“Atos Origin full year 2010 results”

Paris, 16 February 2011

TOP program ahead of schedule
Group well positioned to boost integration of Siemens IT Solutions

Net Income Group Share: EUR 116 million up +265 per cent
Operating Margin: EUR 337 million; 6.7 per cent up +107 basis points

  • Operating Cash Flow: EUR 143 million up +22 per cent
  • Revenue: EUR 5,021 million; down -3.5 per cent
  • Book to bill ratio: 111 per cent full year; fourth quarter at 125 per cent
  • Order Entry: EUR 5.6 billion up +7 per cent
  • Net debt: EUR 139 million after EUR 143 million on acquisitions

Atos Origin, an international IT services company, today announced its 2010 annual results. Thanks to the continued roll-out of the TOP Program, Operating Margin was EUR 337 million, representing +6.7 per cent of revenue compared to +5.7 per cent in 2009. The Operating Margin increased by +15 per cent in 2010. Revenue was EUR 5,021 million, representing a decline of -3.5 per cent. During the fourth quarter, revenue decline was limited to -1.2 per cent and excluding the impact of Arcandor, revenue was flat with a return to growth for the first time in the last two years in most of the geographies. Net Income stood at EUR 116 million, up +265 per cent compared to 2009.

 

Thierry Breton, Chairman and CEO of Atos Origin said: “In 2010, we achieved our objectives and exceeded the high end of our operating margin guidance. This result clearly shows that we are ahead in the TOP Program. This positions the Group in the best conditions to boost the integration of Siemens IT Solutions and Services (SIS) by accelerating the implementation of TOP² Program in the future New Company. We will continue to invest in sales, innovation and talent, for the benefit of our customers, while driving out costs and increasing our profitability thanks to a further acceleration of TOP and the expected improvement of SIS. We are confident in 2011 and beyond.”

 

 

TOP Program: Our know-how and experience to prepare the SIS integration

 

For the second year, the TOP Program contributed significantly in 2010 to the improvement of the Operating Margin.

 

In the tough economic environment of the last two years, TOP Program, the transformation plan of the Group, largely contributed to the increase of the Operating Margin from 4.8 per cent in 2008 to 6.7 per cent in 2010. This performance was reached despite an overall declining market.

 

As part of the TOP Program, the Group implemented in 2010 several initiatives to increase revenue and return to growth under its TOP sales projects. It also reinforced its corporate responsibility through the Sustainability program and achieved the B+ level for its first GRI report. Finally, the Group continued to attract and retain key talents while implementing new ways of working through its program for “Well Being at Work”.

 

Lean management contributed to the increase of the operational performance through a better quality of services for customers and the optimization of staff deployment. At the end of December 2010, 9,000 staff in Managed Services were using these techniques daily.

 

The binding agreement with Siemens was signed on February 1st 2011 for the acquisition of SIS following the opinion provided by the European Work Council and the approval by the Board of Directors of Atos Origin.

 

TOP² Program will be rolled out within SIS as soon as the acquisition is completed (expected 1st July). Before the anti-trust approval and the formal closing of the deal, integration initiatives, fully compliant, are structured around 24 workstreams. These include 12 transversal workstreams (Service Line, Growth, Purchasing, IT, Finance, HR,...) and 12 TOP² initiatives to improve operational efficiency of merged entities (Industrialization, G&A optimization, Standard of living, Capital expenditure,...) already started. Workstream leaders from Atos Origin and SIS have been appointed and the integration program was launched on January 27th 2011.

 

 

Performance by Service Line

 

In Managed Services, as a result of industrializing the activity through global delivery lines, Operating Margin reached EUR 146 million, representing 7.9 per cent of revenue compared to 5.3 per cent in 2009.

 

Revenue for the full year was EUR 1,847 million, down -5.0 per cent compared to 2009. Two thirds of the decline was the result of the planned ramp down of activity with Arcandor and the remaining part was a consequence of the UK Public sector moratorium which ended in the last quarter.

 

During the fourth quarter, there was a slight decline in revenue of -0.8 per cent. Excluding the impact of Arcandor, revenue grew +2.5 per cent, thanks to Benelux and Asia. Excluding Arcandor, revenue in Germany was flat. France and the United Kingdom declined slightly, -5 per cent and -3 per cent respectively.

 

In Systems Integration, Operating Margin rate reached EUR 70 million, a slight decrease from 4.3 per cent to 4.0 per cent, mainly due to the situation in Spain in the first half of 2010, and in GCEMA. Operating Margin improved in France and Other Countries and remained almost stable in Benelux. The United Kingdom increased Operating Margin and reached 10 per cent.

 

Revenue was EUR 1,771 million, a decline of -4.7 per cent. On a full year basis, France grew +3.0 per cent and Other Countries +2.2 per cent with +10 per cent in Asia. Benelux and the United Kingdom declined respectively by -8 per cent and -10 per cent.

 

During the fourth quarter, France and Benelux posted growth of +1.4 per cent and +2.5 per cent respectively, Asia and Americas grew +21.3 per cent and +5.5 per cent. Revenue in Germany was stable while CEMA declined with less business in South Africa and Turkey in the Telecommunications sector. In the United Kingdom revenue declined due to the moratorium in the Public sector. As a result, revenue in Systems Integration decreased -4.2 per cent.

 

In Hi-Tech Transactional Services (HTTS), the Operating Margin was up at 16.6 per cent with an increase in both Payments and Electronic Services.

 

HTTS reported revenue of EUR 1,035 million, up +4.4 per cent. Payments posted a growth of +6.7 per cent and Electronic Services of +4.2 per cent while Financial Markets declined as anticipated, following the reorganization of this division inherited from Atos Euronext. In the new geographies, revenue increased to EUR 92 million in the United Kingdom, EUR 36 million in Asia and EUR 25 million in Spain.

 

Including Venture Infotek, revenue growth in the fourth quarter was +7.5 per cent, above the +5.5 per cent achieved in the third quarter and the +2.2 per cent in the first half of 2010.

