Le satellite, le meilleur allié de l’écologie urbaine ?


Publié le: 17 juillet 2020 par Atos

Dans son apparente contradiction, l’écologie urbaine renferme l’un des grands enjeux de demain : comment reconnecter des villes en expansion à une nature nécessaire mais fragilisée ? Le numérique peut-il venir au secours de ce dilemme ? Nous avons pris de la hauteur et regardé comment les données satellitaires pouvaient accompagner les collectivités territoriales dans la mise en œuvre de leurs programmes écologiques. 

 

Longtemps réduite à un simple accessoire décoratif et récréatif, la nature retrouve – littéralement – droit de cité. Les populations et leurs élus prennent conscience de son importance dans la qualité de vie, des services inestimables et irremplaçables qu’elle leur rend, et des dégâts que peuvent occasionner ses dérèglements et ses colères. La ville et l’environnement sont deux systèmes dynamiques, interdépendants, et l’écologie urbaine vise à établir entre eux un équilibre durable.

Préserver la nature ne veut donc pas dire la figer ou l’isoler, mais organiser les activités humaines pour qu’elle puisse s’épanouir. Cette organisation, encadrée par des réglementations de plus en plus détaillées, pose aujourd’hui des questions globales et de long terme, comme le changement climatique, ainsi que des questions locales et quotidiennes, comme la qualité de l’air ou de l’eau. Inscrite dans des outils comme le Plan local d’urbanisme (PLU), le Schéma de cohérence territoriale (SCoT), le Plan climat-air-énergie territorial (PCAET) et le Plan de mobilité, l’action des collectivités prend deux visages : d’une part, organiser la réponse aux besoins des populations (logement, alimentation, énergie, transport, travail, sécurité, loisirs…) en minimisant l’impact sur l’environnement ; d’autre part, intervenir pour aider la nature à conserver ou retrouver son intégrité (sols, ressources aquifères, habitats…). C’est pourquoi l’écologie urbaine couvre un champ très vaste, depuis la préservation de la biodiversité jusqu’à la surveillance des infrastructures à risque ou l’approvisionnement alimentaire.

Les bases d’un nouveau dialogue, précis et objectif 

Dans l’espace dense et restreint de la ville, ces sujets sont étroitement imbriqués et les conflits d’usage exacerbés. La collectivité doit donc disposer d’une information précise, objective et indiscutable. Mais la quantité de paramètres à prendre en compte est telle que personne ne dispose seul de toutes les données nécessaires. En revanche, une plateforme technologique spécialisée peut agréger une grande variété de sources, s’entourer de scientifiques qui développeront des modèles d’analyse et répondre sous une forme synthétique et directement exploitable aux questions complexes de l’écologie urbaine. Intermédiaire neutre et de confiance, la plateforme permet aux parties de nouer le dialogue autour d’un diagnostic partagé et de chercher ensemble des solutions. Enfin, grâce à la mutualisation, la plateforme met la donnée qualifiée et l’expertise à la portée du plus grand nombre de collectivités.

Parmi ces données, les données satellitaires d’observation de la Terre jouent un rôle clé. Références temporelles et spatiales indiscutables, elles font le lien entre les différents paramètres. « Elles offrent, précise Laurent Clergue, directeur des services d’images spatiales chez Atos, la possibilité d’élargir le point de vue dans l’espace comme dans le temps. Dans l’espace, on pourra comparer la situation locale avec celle de villes similaires ou tenir compte de facteurs éloignés (nuages de pollution, situation en amont des cours d’eau…) ; dans le temps, constater la dynamique des phénomènes et évaluer le résultat des actions mises en œuvre. » Déjà beaucoup utilisées dans le monde rural et l’agriculture pour optimiser la rentabilité et la qualité des récoltes, ou lutter contre les nuisibles comme l’illustre le récent partenariat d'Atos avec Telespazio France, elles peuvent trouver leur intérêt dans l’environnement urbain. En surveillant globalement, le satellite permet de mieux agir localement.

Des cas d’usage multiples, une action rapide

La revégétalisation est aujourd’hui l’un des sujets prioritaires de l’écologie urbaine car elle contribue tout à la fois à la lutte contre le réchauffement climatique, à l’amélioration de la qualité de l’air, au rafraîchissement de l’atmosphère en périodes de canicule et à la préservation de la biodiversité. C’est aussi une action visible et appréciée des habitants dont elle embellit immédiatement le cadre de vie. Couplée à des informations sur la végétation et des mesures de température, l’image satellite permet de localiser très précisément les îlots de chaleur et de suggérer les zones à revégétaliser en priorité.

De même, il est possible avec le satellite d’identifier – et de visualiser – les zones les plus propices à l’installation de panneaux photovoltaïques en tenant compte des surfaces disponibles, de la nature du bâtiment ou du terrain, de l’ensoleillement et de la proximité des infrastructures électriques pour rattacher l’installation au réseau. De tels projets sont par exemple menés à Auch, en partenariat avec la startup Meoss*, pour améliorer sa politique d’aménagement et environnementale.

La plateforme d’observation de la terre Mundi web services, soutenue par un consortium mené par Atos au nom de la Commission Européenne et de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), déploie aujourd’hui ce type de services. En enrichissant les images gratuites, riches, précises et répétitives du programme, en leur adjoignant l’infrastructure, les outils et le support appropriés, la plateforme est devenue un levier de prise de décisions éclairées.

Ainsi pourra se concrétiser la promesse de l’écologie urbaine, à savoir retrouver une forme d’harmonie entre la ville, les citoyens, la proche ruralité et la nature.

__________

* « Urban Green », pour la réduction des îlots de chaleur urbaine, et « Green Energy », pour l’optimisation de la production d’énergie renouvelable, sont deux services proposés par Atos, en partenariat avec la startup Meoss.

Partager


Qui est Atos

Partenaire de Confiance de votre Transformation Digitale


Suivre ou contacter Groupe