Premier trimestre 2021

Prises de commandes à 2 596 millions d’euros

Ratio prise de commandes sur chiffre d’affaires à 96%

Chiffre d’Affaires à 2 692 millions d’euros

-1,9% à taux de change constants

-3,9% en organique

Digital, Cloud, Sécurité et Décarbonation à 51% du chiffre d’affaires (46% en 2020)

Poursuite de la forte croissance dans la Cybersécurité et le Big Data

3 acquisitions ciblées pour accélérer la transformation du Groupe

Les objectifs de 2021 sont confirmés

 

Paris, le 20 avril 2021

Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui le chiffre d'affaires de son premier trimestre 2021.

Elie Girard, Directeur Général, a déclaré : « Après une année 2020 record, le dynamisme commercial est resté solide au cours du premier trimestre 2021 avec un ratio de prise de commandes sur chiffre d’affaires de 96%, et un montant total pondéré des propositions commerciales en hausse de +14% par rapport à il y a un an. Alors que le chiffre d’affaires a connu une baisse limitée à -1,9% à taux de change constants par rapport à l’année dernière, le profil d’activité du Groupe a continué de progresser dans le Digital, le Cloud, la Sécurité et la Décarbonation; ces segments stratégiques ont représenté 51% du chiffre d’affaires du Groupe.

Ce repositionnement des activités résulte tout d’abord de notre transformation Spring, ensuite du programme d’acquisitions ciblées. Dans ce domaine, je suis heureux de pouvoir annoncer aujourd’hui trois nouvelles acquisitions dans les domaines du Digital Industriel et du Product Lifecycle Management (PLM), de la cryptographie et de la cybersécurité, du Edge et Computer Vision. Afin d’accélérer le changement de son mix d’activités, le Groupe va actionner un troisième levier au travers d’une revue stratégique de portefeuille des actifs qui ne sont pas cœur de métier.

Nous confirmons les objectifs de l’année 2021 émis le 18 février 2021. De plus, le Groupe a décidé d’engager d’importantes étapes de transformation interne de manière à enrichir les compétences de la Société dans le digital et son capital humain, renforcer les responsabilités, et de procéder à des changements culturels en cohérence avec notre raison d’être.  

Je remercie l’ensemble des collaborateurs d’Atos de participer à cette transformation avec une telle énergie et un tel enthousiasme. »

 

Objectifs 2021

Le Groupe confirme aujourd’hui ses objectifs pour ses 3 critères financiers clés, tels qu’émis le 18 février 2021 :

  • Chiffre d’affairesà taux de change constants : +3,5% à 4,0%
  • Taux de marge opérationnelle: amélioration de +40 à +80 points de base par rapport à 2020
  • Flux de trésorerie disponible: 550 millions d’euros à 600 millions d’euros

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 par Secteur

 

En millions d'euros T1 2021 T1 2020* % à taux de change constant
Industries           488           522 -6,7%
Services Financiers & Assurance           544           506 +7,4%
Secteur Public & Défense           579           599 -3,2%
Télécommunications, Médias & Technologies           373           393 -5,0%
Ressources & Services           395           421 -6,2%
Santé & Sciences de la Vie           313           303 +3,4%
Total       2 692         2 744   -1,9%
* A taux de change constants

 

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 a atteint 2 692 millions d’euros, en baisse de -1,9% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020 et de -3,9% en organique.

Les activités d’Atos ont encore été affectées par le Covid-19 au cours du trimestre malgré une bonne résilience en Services Financiers & Assurance et en Santé & Sciences de la Vie ainsi qu’Europe du Nord, en Marchés de Croissance et une reprise encourageante en Europe du Sud.

Avec 18% du chiffre d’affaires total du Groupe, le Secteur Industries a enregistré un chiffre d’affaires de 488 millions d’euros, en baisse de -6,7% par rapport au premier trimestre 2020 à taux de change constants. L’évolution la plus difficile et la plus marquante a été la réduction de volumes en Allemagne, tandis que la situation tendait à se stabiliser par rapport aux trimestres précédents dans les autres géographies.

