexion sur l’informatique « verte » lancé, en janvier 2009, par Christine Lagarde, ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, et Luc Chatel, secrétaire d’État chargé de l’industrie et de la consommation. L’objectif de ce groupe est d’encourager l’utilisation éco-responsable des TIC. Atos Origin participe à la publication de rapports sur l’informatique « verte » en collaboration avec Syntec Informatique et les acteurs clés du marché et a notamment coordonné la publication du premier rapport consacré à l’informatique « verte » et à la dématérialisation.

Fournisseurs
En 2008, nous avons noué un partenariat avec Ecovadis, spécialiste des solutions d’achat responsables, afin de déterminer si le volet choix des fournisseurs de notre politique d’achat tient compte de la responsabilité sociale et environnementale. Cette collaboration a débouché sur une charte reprenant les valeurs du Pacte mondial des Nations unies, jointe à tous les nouveaux contrats depuis mai 2009. Une politique internationale complète sera lancée en 2010 et notre partenariat avec Ecovadis se poursuivra jusqu’en 2012. Notre objectif étant de réduire les risques de notre chaîne logistique tout en influençant de manière positive nos fournisseurs, ce qui les incitera à développer des produits innovants et à appliquer les meilleures pratiques.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 7.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 15

07
Nos engagements et nos réalisations
Atos Origin s’engage à placer le développement durable au cœur de sa stratégie et de ses processus métiers. Dans le cadre de son programme Développement durable, il a pris plusieurs engagements importants et déjà obtenu de nombreux résultats significatifs dans les trois domaines suivants : Responsabilité sociale et sociétale ; Responsabilité environnementale ; et Responsabilité économique.

Principaux engagements en 2009
>> Adopter les meilleures pratiques en matière de développement durable, respecter les normes internationales et anticiper les réglementations européennes à venir. >> Continuer à investir dans le développement des compétences de nos collaborateurs et nous engager en faveur de la responsabilité sociale d’entreprise. >> Améliorer notre performance environnementale et réduire notre empreinte carbone d’au moins 15 % d’ici à 2011 par rapport aux chiffres de 2008 et à périmètre comparable. >> Promouvoir une politique d’achat responsable à l’échelle internationale. >> Accompagner nos clients sur la voie de l’excellence environnementale et les aider à optimiser leur efficacité environnementale.

Adopter les meilleures pratiques en matière de développement durable, respecter les normes internationales et anticiper les réglementations européennes à venir
En 2009, le Groupe a pris deux décisions majeures : >> Partenariat avec la Global Reporting Initiative En 2009, Atos Origin a signé un partenariat avec la Global Reporting Initiative (GRI). En 2010, la société communiquera pour la première fois ses réalisations en matière de développement durable conformément à cette référence internationale. Cet engagement est une décision stratégique pour Atos Origin, qui exige de l’entreprise une politique claire, la communication d’objectifs et de mesures et la publication des réalisations et résultats de manière transparente et quantitative. >> Adhésion au Pacte mondial des Nations unies Atos Origin exerce ses activités conformément à un code d’éthique et dans le respect des dix principes du Pacte mondial des Nations unies relatifs aux droits de l’Homme, aux pratiques en matière de travail, aux normes environnementales et à la politique de lutte contre la corruption. En 2010, le Groupe signera officiellement le Pacte mondial, scellant ainsi son adhésion formelle à ces principes.

16 «

Développer les compétences de nos collaborateurs et nous engager en faveur de la responsabilité sociale d’entreprise
Préserver l’emploi et assurer l’employabilité de nos collaborateurs a été la priorité d’Atos Origin dans le contexte économique actuel. En 2009, 4 500 ingénieurs ont été recrutés, dont la moitié de diplômés. En 2010, l’objectif est de doubler nos efforts en matière de formation afin d’avoir les compétences nécessaires pour répondre aux besoins de nos clients. À moyen terme, notre ambition est d’être reconnu parmi les meilleures entreprises pour la qualité de leur environnement de travail selon les meilleurs standards internationaux. Atos Origin a lancé son programme « Bien-être au travail » en décembre 2009. Cette initiative, qui s’inscrit dans son plan de transformation, a pour but d’anticiper de nouvelles manières de travailler et d’attirer et de retenir les meilleurs et couvre : les méthodes de travail, le lieu de travail, les comportements en matière de management, l’amélioration des compétences et la reconnaissance des collaborateurs, etc. Cela permettra également le développement de nouvelles offres distinctives pour nos clients, basées par exemple sur le « social computing ». En 2009, Atos Origin Espagne a été retenu par la Corporate Research Foundation parmi les entreprises présentant les meilleures perspectives d’avenir (« Empresa con más futuro », « Top Employers ») et figure parmi les 100 meilleurs employeurs.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 8.

Améliorer notre performance environnementale et réduire notre empreinte carbone
Les mesures prises en 2009 pour améliorer notre performance environnementale et réduire notre empreinte carbone et la consommation d’énergie de nos bureaux et de nos data-centers nous ont permis d’obtenir la certification ISO 14001 pour l’ensemble de nos activités. Nous avons également lancé, à l’échelle du Groupe, le programme « CFAP » afin de mesurer notre empreinte carbone et de la communiquer pour la première fois à l’organisation Carbon Disclosure Project. Parmi les autres mesures importantes, on peut citer l’élaboration et la finalisation de plusieurs politiques internationales relatives au développement durable et à la responsabilité d’entreprise, notamment : >> politique de déplacement « verte » (« Green Travel ») ; >> politique de gestion du parc automobile « intelligente » ou « verte » ; >> politique internationale de gestion des déchets ; >> politique de développement de l’approvisionnement en énergie non polluante.
Ces mesures sont détaillées au chapitre 9.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 17

07

Nos engagements et nos réalisations

Promouvoir une politique d’achat responsable à l’échelle internationale
Notre politique d’achat responsable mondiale s’applique à toutes les catégories d’achat. Elle tient compte de l’environnement à tous les stades du processus d’achat et de prise de décision. Désormais jointe aux nouveaux contrats, notre Charte des achats énumère des exigences environnementales et sociales, et les fournisseurs doivent maintenant s’engager à ses principes. Ce programme passe aussi par la sensibilisation des acheteurs (100 % de nos acheteurs ont suivi une formation en 2009), par la mesure des performances environnementales et sociales des fournisseurs, par la mise en œuvre de critères de sélection spécifiques et par le suivi d’indicateurs spécifiques. Notre politique intègre le développement durable dans les critères de choix des fournisseurs. Notre objectif est d’arriver à une pondération moyenne de 10 % de ce facteur. Voilà pourquoi nous évaluons chaque année, avec l’aide d’Ecovadis, la performance sociétale et environnementale d’une grande partie de nos fournisseurs (représentant 35 % de nos dépenses totales en 2009). L’un de nos objectifs est de réduire les risques de notre chaîne logistique tout en influençant nos fournisseurs de manière positive, ce qui les incitera à développer des produits innovants et à appliquer les meilleures pratiques.

Accompagner nos clients sur la voie de l’excellence environnementale et les aider à optimiser leur efficacité environnementale
Grâce aux technologies de l’information, les entreprises vont pouvoir maîtriser, mettre en œuvre, gérer et améliorer leurs programmes de développement durable tout en renforçant leur rentabilité économique. La croissance des structures informatiques, grandes consommatrices d’énergie, se poursuit et la fabrication, la distribution et le fonctionnement de leurs équipements consomment de plus en plus de ressources. Au début de l’année 2010, Atos Origin a lancé ses solutions Ambition Zéro Carbone afin d’accompagner ses clients sur la voie de l’excellence environnementale. Cette nouvelle solution a été élaborée avec le soutien de sa communauté scientifique (les 50 meilleurs scientifiques du Groupe). Ce programme vise à mettre en place la transformation des activités informatiques, c’est-à-dire l’intégration des meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique et la réduction de l’impact carbone, laquelle implique le recours à des alternatives compensatoires.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 10.

18 «

« Parvenir à l’excellence en matière de développement durable est un objectif ambitieux et à long terme. Chaque jour, nos actions confirment notre détermination à atteindre cet objectif. »
Thierry Breton, Président Directeur Général d’Atos Origin

Prix et récompenses
En 2009, les prix suivants ont reconnu les efforts d’Atos Origin en matière de responsabilité d’entreprise. >> Le Comité d’organisation des jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2010 de Vancouver (VANOC) nous a décerné une « Étoile de la durabilité » pour notre contribution à la réalisation de ses objectifs de développement durable.
Pour plus d’information, se référer au chapitre 10.

>> En novembre 2009, le service clients de la société française POWEO, géré par Atos Origin, a été élu « Service clients de l’année 2010 » pour la troisième année consécutive dans la catégorie Opérateurs de gaz et d’électricité. Chargé des relations clients multicanaux (téléphone, SMS, fax, courrier, e-mail), Atos Worldline prend en charge tous les contacts entrants et sortants avec efficacité, rapidité et sécurité. La fiabilité et l’innovation des informations dispensées et le niveau élevé de qualité de service renforcent les relations de POWEO avec sa clientèle. >> Les 800 responsables informatiques interrogés dans l’enquête commanditée par Management Team, un magazine de management néerlandais de premier plan, ont désigné Atos Origin n° 1 des services informatiques aux Pays-Bas pour la deuxième année consécutive. >> En 2009, pour la première fois, Atos Origin a été analysé de manière positive par Forrester et IDC dans le cadre de leur rapport sur le marché des services « Green IT ».

>> « EMEA North Partner Award 2008 for most innovative use of virtual infrastructure » (prix récompensant l’usage le plus innovant de l’infrastructure virtuelle). Atos Origin a reçu ce prix à l’occasion de la manifestation WMworld 2009, qui s’est déroulée à Cannes, pour son utilisation innovante et durable de la technologie VMware chez ses clients européens. >> Nous avons obtenu le titre de « Best Business » aux West Lothian Business Excellence Awards 2009, qui ont eu lieu en Écosse. Cette récompense saluait les résultats d’Atos Origin, mais aussi le programme de covoiturage mis en place pour son personnel en juillet 2008. Cette initiative a diminué l’empreinte carbone de l’entreprise et fait réaliser des économies aux salariés.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 19

08
Responsabilité Sociale et Sociétale
Pour Atos Origin, les collaborateurs constituent l’actif le plus précieux. Avec leur savoir-faire et leur niveau élevé de compétence, ils fournissent aux clients des services exemplaires. Ils renforcent l’image d’excellence du Groupe et contribuent de manière substantielle à sa notoriété, sa compétitivité et sa rentabilité. Le développement de nos collaborateurs a été au cœur de notre stratégie en 2009.

