« Mission spatiale ROSETTA : Atos conçoit le planning des opérations scientifiques de l’atterrisseur Philae, qui vient de transmettre ses premières images  »

Paris le 24 avril 2014

Rosetta and Philae at cometAtos, acteur international des services du numérique, participe depuis 2007 à la mission scientifique de Philae, atterrisseur de la Mission ROSETTA, au Centre National d'Etudes Spatiales/CNES, pour concevoir le planning des opérations scientifiques de Philae et s'assurer que leur déroulement est conforme au plan initial.  La sonde Rosetta va étudier une comète pour découvrir les origines du système solaire et de la vie.

 

Après 10 ans de périple interplanétaire Rosetta approche de sa cible, la comète Churyumov-Gerasimenko. La sonde a pour objectif d'explorer l'environnement cométaire, et d'envoyer son atterrisseur Philae recueillir des données à la surface du noyau de la comète. Rosetta est l'un des projets phare de l'ESA, European Space Agency, qui devrait permettre de confirmer ou infirmer les modèles en cours sur le processus de formation de notre système solaire dont les comètes constituent des vestiges.

 

Une nouvelle phase de la mission a commencé le 28 mars avec le réveil de Philae, le module d'atterrissage de 100 kg, qui doit se poser sur la comète en novembre 2014. Tous ses équipements font l'objet d'un véritable check-up afin de s'assurer qu'ils fonctionnent correctement, et aujourd'hui Philae est en mesure de transmettre les premières données d'activités scientifiques reçues dans la nuit du 14 avril.

 

Philippe GAUDON, Responsable du programme Rosetta au CNES explique : « Rosetta est la première sonde à se placer en orbite autour d'une comète pour une longue période d'observation et à poser un atterrisseur sur son noyau. Le défi est très complexe car Philae doit se poser sur le noyau cométaire dont la constitution et le comportement sont inconnus. Ce qui veut dire que les orbites, les manœuvres, les possibilités de communication ne seront définies que très tardivement alors que ces données sont essentielles à la préparation du plan de mission. Cette complexité est encore accentuée par le peu d'énergie et de mémoire dont dispose le Lander pour collecter le maximum de données mission. »

 

Dominique HALLOUARD, Ingénieur de planification des Opérations Scientifiques Atos, déclare : « Dans cette phase cruciale de la mission Rosetta, le réveil de Philae ou PHC/Post Hibernation Commissioning, nous avons 3 semaines particulièrement intenses pendant lesquelles les équipes mixtes CNES/Atos travaillent en 2 ‘shifts' sur : la gestion des GO/NOGO des activités (autorisation d'exécution ou non des activités selon les retours des scientifiques) et le suivi d'exécution de ces activités, ainsi que la gestion matérielle et logicielle de la plateforme SONC. Nous avons encore plusieurs étapes à franchir avant l'atterrissage sur la comète mais nous voyons se concrétiser le programme sur lequel nous sommes engagés depuis 7 ans, et c'est passionnant. »

 

Pour réaliser les plans, l'équipe Atos se trouve au centre de mission de Philae, le SONC, et dispose d'un outil très complexe de planification sous contraintes, MOST, Mission Operations Scheduling Tool. Cet outil spécifiquement développé pour Philae et enrichi par des algorithmes très pointus, eux aussi spécifiquement développés pour Philae par le LAAS (Laboratoire d'analyse et d'Architecture des Systèmes, l'un des plus grands laboratoire de recherche du CNRS, Centre National de la Recherche Scientifique français), inclut, entre autre, un management très précis des données et une gestion instantanée de l'énergie se rapprochant au plus près du fonctionnement du logiciel de vol.