Le chiffre d’affaires de Services Financiers & Assurance s’est établi à 544 millions d’euros, représentant 20% du chiffre d’affaires total du Groupe. Le Secteur progresse de +7,4% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020. L’activité a augmenté dans la plupart des géographies et a été principalement portée par les projets de transformation en Europe du Nord et par les nouveaux projets de banque numérique en Marchés de Croissance.

Le chiffre d’affaires de Secteur Public & Défense s’est élevé à 579 millions d’euros, représentant 22% du chiffre d’affaires total du Groupe, en baisse de -3,2% à taux de change constants. Cette baisse a été principalement liée à des reports de projets importants en Big Data vers les trimestres suivants ainsi qu’à une réduction des volumes en Amérique du Nord.

Télécommunications, Médias & Technologies a représenté 14% du chiffre d’affaires total du Groupe et a atteint 373 millions d’euros, soit une baisse de -5,0% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020, avec une performance contrastée par géographie. Alors qu’un important contrat mondial avec une entreprise internationale de technologie a commencé à contribuer positivement au Secteur, la performance a été impactée par les effets de base de certains grands contrats réalisés en 2020 et non réitérés en 2021.

Le chiffre d’affaires de Ressources & Services s’est élevé à 395 millions d’euros, soit 15% du chiffre d’affaires total du Groupe. Le Secteur a baissé de -6,2 % à taux de change constants par rapport au premier trimestre de 2020 avec des tendances très contrastées d’une géographie à l’autre. Bien qu’une performance solide des clients Services Publics ait pu être enregistrée, la situation est restée difficile pour les clients du Secteur des transports et de l’hôtellerie où la demande continue d’être touchée par la crise de Covid-19.

Le chiffre d’affaires en Santé & Sciences de la Vie s’est établi à 313 millions d’euros, en hausse de +3,4% par rapport au premier trimestre 2020 à taux de change constants et représente 12% du chiffre d’affaires du Groupe. Le Secteur est en progression dans la plupart des géographies, notamment en Europe du Nord et en Europe Centrale, à l’exception de l’Amérique du Nord qui n’a pas renouvelé en 2021 certains grands projets réalisés au premier trimestre 2020.

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 par Entité Opérationnelle Régionale

 

En millions d'euros T1 2021 T1 2020* % à taux de change constant
Amérique du Nord           564           622 -9,4%
Europe du Nord           730           688 +6,2%
Europe Centrale           609           666 -8,5%
Europe du Sud           607           596 +1,9%
Marchés de Croissance           181           172 +5,1%
Total       2 692         2 744   -1,9%
* A taux de change constants

 

En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a atteint 564 millions d’euros, en baisse de -9,4% à taux de change constants. La géographie a été affectée par l’effet de base du Covid-19 qui a touché l’Amérique du Nord plus tardivement que l’Europe l’année dernière, par une réduction des volumes dans le Secteur Public et par des ventes non récurrentes du premier trimestre 2020 qui n’ont pas été reproduites. De plus, certains projets ont été reportés du premier trimestre 2021 aux trimestres suivants. Cela n’a pu être compensé par le début de la montée en puissance de nouveaux contrats signés dans les domaines du Cloud et de la Transformation Numérique ainsi que de la Cybersécurité.

Le chiffre d’affaires en Europe du Nord s’est élevé à 730 millions d’euros, en hausse de +6,2% à taux de change constants. Les Secteurs Télécommunications, Médias & Technologies ainsi que Services Financiers & Assurances et Santé & Sciences de la Vie ont enregistré une forte croissance. Dans le même temps, la situation a été plus difficile en Secteur Public & Défense et en Ressources & Services. Le Secteur Industries est resté stable par rapport à l’an dernier.