Composition de l’effectif

Contribuer au développement de nos collaborateurs et au « Bien-Être au travail »
Depuis le début de l’année 2009, la priorité a été donnée au développement du personnel. Dans le climat économique actuel, il était essentiel de préserver l’employabilité de tous les collaborateurs du Groupe et de leur assurer des possibilités de mobilité sur le plan technologique, d’une ligne de service à une autre, ou de leur fournir l’opportunité de connaître d’autres cultures par des missions à l’international plus ou moins longues. En 2009, Atos Origin a lancé un certain nombre d’initiatives avec pour objectif d’imaginer de nouvelles méthodes de travail, en s’appuyant sur les nouvelles technologies, et en intégrant les attentes sociales des collaborateurs, génération “Y“ inclue, l’objectif étant de classer Atos Origin parmi les entreprises les plus prisées. Cet engagement envers nos collaborateurs aura un impact positif sur la performance du groupe. Les principaux projets sont décrits ci-dessous.

Toutes les informations relatives à notre effectif figurent dans notre Rapport annuel 2009, de même que celles relatives à nos sous-traitants. Les points à retenir sont les suivants : >> 98 % de notre effectif bénéficient d’un contrat à durée

illimitée et 2 % d’un contrat temporaire ; >> 75 % de notre effectif sont des hommes, 25 % des femmes (1) ; >> 90,3 % des employés travaillent à plein temps et 9,7% à temps partiel ;
>> 80 % des managers du Groupe sont des hommes, 20 % des femmes ; >> 13 % de l’effectif ont quitté l’entreprise en 2009, dont 70,9 % d’hommes et 29,1 % de femmes et 34 % de personnes de moins de 30 ans, 46 % de 30 à 50 ans et 20 % de plus de 50 ans (1) ; >> le taux d’absentéisme (journées de travail perdues, hors congé maternité) a été de 2,7 % (2) ; >> aucun accident du travail fatal n’a eu lieu.

(1) Ces chiffres n’incluent pas EMA, NAM, l’Espagne ; estimations faites
pour l’Argentine et la Colombie. (2) Ces chiffres n’incluent pas la France, NAM, seulement l’Allemagne et la Pologne pour GCE et seulement Hong Kong pour l’Asie-Pacifique.

20 «

Sensibiliser et former nos collaborateurs
Pour faire la différence, les entreprises doivent s’impliquer sans réserve dans la mise en place de solutions et de stratégies environnementales. Cela nécessite un changement des comportements des personnes et des entreprises, qui passent par l’innovation, la collaboration et la formation. Nous avons donc lancé en 2009 la campagne interne mondiale « Faisons la différence » dans le but de renforcer la sensibilisation du personnel aux questions de développement durable, ainsi que d’encourager les initiatives environnementales et la responsabilité individuelle. La campagne d’Atos Origin consacrée au développement durable reprend le logo de l’entreprise, le chirurgien bleu, un poisson qui s’adapte en permanence à son environnement naturel, afin de rappeler que nous adaptons en permanence nos services aux besoins de nos clients. Nous voulons ainsi faire passer un double message : nous sommes une entreprise responsable et le développement durable constitue l’un des piliers fondamentaux de notre marque. Par conséquent, chaque apparition du poisson vous rappelle que nous nous efforçons de faire la différence pour l’environnement, pour nous-mêmes, pour nos clients et pour la communauté. De nombreuses actions invitent activement nos salariés à participer au programme et à agir de multiples manières et de façon très simple pour faire d’Atos Origin une organisation encore plus responsable. Ces actions comprennent notamment : >> la publication de notre Charte pour l’environnement et des Directives pour un environnement durable sur notre intranet global et le site web de l’entreprise, ainsi que la mise en ligne de vidéos donnant l’exemple de pratiques plus respectueuses de l’environnement, par exemple en matière de conduite automobile ; >> la création et la diffusion dans tous les bureaux d’affiches destinées à promouvoir la consommation responsable d’électricité, de papier et d’appareils électroniques ; >> le lancement d’un questionnaire en ligne à l’intention de tous les salariés ; >> le lancement au Royaume-Uni d’un outil de formation en ligne consacré aux questions environnementales, qui sera déployé dans le reste du Groupe en 2010 ; >> l’instauration de journées nationales du développement durable au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France et dans de nombreux autres pays ; >> la mise à jour et la communication d’informations régulières sur les politiques et les réalisations du Groupe en matière de développement durable via différents canaux de communication électroniques à l’échelle du Groupe et dans les pays.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 21

08

Responsabilité Sociale et Sociétale

Le développement de nos collaborateurs a été au cœur de notre stratégie en 2009.

Investir dans notre personnel
>> Attirer des personnes de talent En dépit du climat économique difficile, Atos Origin a recruté 4 500 ingénieurs et lancé en 2009 un plan destiné à augmenter la proportion de jeunes diplômés parmi ses nouveaux embauchés. Le recrutement de jeunes diplômés formés aux technologies de pointe constitue en effet une priorité de notre stratégie des ressources humaines et est essentielle pour notre réussite future. >> Augmentation du nombre de stages et renforcement des relations avec les écoles de commerce, les facultés et les universités Les stages sont un excellent tremplin pour permettre aux étudiants de découvrir la vie professionnelle. En 2009, Atos Origin a ainsi accueilli environ 800 stagiaires. Afin d’aborder la période de l’après-crise dans les meilleures conditions, Atos Origin renforce actuellement ses relations avec les écoles de commerce, les facultés et les universités. Pour les 250 responsables expérimentés mobilisés pour encadrer les jeunes stagiaires, il s’agit d’une excellente opportunité de développer leurs propres capacités en matière de tutorat, de management et de transfert de connaissances. >> Programmes d’apprentissage et de formation en alternance - En collaboration avec la fédération française de l’informatique Syntec, Atos Origin est l’une des premières entreprises de ce secteur à proposer des programmes d’apprentissage et de formation en alternance (200 en 2009). >> Améliorer la formation de l’ensemble des collaborateurs Les collaborateurs d’Atos Origin sont au cœur de sa politique d’entreprise. Ils dispensent à nos clients des services à forte valeur ajoutée, sont les ambassadeurs de notre image de marque, et contribuent à la compétitivité et à la rentabilité du Groupe. Pour appuyer nos ambitions pour nos collaborateurs et notre Groupe, nous avons mis en place des programmes de formation et de gestion de nos ressources humaines au niveau local et mondial. Conscient du rôle vital de la formation, Atos Origin continue d’investir dans ce domaine. Aucune piste n’est négligée : l’Espagne a ainsi reçu une aide financière de plus d’un million d’euros pour la formation de son personnel en 2009, tandis que la région Allemagne/Europe centrale bénéficiait d’une subvention plus modeste. Globalement, chaque salarié a suivi en moyenne 19,7 heures (1) de formation en 2009.

(1) Ce chiffre n’inclut pas la France et Atos Worldline en Allemagne et la donnée NAM est estimée.

22 «

Chiffres clés
Le nombre de formations en ligne dispensées par Atos University a considérablement augmenté, et le nombre de ses utilisateurs a triplé en un an. Plus de 5 000 programmes sont aujourd’hui accessibles.

En 2009, Atos Origin a lancé un programme mondial d’e-learning, qui élargit le concept actuel des programmes de son Université, Atos University à d’autres domaines que la vente et permet à tous les employés d’accéder aux meilleures formations du marché, leur donnant ainsi une opportunité unique de développer leurs compétences personnelles et professionnelles. Ce nouveau programme de formation virtuel apporte à nos employés les compétences technologiques de pointe nécessaires pour répondre aux besoins de nos clients, aujourd’hui et demain. Le nombre de formation en ligne a considérablement augmenté, et le nombre de ses utilisateurs a triplé en un an. Plus de 5 000 programmes traitant d’une multitude de sujets sont aujourd’hui accessibles. Atos University a également testé un programme linguistique en ligne, pour les employés désireux d’améliorer leur maîtrise de l’anglais. Ce lancement s’inscrit dans l’objectif stratégique de faire d’Atos Origin un groupe plus intégré. L’utilisation d’une langue commune dans tout le Groupe permettra à ses collaborateurs d’intervenir à l’échelle internationale et de mieux servir les besoins de nos clients. En 2010, nous renforcerons nos efforts en termes de formation, avec pour objectif en moyenne cinq jours de formation par employé.

>> Gestion et évaluation annuelle des performances Le développement des employés d’Atos Origin constitue un enjeu crucial pour répondre aux attentes des clients en termes de compétences, ainsi qu’au désir naturel de nos collaborateurs de multiplier leurs opportunités d’évolution de carrière. Désormais, chaque employé fait l’objet d’une évaluation dans le cadre de notre cycle de gestion des performances, qui comprend quatre composantes principales : définition d’objectifs, évaluation semestrielle, évaluation annuelle et coaching individuel et plan de développement, étayées par plusieurs outils de définition et de mesure des performances, des compétences et des capacités. Ensuite, l’évaluation annuelle des RH constitue un volet très important de notre programme de gestion des talents, car elle permet de déceler les collaborateurs prometteurs et d’élaborer des plans de succession à l’échelle du Groupe. En 2009, 77 % (2) en moyenne des salariés du Groupe ont participé régulièrement à des évaluations de performance et des entretiens de développement de carrière.

(2) Ces données proviennent de notre système international de gestion des performances (GPMS) et non des GBU.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 23

08

Responsabilité Sociale et Sociétale

Fin 2009, Atos Origin a lancé son programme « Bien-être au travail » à l’échelle du Groupe avec pour objectif de réinventer l’entreprise.