 

In Consulting, revenue reached EUR 208 million, representing 4 per cent of total revenue, a decline of -16 per cent. France returned to growth and the United Kingdom was almost flat. Revenue decline was concentrated in the Netherlands where a new management is now in place, and in Spain, still impacted by a strong price pressure. As a result, Operating Margin reached EUR -5 million, despite an improvement in France and Asia.

 

In Medical BPO, Operating Margin remained almost stable at around 12 per cent in 2010. Revenue slightly increased at EUR 160 million.

 

 

Performance by Global Business Unit (GBU)

 

Revenue in France was EUR 1,133 million representing a return to growth thanks to the cyclical activities. In Systems Integration revenue grew in Energy & Utilities, Financial Services and the Telecom, while it was flat in Manufacturing and more challenging in the Public sector. The activity in Managed Services declined -3 per cent due to a lack of cross-selling on existing contracts directly impacting the Operating Margin which declined by EUR 10 million.

 

The Benelux improved its Operating Margin rate by +140 basis points, thanks to Managed Services with the implementation of the global delivery model.
Revenue was down -5.9 per cent at EUR 938 million due to the cyclical activities. However, after a decline of -11 per cent in the first semester, revenue stabilized in the second half of the year compared to the second semester of 2009.

 

In the United Kingdom, Operating Margin rate remained around 9 per cent at EUR 77 million. The strong management on resources and on TOP Program has offset a fall in revenue from the Public Sector, particularly in the third quarter.
Revenue was EUR 904 million. The decline was limited to -3.5 per cent thanks to HTTS and BPO Medical. During the fourth quarter, revenue in the United Kingdom posted a +1 per cent showing a return to growth.

 

Atos Worldline increased its Operating Margin rate to 17.4 per cent compared to 15.8 per cent in 2009. This improvement came mainly from an increase in revenue in Payments Services combined with a strict control on cost.
Revenue grew +2.7 per cent at EUR 867 million with an acceleration in the second half of the year after +0.9 per cent for the first half of 2010. For the full year 2010, the Payments business grew +4.5 per cent and Electronic Services +4.4 per cent, offsetting the expected decline in Financial Markets.

 

Following a negative Operating Margin in the first half, Spain returned to break even in the second half. The new management team implemented staff restructuring, adjusted the cost base and reinforced the control of fixed price projects.
Revenue declined -10.4 per cent in 2010 at EUR 300 million. Most of the revenue generated in Spain was in Systems Integration and Consulting which suffered from the tough economic environment. In the fourth quarter, revenue declined by -9.4 per cent after -13.6 per cent in the third quarter.

 

In Germany/CEMA, the Operating Margin declined by EUR 12 million, reaching 2.2 per cent of revenue. Germany fell by only EUR 3 million despite the revenue drop with Arcandor while CEMA was impacted by specific projects in South Africa, Turkey and Switzerland in the Telecommunications sector. These projects also impacted the revenue in these countries.
Excluding Arcandor ramp down, GCEMA revenue was down -6 per cent and almost flat in Germany.

 

In Other Countries which are mainly Asia and the Americas, Operating Margin rate significantly increased from 2 per cent to 13 per cent of revenue. The improvement came from EUR 17 million additional margin in Asia on large Managed Services contracts and from a tight management in South America leading to an increase of EUR 14 million. The Indian operations also contributed to the improvement of the Operating Margin.
Other Countries reported revenue of EUR 405 million, representing +5.6 per cent organic growth. The Group had a strong development in Asia and in the Offshore countries with double digit growth. Revenue from the Olympic Games also contributed to the growth of this area. During the fourth quarter, revenue growth was +4.7 per cent.

 

The cost of Global Functions (Global Delivery Lines and Corporate Central) continued to benefit from the TOP Program and the implementation of Lean Management and Activity Value Analysis (AVA). Costs were down -18 per cent to EUR 79 million. Half of the reduction was on Central Corporate costs and the other half came from a transfer of Global Delivery Lines costs to the GBUs.

 

 

Operating Income and Net Income

 

Operating Income was EUR 200 million after EUR 65 million of expenses for staff reorganization and EUR 39 million for rationalization of premises. During the first half of the year, the Group booked a depreciation of goodwill for EUR 25 million to take into account the evolution of the operations in Spain.

 

Financial Result was a charge of EUR 24 million, total tax charge was EUR 58 million and minority interests totaled EUR 2 million.

 

Therefore, the Net Income Group share reached EUR 116 million compared to EUR 32 million statutory in 2009.

 

Normalized Net Income (before unusual, abnormal and infrequent items net of tax) reached EUR 218 million representing an increase of +11 per cent compared to EUR 197 million reached in 2009.

 

Basic Earnings Per Share was EUR 1.67 and diluted EPS was EUR 1.64.

 

Normalized Basic EPS reached EUR 3.15 in 2010 compared to EUR 2.87 in 2009.

 

 

Net debt and Operating Cash Flow

 

Group Net Debt as of 31 December 2010 was EUR 139 million, at the same level compared to 31 December 2009. This amount takes into account the EUR 143 million cash outflow for the acquisitions of the year: Shere in the United Kingdom, the minority interests of Atos Worldline Processing in Germany and Venture Infotek in India.

 

OMDA increased by EUR 32 million to EUR 532 million representing 11 per cent of revenue.

 

Staff restructuring represented EUR 100 million cash out. Rationalization of offices represented EUR 68 million related to the closure of offices.

 

Thanks to the actions led by the Group within the TOP Program, Working Capital improved by EUR 53 million with a DSO reduced by 8 days to 49 days, and Capital Expenditure was EUR 176 million representing 3.5 per cent of revenue compared to 3.9 per cent in 2009.

 

As a result, the Operating Cash Flow increased to EUR 143 million in 2010 compared to EUR 117 million in 2009 and a negative EUR -52 million in 2008.