Le chiffre d’affaires en Europe Centrale s’est établi à 609 millions d’euros, en baisse de -8,5% à taux de change constants. Cela est principalement dû à une situation encore difficile des activités de Communication & Collaboration Unifiées, mais aussi du Secteur Industries. Grâce à la montée en charge de plusieurs nouveaux contrats, Santé & Sciences de la Vie, Ressources & Services et Secteur Public & Défense ont été en croissance. Services Financiers & Assurance est resté quasiment stable malgré de nouveaux projets avec de grandes institutions bancaires allemandes.

Le chiffre d’affaires en Europe du Sud a atteint 607 millions d’euros, en hausse de +1,9% par rapport au premier trimestre 2020 à taux de change constants. La croissance de l’activité a été principalement tirée par la bonne performance de Secteur Public & Défense. Les Secteurs Services Financiers & Assurance, Ressources & Services et Santé & Sciences de la Vie ont également été en croissance. La situation est restée difficile en Télécommunications, Médias & Technologies et, dans une moindre mesure, en Industries.

Marchés de Croissance a réalisé un chiffre d’affaires de 181 millions d’euros, en hausse de +5,1% à taux de change constants. Dans la plupart des Secteurs, l’activité a été plus forte avec de nouveaux projets réalisés et plus particulièrement en Services Financiers & Assurance.

 

Activité commerciale

Au cours du premier trimestre 2021, les prises de commandes du Groupe ont atteint 2 596 millions d’euros, soit un ratio prise de commandes sur chiffre d’affaires de 96 %, comparé à 101 % (à taux de change constants) au cours de la même période l’an dernier.

Les principaux nouveaux contrats signés au cours de la période l’ont été notamment en Europe du Nord avec une grande société dans la Chimie (Industries) et un leader Européen des Telcos (Télécommunications, Médias & Technologies), en Europe du Sud avec Pierre Fabre et un leader européen dans le Secteur Pharmaceutique (Santé & Sciences de la Vie), un constructeur automobile international de premier plan (Industries) et plusieurs contrats avec des clients dans le Transport (Ressources & Services), en Europe Centrale avec une grande banque européenne (Services Financiers et Assurance) et avec Bundesagentur für Arbeit (Secteur Public & Défense).

Les renouvellements de contrats du trimestre comprennent notamment un grand fabricant d’instruments optiques et une grande entreprise dans le Secteur des boissons en Europe Centrale (Industries), plusieurs contrats en Secteur Public en Europe du Sud et une entreprise de télécommunications en Marchés de Croissance.

En ligne avec une activité commerciale dynamique, le carnet de commandes s’élevait à 23,2 milliards d’euros à fin mars 2021, en hausse de +8% par rapport à Mars 2020 à taux de change constants, soit 2,1 années de chiffre d’affaires. Le montant total pondéré des propositions commerciales a atteint 8,4 milliards d’euros, en hausse de +14% par rapport à Mars 2020 à taux de change constants, représentant 9 mois de chiffre d’affaires.

 

Ressources humaines

L’effectif total était de 104 485 collaborateurs à fin mars 2021, stable par rapport à 104 430 à fin décembre 2020.

Au premier trimestre 2021, le Groupe a recruté 4 215 collaborateurs, dont la majorité dans les pays offshore et nearshore.

 

Acquisitions

Conformément à son plan à moyen terme, le Groupe annonce aujourd’hui 3 acquisitions ciblées. Toutes les trois se situent dans les segments stratégiques définis par le Groupe pour accélérer le changement de son mix d’activités :

  • Le Numérique, avec l’acquisition de Processia, spécialiste dans le domaine de la gestion du cycle de vie des produits (PLM) ;
  • La Sécurité avec l’acquisition de cryptovision, spécialisé dans les solutions et les produits de cryptologie ;
  • Le Big Data, avec l’acquisition d’Ipsotek, société leader dans le Edge Computing.

 

Suivi de l’Audit en Amérique du Nord

La Société a publié un communiqué le 1er avril 2021 concernant certains sujets liés à deux entités juridiques américaines. Pour rappel, les commissaires aux comptes ont identifié, dans le cadre de leurs travaux d’audit 2020, plusieurs points de faiblesse du contrôle interne relatif au processus d’élaboration de l’information financière et à la comptabilisation du chiffre d’affaires conformément à la norme IFRS 15, qui les ont conduits à constater plusieurs erreurs comptables, ainsi qu’un risque de contournement des contrôles.