Communication avec les salariés
Le Comité d’entreprise européen (CEE) est bien établi et respecté au sein du Groupe. Il permet à la Direction de communiquer sa stratégie, les changements envisagés et ses préoccupations aux représentants du personnel à l’échelle européenne et de placer les relations entre les participants sous le signe de la transparence, de la coopération et de la confiance. Atos Origin a pour habitude de consulter les représentants du personnel quand la situation le nécessite. Deux réunions ont eu lieu en 2009 et les informations ont circulé en permanence entre la direction générale, le CEE et le Comité spécial pendant l’année.

Le Groupe déclinera le programme dans le cadre d’une approche qui couvrira notamment tous les aspects de l’entreprise de demain, depuis le lancement de programmes de management tels que le « Lean », à la mise à disposition d’outils de travail spécifiques pour le travail à distance, en passant par la mise en place d’organisations du travail collaboratives et flexibles. La mise en place du nouveau Campus Atos Origin et siège social du Groupe à Bezons près de Paris, fait partie de ce programme.

La diversité, une richesse
Nous sommes une société internationale qui respecte et valorise la diversité personnelle et culturelle. Atos Origin s’engage à créer un environnement de travail dans lequel les employés sont traités avec respect et dignité, qui assure l’égalité d’accès à l’emploi et qui interdit toute forme de discrimination ou de harcèlement. L’égalité d’accès à l’emploi et la non-discrimination sont des principes fondamentaux pour le Groupe.

« Bien-être au travail »
En 2010, sept nouveaux programmes sociaux ont vu le jour et un conseil « Bien-être au travail » sera chargé de mener une réflexion originale et : >> d’imaginer de nouvelles méthodes de travail ; >> de définir les relations professionnelles de demain au sein de l’entreprise ; >> de pousser la communauté scientifique de la société à faire preuve d’innovation ; >> d’anticiper de manière visionnaire les attentes de nos clients.

24 «

Afin d’encourager le recrutement de personnes handicapées et de sensibiliser à cette question, Atos Origin a élaboré depuis 2008 plusieurs plans locaux de diversité au sein de ses activités, conformément aux lois nationales en vigueur, en France, au Brésil et en Espagne, par exemple. En France et chez Atos Worldline, le Groupe a créé une unité « Mission Handicap » dont l’objectif est de prendre des mesures concrètes pour faciliter l’intégration des personnes handicapées et d’en assurer l’employabilité. En 2009, la société a mené des campagnes de sensibilisation de l’ensemble de son personnel à ces questions. Pour plus d’information : http://www.atosorigin-handicap.fr/

En Argentine par exemple, Atos Origin a récemment mené une action dans un foyer pour enfants à risque de Buenos Aires, baptisé « Hogar Madre Teresa de Calcuta ». L’objectif était d’apporter des améliorations au bâtiment et aux installations afin que les enfants y vivent dans de meilleures conditions. Environ 70 employés du Groupe et leurs familles ont consacré un week-end à repeindre les locaux. En Espagne, Atos Origin participe au projet « Diviértete Programando » (Programmer en s’amusant), qui consiste à apprendre à programmer à l’aide du langage KPL (« Kid’s Programming Language ») aux enfants des écoles de la province de León. Il parraine également le projet d’adaptation de FIAPAS (la Confédération espagnole des familles de sourds), concernant la législation relative à la protection des données personnelles. L’équipe de Recherche & d’Innovation en Espagne dirige des projets sociaux innovants de l’Union européenne dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la sécurité des citoyens. Les projets Loccandia (dépistage précoce du cancer du pancréas) et Sensation-all (surveillance de l’état de santé des personnes âgées vivant seules) en constituent deux exemples.

Participation à la vie des communautés
En 2009, Atos Origin a continué à encourager ses filiales et ses collaborateurs à participer à des actions caritatives ou en faveur des communautés. Partout dans le monde, l’engagement personnel de nombreux salariés du Groupe traduit l’approche de développement durable d’Atos Origin.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 25

08

Responsabilité Sociale et Sociétale

L’engagement personnel de nombreux collaborateurs du Groupe traduit l’approche de développement durable d’Atos Origin.

Aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, Atos Origin marque son soutien à l’organisation caritative Right to Play en configurant et gérant une base de données essentielle à son activité. Ce soutien est en parfaite adéquation avec notre rôle de partenaire informatique mondial pour les jeux Olympiques. Cette ONG œuvre pour améliorer la vie des enfants et de leur entourage fragilisés par les conflits, la pauvreté et la maladie en misant sur les valeurs du sport pour promouvoir le développement, la santé et la paix. Créée par le quadruple médaillé d’or olympique Johan Olav Koss, « Right to Play » est issue du programme « Olympic Aid ». Par ailleurs, les employés d’Atos Origin aux Pays-Bas soutiennent son Fonds pour le tiers-monde (« Derde Werlde Fund ») depuis plus de vingt cinq ans. En Inde, Atos Origin a dispensé une aide en nature à plusieurs organisations caritatives, dont le Cheshire Home, qui accueille des personnes handicapées, le Unite Blind Uplift Charitable Trust et diverses organisations caritatives fondées par des missionnaires telles que Mother Teresa Ashram et la Paramanda Mission de Kolkota. La société a également organisé une Journée de l’environnement pour sensibiliser aux économies d’énergie et à la réduction de la pollution et y contribuer. Elle a fait don de 749 kits scolaires par employé à deux organisations caritatives et organisé une campagne de sensibilisation baptisée « Green Peace Awareness » visant à réduire la dépendance des personnes sur le CO2.

En Écosse, des employés ont collecté des fonds et consacré un peu de leur temps personnel à aider diverses organisations caritatives dont la Sick Kids Friends Foundation, Cancer Research et Maggies. Maureen Harrison, responsable de la Sick Kids Friends Foundation, a déclaré : « Notre équipe est ravie du travail caritatif d’Atos Origin. Les fonds reçus nous ont permis d’acheter du matériel électronique et des ordinateurs destinés aux services de l’hôpital des enfants malades d’Édimbourg. Nous avons beaucoup de chance d’avoir Atos Origin dans notre région, aussi bien en termes d’emploi que de participation à la vie locale ». Wendy Halley, responsable locale des bénévoles pour Cancer Research UK, a affirmé : « Le personnel d’Atos Origin Linwood a apporté une aide phénoménale à Cancer Research UK tout au long de l’année. Les fonds collectés apporteront une aide considérable aux chercheurs de Cancer Research UK, ainsi qu’aux médecins et aux infirmières du Beatson Institute for Cancer Research ».

26 «

Aux États-Unis, Atos Origin collabore avec plus de 50 autres employeurs, 56 lycées et 4 universités pour s’attaquer au manque d’informaticiens dans la région de Cincinnati (Ohio). Créée en 2005, la INTERalliance of Greater Cincinnati est une organisation à but non lucratif qui sert de « table de conférence virtuelle » aux entreprises et aux enseignants désireux de joindre leurs forces pour « enrayer la fuite des cerveaux ». Plus de 500 lycéens et étudiants parmi les plus brillants de la région ont participé aux programmes conçus et réalisés par l’INTERalliance (« carreer camps » informatiques, stages d’été, conférences sur l’informatique, etc.) pour les convaincre de l’intérêt des cursus informatiques des universités locales. Le but ultime est de donner envie à ces étudiants de travailler chez Atos Origin et les autres grands employeurs de la région. À mesure que les participants aux programmes des premières années avancent dans leurs études, de nombreux cas de réussites commencent à faire surface.

On peut également citer la course cycliste Paris-Eindhoven parrainée par Atos Origin, qui collecte de l’argent pour une organisation caritative néerlandaise sur le cancer et la collecte d’argent pour les victimes du typhon Morakot à Taïwan par les bureaux d’Asie-Pacifique. En France, pour la 13e année consécutive, Atos Origin a mis à disposition du Téléthon sa solution de paiement sécurisé sur Internet pour les dons par carte bancaire. Par ailleurs, les employés d’Atos Origin en France ont organisé de nombreux événements de collecte de fonds tels que défis sportifs, concerts, concours et dégustation de vins afin de soutenir cette association.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 27

09
Responsabilité Environnementale
Au sein d’Atos Origin, chacun comprend l’importance de travailler en harmonie avec l’environnement. Nous sommes conscients que nos activités en particulier et les services informatiques en général occupent une place importante dans la vie quotidienne des citoyens et qu’ils peuvent fortement contribuer à créer de la valeur à long terme pour la société dans son ensemble.

Agir de manière responsable pour minimiser l’impact de nos activités sur l’environnement
Lancement du système de management environnemental - Processus de certification ISO 14001 Conscients de la nécessité de mettre en place un système de management environnemental (SME), nous avons commencé à déployer la certification ISO 14001 dans chaque pays. En 2009, Atos Origin a obtenu cette certification environnementale pour ses sites espagnols (Madrid et Barcelone), ainsi que pour l’ensemble de ses sites et data centers néerlandais, soit 20 au total en seulement sept mois. Le processus s’étendra progressivement en 2010 à la France, au Royaume-Uni, à l’Allemagne et à d’autres pays.

Ce programme visait les objectifs suivants : >> réaliser un premier inventaire de l’empreinte carbone d’Atos Origin ; >> identifier la principale source d’émissions et les moyens de réduction potentiels ; >> définir un plan d’action correctif afin de réduire le CO2 à compter de 2010. En 2009, les émissions totales d’Atos Origin étaient de l’ordre de 142 592 tonnes d’équivalent CO2, sur la base de la consommation d’énergie directe et indirecte. (Note : ce chiffre ne prend pas en compte les déplacements). En France, Atos Origin a collaboré avec des agences comme 02 France et l’Ademe afin de mesurer l’empreinte carbone globale de son data center d’Aubervilliers, une première pour une société de services informatiques. Au Royaume-Uni, la société participe activement au programme phare en cinq étapes de « The Carbon Trust », qui vise l’excellence en matière de gestion du carbone. Ce programme, qui a commencé mi-2009 et se poursuivra pendant toute l’année 2010, est mis en œuvre en partenariat par ces deux organisations et l’AECOM. Utilisation du papier dans les bureaux - Une enquête consacrée au papier a révélé que le Groupe en avait utilisé 528 tonnes en 2009, soit 11 kg (1) en moyenne par employé.