 

 

Dividend

 

During its meeting held on 15 February 2011, the Board of Directors decided to propose at the next Ordinary Shareholders Meeting to pay a dividend of 0.50 euro per share in 2011 on the 2010 results.

 

 

Commercial activity

 

Group Order Entries totaled EUR 5,590 million in 2010, representing +7 per cent growth. The Book to Bill ratio was 111 per cent, compared to 100 per cent in 2009.

 

During the fourth quarter of 2010, the Group reached a 125 per cent Book to Bill ratio with EUR 1,650 million Order Entry, representing an increase of +39 per cent compared to the fourth quarter of 2009.

 

New contracts and renewals were signed during the last quarter of 2010, particularly in the Public Sector and in Manufacturing.
France signed a new contract in Infrastructure Management with Rexel, with EADS in Product Lifecycle Management (PLM), and in Managed Services with DGAC.
In the United Kingdom, renewals with the Public Sector were signed as expected in Medical BPO, with the Department for Work and Pensions and with Royal Mail. Managed Services contracts were also agreed with the Home Office and NHS Scotland.
In the Netherlands, Managed Services contracts were signed in the Public Sector and in Systems Integration with Philips, ING, ABN AMRO and Achmea.
Atos Worldline signed payments processing and acquiring contracts with ING, Cortal Consors and ABN AMRO.
In Germany, the contract with Karstadt was renewed by the new owner until the end of 2012. The German operations also signed a contract with Neckermann for extended services.
The sales activity restarted in Spain through contract signatures in Systems Integration in the Telcos and in the Banking sectors.
The Group also renewed its contracts with Petrobras in Brazil and Vodacom in South Africa.

 

In HTTS, a good commercial activity pursued in the United Kingdom through contracts signed with Leaseplan, and East Coast Main Line in Transport, and in Asia in Payments. First contracts leveraging Atos Worldline assets and capabilities were signed with Rabobank in the Netherlands and Nomura in the United Kingdom.

 

At the end of 2010, full backlog was EUR 7.5 billion representing 1.5 year of revenue, an increase of +8 per cent compared to 31 December 2009.

 

The full qualified pipeline at 31 December 2010 was EUR 2.7 billion, almost the same level as at 30 June 2010, but lower compared to the EUR 3.0 billion one year ago.

 

 

Human Resources

 

Total number of Group employees was 48,278 at the end of December 2010, slightly down compared to 49,036 at the end of December 2009.

 

The number of indirect staff continued to decrease through the Activity Value Analysis process implemented within the Group as part of the TOP Program. Indirect staff was 4,522 at the end of December 2010 (9 per cent of total staff), compared to 5,094 at the end of 2009 (10 per cent of total staff).

 

Direct staff was almost flat over the course of the year and was 43,756 at the end of December 2010.

 

Almost 6,000 engineers were recruited in 2010 of which 3,500 were hired in the second half of the year. 60 per cent of the new joiners are located in the emerging markets such as India, Morocco and South America.

 

The attrition rate increased to 10.1 per cent compared to 7.0 per cent in December 2009. The breakdown was 8.8 per cent in the first half of 2010 and 11.3 per cent in the second half.

 

The number of dismissals and restructuring was 2,184 employees, in line with the Group expectations.

 

The number of external subcontractors was 2,455 at the end of 2010, in line with the Group policy to be around 5 per cent of total staff.

 

For Consulting and Systems Integration activities, the bench has been reduced to 621 employees (3 per cent of total Consulting and Systems Integration direct staff) compared to 749 at the end of 2009. This decline is the result of the efforts provided by the Group during the last two years to re skill internal staff and to encourage mobility.

 

 

2011 Objectives

 

Revenue

 

Considering the outcome from its large customers and an improving economic environment, the Group expects to return to a slight organic growth in 2011.

 

Operating margin

 

Operating Margin rate target is to increase by +50 to +100 basis points in 2011, third year of the three-year transformation plan, and therefore to be in the range of 7.2 to 7.7 per cent.

 

Cash Flow

 

The Operating Cash Flow is expected to increase again by +20 per cent in 2011 compared to 2010.

 

Consolidation of SIS

 

The figures above are for Atos Origin in its current scope before the planned consolidation of SIS expected as of 1 July 2011 (subject to anti-trust clearance and Shareholders' approval). As soon as the transaction is completed, the new guidance for the year 2011 will include SIS (6 months expected in the second half of the year), and is expected to be in line with the figures already provided on 15 December 2010, date of the announcement:

 

“The financial targets for Atos Origin are based on the following assumptions:

  • No major change in market conditions
  • Full execution of the TOP² Program and combination synergies
  • No significant delay in Siemens IT Solutions and Services integration

 

For 2011, with 12 months for Atos Origin (January to December) and six months for Siemens IT Solutions and Services (July to December), these targets are the following:

  • Revenue evolution in line with market growth
  • An Operating Margin at circa 6 per cent
  • A Neutral EPS effect compared to Atos Origin standalone
  • A Cash Flow* slightly higher than Atos Origin standalone in 2011.”
    * before dividends and acquisitions / disposals.

A webcast in English will be held today 16 February at 9:00 am, CET time.

The operational review with the complete financial statements section of the 2010 annual report in English will be available today on the Company's website

 

 

Forthcoming events

 

5 May 2011First quarter 2011 revenue
27 July 2011First half year 2011 results

 

Disclaimers

 

Atos Origin, scope at 16 February 2011: The document contains further forward-looking statements that involve risks and uncertainties concerning the Group's expected growth and profitability in the future. Actual events or results may differ from those described in this document due to a number of risks and uncertainties that are described within the 2009 Reference Document filed with the Autorité des Marchés Financiers (AMF) on 1 April 2010 under the registration number: D10-0199 and updated on 30 July 2010 under the registration number: D10-0199-1. The audit procedures on the consolidated financial statements have been performed. The audit report will be issued after the verification of the information presented in the Group's management report.