Les deux entités juridiques américaines concernées représentent 11% du chiffre d'affaires 2020 du Groupe, elles ne sont pas liées à Syntel.

Malgré les procédures d’audit additionnelles mises en œuvre par les commissaires aux comptes dans ces circonstances, ils n’ont pas pu réaliser dans le calendrier l’ensemble des travaux nécessaires afin d’obtenir des éléments suffisants et appropriés sur la comptabilisation du chiffre d’affaires et des comptes associés de ces deux entités américaines, et sur l’absence d’anomalies significatives pour les comptes consolidés. En conséquence, les commissaires aux comptes ont certifié les comptes consolidés de l’année 2020 avec une réserve pour limitation de travaux.

À ce jour, le Groupe n’a pas identifié d’anomalie qui serait significative pour les comptes consolidés 2020. Cependant, la conjonction de plusieurs erreurs comptables et de faiblesses du contrôle interne mérite une attention et un suivi spécifique de la part du Groupe. Par conséquent, la Société a décidé de mener une revue complète des comptes des deux entités juridiques américaines et donnera un point d’avancement au moment de l’annonce des résultats du premier semestre.

Un plan de remédiation et de prévention détaillé a été conçu sous la direction du Secrétaire Général du Groupe et est en cours de déploiement. Il couvre des domaines tels que les contrôles préventifs, les politiques internes et la documentation, une revue RH, les compétences et l'organisation, ainsi que la sensibilisation et la formation. Une analyse complémentaire est en cours pour garantir l'exhaustivité du plan.

 

Annexes

Réconciliation du chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constants

 

En millions d'euros T1 2021 T1 2020 variation %
Chiffre d'affaires statutaire 2 692 2 834 -5,0%
Effet de change -90  
 
Chiffre d'affaires à taux de change constants 2 692 2 744 -1,9%
 
Effet des changements de périmètre 60  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés -3  
Chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants 2 692 2 801 -3,9%

 

Les effets de périmètre s’élevaient à +57 millions d’euros sur le chiffre d’affaires. Ils sont principalement liés :

  • aux acquisitions réalisées en 2020 et au premier trimestre 2021 pour un montant total de +67 millions d’euros ;
  • à la vente de certaines activités spécifiques d’Unified Communication & Collaboration ainsi que les activités Wivertis GmBH en 2020, pour un montant total de -10 millions d’euros pour le chiffre d’affaires.

L’effet de change a contribué négativement au chiffre d’affaires pour -90 millions d’euros provenant principalement de la dépréciation du dollar américain, de la livre sterling et du real brésilien par rapport à l’euro au cours de la période.

 

Conférence téléphonique

Aujourd'hui, mardi 20 avril 2021, le Groupe organise une conférence téléphonique en anglais à 8h00 (CET, Paris) présidée par Elie Girard, Directeur Général, afin de commenter le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 d'Atos et de répondre aux questions de la communauté financière.

La conférence téléphonique sera accessible par webcast :

  • sur net, rubrique Investisseurs
  • par téléphone, 10 minutes avant l’horaire de début. Si vous souhaitez participer à la conférence téléphonique par téléphone, vous devez vous inscrire avant la conférence en utilisant le lien suivant : http://emea.directeventreg.com/registration/8716748  

Lors de l'inscription, vous recevrez les numéros d'appel, le code d'accès direct à l'événement et un identifiant unique de participant. Des rappels de l’évènement seront également envoyés par e-mail la veille.

10 minutes avant le début de l'appel, vous devrez utiliser les informations d'accès à la conférence fournies dans l'e-mail reçu au moment de l'inscription.

Après la conférence, une rediffusion du webcast sera disponible sur atos.net, rubrique Investisseurs.

