Le CEA acquiert un supercalculateur BullSequana d’Atos équipé de processeurs Marvell ThunderX2 basés sur une architecture Arm

Paris, Bruyères-le-Châtel, le 8 novembre 2018

Atos, leader mondial de la transformation digitale, annonce qu'il fournira son BullSequana X1310, le premier supercalculateur d’Atos basé sur une technologie Arm®, à la Direction des applications militaires du CEA. La machine inclura les nouveaux processeurs Marvell® ThunderX2® 64 bits.

Depuis plus de 40 ans, le CEA développe des codes multi-physiques d’importance critique pour assurer ses missions – une tâche qui a revêtu une importance particulière depuis la fin des essais nucléaires français il y a 22 ans.

La validation de ces codes constitue une partie importante du travail des développeurs du CEA. Or, les équipes ont observé que la détection des bugs et anomalies était facilitée par le fait d'exécuter ces codes sur différentes plateformes, en ayant recours à des architectures différentes et à un large éventail de compilateurs et de bibliothèques provenant de différentes sources.

Pour ce faire, et pour pouvoir ainsi offrir le meilleur environnement de validation à ses développeurs à l’échelle requise, le CEA/DAM a commandé à Atos un système BullSequana basé la technologie Arm qui utilisera le nouveau processeur ThunderX2 de Marvell.

Développé par Atos, ce système est issu du projet Mont-Blanc 3, financé par la Commission européenne. Ce projet vise à évaluer la capacité des systèmes utilisant la technologie Arm à faire face aux besoins HPC au niveau exascale, à développer l'écosystème logiciel correspondant et à émettre des recommandations pour un système exascale fondé sur la technologie Arm.

Le nouveau modèle, qui sera livré fin 2018 dans le centre du CEA/DAM situé en Île-de-France à Bruyères-le-Châtel, comprend un rack BullSequana avec 92 lames BullSequana X1310, trois nœuds de calcul par lame, deux processeurs Marvell ThunderX2 dotés de 32 cœurs cadencés à 2,2 GHz, basés sur le jeu d'instructions Armv8-A, avec 256 Go par nœud et un réseau d'interconnexion EDR InfiniBand®. Le nouveau processeur ThunderX2 prend en charge jusqu'à quatre threads par cœur et 8 canaux de mémoire apportent la combinaison de bande passante de calcul et de mémoire requise pour les charges de travail scientifiques critiques. La gamme ThunderX2 est entièrement conforme aux spécifications de l'architecture Armv8-A, ainsi qu'aux normes d'architecture système de base du serveur Arm (SBSA) et aux exigences de boot de base du serveur (SBBR). ThunderX2 accélère encore l'adoption des serveurs Arm dans les déploiements HPC les plus exigeants en passant au niveau supérieur en matière de performances de calcul et en fournissant un écosystème prêt aux déploiements commerciaux.

En prévision de cette installation, le CEA/DAM a déjà reçu un premier jeu de lames pour commencer à travailler sur le portage, la caractérisation et l'optimisation des logiciels. Les premiers résultats montrent que ce nouveau système représente une architecture très prometteuse pour les applications gourmandes en mémoire.

« Nous sommes fiers d'installer le premier système BullSequana X1310 au CEA. Il s'agit de l'aboutissement de notre engagement de longue date dans le projet européen Mont-Blanc qui évalue le potentiel d'utilisation des clusters basés sur la technologie Arm pour atteindre l’exascale. Ce système est la version commerciale du prototype développé et construit par Atos dans le cadre du projet Mont-Blanc à des fins de test et d'évaluation. La disponibilité de ce nouveau modèle est la traduction concrète de notre politique d'ouverture technologique et de notre soutien des efforts européens dans le domaine des supercalculateurs exascale, » a déclaré Sophie Proust Houssiaux, responsable du département Big Data et de recherche et développement en matière de sécurité chez Atos.

« Marvell est ravi de s'associer au CEA et à Atos pour accélérer le développement et l'optimisation globaux des codes clés critiques pour la mission sur l'architecture Arm avec ThunderX2. Le CEA est un organisme respecté dans le monde entier pour son leadership en matière d'innovation scientifique et d'expertise en calcul haute performance, et cette collaboration améliorera encore la maturité de l'écosystème des applications logicielles HPC sur ThunderX2, » a déclaré Gopal Hegde, vice-président et directeur général du département des processeurs serveur chez Marvell Semiconductor, Inc.

 

Atos à la conférence SC'18

Atos sera présent à l'événement SC'18, la conférence High Performance annuelle qui se déroulera à Dallas, au Texas, du 11 au 16 novembre. L'entreprise exposera l'intégralité de sa gamme HPC sur le stand n° 2213.

###

 

A propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 120 000 collaborateurs dans 73 pays et un chiffre d’affaires annuel de 13 milliards d’euros. Numéro un européen du Cloud, de la Cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit à travers sa Digital Transformation Factory des solutions intégrées de Cloud Hybride Orchestré, Big Data, Applications Métiers et Environnement de Travail Connecté, ainsi que des services transactionnels par l’intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise marché, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans tous leurs secteurs d’activités. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Syntel, Unify et Worldline. Atos est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40.

Contact presse:

Laura Fau | laura.fau@atos.net | +33 6 73 64 04 18 | @laurajanefau

 

À propos du CEA et de la Direction des applications militaires

Le CEA est un organisme public de recherche qui intervient dans quatre domaines : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l’industrie et la recherche fondamentale (sciences de la matière et sciences de la vie). S'appuyant sur une capacité d'expertise reconnue, le CEA participe à la mise en place de projets de collaboration avec de nombreux partenaires académiques et industriels. Fort de ses 20 000 chercheurs et collaborateurs, il est un acteur majeur de l’espace européen de la recherche et exerce une présence croissante à l'international.

La Direction des applications militaires du CEA est chargée de missions au service de la défense et de la sécurité. Notamment, elle conçoit, réalise et maintient en condition opérationnelle les têtes nucléaires des composantes aéroportée et océanique de la dissuasion ainsi que les réacteurs et cœurs nucléaires pour la propulsion des sous-marins et du porte-avions de la Marine nationale. Elle apporte aussi son appui aux Autorités nationales dans la lutte contre la prolifération nucléaire et contre le terrorisme, qu’il relève des domaines nucléaire, radiologique, biologique, chimique, explosif ou bien de la cyber-sécurité.

En savoir plus : www.cea.fr

Contact presse:

Nicolas Tilly | nicolas.tilly@cea.fr | +33 1 64 50 17 16