 

Expected combined Group Atos Origin / Siemens IT Solutions and Services: Any statements made in this document that are not statements of historical fact, including statements about Atos Origin' beliefs and expectations and statements about Atos Origin' proposed acquisition of the Siemens IT services activities, are forward-looking statements and should be evaluated as such. Forward-looking statements include statements that may relate to Atos Origin' plans, objectives, strategies, goals, future events, future revenues or synergies, or performance, and other information that is not historical information.
Such forward-looking statements reflect Atos Origin's current analysis and expectations at he date of this document, based on reasonable assumptions and on the financials of Siemens as from market authorities and the approval of the shareholders of Atos Origin, or an inability to obtain them on the terms proposed or on the anticipated schedule. Additional information concerning factors that could cause actual results to differ materially from those in the forward-looking statements is contained in the relevant securities regulatory filings and financial statements of each of Atos Origin and Siemens.
Atos Origin does not undertake, and specifically disclaims, any obligation or responsibility to update or amend any of the information above except as otherwise required by law.

 

About Atos Origin

 

Atos Origin is a leading international Information Technology (IT) services company, providing Hi-Tech Transactional Services, Consulting, Systems Integration and Managed Services to deliver business outcomes globally. The company's annual revenues are EUR 5.0 billion and it employs 49,000 people. Atos Origin is the Worldwide Information Technology Partner for the Olympic Games and has a client base of international companies across all sectors. Atos Origin is quoted on the Paris Eurolist Market and trades as Atos Origin, Atos Worldline and Atos Consulting.

 

Press contact
Caroline Crouch,
Tel +44 77 333 100 86,
caroline.crouch@atosorigin.com

Investor Relations contact
Gilles Arditti,
Tel: +33 (0) 1 73 26 00 66,
gilles.arditti@atosorigin.com

 

 

Appendix

 

Full Year 2010 Performance by Service Line

 

RevenueOperating MarginOperating Margin %
In EUR MillionFY 2010FY 2009% growthFY 2010FY 2009FY 2010FY 2009
Managed Services1,8471,945-5.0%146104+7.9%+5.3%
Systems Integration1,7711,859-4.8%7080+4.0%+4.3%
HTTS1,035991+4.4%171158+16.6%+16.0%
Consulting208247-16.0%-52-2.6%+0.9%
Medical BPO160159+0.6%1820+11.6%+12.7%
Corporate Central (*)-63-71-1.3%-1.4%
Total Group5,0215,202-3.5%337294+6.7%+5.7%

(*) Corporate Central excludes Global Delivery Lines costs allocated to service lines

Full Year 2010 Performance by Global Business Unit

 

Total RevenueOperating MarginOperating Margin %
In EUR MillionFY 2010FY 2009% growthFY 2010FY 2009FY 2010FY 2009
France1,1331,128+0.4%4547+3.9%+4.2%
Benelux938997-5.9%9284+9.9%+8.4%
United Kingdom904937-3.5%7785+8.5%+9.1%
Atos Worldline867844+2.7%150133+17.4%+15.8%
Germany/CEMA475578-17.8%1023+2.2%+3.9%
Spain300334-10.4%-1012-3.3%+3.5%
Other countries405384+5.6%527+12.7%+1.8%
GDL costs (*)-16-26-0.3%-0.5%
Corporate Central (*)-63-71-1.3%-1.4%
Total Group5,0215,202-3.5%337294+6.7%+5.7%

(*) Corporate Central and Global Delivery Lines costs not allocated to the Global Business Units

“Resultats Annuels 2010 d’Atos Origin”

Paris, 16 février 2011

    Le programme TOP en avance sur les resultats escomptes
    Le Groupe est bien positionne pour accelerer l'integration de Siemens IT Solutions

    Résultat net part du Groupe à 116 millions d'euros : augmentation de +265%
    Marge opérationnelle de 337 millions d'euros à 6,7% : hausse de +107 points de base

    • Cash Flow opérationnel de 143 millions d'euros en hausse de +22%
    • Chiffre d'affaires à 5 021 millions d'euros en baisse de -3,5%
    • Ratio prises de commandes sur facturations : 111% sur l'année, 125% au quatrième trimestre
    • Prises de commandes de l'année : 5,6 milliards d'euros en hausse de +7%
    • Endettement net à 139 millions d'euros après 143 millions d'euros d'acquisitions

    Atos Origin, l'un des principaux leaders des services informatiques, a annoncé aujourd'hui ses résultats annuels pour l'exercice clos le 31 décembre 2010. Grâce à la poursuite du déploiement du Programme TOP, la marge opérationnelle s'est établie à 337 millions d'euros, représentant 6,7% du chiffre d'affaires, comparé à 5,7% en 2009. La marge opérationnelle a augmenté de 15% en 2010. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 5 021 millions d'euros, en baisse de -3,5%. Au quatrième trimestre, celle-ci a été réduite à -1,2% et, en excluant l'impact d'Arcandor, le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a été stable, avec un retour à la croissance pour la première fois depuis deux ans dans la plupart des zones géographiques. Le Résultat Net s'est élevé à 116 millions d'euros, en hausse de +265% par rapport à 2009.

     

    Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos Origin a déclaré: « En 2010, nous avons atteint nos objectifs et même dépassé le haut de la fourchette pour la marge opérationnelle. Ce résultat montre clairement que nous sommes en avance dans l'exécution du Programme TOP. Ceci place le Groupe dans les meilleures conditions pour accélérer l'intégration de Siemens IT Solutions and Services (SIS) en déployant plus rapidement que prévu le Programme TOP² sur le futur ensemble. Nous continuerons à investir dans les ventes, l'innovation et les talents pour le bénéfice de nos clients, en abaissant les coûts et en augmentant notre rentabilité par une nouvelle accélération du Programme TOP et par l'amélioration attendue de SIS. Nous sommes confiants pour 2011 et au-delà. »

     

    Programme TOP: Notre expérience et savoir-faire pour préparer l'intégration de SIS

     

    Pour la deuxième année consécutive, le Programme TOP a contribué de manière significative à l'amélioration de la marge opérationnelle en 2010.