Évaluer l’impact de nos activités sur l’environnement
Programme CFAP (« Global Carbon Fooprint Abatement Program ») En 2009, Atos Origin a lancé, à l’échelle du Groupe, un programme mondial de réduction de son empreinte carbone baptisé « CFAP » afin de mesurer son empreinte carbone et de la communiquer pour la première fois à l’organisation Carbon Disclosure Project. Les émissions directes et indirectes de CO2 ont été prises en compte et le protocole GHG (« Greenhouse Gas »), une norme internationale, a servi à calculer l’empreinte carbone.

(1) Ce chiffre n’inclut pas Singapour et certaines données (EMA,
Amérique du Nord, Belgique et Luxembourg et Worldline France) sont des estimations

28 «

Agir de manière responsable pour minimiser l’impact de nos activités sur l’environnement et continuer la transformation « verte » du Groupe.

Consommation d’énergie - Directe et indirecte Selon une enquête sur la consommation d’énergie, notre consommation totale directe en 2009 s’élevait à 3 695 GJ de diesel/fuel et 224 894 GJ de gaz. (hors carburants utilisés pour les déplacements). La consommation d’énergie indirecte totale s’élevait à 55 634 GJ pour le chauffage urbain et 1 296 366 GJ pour l’électricité (par chauffage urbain, nous entendons tout système de distribution de la chaleur générée dans un lieu central afin de répondre aux besoins en chauffage des locaux résidentiels et commerciaux, tels que chauffage des espaces et de l’eau). L’essentiel de notre consommation d’énergie indirecte est imputable à l’électricité de nos data centers et, comme dit plus haut, ne comprend pas les carburants consommés pour les déplacements quels qu’ils soient.

Data centers « verts » Plus de la moitié de nos émissions de gaz à effet de serre proviennent de nos 50 data centers, qui hébergent des dizaines de milliers de serveurs. C’est pourquoi en 2009 le Groupe a mis en œuvre le Code de conduite européen sur l’efficacité énergétique des data centers (« Green Grid ») et poursuivi les actions d’amélioration de sa performance environnementale commencées en 2008. Ainsi, nous avons effectué en 2009 l’audit carbone de notre data center d’Aubervilliers afin de mesurer son empreinte sur la totalité de son cycle de vie. Nous avons également noué un partenariat avec Schneider afin d’augmenter l’efficacité énergétique de nos data centers. Notre but est de renforcer l’efficacité énergétique des data centers et d’optimiser la consommation d’énergie des matériels hébergés en déployant des solutions peu gourmandes en énergie et en ayant recours à plusieurs méthodes : élimination des serveurs redondants inutiles, identification des infrastructures sous-utilisées et des équipements qui demeurent sous tension sans raison et réduction du nombre des serveurs grâce à la virtualisation.

Initiatives d’économies d’énergie
En 2009, nous avons mené d’importantes initiatives, internationales et locales, pour diminuer notre empreinte carbone globale.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 29

09

Responsabilité Environnementale

Chiffres clés
Au Royaume-Uni, la virtualisation de 800 serveurs au sein de 150 machines physiques, soit 650 serveurs en moins, a permis d’économiser 1 072 tonnes d’émissions de CO2 par an.

Ainsi, aux Pays-Bas, le passage à des data centers moindres consommateurs d’énergie commencé en 2008 a fait chuter le PUE (« Power Usage Effectiveness ») de 1,79 à 1,45, ce qui représente une économie d’électricité de 1 659 MWh par an. Au Royaume-Uni, la création de couloirs chauds/froids dans les data centers a renforcé l’efficacité de la climatisation grâce à des techniques de séparation des flux d’air. L’efficacité de la climatisation a ainsi progressé de 10 %, selon nos estimations, avec pour corollaire une diminution des émissions de 4 700 tonnes de CO2 par an. Dans le même temps, la virtualisation de 800 serveurs au sein de 150 machines physiques, soit 650 serveurs en moins, a permis d’économiser 1 072 tonnes d’émissions de CO2 par an (estimation). En Allemagne, notre programme d’économies d’énergie a eu recours à des techniques telles que la diminution du nombre de serveurs, la hausse de la température dans les data centers et l’amélioration de la circulation de l’air de refroidissement par le remplissage des trous dans les carreaux de sol et des plaques d’obturation dans les racks pour limiter la consommation d’énergie de l’infrastructure des data centers. Globalement, ces efforts ont permis d’économiser 1,4 M KWh. Le projet de virtualisation réalisé pour le client E-Plus en constitue un bon exemple.

La virtualisation nous a permis de passer le nombre de serveurs dédiés à E-Plus de 400 à 15 machines. La réduction du nombre total de serveurs associée à un usage plus efficient des matériels a permis à Atos Origin d’abaisser la consommation d’énergie d’environ 85 %. Utilisation du papier dans les bureaux – Nous lançons actuellement un processus pour n’utiliser à l’avenir que du papier conforme à la norme FSC. Plusieurs pays ont lancé des campagnes internes de réduction de la consommation de papier. Par exemple, l’Inde a imposé des restrictions strictes au nombre d’exemplaires que chaque employé peut imprimer. Au Royaume-Uni, un programme d’efficience des imprimantes a permis de diminuer le nombre d’imprimantes personnelles de 58 %. Parallèlement, les machines ont été configurées par défaut sur l’impression recto verso et une campagne a été lancée pour inciter le personnel à moins imprimer. En France, un programme similaire a permis d’économiser des tonnes de papier grâce à trois mesures : utilisation de papier 75 g au lieu de 80 g, diminution du nombre d’imprimantes et impression recto verso par défaut. Nous avons ainsi consommé 114 tonnes de papier en moins et le nombre d’imprimantes est passé de 2 300 à 400, soit une réduction de la consommation d’énergie de 220 000 KWh/an.

30 «

Intégrer le développement durable à nos processus internes et déployer des politiques relatives au développement durable à l’échelle du Groupe.

Déploiement de politiques d’entreprise « vertes » Au cours de l’année 2009, nous avons élaboré et finalisé plusieurs politiques internationales relatives au développement durable et à la responsabilité d’entreprise. >> Politique de déplacement « vert » – Atos Origin a mis en place une nouvelle politique de déplacement qui incite fortement ses salariés à utiliser des moyens de transport plus respectueux de l’environnement, comme le train (de préférence à l’avion) ou les transports publics ; à privilégier les véhicules moins polluants grâce à une politique de parc automobile plus intelligente intégrant le critère de nombre de grammes de CO2 par kilomètre dans le processus de sélection ; et à limiter autant que possible le nombre de déplacements professionnels individuels grâce aux technologies de l’information (vidéoconférences, conférences téléphoniques, messageries instantanées et autres outils de travail collaboratif).

>> Politique « verte » ou « intelligente » de gestion du parc automobile – (réduction de la taille des véhicules et des quantités d’émissions de CO2 /km) – la législation relative aux émissions de CO2 et les taxes associées sont répercutées par Atos Origin dans les prix de location mis à la disposition des salariés. La société encourage vivement les conducteurs à utiliser des véhicules dont les émissions de CO2 sont inférieures à 120 g/km. >> Politique internationale de gestion des déchets Nous pensons appliquer notre politique internationale de gestion des déchets partout dans le monde en 2010 tout en renforçant la sensibilisation aux déchets auprès de la direction et de nos collaborateurs.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 31

10
Responsabilité Économique

Le développement durable représente un changement de cap majeur en ce qui concerne notre stratégie d’entreprise vis-à-vis de l’industrie informatique, et nos clients. Atos Origin est en mesure d’aider ses clients et de les accompagner dans leur transformation vers des services plus respectueux de l’environnement.

Accompagner nos clients vers l’excellence environnementale
Malgré les résultats incertains de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui s’est déroulée à Copenhague en décembre 2009, il apparaît de façon évidente que les entreprises et les organisations devront faire évoluer leur mode de management et agir sans délai pour réduire leurs émissions de carbone afin de se conformer aux futurs objectifs de réduction. La pression exercée sur le secteur IT pour les accompagner sur cette voie ne pourra que s’accroître dans les années à venir et les technologies de l’information seront donc un levier clé de la transformation des entreprises vers un modèle plus durable. L’augmentation inévitable du coût de l’énergie devrait susciter un intérêt grandissant pour « l’informatique verte ». De plus, lorsque la fiscalité carbone sera définitivement adoptée par la majorité des pays, impactant en conséquence le coût de l’énergie, cette tendance devrait encore se renforcer. Les parties prenantes attendent des entreprises non seulement qu’elles intègrent le développement durable dans leur modèle économique, leur stratégie et leurs politiques, mais également qu’elles se démarquent en utilisant les technologies de l’information comme levier de transformation de l’entreprise et de changement des comportements qui répondent aux enjeux du développement durable. Les technologies IT ont été identifiées comme un moteur de transition vers le développement durable pour d’autres secteurs tels que les transports, le bâtiment, l’électricité et l’industrie. Par le biais des services informatiques,

des communications mobiles et de l’Internet haut débit, ces technologies peuvent fournir des solutions de mesure et de pilotage de la consommation énergétique, mais aussi transformer radicalement la façon dont les entreprises fonctionnent. Nous sommes également en mesure d’aider les entreprises à identifier, dans leur organisation, les réductions potentielles d’émissions de carbone.

Nos solutions
En tant que société de services informatiques de premier plan, nous pouvons également soutenir les évolutions à venir telles que la rationalisation des processus, la diminution de la consommation d’énergie, l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et la miniaturisation des équipements IT ; nous pouvons poursuivre le développement ou capitaliser sur les innovations scientifiques comme les systèmes complexes de contrôle et de commande (« Smart Grid », bâtiments à faible consommation d’énergie et gestion du trafic), les modèles d’exécution alternatifs, les systèmes de gestion des connaissances et de collaboration, ainsi que d’aide à la décision. Les technologies IT vont continuer de jouer un rôle clé en aidant les entreprises à maîtriser, mettre en œuvre, gérer et améliorer leurs programmes de développement durable tout en renforçant la compétitivité. L’énergie consommée par les équipements et infrastructures IT s’accroît. De plus en plus de ressources sont utilisées pour les fabriquer, les commercialiser et les faire fonctionner. Les entreprises doivent cependant tout d’abord s’assurer que leur propre

32 «

Les solutions Ambition Zéro Carbone d’Atos Origin accompagnent la transformation informatique en intégrant les meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique et en réduisant l’impact carbone.

infrastructure technologique est gérée de manière efficiente et intelligente et que leurs émissions sont réduites au minimum grâce à des éco-technologies de l’information. Les quatre principaux domaines d’économies prévus sont les suivants : >> Les économies d’échelle obtenues grâce à la virtualisation en regroupant plus d’unités centrales et de stockage au même endroit. >> L’intensification de l’utilisation des équipements IT actuellement en service, dont l’utilisation totale est considérée comme étant inférieure à 10 %, afin que celle-ci passe d’ici à 2020 à 18 % pour les data centers, 25 % pour les télécommunications et 57 % pour les ordinateurs. >> Le passage du « toujours sous tension » au « toujours disponible » : les ordinateurs inutilisés mais allumés consomment 90 % de leur consommation maximale. >> La relocalisation des centres informatiques dans des régions où l’approvisionnement en électricité est meilleur marché ou à proximité de la source de production électrique ou encore où il est moins nécessaire de recourir au refroidissement des équipements.

