Atos et GENCI annoncent les vainqueurs du Prix Joseph Fourier 2022

Paris, le 6 juillet 2022

Atos annonce aujourd’hui, en partenariat avec GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif), les gagnants de l’édition 2022 de sa compétition scientifique annuelle, le Prix Joseph Fourier.

Ce Prix a pour objectif de participer à une accélération positive de la recherche et de l’innovation en récompensant des travaux dans les domaines du calcul avancé (supercalcul, calcul quantique, edge computing) et de l’intelligence artificielle, en accordant une importance toute particulière à la Décarbonation.

Le jury, composé de personnalités indépendantes, représentantes du monde scientifique et industriel français, a choisi de récompenser plusieurs projets novateurs :

  • Le 1er prix en calcul avancé est attribué au chercheur Jean-Christophe Hoarau, actuellement en post-doctorat à l’ONERA (Office national d’études et de recherches aérospatiales) pour ses recherches sur l’atomisation des jets liquides. Les applications sont nombreuses, notamment : une dispersion plus économique de l’eau dans des champs, ou encore une meilleure combustion d’essence ou d’hydrogène. Le travail récompensé a permis de faire des simulations jusqu’à 86000 cœurs et de générer une énorme quantité de données simulées sur laquelle pourront se reposer d’autres chercheurs.
    .
  • Le 2nd prix en calcul avancé distingue Ivan Duchemin de la Direction de la Recherche Fondamentale du CEA. Sa recherche concerne la description de la matière au moyen de calculs dits « ab-initio », c’est-à-dire basés exclusivement sur les principes fondamentaux de la mécanique quantique. Ses travaux permettent de développer des algorithmes fondamentalement plus efficaces, tout en les implémentant sur des machines parallèles jusqu’à 23000 cœurs.
    .
  • Le 1er prix en intelligence artificielle récompense conjointement le chercheur junior Danilo Carastan-Santos et le chercheur senior Denis Trystram de l’université Grenoble Alpes. Ils s’intéressent à améliorer l’exploitation des plateformes de calcul à hautes performances, en utilisant notamment l’apprentissage automatique pour optimiser l’ordre, le placement et la configuration des application à exécuter. La consommation énergétique est un paramètre clé dans cette optimisation.

 

« Cette nouvelle édition souligne, une fois de plus, la qualité des travaux de recherche soumis dans le cadre du Prix Fourier, et l’excellence de la recherche scientifique française. En partenariat avec GENCI, nous nous attachons à soutenir les avancées en matière de calcul avancé et d’IA, afin que celles-ci puissent, à terme, bénéficier à la société et à l’ensemble des citoyens, » précise Sophie Proust, Directrice de la Technologie du Groupe Atos.

« Cette édition 2022 du Prix Joseph Fourier montre une fois encore l’importance de l’apport de la recherche fondamentale et de la science pour la résolution des défis sociétaux, et aujourd’hui particulièrement, celui de la décarbonation. Cette orientation démontre l’attention constante portée à l’optimisation énergétique des processus de simulation par les chercheurs côté applicatif, et par les constructeurs et agences comme GENCI sur l’aspect matériel. L’ambition de mettre la puissance de calcul au service de l’excellence scientifique est partagée par GENCI et Atos. C’est aussi pour cela que nous collaborons dans le cadre d’EuroHPC aux projets EUPEX et à l'initiative EPI, destinés à optimiser les architectures des futures machines de classe Exascale » ajoute Philippe Lavocat, Président-Directeur Général de GENCI.

Les équipes lauréates du 1er prix en calcul avancé et du 1er prix en intelligence artificielle reçoivent toutes les deux 10 000€ pour leurs recherches ; le lauréat du 2e prix en calcul avancé reçoit 200 000 heures GPU de temps machine sur des supercalculateurs de GENCI.

Plus d’informations sur le Prix Joseph Fourier sur la page dédiée.

***

À propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 111 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel d’environ 11 milliards d’euros. Numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs, dans 71 pays. Pionnier des services et produits de décarbonation, Atos s’engage à fournir des solutions numériques sécurisées et décarbonées à ses clients. Atos est une SE (Société Européenne) cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 ESG et Next 20.

La raison d’être d’Atos est de contribuer à façonner l’espace informationnel. Avec ses compétences et ses services, le Groupe supporte le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, Atos permet à ses clients et à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

Contact presse Atos

Lucie Duchateau – lucie.duchateau@atos.net - +33 (0)7 62 85 35 10

A propos de GENCI

Créée par les pouvoirs publics en 2007, GENCI est une grande infrastructure de recherche. Cet opérateur public vise à démocratiser l’usage de la simulation numérique par le calcul haute performance associé à l’usage de l’intelligence artificielle, et désormais du calcul quantique pour soutenir la compétitivité scientifique et industrielle française.

GENCI poursuit trois missions :

  • Mettre en œuvre la stratégie nationale d'équipement en moyens de calcul intensif, stockage et de traitement de données massives associé aux technologies de l’IA au bénéfice de la recherche scientifique ouverte française en lien avec les trois centres
    nationaux de calcul ;
  • Soutenir la réalisation d'un écosystème intégré du calcul intensif à l'échelle nationale et européenne ;
  • Promouvoir la simulation numérique par le calcul intensif auprès de la recherche académique et des industriels.

GENCI est une société civile détenue à 49 % par l’État représenté par le ministère en charge de l’Enseignement supérieur et la Recherche, 20 % par le CEA, 20 % par le CNRS, 10 % par les Universités représentées par France Université et 1 % par Inria.

Contact presse GENCI

Nicolas Belot – nicolas.belot@genci.fr - +33 7 60 99 95 10

  • Partager sur Linked In