     

    Dans l'environnement économique difficile de ces deux dernières années, le Programme TOP, plan de transformation du groupe, a largement contribué à l'augmentation de la marge opérationnelle qui est passée de 4,8% en 2008 à 6,7% en 2010. Cette performance a été atteinte malgré un marché globalement en déclin.

     

    Dans le cadre du Programme TOP, le Groupe a mis en place plusieurs initiatives en 2010, visant à augmenter le chiffre d'affaires dans un contexte de retour à la croissance. Il a également renforcé ses actions en matière de responsabilité d'entreprise à travers son programme de développement durable et a obtenu la note B + pour son premier rapport GRI. Enfin, le Groupe a continué d'attirer et de retenir des talents clés en mettant en œuvre de nouveaux modes de travail à travers son programme "Bien-être au travail".

     

    Le programme Lean a contribué à l'augmentation de la performance opérationnelle grâce à une meilleure qualité de services pour les clients et à l'optimisation du déploiement des ressources. À fin décembre 2010, 9 000 collaborateurs de l'activité Infogérance utilisaient ces techniques chaque quotidiennement.

     

    A la suite de l'avis rendu par l'instance européenne représentative des salariés d'Atos Origin et de l'approbation par le Conseil d'Administration d'Atos Origin, un accord ferme a été signé avec Siemens le 1er février 2011 relatif à l'acquisition de SIS.

     

    Le Programme TOP² sera formellement mis en œuvre au sein de SIS dès que l'acquisition sera finalisée (prévue le 1er juillet prochain). Dans l'intervalle, en conformité avec ce qui peut être réalisé avant l'accord des autorités de la concurrence et la réalisation définitive, les efforts d'intégration sont structurés autour de 24 axes de travail. 12 axes de travail transversaux (lignes de services, ventes, achats, informatique, finance, ressources humaines,...) ont été lancés. 12 initiatives TOP² visant à améliorer l'efficacité opérationnelle des entités fusionnées (industrialisation, optimisation des frais généraux et administratifs, niveau de vie, investissements,...) ont déjà commencé. Les responsables d'Atos Origin et de SIS pour les Workstreams ont été nommés. Le programme d'intégration a été lancé le 27 janvier 2011.

     

     

    Performance par ligne de services

     

    En Infogérance, grâce à l'industrialisation en lignes de production mondiales, la marge d'exploitation a atteint 146 millions d'euros, soit 7,9% du chiffre d'affaires, comparé à 5,3% en 2009.

     

    Le chiffre d'affaires pour la totalité de l'année s'est élevé à 1 847 millions d'euros, en baisse de -5,0% par rapport à 2009. Deux tiers de la baisse proviennent d'Arcandor et le tiers restant, du moratoire dans le secteur public au Royaume-Uni qui a pris fin au dernier trimestre de l'année.

     

    Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a légèrement baissé de -0,8%. Hors Arcandor, le chiffre d'affaires a augmenté de +2,5%, grâce au Benelux et à l'Asie. Le chiffre d'affaires en Allemagne est resté stable, hors Arcandor. La France et le Royaume-Uni ont vu leur chiffre d'affaires légèrement diminuer, respectivement à -5% et -3%.

     

    En Intégration de Systèmes, la marge opérationnelle a atteint 70 millions d'euros, à 4,0% contre 4,3% en 2009, en raison principalement de la situation en Espagne sur la première moitié de 2010, et dans la zone GCEMA. La marge opérationnelle a progressé en France et dans les Autres Pays ; elle est restée pratiquement stable au Benelux. Le Royaume-Uni a vu sa marge opérationnelle augmenter pour atteindre 10%.

     

    Le chiffre d'affaires de l'année a atteint 1 771 millions d'euros, soit une baisse de -4,7%. La France a augmenté de +3,0% et les Autres Pays de +2,2% dont +10% en Asie. Le Benelux et le Royaume-Uni ont diminué respectivement de
    -8% et -10%.

     

    Au quatrième trimestre, la France et le Benelux ont affiché une croissance de +1,4% et +2,5% respectivement. L'Asie et la zone Amérique ont augmenté de +21,3% et +5,5%. Le chiffre d'affaires en Allemagne est resté stable tandis que celui de CEMA diminuait compte tenu d'une moindre activité en Afrique du Sud et en Turquie dans le secteur des télécommunications. Le chiffre d'affaires au Royaume-Uni a baissé en raison du moratoire dans le secteur public. En conséquence, le chiffre d'affaires d'Intégration de Systèmes a diminué de -4,2%.

     

    Dans les Services Transactionnels de Haute Technologie (HTTS), la marge opérationnelle a augmenté à 16,6% du chiffre d'affaires, avec une hausse à la fois des Paiements et des Services Electroniques.

     

    Le chiffre d'affaires de HTTS a atteint 1 035 millions d'euros, en hausse de +4,4%. L'activité Paiements a affiché une croissance de +6,7% et les Services Electroniques de +4,2% alors que l'activité Marchés Financiers a baissé comme anticipé, à la suite de la réorganisation de cette division reprise à Atos Euronext. Dans les nouvelles géographies, le chiffre d'affaires a augmenté à 92 millions d'euros au Royaume-Uni, à 36 millions d'euros en Asie et à 25 millions d'euros en Espagne.

     

    Y compris Venture Infotek, la croissance du chiffre d'affaires au quatrième trimestre a été +7,5%, au-dessus des +5,5% atteints au troisième trimestre et des +2,2% du premier semestre de 2010.

     

    Le chiffre d'affaires de l'activité Conseil a atteint 208 millions d'euros, soit 4% du chiffre d'affaires total, en baisse de -16%. La France est revenue à la croissance et le Royaume-Uni est resté quasiment stable. La baisse du chiffre d'affaires a été concentrée dans les Pays-Bas avec une nouvelle équipe de direction maintenant en place, et en Espagne, toujours marqué par une forte pression sur les prix. En conséquence, malgré une amélioration en France et en Asie, la marge opérationnelle a atteint -5 millions d'euros.

