SKF et Atos annoncent le palmarès du challenge Industrie du futur 2017

St-Cyr-Loire, Paris, le 9 novembre 2017

Atos et SKF, en partenariat avec l’éditeur Techniques de l’Ingénieur, dévoilent les quatre start-ups lauréates qui se sont largement distinguées lors de la finale, organisée hier sur le site industriel de SKF, basé à St-Cyr-sur-Loire.

Les deux sociétés ont souhaité lancer le challenge « Industrie du Futur » à destination des start-ups françaises pour impulser la conception et le déploiement de nouvelles technologies, avec l’ambition d’améliorer la performance et la qualité des services en milieux industriels. Au total, plus de 80 candidatures ont été réceptionnées et étudiées, pour aboutir à une rigoureuse sélection des 14 projets les plus innovants. 14 talents sont venus présenter leur projet innovant dans les 3 catégories piliers de l’industrie 4.0 (les Matériaux & Procédés du futur, la Data Science & Cybersécurité et l’Usine Connectée & son Ecosystème), devant un jury composé d’experts Atos et SKF.

Le palmarès du Challenge

SKEYETECH et ENOVASENSE remportent toutes les deux le Prix Coup de Cœur, sponsorisé par l’éditeur Techniques de l’ingénieur. Résultats issus à la fois d’un vote en ligne et d’un vote en salle qui s’est tenu durant toute la finale.

Deux start-ups remportent le prix Data Science & Cybersécurité ; SKEYETECH pour la sécurité des sites industriels et ses drones autonomes intelligents, puis TELLMEPLUS pour sa plate-forme de « Predictive objects » visant à automatiser la création de modèles prescriptifs en milieux industriels. Ces deux projets illustrent bien les enjeux de l’industrie du futur en matière de sécurité et d’analyse avancée des données.

La start-up ENOVASENSE remporte le prix de la catégorie Matériaux et Procédés du futur pour son innovation technologique permettant la mesure de l’épaisseur des revêtements sur tous les matériaux.

La start-up ENERGIENCY remporte le prix de la catégorie Industrie 4.0 pour son approche innovante des enjeux écologiques de l’industrie de demain, avec son logiciel d’analyse de la performance énergétique dans l’usine.

Jean-Marie Simon, Président-Directeur Général chez Atos en France : « Chez Atos, nous sommes fiers de l’enthousiasme suscité par ce challenge « Industrie du Futur » que nous avons initié ensemble avec SKF. C’est une première de voir ce genre de challenge parmi des start-ups, et le nombre et la qualité des propositions que nous avons reçues sont impressionnants. Je voulais remercier tous les participants d'avoir partagé leurs idées avec nous et nous attendons à présent avec impatience de voir comment les équipes présélectionnées vont les transformer en projets concrets dans les prochains mois ».

Luc Graux, Président de SKF France : « Cette première édition a rempli tous ses objectifs. Nous avons découvert 14 projets de pointe et à très forte valeur ajoutée pour notre industrie aujourd’hui en pleine effervescence. Nous avons assisté à des présentations de grande qualité qui étaient le fruit d’une étroite collaboration avec les experts-métiers SKF et Atos. Ce challenge s’avère être un accélérateur en matière de développement technologique avec de réelles perspectives pour la suite ».

Plus d’informations sur les 14 start-ups qui ont été sélectionnées :

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/dossier/challenge-industrie-du-futur-les-innovations-des-finalistes/