Les offres Ambition Zéro Carbone intègrent : >> Des services et solutions de transformation : Évaluation de la maturité en termes de développement durable ; systèmes de mesure opérationnels ; programmes de gestion des changements : l’entreprise numérique, (environnement de travail durable), la transformation des entreprises (approvisionnement, chaîne logistique et fabrication écologique). L’objectif est de proposer le parfait équilibre entre performances et éco-énergie. >> Les projets de transformation IT verte : Rationalisation du portefeuille des applications ; efficacité énergétique de l’environnement de travail ; transformation de l’infrastructure verte à l’aide de nouvelles technologies de virtualisation, de data centers verts au sein desquels les applications sont hébergées dans le respect de l’environnement. Grâce à ces différentes solutions, l’empreinte carbone des services informatiques des clients d’Atos Origin peut être réduite de façon significative. De plus, pour la première fois en 2010, Atos Origin propose à ses clients de compenser leurs émissions de CO2 restantes liées à l’informatique, via un partenariat avec un organisme de compensation de confiance. Plus spécifiquement, toutes les solutions Cloud que nous fournirons seront carboneutres, comme décrit sur notre nouveau microsite Atos Sphere (www.atossphere.com). L’initiative de compensation s’inscrira dans le cadre de programmes de réduction de l’empreinte carbone ayant pour principal objectif la réduction des émissions de CO2.

Nouvelle offre « Green IT »
Début 2010, Atos Origin a lancé ses solutions Ambition Zéro Carbone afin d’accompagner ses clients sur la voie de l’excellence environnementale. Élaborée avec le soutien de sa communauté scientifique, cette offre vise à mettre en place la transformation des activités informatiques en intégrant les meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique et en réduisant l’impact carbone, ce qui implique le recours à des alternatives de compensation.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 33

10

Responsabilité Économique

Chiffres clés
La Highways Agency au Royaume-Uni a vu ses émissions de carbone réduites de 50 % grâce aux services d’Atos Origin.

Réduire l’empreinte carbone de nos clients
En 2009, Atos Origin a aidé ses clients de tous les secteurs à entamer une réelle transformation, ayant trait aux démarches « green for IT » et « IT for green », face aux plus grands problèmes de transition de l’informatique aujourd’hui. Ses principales contributions sont les suivantes : >> Le conseil durable pour Inditex Atos Consulting en Espagne a aidé le groupe Inditex, l’un des plus grands distributeurs du secteur de la mode, dans le cadre de son Plan stratégique environnemental 2010. L’une des priorités était la réduction de l’empreinte CO2 liée à la distribution de textile de l’ordre de 20 % et, pour y parvenir, une structure pilote a été initiée pour la marque, Pull&Bear, principal fournisseur de services logistiques. La société a entrepris une analyse détaillée de son empreinte carbone à travers ses activités logistiques (routes principales et secondaires) via le réseau de distribution espagnol de 287 magasins et un « audit environnemental » a permis l’établissement d’une liste de 23 mesures d’amélioration, réparties en cinq groupes.

>> La réduction de 50 % des émissions de carbone pour Highways Agency Highways Agency au Royaume-Uni est responsable de la gestion, de l’entretien et de l’amélioration du réseau routier stratégique en Angleterre. Atos Origin a aidé cette agence à considérer deux aspects du développement durable : tout d’abord en déterminant comment les technologies de l’information pourraient améliorer ses propres performances en matière de développement durable, puis en identifiant les opportunités offertes par les activités de l’agence et par les voyageurs afin de tirer parti de la puissance de ces technologies. Suite à la réalisation d’un diagnostic et à l’établissement d’un calendrier sur cinq ans couvrant son infrastructure TIC et ses applications de contrôle, Highways Agency a vu ses émissions de carbone réduites de 50 %. >> Nous avons également aidé les entreprises et gouvernements à comprendre comment les technologies comme les compteurs intelligents, les systèmes de contrôle et de commande ou les services numériques peuvent faciliter cette transition. Dans cette optique, Atos Worldline en Belgique a bénéficié d’une subvention de plus de 200 000 euros pour l’aider dans la recherche et le développement d’installations de compteurs d’énergie. ERDF - filiale d’EDF et premier réseau de distribution d’électricité de l’Union Européenne, a récemment lancé un programme de transformation majeur prévoyant

34 «

« Nous prenons le développement durable en compte dans tout ce que nous faisons et sommes très heureux de pouvoir compter sur un partenaire comme Atos Origin qui partage la même vision et les mêmes objectifs que nous. »
Jacques Rogge, Président du Comité International Olympique

le remplacement de 35 millions de compteurs électriques en France. Un projet pilote sera conduit dans un premier temps pour 300 000 compteurs. ERDF a sélectionné Atos Origin comme architecte pour son système d’information et chef de file du consortium technologique chargé de diriger la phase pilote. Parmi d’autres projets intéressants et pertinents figure le soutien d’Atos Origin en Allemagne au développement de la carte e-Health allemande. En effet, la société propose à la « gematik » (l’organisation chargée du développement de l’infrastructure informatique pour la carte e-Health) un ensemble de services destinés à l’infrastructure informatique, notamment le service de répertoire de services et le service de noms. En outre, Atos Origin coopère avec plusieurs entreprises d’assurance maladie pour mettre en place des infrastructures de communication sécurisées avec l’aide de son Trustcenter. Au Malawi, en Afrique, Atos Origin élabore un logiciel de gestion de la chaîne d’approvisionnement dans le cadre d’un projet lié au jatropha (en collaboration avec Akzo Nobel et TNT). Les graines du jatropha sont pressées et transformées en biodiesel, tandis que le pays se diversifie par rapport à sa dépendance excessive vis-à-vis des combustibles fossiles utilisés comme source d’énergie.

Pour des Jeux Olympiques plus verts
Les sociétés opérant à l’échelle internationale, comme Atos Origin, ont la possibilité mais aussi la responsabilité d’exercer une influence positive sur leurs salariés, clients, partenaires et fournisseurs, tout en s’assurant que l’environnement et les communautés dans lesquels elles évoluent en bénéficient, et, ce, même dans le cadre d’événements sportifs de cette envergure. Atos Origin s’engage à aider le Comité International Olympique et les comités d’organisation à déployer des solutions technologiques destinées à réduire l’empreinte carbone des Jeux, notamment en diminuant la consommation de papier, le nombre d’équipements, la consommation électrique et les déplacements. Pour Vancouver 2010, nous avons déployé des solutions technologiques innovantes comme la virtualisation, le système d’informations à distance INFO 2010, le système d’informations à distance destiné aux commentateurs sportifs, le portail des volontaires en ligne et le tout premier système d’accréditation en ligne. Ces solutions nous ont valu l’attribution d’une « Étoile de la durabilité » par le Comité d’organisation de Vancouver pour les Jeux Olympiques et paralympiques d’hiver 2010 (VANOC) pour notre contribution à la réalisation d’objectifs de développement durable.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 35

11
Portée du Rapport

Définition de la portée
Ce chapitre décrit la portée du rapport sur la responsabilité d’entreprise 2009 d’Atos Origin et les directives sur lesquelles il s’appuie. Il aborde également la manière dont Atos Origin élabore ses rapports conformément aux normes de reporting internationales, définit la portée de sa responsabilité d’entreprise et le processus utilisé pour obtenir cette assurance. À l’occasion de l’assemblée générale extraordinaire du 10 février 2009, Atos Origin est passé de société anonyme avec directoire et conseil de surveillance à une nouvelle structure de gouvernance avec conseil d’administration élu par les actionnaires. Aucun autre changement important relatif à la portée n’a eu lieu au cours de l’année de reporting 2009.

La sélection des KPI s’appuie sur un dialogue interactif avec les parties prenantes, l’expérience acquise au cours de l’application du GRI chez des clients aux Pays-Bas, en Espagne, au Royaume-Uni, l’expérience acquise au cours de l’application du GRI chez Atos Origin pour les Pays-Bas, la France, l’Espagne et le Royaume-Uni, ainsi que sur les questions pertinentes pour les activités d’Atos Origin.

Portée du reporting
Atos Origin s’engage à communiquer de manière transparente et publique sur le développement durable. Ce rapport couvre la période du 1er janvier au 31 décembre 2009. Atos Origin obtient ses données relatives à la responsabilité d’entreprise à partir de mesures internes et de sources externes (tiers). L’équipe de Responsabilité d’entreprise d’Atos Origin est formée de représentants de chaque GBU (Group Business Unit) et des lignes de service. Ces représentants ont pour mission de collecter et de documenter les données requises, ainsi que de recueillir les preuves. Les données sont rassemblées à l’aide d’un questionnaire. Tous les chiffres sont basés sur les informations fournies par les GBU et lignes de service, sauf indication contraire. Les chiffres sont présentés de manière relative (en pourcentages et en ratios), sauf si le protocole de reporting exige que les chiffres absolus soient divulgués. Le rapport concerne la performance du Groupe Atos Origin en matière de développement durable d’entreprise, avec les GBU : APAC (Asie-Pacifique comprenant la Chine, Hong Kong, Singapour, la Malaisie, l’Indonésie, Taïwan, le Japon), Belgique/Luxembourg, France (données France uniquement), GCEMA (Allemagne, Autriche, Grèce, Pologne, Afrique du Sud, Suisse et Turquie), Inde, NAM (Amérique du Nord et Canada), Pays-Bas, Amérique du Sud (données

Lignes directrices de la Global Reporting Initiative
Atos Origin a pris toutes les mesures nécessaires pour garantir l’exactitude des informations contenues dans ce rapport. Ce dernier est rédigé conformément aux directives internationales de la Global Reporting Initiative (GRI) version G3, norme mondiale relative à la communication sur la responsabilité d’entreprise. La GRI définit 79 indicateurs clés de performance (KPI) regroupés en 6 catégories (économie, environnement, travail, droits de l’homme, société, responsabilité vis-à-vis des produits). Ce rapport est élaboré conformément aux directives et critères de reporting du niveau d’application B+ du Global Reporting Initiative (GRI). Le tableau du GRI figure aux sections 13 et 14 de ce rapport. Il présente les sujets abordés ou non dans le rapport. Nous fournissons les informations de profil nécessaires, un aperçu de l’approche de gestion pour chaque catégorie de KPI et 22 KPI (au minimum un par catégorie).