     

    Dans le BPO médical, la marge opérationnelle est restée pratiquement stable à environ 12% en 2010. Le chiffre d'affaires a légèrement augmenté à 160 millions d'euros.

     

     

    Performance par entité opérationnelle (GBU)

     

    Le chiffre d'affaires en France s'est établi à 1 133 millions d'euros, soit un retour à la croissance grâce aux activités cycliques. Le chiffre d'affaires d'Intégration de Systèmes a augmenté dans les secteurs de l'Energie, des Services Financiers et des Télécommunications et il est resté stable dans l'Industrie. L'activité dans le Secteur Public a été plus difficile. Le chiffres d'affaires dans l'Infogérance a baissé de -3% en raison d'un manque de ventes additionnelles sur les contrats existants, ce qui a eu un impact direct sur la marge opérationnelle qui a baissé de 10 millions d'euros.

     

    Le Benelux a amélioré sa marge opérationnelle de +140 points de base, grâce à l'Infogérance avec la mise en œuvre du modèle industriel de production mondiale.
    Le chiffre d'affaires a baissé de -5,9% à 938 millions d'euros en raison des activités cycliques. Cependant, après une baisse de -11% au cours du premier semestre, le chiffre d'affaires est resté stable au second semestre, comparé à la seconde moitié de 2009.

     

    Au Royaume-Uni, la marge opérationnelle est restée autour de 9% à 77 millions d'euros. La gestion rigoureuse des ressources et le Programme TOP ont compensé une baisse du chiffre d'affaires provenant du secteur public, en particulier au troisième trimestre.
    Le chiffre d'affaires a atteint 904 millions d'euros. La baisse a été limitée à -3,5% grâce à HTTS et BPO médical. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires au Royaume-Uni a affiché +1% de croissance.

    Atos Worldline a augmenté sa marge opérationnelle à 17,4%, comparé à 15,8% en 2009. Cette amélioration provient principalement de l'augmentation du chiffre d'affaires dans les Services de Paiement associée à un strict contrôle des coûts.
    Le chiffre d'affaires a augmenté de +2,7% à 867 millions d'euros, avec une accélération au second semestre après +0,9% au premier semestre. Sur l'année, l'activité Paiements a crû de +4,5% et les Services Electroniques de +4,4%, compensant ainsi la baisse prévue de l'activité Marchés Financiers.

     

    En Espagne, après une marge opérationnelle négative au premier semestre, le retour à l'équilibre s'est opéré au second semestre. La nouvelle équipe de direction a mis en œuvre un plan de réduction des effectifs, a ajusté la base de coûts et a renforcé le contrôle des projets.
    Le chiffre d'affaires a reculé -10,4% en 2010 à 300 millions d'euros. Avec un chiffre d'affaires principalement réalisé en Intégration de Systèmes et en Conseil, l'Espagne a souffert du contexte économique difficile. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a diminué de -9,4% comparé à -13,6% au troisième trimestre.

     

    En Allemagne / CEMA, la marge opérationnelle a diminué de -12 millions d'euros pour atteindre 2,2% du chiffre d'affaires. L'Allemagne a vu sa marge baisser de seulement -3 millions d'euros malgré la forte baisse du chiffre d'affaires avec Arcandor tandis que CEMA a été impacté sur des projets en Afrique du Sud, en Turquie et en Suisse dans le secteur Télécoms. Ces projets ont également impacté le chiffre d'affaires de ces pays.
    En excluant la baisse d'Arcandor, le chiffre d'affaires de GCEMA est en baisse de -6% et pratiquement stable en Allemagne.

     

    Dans les Autres Pays, principalement Asie et Amérique, la marge opérationnelle a sensiblement augmenté, passant de 2% à 13% du chiffre d'affaires. Cette amélioration provient de +17 millions d'euros en Asie sur de grands contrats d'Infogérance, et +14 millions d'euros d'un strict contrôle des coûts en Amérique du Sud. Les activités en Inde ont aussi contribué à l'amélioration de la marge.
    Les Autres Pays ont réalisé un chiffre d'affaires de 405 millions d'euros, soit +5,6% de croissance organique. Le Groupe a connu un fort développement en Asie et dans les pays offshore avec une croissance à deux chiffres. Le chiffre d'affaires des Jeux Olympiques a également contribué à la croissance. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a crû de +4,7%.

     

    Le coût des Fonctions Centrales (Ligne de Services et Coûts Centraux) a continué de bénéficier du Programme TOP et de la mise en œuvre du Lean Management et de l'Analyse de la Valeur (AVA). Les coûts ont baissé de -18% à 79 millions d'euros. La moitié de cette réduction a concerné les Coûts Centraux, l'autre moitié résultant d'un transfert de coûts des Lignes de Services aux entités opérationnelles.

     

     

    Résultat d'exploitation et résultat net

     

    Le résultat d'exploitation s'est élevé à 200 millions d'euros après 65 millions d'euros de frais de réorganisation et 39 millions d'euros de rationalisation des locaux. Pendant la première moitié de l'année, le Groupe a enregistré une dépréciation de goodwill pour 25 millions d'euros afin de tenir compte de l'évolution des opérations en Espagne.

     

    Le résultat financier a été une charge de 24 millions d'euros, la charge d'impôt total s'élève à 58 millions d'euros et les intérêts minoritaires à 2 millions d'euros.

     

    Ainsi, le résultat net part du Groupe a atteint 116 millions d'euros comparé à 32 millions d'euros en 2009.

     

    Le résultat net normalisé (avant éléments inhabituels, anormaux et irréguliers, net d'impôt) a atteint 218 millions d'euros en augmentation de +11% par rapport à 2009.

     

    Le Bénéfice Par Action (BPA) s'est établi à 1,67 euro et le BPA dilué s'est élevé à 1,64 euro.

     

    Le BPA normalisé a atteint 3,15 euros en 2010 contre 2,87 euros en 2009.