 

Chacun des 10 instruments de Philae est modélisé en fonction de sa durée, de sa consommation énergétique et de sa production de données. La construction du plan doit respecter plusieurs types de contraintes : orbitales (visibilités, cycles jour/nuit…), interférences inter-instrument et instrument/sous-système, besoins scientifiques, ainsi que le peu de mémoire et d'énergie disponible. Pour la First Science Sequence (FSS), période qui suit immédiatement l'atterrissage de Philae, l'énergie disponible ne couvre qu'une cinquantaine d'heures d'activités et chacun des 10 instruments doit au moins fonctionner 1 fois. Tout ceci rend la construction du plan très complexe et délicate d'autant plus que le plan doit rester adaptable à tout nouveau contexte orbital, tout en restant très précis et complètement maîtrisé.

 

Dès que le plan d'activités scientifiques Philae est finalisé, il est envoyé  au centre de contrôle de Philae (LCC), à Cologne. Le LCC inclut, en suivant la planification fournie par le SONC, les commandes correspondantes dans le plan global de commandes Philae. Celui-ci est ensuite envoyé au RMOC (Rosetta Mission Operation Center), le centre de contrôle de ROSETTA à l'ESOC, European Space Operations Center, pour être inséré dans le plan de commande global.

 

Les équipes d'Atos ont contribué ces vingt dernières années au succès de plus de 50 programmes spatiaux et collaboré à de nombreux projets pour le CNES et les principaux acteurs industriels du secteur aéronautique (L'Agence Spatiale Européenne, Airbus Defence and Space, Thales Alenia Space). Parmi les exemples récents : Atos a notamment été choisi par le CNES pour développer ses futurs centres de contrôle des missions spatiales, enjeu crucial des 20 prochaines années pour l'agence spatiale française. Atos participe aux côtés du CNES au programme Mars Science Laboratory de la NASA.

 

Le pôle d'expertise mondiale « Espace & Aéronautique » d'Atos regroupe les compétences spécialisées dans les différentes thématiques permettant de répondre aux enjeux de nos clients scientifiques à la fois sur les aspects informatiques (architecture de système complexe, technique de temps réel, maîtrise des normes en vigueur dans l'aéronautique ou le spatial...) et sur les aspects métier (dynamique de vol, physique, mécanique des structures, simulations numériques et probabilité, calcul d'orbite, navigation par satellite...). Les équipes de ce pôle s'appuient également sur les nombreuses compétences du Groupe Atos en matière de systèmes critiques, d'embarqué et de sécurité qui lui ont permis d'être partenaire du programme électronucléaire français depuis 30 ans et la seule grande SSII capable de fournir des systèmes de contrôle commande numérique de centrales nucléaires. 

A propos du CNES

 

Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) est chargé de proposer au gouvernement la politique spatiale de la France au sein de l'Europe et de la mettre en œuvre. A ce titre, il « invente » les systèmes spatiaux du futur, maîtrise l'ensemble des techniques spatiales, et garantit à la France l'accès autonome à l'espace. Acteur majeur de l'Europe spatiale, le CNES est force de propositions pour maintenir la France et l'Europe en tête de la compétition mondiale. La participation de la France à l'Agence spatiale européenne (ESA) est également assurée par le CNES. Il s'entoure de partenaires scientifiques et industriels avec lesquels sont réalisés les programmes spatiaux qu'il conçoit. Il est engagé dans de nombreuses coopérations internationales, indissociables de toute politique spatiale d'envergure.

 

5 domaines stratégiques : Ariane, Télécommunications, Observation, Sciences, Défense

A propos d'Atos

 

Atos SE (Société Européenne), acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel de 8,6 milliards d'euros et 76.300 collaborateurs dans 52 pays, fournit à ses clients du monde entier des services de conseil & d'intégration de systèmes, d'infogérance et des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen et un acteur mondial dans les services de paiement. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance industrielle, Atos sert ses clients dans différents secteurs : Industrie, distribution & transports, Secteur public & santé, Services financiers, et Télécoms, médias & services aux collectivités.

 

Atos déploie les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché NYSE Euronext Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting, Worldline et Atos Worldgrid.

Contact Presse

 

Anne de Beaumont - 
+33 (0)6 23 76 19 41
anne.debeaumont@atos.net