36 «

Brésil uniquement), Ibérie (données Espagne uniquement), Royaume-Uni et la ligne de service Atos Worldline (filiales française, allemande et belge). Lorsque le périmètre d’un chiffre n’est pas exhaustif, cela est précisé en dans une note. Les données ont été collectées en deux temps (H1 et H2). Nous avons commencé à les rassembler en juin 2009 et avons affiné notre approche et nos définitions des KPI après un premier cycle de collecte de données. Étant donné que nous suivions l’approche du GRI pour la première fois, nous n’avons pu obtenir les informations relatives aux voyages d’affaires. Elles ne figurent donc pas dans le rapport. Ce rapport comprend uniquement des données provenant d’entités détenues à 100 % ou majoritairement par l’entreprise, ainsi que de coentreprises dans lesquelles Atos Origin a une participation majoritaire à l’égard de la responsabilité d’entreprise. Les données relatives aux soustraitants ne sont pas mentionnées ici. Elles figurent dans leur intégralité dans le rapport annuel. Les facteurs de conversion sont basés sur le Defra : les directives de Defra/DECC’s en matière de facteur de conversion des gaz à effet de serre sont disponibles à l’adresse : http://www.defra.gov.uk/environment/business/ reporting/conversion-factors.htm. Nous avons utilisé les facteurs de conversion Électricité/chauffage (moyennes mobiles sur 5 ans). Les données pour les énergies fossiles proviennent du Digest of UK Energy Statistics 2008 (BERR) : http://www.berr.gov.uk/whatwedo/energy/statistics/ publications/dukes/page45537.html. Les méthodes de calcul et les réglementations des pays ont été utilisées pour les calculs relatifs au CO2. Les facteurs de conversion ont été ajustés en fonction du pays et du type d’énergie (diesel, gaz, électricité, fuel).

Informations détaillées concernant les KPIs EN3, EN4 et EN16 La collecte des données relatives à ces KPIs a concerné l’ensemble des régions. À quelques exceptions près, les pays ont fourni les informations nécessaires pour pouvoir estimer de manière fiable l’empreinte carbone. Les exceptions sont détaillées ci-dessous : Concernant le KPI EN3 (diesel/fuel pour 2009, gaz pour 2009) >> le carburant pour les déplacements (voitures, avion) n’est pas inclus dans la donnée, >> les frigorigènes ne sont pas pris en compte, >> les chiffres fournis n’incluent pas les EMA et l’Amérique du Sud, >> APAC inclut uniquement les chiffres de la Malaisie, >> les chiffres pour la région Allemagne n’incluent pas l’Autriche et la Pologne. Concernant le KPI EN4 (chauffage urbain en GJ pour 2009, et électricité en GJ pour 2009) >> les chiffres APAC n’incluent pas Singapour. Les commentaires ci-dessus peuvent s’appliquer au KPI EN16 (gas à effet de serre directs et indirects), calculés sur la base des chiffres reportés par les pays pour les KPI EN3 et EN4.

Portée de l’assurance – Processus d’assurance externe
Atos Origin a fait appel à KPMG Audit pour fournir une assurance limitée à l’égard de certains indicateurs. Leur rapport est présenté à la section 12 de ce document.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 37

12
Rapport d’examen de certains indicateurs de développement durable pour l’exercice 2009
A la suite de la demande qui nous a été faite par Atos Origin, nous avons effectué un examen visant à nous permettre d’exprimer une assurance modérée sur certains indicateurs 2009 de développement durable(1) (« les données ») sélectionnés par ATOS ORIGIN et identifiés par le signe ✔ dans le tableau figurant page 42. Ces données ont été préparées sous la responsabilité du département développement durable du Groupe, conformément au Protocole de reporting des indicateurs de développement durable du Groupe ATOS ORIGIN, qui se base sur les lignes directrices de la Global Reporting Initiative (GRI) et sur les principes d’AccountAbility (AA) 1000 APS, ci-après nommés « le Référentiel », consultable au siège du Groupe et dont un résumé figure aux pages 36 et 37. Il nous appartient, sur la base de nos travaux, d’exprimer une conclusion sur les données sélectionnées. Nature et étendue des travaux Nous avons effectué nos travaux conformément aux pratiques professionnelles applicables en France et au standard international défini par l’ISAE 3000 (« International Standard on Assurance Engagement »). Les conclusions formulées ci-après portent sur ces seules données et non sur l’ensemble du rapport de Responsabilité d’Entreprise. Nous avons mis en oeuvre les diligences suivantes conduisant à une assurance modérée que les données sélectionnées ne comportent pas d’anomalie significative. Une assurance de niveau supérieur aurait nécessité des travaux de vérification plus étendus. • Nous avons apprécié le Référentiel relatif au reporting des données développement durable au regard de sa pertinence, sa fiabilité, son objectivité, son caractère compréhensible et son exhaustivité. • Nous avons mené des entretiens auprès des personnes concernées par l’application du Référentiel au siège du Groupe. • Nous avons réalisé des travaux de détail sur la base des données disponibles auprès de deux pays sélectionnés(2) représentant entre 9 % et 42,5 % des données quantitatives consolidées du Groupe et représentant 40 % du chiffre d’affaires des indicateurs qualitatifs consolidés du Groupe. Pour ces pays, nous avons mené des entretiens sur la compréhension et l’application du référentiel et des procédures par les personnes concernées et, sur la base de sondages, nous avons vérifié les calculs, effectué des contrôles de cohérence et rapproché les données avec les pièces justificatives. • Enfin, nous avons vérifié la consolidation des données. Informations sur les procédures Le processus de reporting appelle de notre part les commentaires suivants : • Le Groupe a souhaité publier des indicateurs de performance issus des lignes directrices et des protocoles du Global Reporting Initiative (GRI) couvrant, pour la première fois, l’exhaustivité du Groupe. • Une organisation interne dédiée assure la remontée et la consolidation des informations. Afin de poursuivre leur fiabilisation, les responsabilités de chaque contributeur devraient être mieux définies, notamment en ce qui concerne les indicateurs sociaux. • Le Référentiel et les outils de reporting ont été diffusés auprès de tous les contributeurs. Malgré l’utilisation des lignes directrices et des protocoles du GRI, des améliorations et des précisions doivent être apportées aux définitions de certains indicateurs pour lesquels des disparités d’interprétation ont été observées. Par ailleurs, les définitions données par la GRI de certains indicateurs(3) appellent une donnée quantitative et qualitative à la fois. Cet axe d’amélioration doit être intégré afin qu’il nous soit possible de donner un avis sur ces indicateurs. • La traçabilité, l’analyse et les contrôles internes doivent encore être renforcés à tous les niveaux du processus afin de fiabiliser la démarche.

38 «

Conclusion Au cours de nos travaux, il est apparu pour les données identifiées par le signe ✔ que des précisions devraient être apportées aux définitions des indicateurs LA7 et LA10, pour permettre une remontée harmonisée des informations par les contributeurs. Sur la base de nos travaux, et sous les réserves exprimées pour les indicateurs mentionnés ci-dessus, nous n’avons pas relevé d’anomalie significative de nature à remettre en cause le fait que les indicateurs EN1, EN3, EN4, EN16, LA1, LA2, LA11, LA12, LA13, PR5 ont été établis dans tous leurs aspects significatifs, conformément au Référentiel. Paris, le 3 mai 2010 KPMG Audit, Département de KPMG S.A.

Philippe Arnaud Associé Responsable du Département Environnement & Développement durable

(1) Liste des indicateurs vérifiés Indicateurs économiques : EC1 Valeur économique directe créée et distribuée, incluant les produits, les coûts opérationnels, prestations et rémunérations des salariés, donations et autres investissements pour les communautés, les résultats mis en réserve, les versements aux apporteurs de capitaux et aux Etats ; EC4 Subventions et aides publiques significatives reçues ; EC8 Développement et impact des investissements en matière d’infrastructures et de services, principalement publics, réalisés via une prestation commerciale, en nature ou à titre gratuit. Indicateurs environnement : EN1 Consommation de matières en poids ou en volume ; EN3 Consommation d’énergie directe répartie par source d’énergie primaire ; EN4 Consommation d’énergie indirecte répartie par source d’énergie primaire ; EN5 Energie économisée grâce à l’efficacité énergétique ; EN6 Initiatives pour fournir des produits et des services reposant sur des sources d’énergie renouvelables ou à rendement amélioré, réductions des besoins énergétiques obtenues suite à ces initiatives ; EN7 Initiatives pour réduire la consommation d’énergie indirecte et réductions obtenues ; EN16 Emissions totales, directes ou indirectes, de gaz à effet de serre, en poids (teq CO2) ; EN18 Initiatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et réductions obtenues ; EN26 Initiatives pour réduire les impacts environnementaux des produits et des services, et portée de celles-ci. Indicateurs droits de l’Homme : HR2 Pourcentage de fournisseurs et de sous-traitants majeurs dont le respect des droits de l’Homme a fait l’objet d’un contrôle ; mesures prises. Indicateurs emploi, relations sociales et travail décent : LA1 Effectif total par type d’emploi, contrat de travail et zone géographique ; LA2 Turnover du personnel en nombre de salariés et en pourcentage par tranche d’âge, sexe et zone géographique ; LA7 Taux d’accidents du travail, de maladies professionnelles, d’absentéisme, nombre de journées de travail perdues et nombre total d’accidents du travail mortels, par zone géographique ; LA10 Nombre moyen d’heures de formation par an, par salarié et par catégorie professionnelle ; LA11 Programmes de développement des compétences et de formation tout au long de la vie destinés à assurer l’employabilité des salariés et à les aider à gérer leur fin de carrière ; LA12 Pourcentage de salariés bénéficiant d’entretiens d’évaluation et d’évolution de carrière périodiques ; LA13 Composition des organes de gouvernance et répartition des employés par sexe, tranche d’âge, appartenance à une minorité et autres indicateurs de diversité. Indicateurs responsabilité du fait des produits : PR5 Pratiques relatives à la satisfaction client et notamment résultats des enquêtes de satisfaction client ; Indicateurs société : SO3 Pourcentage de salariés formés aux politiques et procédures anticorruption de l’organisation ; (2) Atos Origin France et Atos Origin Royaume-Uni. (3) EC1, EC4, EC8, EN5, EN6, EN7, EN18, EN26, HR2 et SO3.