     

     

    Endettement net et cash flow opérationnel

     

    L'endettement net du Groupe au 31 décembre 2010 s'est établi à 139 millions d'euros, au même niveau qu'au 31 décembre 2009. Ce montant prend en compte 143 millions d'euros pour les acquisitions de l'année : Shere au Royaume-Uni, les intérêts minoritaires d'Atos Worldline en Allemagne, et Venture Infotek en Inde.

     

    L'OMDA a augmenté de 32 millions d'euros à 532 millions d'euros représentant 11% du chiffre d'affaires.

     

    Les décaissements relatifs aux réorganisations ont représenté 100 millions d'euros et les rationalisations de locaux 68 millions d'euros.

     

    Grâce aux actions menées par le Groupe dans le cadre du Programme TOP, le besoin en fond de roulement s'est amélioré de 53 millions d'euros avec un délai de recouvrement clients réduit de 8 jours à 49 jours et les investissements se sont élevés à 176 millions d'euros, soit 3,5% du chiffre d'affaires comparé à 3,9% en 2009.

     

    En conséquence, le cash flow opérationnel a atteint 143 millions d'euros en 2010 contre 117 millions d'euros en 2009 et un résultat négatif de -52 millions d'euros en 2008.

     

     

    Dividende

     

    Réuni le 15 février 2011, le Conseil d'Administration d'Atos Origin, a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire des Actionnaires, la mise en paiement en 2011 d'un dividende de 0,50 euro par action sur les résultats de 2010.

     

     

    Activité commerciale

     

    Les prises de commandes du Groupe ont représenté 5 590 millions d'euros en 2010, soit +7% de croissance. Le ratio prises de commandes sur facturations s'est élevé à 111%, comparé à 100% en 2009.

     

    Au quatrième trimestre 2010, le Groupe a réalisé un ratio prises de commandes sur facturations de 125% avec 1 650 millions d'euros de prises de commandes, soit une augmentation de +39% par rapport au quatrième trimestre 2009.

     

    De nouveaux contrats ainsi que des renouvellements ont été signés au cours du dernier trimestre 2010, en particulier dans le secteur public et l'industrie.
    La France a signé de nouveaux contrats dans la Gestion d'Infrastructures avec Rexel, avec EADS dans le PLM, et en Infogérance avec DGAC.
    Au Royaume-Uni, les renouvellements dans le secteur public ont été signés comme prévu dans le BPO médical, avec DWP, avec Royal Mail, et en Infogérance d'Infrastructures avec le Home Office et NHS Scotland.
    Aux Pays-Bas, des contrats d'infogérance ont été signés dans le secteur public et en Intégration de Systèmes avec Philips, ING, ABN AMRO et Achmea.
    Atos Worldline a signé dans les Paiements avec ING, Cortal Consors et ABN AMRO.
    En Allemagne, le contrat avec Karstadt a été renouvelé par le nouveau propriétaire jusqu'à fin 2012. Le Groupe a également signé un contrat avec Neckermann pour des extensions de services.
    En Espagne, de nouvelles signatures ont été enregistrées en Intégration de Systèmes dans les secteurs Télécoms et Banque.
    Le Groupe a également renouvelé ses contrats avec Petrobras au Brésil et Vodacom en Afrique du Sud.

     

    Pour HTTS, une activité commerciale soutenue s'est poursuivie au Royaume-Uni avec des contrats signés auprès de LeasePlan et East Coast Main Line dans les transports, et en Asie dans les Paiements. Les premiers contrats utilisant le savoir faire et les actifs d'Atos Worldline ont été signés avec Rabobank aux Pays-Bas et Nomura au Royaume-Uni.

     

    Fin 2010, le carnet de commandes totalisait 7,5 milliards d'euros, représentant 1,5 année de chiffre d'affaires, en augmentation de +8% par rapport à fin 2009.

     

    Le montant total pondéré des propositions commerciales en cours au 31 décembre 2010 était de 2,7 milliards d'euros, pratiquement au même niveau que celui du 30 juin 2010, mais inférieur au chiffre de 3,0 milliards d'euros il y a un an.

     

     

    Ressources Humaines

     

    L'effectif total du Groupe était de 48 278 à fin décembre 2010, en légère diminution par rapport à 49 036 à fin décembre 2009.

     

    L'effectif indirect a continué de baisser, conséquence du processus d'Analyse de la Valeur mis en œuvre au sein du Groupe dans le cadre du Programme TOP. Cet effectif était de 4 522 à fin décembre 2010 (9% de l'effectif total), par rapport à 5 094 à fin 2009 (10% de l'effectif total).

     

    L'effectif direct est resté pratiquement stable au cours de l'année et représentait 43 756 employés à fin décembre 2010.

     

    Près de 6 000 ingénieurs ont été recrutés en 2010 dont 3 500 sur la seconde moitié de l'année. 60% des embauches se sont effectués sur les pays émergents tels que l'Inde, le Maroc et en Amérique du Sud.

     

    Le taux de départ volontaire s'est établi à 10,1% par rapport à 7,0% en 2009. La répartition a été de 8,8% au premier semestre et de 11,3% au second semestre.

     

    Les réorganisations d'effectifs ont concerné 2 184 employés, comme anticipé.

     

    Le nombre de sous-traitants externes était 2 455 à fin 2010, en ligne avec la politique du Groupe à environ 5% de l'effectif total.

     

    Pour les activités de Conseil et d'Intégration de Systèmes, les effectifs en inter contrats ont été réduits à 621 employés (3% de l'effectif), comparé à 749 fin 2009. Cette baisse provient des efforts déployés par le Groupe au cours des deux dernières années pour former les collaborateurs et encourager leur mobilité.

     

     

    Objectifs 2011

     

    Chiffre d'affaires

     

    Sur la base des retours de ses grands clients et d'un meilleur environnement économique, le Groupe a l'ambition de revenir à une légère croissance organique en 2011.