 

Prochains événements

12 mai 2021                Assemblée Générale Annuelle

28 juillet 2021             Résultats du premier semestre 2021

21 octobre 2021          Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2021

Télécharger le communiqué en pdf 

Contacts

Relations Investisseurs :     Gilles Arditti - +33 6 11 69 81 74 - gilles.arditti@atos.net

Médias :                                 Anette Rey - +33 6 69 79 84 88 - anette.rey@atos.net

 

A propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 105 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel de 11 milliards d’euros. Numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs, dans 71 pays. Pionnier des services et produits de décarbonation, Atos s’engage à fournir des solutions numériques sécurisées et décarbonées à ses clients. Atos opère sous les marques Atos et Atos|Syntel. Atos est une SE (Société Européenne) cotée sur Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40.

La raison d’être d’Atos est de contribuer à façonner l’espace informationnel. Avec ses compétences et ses services, le Groupe supporte le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, Atos permet à ses clients et à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

 

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que la Société ne peut ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d’Atos, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas des informations factuelles à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document du fait d’un certain nombre de risques et incertitudes qui figurent dans le Document d’Enregistrement Universel 2020 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 7 avril 2021 sous le numéro d’enregistrement D.21-0269. Atos ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans le présent document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur. Ce communiqué ne constitue ni ne contient une offre de vente des actions Atos ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Atos en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

Les comptes consolidés et sociaux de l’exercice clos le 31 décembre 2020 d’Atos ont été arrêtés par le Conseil d’Administration réuni le 17 février 2021. À la suite de leurs diligences d’audit des comptes consolidés du Groupe au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2020, les Commissaires aux comptes ont émis le 1er avril 2021 une réserve pour limitation de travaux portant sur deux filiales américaines représentant 11% du chiffre d’affaires consolidé qui nécessitent des travaux supplémentaires. À l’exception de la réserve incluse dans le rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés au titre de l’exercice clos le 31 décembre 2020, les comptes consolidés du Groupe sont certifiés et les états financiers figurant dans le Document d’Enregistrement Universel sont inchangés par rapport à la version publiée par la Société le 18 février 2021. À ce jour, aucune anomalie n’a été identifiée par la Société sur les deux entités américaines qui serait significative pour les comptes consolidés.

La croissance organique du chiffre d’affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.

Les Secteurs sont Industries (aérospatiale, automobile, produits chimiques, produits de consommation emballés (aliments & boissons), l’industrie manufacturière, les industries de transformation, les services et Siemens), Services Financiers & Assurance (assurances, services bancaires & financiers et services de transformation des activités), Secteur Public & Défense (défense, éducation, organisations extraterritoriales, administration publique, services communautaires publics et Major Events), Télécommunications, Médias & Technologies (haute technologie & ingénierie, médias et télécommunications), Ressources & Services (énergie, commerce de détail, transport & hôtellerie et services publics) et Santé & Sciences de la Vie (santé et industrie pharmaceutique).

Les Entités Opérationnelles Régionales sont composées de l’Amérique du Nord (États-Unis, Guatemala, Canada et Mexique), l’Europe du Nord (Royaume-Uni et Irlande, Belgique, Danemark, Estonie, Biélorussie, Finlande, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Russie et Suède), l’Europe du Sud (France, Andorre, Espagne, Portugal et Italie), l’Europe Centrale (Allemagne, Autriche, Bulgarie, Bosnie Croatie, République tchèque, Grèce, Hongrie, Israël, Roumanie, Serbie, Slovénie, Slovaquie et Suisse) et des Marchés de Croissance, y compris l’Asie-Pacifique (Australie, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan et Thaïlande), l’Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Uruguay et Pérou), le Moyen-Orient et l’Afrique (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Égypte, Gabon, Côte d’Ivoire, Royaume d’Arabie saoudite, Liban, Madagascar, Mali, Maurice, Maroc, Qatar, Sénégal, Afrique du Sud, Tunisie, Turquie et EAU), Major Events, Global Cloud Hub, et Global Delivery Centers.