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 39

13
Tableau de correspondance GRI
Indicateur GRI Description Section

Stratégie et analyse 1.1 1.2
Déclaration du décideur le plus haut placé de l’organisation Description des impacts, risques et opportunités majeurs 1 3, 4, 7

Profil de l’organisation 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5
Nom de l’organisation Principaux produits, marques et/ou services Structure opérationnelle de l’organisation, notamment les principales divisions, entités opérationnelles, filiales et coentreprises Emplacement du siège social de l’organisation Nombre de pays où l’organisation exerce ses activités et noms des pays où soit l’exploitation est majeure, soit les questions relatives au développement durable traitées dans le rapport s’avèrent particulièrement pertinentes Nature du capital et forme juridique Marchés desservis (notamment répartition géographique, secteurs desservis et types de clients/bénéficiaires) Taille de l’organisation visée Changements importants de la taille, de la structure ou du capital de l’organisation au cours de la période de reporting Récompenses reçues au cours de la période de reporting Période de reporting (par exemple, exercice comptable/année calendaire) pour les informations fournies Date du dernier rapport publié (le cas échéant) Cycle de reporting (annuel, biennal, etc.) Personne à contacter pour toute question relative au rapport ou à son contenu Processus utilisé pour déterminer le contenu du rapport Périmètre du rapport (pays, divisions, filiales, installations en crédit-bail, coentreprises, fournisseurs, par exemple) Pour de plus amples informations, voir le Protocole GRI sur le périmètre Indication des éventuelles limites spécifiques de la portée ou du périmètre du rapport Principes adoptés pour la communication des données concernant les coentreprises, les filiales, les installations en crédit-bail, les activités sous-traitées et autres situations pouvant avoir un impact important sur les possibilités de comparaison d’une période à l’autre et/ou d’une organisation à l’autre Techniques de mesure des données et bases de calcul, y compris les hypothèses et techniques à l’origine des estimations servant au calcul des indicateurs et autres informations figurant dans le rapport Explication des conséquences de toute reformulation des informations communiquées dans des rapports antérieurs et des raisons de cette reformulation (fusions/ acquisitions, modification des années/périodes considérées, nature des activités, méthodes de mesure, par exemple) Modifications importantes, par rapport aux périodes de reporting antérieures, de la portée, du périmètre ou des méthodes de mesure utilisées dans le rapport Tableau indiquant l’emplacement des éléments d’information dans le rapport Politique et pratique en vigueur concernant le recours à une assurance externe pour le rapport 2 2, RA (36-54) 2, RA (29) Troisième de couverture Troisième de couverture

2.6 2.7 2.8 2.9 2.10 3.1 3.2 3.3 3.4 3.5 3.6

2 2 2 5 7.6 11 11 11 Troisième de couverture 11 11

3.7 3.8

11 11

3.9

11

3.10

11

3.11 3.12 3.13

11 13 12

40 «

Indicateur GRI

Description Structure de gouvernance de l’organisation, y compris les comités ayant la responsabilité, sous l’autorité du plus haut organe de gouvernance, de tâches spécifiques comme la définition de la stratégie ou la supervision de l’organisation Indiquer si le président du plus haut organe de gouvernance est aussi un administrateur exécutif Pour les organisations ayant un système d’administration à organe unique, indiquer le nombre de membres du plus haut organe de gouvernance qui sont indépendants et/ou non membres de l’exécutif Mécanismes permettant aux actionnaires et aux salariés de faire des recommandations ou de proposer des orientations au plus haut organe de gouvernance Lien entre les rémunérations des membres du plus haut organe de gouvernance, des cadres dirigeants et des cadres (y compris les indemnités de départ) et la performance de l’organisation (y compris sociale et environnementale) Processus mis en place pour permettre au plus haut organe de gouvernance d’éviter les conflits d’intérêts Processus de détermination des qualifications et de l’expertise des membres du plus haut organe de gouvernance pour orienter la stratégie de l’organisation dans les domaines économique, environnemental et social Énoncés de mission ou de valeurs, codes de bonne conduite et principes définis en interne par l’organisation sur sa performance économique, environnementale et sociale et état de leur mise en pratique Procédures définies par le plus haut organe de gouvernance pour superviser la manière dont l’organisation identifie et gère sa performance économique, environnementale et sociale, et notamment les risques, opportunités, ainsi que l’adhésion ou la conformité aux normes, codes de bonne conduite et principes internationaux Processus d’évaluation de la performance propre du plus haut organe de gouvernance, notamment dans les domaines économique, environnemental et social Explications sur la position de l’organisation quant à la démarche ou au principe de précaution et sur ses actions en la matière Chartes, principes ou autres initiatives, d’origine extérieure en matière économique, environnementale et sociale, auxquels l’organisation souscrit ou donne son aval Adhésion à des associations (professionnelles, par exemple) et/ou à des organisations nationales/internationales de défenses des intérêts dans lesquelles l’organisation : • est représentée dans les organes de gouvernance ; • participe à des projets ou à des comités ; • fournit un financement substantiel au-delà des cotisations normales ; ou • considère son adhésion comme stratégique. Liste des groupes de parties prenantes inclus par l’organisation Base d’identification et de sélection des parties prenantes avec lesquelles le dialogue est recherché Démarches de ce dialogue, y compris fréquence par type et par groupe de parties prenantes Questions et préoccupations clés soulevées via le dialogue avec les parties prenantes et manière dont l’organisation y a répondu, notamment lors de l’établissement de son rapport

Section RA (186-190)

4.1

4.2 4.3

5 5

4.4 4.5

RA (76,241) RA (203)

4.6 4.7

RA (200) RA (192)

4.8

4, 5

4.9

5, RA (180)

4.10 4.11 4.12 4.13

RA (192) RA (180) 5 6

4.14 4.15 4.16 4.17

6 6 6 6

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 41

14
Indicateurs clés de performance (KPI) du GRI figurant dans le rapport
KPI ID Description Indicateurs de performance économique Informations sur l’approche de Management Pages

RA (27,28) 4-5, 25-27 & AR (5-8)

1

✔ EC1

Valeur économique directe créée et distribuée, incluant les produits, les coûts opérationnels, les prestations et rémunérations des salariés, donations et autres investissements pour les communautés, les résultats mis en réserves, les versements aux apporteurs de capitaux et aux États Subventions et aides publiques significatives reçues Développement et impact des investissements en matière d’infrastructures et de services principalement publics, réalisés via une prestation commerciale, en nature ou à titre gratuit Indicateurs de performance environnementale Informations sur l’approche de Management

2 3

✔ EC4 ✔ EC8

22,34 35

17 28 29 29 30 29-31

4 5 6 7 8

✔ EN1 ✔ EN3 ✔ EN4 ✔ EN5 ✔ EN6

Consommation de matières en poids ou en volume Consommation d’énergie directe répartie par source d’énergie primaire Consommation d’énergie indirecte répartie par source d’énergie primaire Énergie économisée grâce à l’efficacité énergétique Initiatives pour fournir des produits et des services reposant sur des sources d’énergie renouvelables ou à rendement amélioré, réductions des besoins énergétiques obtenues suite à ces initiatives Initiatives pour réduire la consommation d’énergie indirecte et réductions obtenues

9 10 11 12

✔ EN7

31 28 31 31

✔ EN16 Émissions totales, directes ou indirectes, de gaz à effet de serre, en poids ✔ EN18 Initiatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et réductions obtenues ✔ EN26
Initiatives pour réduire les impacts environnementaux des produits et des services et portée de celles-ci Indicateurs de performance relatifs aux droits de l’Homme Informations sur l’approche de Management

16,18 RA (200) 15,18

13

✔ HR2

Pourcentage de fournisseurs et de sous-traitants majeurs dont le respect des droits de l’Homme a fait l’objet d’un contrôle ; mesures prises Indicateurs de performance sociale Informations sur l’approche de Management

9,17 20, AR (92) 20, AR (91) 20 22 23 23 20

14 15 16 17 18 19 20

✔ LA1 ✔ LA2 ✔ LA7 ✔ LA10 ✔ LA11 ✔ LA12 ✔ LA13

Effectif total par type d’emploi, contrat de travail et zone géographique Turnover du personnel en nombre de salariés et en pourcentage par tranche d’âge, sexe et zone géographique Taux d’accidents du travail, de maladies professionnelles, d’absentéisme, nombre de journées de travail perdues et nombre total d’accidents du travail mortels, par zone géographique Nombre moyen d’heures de formation par an, par salarié et par catégorie professionnelle Programmes de développement des compétences et de formation tout au long de la vie destinée à assurer l’employabilité des salariés et à les aider à gérer leur fin de carrière Pourcentage de salariés bénéficiant d’entretiens d’évaluation et d’évolution de carrière périodique Composition des organes de gouvernance et répartition des employés par sexe, tranche d’âge, appartenance à une minorité et autres indicateurs de diversité Indicateurs de performance relatifs aux droits de l’Homme Informations sur l’approche de Management

18 13

21

✔ PR5

Pratiques relatives à la satisfaction client et notamment résultats des enquêtes de satisfaction client Indicateurs de performance relatifs à la société Informations sur l’approche de Management

12,16 9

22

✔ SO3

Pourcentage de salariés formés aux politiques et procédures anticorruption de l’organisation

✔: Données auditées par KPMG

42 «

15
Glossaire
AGA
Assemblée Générale Annuelle

ISAM
Ibérie et Amérique du Sud

APAC
Asie-Pacifique

ISO 14001
Publiée en 1996, la norme ISO 14001 décrit le contenu d’un système de management environnemental. Elle concerne les aspects environnementaux que maîtrise l’organisation et sur lesquels elle est en mesure d’influer.