     

    Marge opérationnelle

     

    L'objectif de marge opérationnelle est une augmentation de 50 à 100 points de base en 2011, troisième année du plan triennal de transformation, soit 7,2% à 7,7% du chiffre d'affaires.

     

    Cash Flow

     

    Pour le cash flow opérationnel, l'ambition est une nouvelle augmentation de +20% en 2011 par rapport à 2010.

     

    Consolidation de SIS

     

    Les chiffres ci-dessus sont à considérer pour Atos Origin dans son périmètre actuel avant la consolidation de SIS prévue à compter du 1er juillet 2011 (sous réserve de l'accord des autorités de la concurrence et de l'approbation des actionnaires d'Atos). Dès que la transaction sera finalisée, les nouveaux objectifs pour 2011 comprendront SIS (6 mois prévus sur la deuxième moitié de l'année), et devront être en ligne avec les chiffres suivants, fournis le 15 décembre 2010, date de l'annonce de l'opération :

     

    « Les objectifs financiers d'Atos reposent, entre autres, sur les hypothèses suivantes :

    • Pas de changement majeur des conditions de marché
    • Exécution complète du Programme TOP² et effets des synergies
    • Pas de retard significatif dans le plan d'intégration de SIS

    Pour l'année 2011, comprenant 12 mois pour Atos (janvier à décembre) mais seulement six mois de SIS (juillet
    à décembre), les objectifs sont les suivants:

    • Une croissance du chiffre d'affaires en ligne avec celle du marché
    • Une Marge Opérationnelle d'environ 6%
    • Un effet neutre sur le Bénéfice Par Action comparé à celui d'Atos seul
    • Un Cash Flow* légèrement supérieur à celui d'Atos seul en 2011. »
      * avant dividendes et acquisitions / cessions.

    Une webdiffusion en anglais se tiendra aujourd'hui 16 février 2010 à 09h00 CET à laquelle il sera possible d'accéder ici

    Le rapport d'activité ainsi que l'ensemble des comptes de Groupe extraits du rapport annuel 2010 en anglais seront disponibles sur notre site internet aujourd'hui

     

     

    Prochaines dates de publication

     

    5 mai 2011Chiffre d'affaires du premier trimestre 2011
    27 juillet 2011Résultats du premier semestre 2011

     

     

    Avertissements

     

    Atos Origin, périmètre au 16 février 2011: Le présent document contient des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2009 qui a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 1er avril 2010 sous le numéro d'enregistrement : D10-0199 et mis à jour le 30 Juillet 2010 sous le numéro d'enregistrement : D10-0199-1. Les procédures d'audit sur les états financiers consolidés ont été opérées. Le rapport d'audit sera émis après vérification des informations présentées dans le rapport de gestion du Groupe.

     

    Futur Groupe prévu Atos Origin / Siemens IT Solutions and Services: Les informations contenues dans cette présentation, autres que celles constituant des rappels de faits historiques, y compris les déclarations d'Atos Origin sur ses attentes concernant l'acquisition des activités IT de Siemens, constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d'Atos Origin, de même qu'à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique.
    De telles déclarations ne reflètent que l'analyse et les anticipations d'Atos Origin à la date de ce document, établies sur la base d'hypothèses raisonnables ainsi que sur les chiffres communiqués tant par Siemens que les autorités de marché et l'approbation ou le défaut de celle-ci par les actionnaires d'Atos Origin sur la base des termes de la transaction proposés et du calendrier anticipé. Une information complémentaire concernant les facteurs qui potentiellement pourraient engendrer une différence substantielle des résultats avec ceux exposés dans cette présentation est contenue dans les documents déposés par Atos Origin et Siemens auprès de leurs autorités de marché respectives.
    Atos Origin ne prend aucun engagement et n'assume aucune responsabilité s'agissant de la mise à jour de l'information contenue dans cette présentation au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

     

    A propos d'Atos Origin

     

    Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, fournit des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil, d'intégration de systèmes et d'infogérance qui permettent d'améliorer la performance de ses clients dans le monde entier. Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 5,0 milliards d'euros avec un effectif de 49 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting.

     

    Contact presse
    Caroline Crouch,
    Tel +44 77 333 100 86,
    caroline.crouch@atosorigin.com

    Contact Investisseurs
    Gilles Arditti,
    Tel: +33 (0) 1 73 26 00 66,
    gilles.arditti@atosorigin.com

    Annexes

     

    Performance 2010 par ligne de services

     

    Chiffre d'affairesMarge Opérationelle% Marge Opérationnelle
    En millions d'euro20102009% variation2010200920102009
    Infogérance1 8471 945-5,0%146104+7,9%+5,3%
    Intégration de Systèmes1 7711 859-4,8%7080+4,0%+4,3%
    HTTS1 035991+4,4%171158+16,6%+16,0%
    Conseil208247-16,0%-52-2,6%+0,9%
    BPO Médical160159+0,6%1820+11,6%+12,7%
    Coûts Centraux (*)-63-71-1,3%-1,4%
    Total Groupe5 0215 202-3,5%337294+6,7%+5,7%

    (*) Coûts Centraux excluent les lignes de services

    Performance 2010 par entité opérationnelle

     

    Chiffre d'affairesMarge Opérationelle% Marge Opérationnelle
    En millions d'euro20102009% variation2010200920102009
    France1 1331 128+0,4%4547+3,9%+4,2%
    Benelux938997-5,9%9284+9,9%+8,4%
    Royaume-Uni904937-3,5%7785+8,5%+9,1%
    Atos Worldline867844+2,7%150133+17,4%+15,8%
    Allemagne/CEMA475578-17,8%1023+2,2%+3,9%
    Espagne300334-10,4%-1012-3,3%+3,5%
    Autres Pays405384+5,6%527+12,7%+1,8%
    Coûts des lignes de services (*)-16-26-0,3%-0,5%
    Coûts Centraux (*)-63-71-1,3%-1,4%
    Total Group5 0215 202-3,5%337294+6,7%+5,7%

    (*) Coûts Centraux et Coûts des lignes de services non alloués aux entités opérationnelles