Atos et Materialise créent un composant révolutionnaire pour structures spatiales en impression 3D métallique

Un nouvel insert en titane pour panneau composite, qui réduit la masse des solutions traditionnelles de près de 70%, et qui peut être fabriqué exclusivement grâce à la technologie de fabrication additive.

Cette alliance place les deux entreprises parmi les meilleurs fournisseurs de produits haut de gamme et de solutions d’ingénierie avancée pour l’impression 3D.

Madrid, le 3 Octobre 2016Atos, un leader international dans le secteur des services numériques et Atos et Materialise créent un composant révolutionnaire pour structures spatiales en impression 3D métalliqueMaterialise NV, leader en solutions de logiciels pour la Fabrication Additive (aussi appelée impression 3D), ont présenté un insert en titane révolutionnaire pour structures spatiales. Cette annonce commune place les deux entreprises parmi les meilleurs fournisseurs de produits haut de gamme et de solutions d’ingénierie avancée pour l’impression 3D.

Le produit a été dévoilé vendredi dernier lors de la Conférence Européenne sur les Structures Spatiales, Matériaux et Essais Environnementaux, European Conference on Spacecraft Structures, Materials and Environmental Testing, ECSSMET 2016.

Marta García-Cosío, responsable de l’ingénierie mécanique chez Atos Espagne, déclare:Nous sommes fiers de cette innovation. Créer cette structure complexe de fabrication additive dans un délai si réduit, place Atos and Materialise parmi les leaders des fournisseurs de solutions d’impression 3D métallique. La réduction du poids va permettre d'embarquer plus d´équipements utiles à la mission du satellite, et réduire de manière considérable les couts à chaque lancement”.

70% de réduction de poids

Ces inserts sont utilisés entre autres comme point de fixation pour soulever et transporter de grandes et lourdes structures. L'étude exhaustive qu'a réalisée l'équipe Atos-Materialise a permis de réduire le poids d'un insert jusqu'à un tiers de son poids original, tout en conservant, voire même en améliorant, toutes ses propriétés et ses capacités. Atos and Materialise ont utilisé les techniques d’optimisation de topologie et de structures paramétriques de type treillis pour réduire la masse de l’insert de 1 454 g à 500 g, soit une impressionnante réduction de 66%.

Ce type d’insert est largement utilisé dans le secteur aérospatial pour transférer des charges mécaniques élevées dans des structures telles que les satellites. Les inserts classiques sont généralement faits d’alliage d’aluminium Atos et Materialise créent un composant révolutionnaire pour structures spatiales en impression 3D métalliqueou de titane, et usinés à partir d’un bloc rectangulaire compact, ce qui augmente inutilement leur masse. Grace à la fabrication additive, l’intérieur de la pièce peut être évidée ou conçue avec des structures légères, en déposant de la matière seulement où cela est nécessaire. Etant donné que de nos jours le coût de la mise en orbite d’un kilogramme s’élève à environ 20 000 $, chaque gramme économisé repousse les limites de l’exploration spatiale.

Les ingénieurs ont relevé le défi en révolutionnant les concepts traditionnels. Le concept a été pensé pour répondre aux exigences du secteur spatial, de la phase de conception à celle de fabrication. Le savoir-faire d’Atos en ingénierie aérospatiale et en simulation de structures a permis de concevoir ce composant innovant autant par sa forme extérieure que par sa structure interne. L’équipe Atos-Materialise a été constituée d’experts en ingénierie aérospatiale, en calcul éléments finis, en conception de structures, en matériaux et en fabrication additive.

L’insert a été fabriqué grâce à l’impression 3D d’alliage de titane, procédé aussi connu comme Selective Laser Melting (SLM). L’impression 3D en métal présente un potentiel étonnant pour le secteur aérospatial, en raison de la réduction drastique des délais d’approvisionnement de matériaux, de fabrication et de livraison. Deux inserts ont été fabriqués dans le laboratoire d’impression 3D en métal de Materialise, situé à Brême en Allemagne. Ce centre de compétences en fabrication additive de Materialise, couvrant la production et le développement de logiciels, a démontré sa capacité d’exécution à travers des projets similaires de fabrication innovante.

Un partenariat fort en impression 3D pour l’industrie

Le partenariat entre Atos et Materialise présente un potentiel inégalable en Europe en services d’ingénierie haut de gamme. Leur collaboration a pour but d’aider les professionnels à adopter la technologie de fabrication additive au niveau industriel, en les accompagnant de la conception à la production, et en s’appuyant sur les solutions les plus innovantes. Les équipes d’ingénieurs sont constituées d’experts dans les deux domaines qui travaillent conjointement pour fournir des solutions complètes. Atos et Materialise forment une puissante alliance pour le futur de la fabrication.

Les inserts sont accompagnés de la publication d’une étude intitulée « Additive Manufacturing Hot Bonded inserts in sandwich structures » (Fabrication Additive d’inserts collés à chaud dans des structures sandwich), écrite par les deux parties et présentée au congrès ECSSMET 2016. Ses résultats contribueront à l’extension de l’emploi de composants métalliques produits par fabrication additive dans des applications aéronautiques et spatiales.

A propos d’Atos

Atos SE (Société Européenne), est un leader de services numériques avec un chiffre d’affaires annuel pro forma de l’ordre 12 milliards d’euros et environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays. Atos fournit à ses clients du monde entier des services de conseil et d’intégration de systèmes, d’infogérance, de Big Data et de Sécurité, d’opérations Cloud et des services transactionnels par l’intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance sectorielle pointue, Atos sert des clients dans différents secteurs : Défense, Services financiers, Santé, Industrie, Médias, Services aux collectivités, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports.

Atos déploie les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l’entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Euronext Paris et exerce ses activités sous les marques Atos, Bull, Canopy, Worldline, Atos Consulting, Atos Worldgrid et Unify.

Le Groupe a également une division de pointe en ingénierie dont le siège social est à Madrid en Espagne et qui fournit des services d’ingénierie à travers le monde depuis 1997. Cette entité comprend des experts en design structurel dans les domaines de l’aérospatial et l’aéronautique. Depuis 2012, cette division fournit également des services d’ingénierie en impression 3D, aidant ses clients à concevoir de nouveaux produits révolutionnaires en exploitant les techniques de fabrication additive, comme c’est le cas dans ce projet.

Contact presse:

Sylvie Raybaud

+33 6 95 91 96 71

sylvie.raybaud@atos.net

 

A propos de Materialise

Materialise intègre plus de 25 années d’expérience en impression 3D dans toute une gamme de solutions logicielles et de services d’impression 3D, dont la combinaison forme l’un des piliers du milieu de l’impression 3D. Les solutions flexibles et ouvertes de Materialise permettent aux acteurs de nombreux secteurs d’activité, notamment ceux de la santé, de l’automobile, de l’aérospatiale, de l’art et du design et des biens de consommation, de créer des applications d’impression 3D innovantes, afin de faire du monde un endroit plus agréable et plus sain. Siégeant en Belgique et avec des branches réparties dans le monde entier, Materialise associe le plus grand regroupement de concepteurs de logiciels du secteur avec l’une des plus grandes usines d’impression 3D au monde. Pour plus d’informations, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : www.materialise.com.

Contact presse :

Radhika Dhuru

radhika.dhuru@materialise.be