BPM
Gestion des processus métier

BPO
Externalisation des processus métier

IT
Information Technology - Technologies de l’information

KPI
Indicateur de performance

CEE
Comité d’Entreprise Européen

LEAN
L’approche « Lean » évalue les processus de l’entreprise afin de déceler dans les méthodes de travail les sources de gaspillage, de variabilité et de rigidité.

CFAP
Programme de réduction de l’empreinte carbone

CSDM
Modèle de prestation continue de services (modèle interne Atos Origin)

NAM
Amérique du Nord et Canada

eCS
Services électroniques destinés aux clients, aux citoyens et aux communautés

ONG
Organisation Non Gouvernementale

FSC
Forest Stewardship Council - Conseil de bonne gestion forestière

ONU
Organisation des Nations unies

GBU
Entité opérationnelle du Groupe

PDG
Président Directeur Général

GCE
Allemagne, Autriche et Pologne

Programme TOP
Programme interne Atos Origin

GCEMA
Allemagne Europe centrale/ Mediterranée Afrique, incluant l’Autriche, l’Allemagne, la Grèce, la Pologne, l’Afrique du Sud, la Suisse et la Turquie

RH
Ressources Humaines

RSE
Responsabilité Sociale d’Entreprise

GES
Gaz à effet de serre

SME
Système de Management Environnemental

GJ
Gigajoule

STEP
Tendances Politiques, Économiques, Technologiques et Sociétales

GRI
La Global Reporting Initiative est un réseau d’experts à l’origine du cadre de reporting sur le développement durable le plus utilisé au monde. Elle en assure l’amélioration permanente et l’application à l’échelle internationale.

TIC
Technologies de l’Information et de la Communication

www.atosorigin.com

Atos Origin « Rapport de Responsabilité d’Entreprise 2009

« 43

Implantations
Afrique du Sud 204 Rivonia Road, Sandton Private Bag X136 Bryanston 2021 Tél. : + 27 11 895 2000 Allemagne Theodor-Althoff-Str. 47 D-45133 Essen Tél. : + 49 (0) 20 14 3050 Atos Worldline GmbH Hahnstraße 25 D-60528 Frankfurt/Main Tél. : + 49 (0) 69 66 5710 Argentine Vedia 3892 P.B. C1430 DAL - Buenos Aires Tél.: + 54 11 6315 8800 Autriche Technologiestraße 8 / Gebäude D A-1120 Wien Tél. : + 43 1 605430 Belgique Da Vincilaan 5 B-1935 Zaventem Tél. : + 32 2 690 28 00 Conseil et Intégration de Systèmes Da Vincilaan 5 B-1935 Zaventem Tél. : + 32 2 690 28 00 Atos Worldline Belgique Chaussée de Haecht 1442 Haachtsesteenweg 1130 Brussels Tél. : + 32 (0)2 727 61 11 Brésil Avenida Maria Coelho Aguiar, 215 - Bloco E - 5º andar Cep: 05804-900 - Jardim São Luis - São Paulo – SP Tél. : + 55 11 2183-2344 Rua da Candelária, 65 22º andar Cep. 20091-906 – CentroRio de Janeiro - RJ Tél. : + 55 21 3265-9200 Chine 5th Floor, Lido Commercial Center Jichang Road Pékin 100004 Tél. : + 86 10 6437 6668 Hong Kong Exchange Tower, 33 Wang Chiu Road Kowloon Bay, Kowloon, Hong Kong Espagne Albarracín, 25 28037 Madrid Tél. : + 34 91 440 8800 Atos Consulting Albarracín, 27 28037 Madrid Tél. : +34 91 214 9500 États-Unis 5599 San Felipe Suite 300 Houston TX, 77056 Tél. : + 1 713 513 3000 France Siège Social Tour les Miroirs - Bât C 18, avenue d’Alsace 92926 Paris-La Défense Cedex Tél. : + 33 1 55 91 2000 Atos Consulting Tour Manhattan 5-6 place de l’Iris 92926 Paris-La Défense Cedex Atos Worldline France Tour Manhattan 5-6 place de l’Iris 92926 Paris-La Défense Cedex Tél. : + 33 1 49 00 90 00 Infogérance Tour Horizon 64 Rue du 8 Mai 1945 92025 Nanterre Tél. : + 33 1 46 14 50 00 Intégration de Systèmes Tour les Miroirs - Bât C 18, Avenue d’Alsace 92926 Paris-La Défense Cedex Tél. : + 33 1 55 91 20 00 Grèce 18 Kifisias Avenue 151 25 Athens Tél. : + 30 210 688 9016 Inde SDF-IV, Units 126/127 SEEPZ, Andheri (east) Mumbai 400 096 Tél. : + 91 22 28 29 0743` Indonésie Wisma Kyoei Prince, #1707 Jalan Jenderal Sudirman Kav. 3 Jakarta, 10220 Tél. : + 62 21 572 4373 Japon 20/F Shinjuku Park Tower, 3-7-1 Nishi-shinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo 163-1020 Tél. : +81 3 3344 6631 Luxembourg Rue Nicolas Bové 2a 1253 Luxembourg Tél. : + 352 31 36 37 1 Malaisie Suite F01, 1st Floor 2310 Century Square Jalan Usahawan 63000 Cyberjaya Selangor Darul Ehsan Malaysia Tél. : + 60 3 8318 6100 Maroc Avenue Annakhil – Espace High Tech Hall B – 5e étage Hay Ryad Rabat Tél. : + 212 (0)5 37 57 79 79 Atos Origin Casablanca Nearshore Park – Shore 71100, boulevard El Qods – Quartier Sidi Maârouf Casablanca Tél. : + 212 (0)5 29 04 45 29 Pays-Bas Papendorpseweg 93 3528 BJ Utrecht Tél. : + 31 (0) 88 265 5555 Atos Consulting Papendorpseweg 93 3528 BJ Utrecht Tél. : + 31 (0) 88 265 5555 Pologne ul. Domaniewska 41 02-672 Warszawa (budynek Taurus) Tél. : + 48 22 606 1900 Royaume-Uni 1 Triton Square Regent’s Place London NW1 3HG Tél. : + 44 20 7830 4444 Singapour 620A Toa Payoh Lorong 1 TP4 Level 5 Singapore 319762 Tél. : + 65 6496 3888 Suisse Industriestrasse 19 8304 Wallisellen Tél. : + 41 44 877 6969 Taiwan 5F, No.100, Sec.3, Min-Sheng E.Road, Taipei , Taiwan , R.O.C. Tél. : + 886 - 2 - 2514 2500 Turquie Kisikli Caddesi N°37 Aksel Is Merkezi 2 Kat Altunizade 34 662 Istanbul Tél. : + 90 216 531 7383

44 «

Contacts
Pour plus d’informations sur le programme de développement durable d’Atos Origin, merci d’envoyer vos questions à : sustainability@atosorigin.com

Responsabilité Sociale et Environnementale du Groupe
- Philippe Mareine, Secrétaire Général du Groupe

Autres représentants pays et lignes de service
- Sonia Leme, Amérique du Sud - Tom Parsons, États-Unis - Sally Wang, Asie-Pacifique - Giles Hutchins, Royaume-Uni

Bureau du Développement durable
- Pilar Barea, Espagne Responsable du Programme - Marianne Hewlett, Benelux Responsabilité sociale - Sophie Chambon, France Engagement environnemental - Anne Fitzsimmons, Marchés Développement stratégique - Jeff Chater, Royaume-Uni - Andreas Koeller, Allemagne et Europe centrale - Murli Menon, Inde - Denis Daullé, Atos Worldline - Miguel Viedma, Département Juridique - Emilie Moreau, Communication

- Jérôme Brun, Infogérance - Murielle Picard, Conseil & Intégration de Systèmes

Consolidation des données du Rapport
- Esmee Duiveman - Consultant senior - Ricard Manias - Consultant senior - Hanneke Lankveld - Consultant Business - Robert-Jan Streng - Partenaire

Édition Ce rapport a été compilé à l’aide du système « Computer to Plate » (CIP) ou « ordinateur vers plaque », ce qui entraîne l’élimination totale du film, une matière intermédiaire, au cours du processus de plaque. Papier Ce rapport est composé de papier de pâte provenant de forêts certifiées et gérées par l’éco-label « Forest Stewardship Council » (FSC). Le papier contenu dans le rapport ne contient pas de pâte blanchie sans chlore gazeux ECF (« Elemental Chlorine Free »). Au lieu du chlore gazeux utilisé dans le blanchiment des pâtes classiques, le blanchiment ECF utilise de l’oxygène et du dioxyde de chlore, qui ne génère pas de dioxines comme les composés organiques chlorés. Encre L’encre « Vegetable Oil Ink » a été utilisée pour ce rapport, elle est composée de différentes huiles végétales (soja, graines de lin, tung, noix de coco et palmier). Processus L’adhésif utilisé pour la reliure est une colle de type polyuréthane qui est facile à séparer et à enlever pour le recyclage du papier. En outre, 19,3 % des feuilles vierges générées à partir de la coupe de feuilles lors du traitement de ce rapport est envoyé à une entreprise de fabrication de papier et est utilisé comme matière première pour le papier recyclé. - Édition, rédaction : - Conseil, conception & réalisation : www.terredesienne.com - Crédits photos : Michel Labelle, Getty Images et Photothèque Atos Origin

atosorigin.com

Ce rapport utilise des matériaux (papier, encre, plaque et adhésif) produits par des entreprises certifiées ISO 14001. L’édition et l’impression ont également été réalisées par une société certifiée Imprim’Vert et chaîne de contrôle FSC.