Premier trimestre 2019 : un bon début d’année

Chiffre d’affaires à 2 818 millions d’euros

+0,4% de croissance organique

Ratio prises de commandes sur chiffre d’affaires à 86%

Un solide montant total pondéré de propositions commerciales pour signatures au cours du deuxième trimestre

L’intégration de Syntel progresse rapidement et les premières synergies se concrétisent

Atos reconnu Partenaire mondial de l’année par Google Cloud

Confirmation de tous les objectifs pour 2019

Paris, le 25 avril 2019

Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd’hui le chiffre d’affaires de son premier trimestre 2019.

Thierry Breton, Président-directeur général d’Atos, a déclaré : « Notre leadership technologique et nos solutions de cloud hybride orchestré, de big data et cybersécurité, ainsi que les projets de transformation numérique et d’automatisation ont porté le chiffre d’affaires du Groupe au premier trimestre. Ils constituent la base de notre plan à trois ans visant à fournir à nos clients l’innovation dont ils ont besoin dans un environnement disruptif, afin de développer des stratégies induites par la technologie.

Dans ce contexte, l’intégration de Syntel progresse rapidement et les premières synergies se concrétisent déjà. A l’occasion du premier anniversaire de notre partenariat privilégié avec Google Cloud, Atos a été nommé Partenaire mondial de l’année 2018, ce qui confirme la pertinence de notre stratégie.

Au cours du premier trimestre, le Groupe hors Worldline a réalisé une croissance organique positive de son chiffre d’affaires à +0,4%. La dynamique commerciale s’est poursuivie avec un ratio de prises de commandes sur chiffre d’affaires de 86% reflétant un niveau élevé de nouvelles signatures et le fait que relativement peu de contrats arrivent en renouvellement cette année. De plus, le portefeuille de propositions commerciales est élevé avec des signatures importantes prévues au cours du deuxième trimestre. Après un bon début d’année, nous confirmons tous nos objectifs pour 2019.

Lors de la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra le 30 avril 2019, nos actionnaires se prononceront sur la distribution d’environ 23,5% du capital de Worldline aux actionnaires d’Atos. Un vote favorable marquerait une nouvelle étape majeure dans le développement du Groupe avec la création de deux pure players cotés et leaders sur leurs marchés respectifs, Atos et Worldline. »

Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 s’est élevé à 2 818 M€, en croissance organique de +0,4%. La stratégie du Groupe axée sur les projets de transformation numérique et sur la gestion et la sécurité des données a conduit à une croissance organique de +3,5% en Business & Platform Solutions et de +11,4% en Big Data & Cybersecurity. Par ailleurs, l’activité Infrastructure & Data Management a montré des signes d’amélioration notamment en Amérique du Nord. Le Groupe a poursuivi son bon dynamisme commercial avec des commandes pour un montant de 2 428 millions d’euros, représentant un ratio de prises de commandes sur chiffre d’affaires de 86%.

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 par Division

 

En millions d’euros T1 2019 T1 2018* % organique
Infrastructure & Data Management 1 537 1 585 -3,0%
Business & Platform Solutions 1 065 1 029 +3,5%
Big Data & Cybersecurity 215 193 +11,4%
TOTAL GROUPE 2 818 2 808 +0,4%
* A périmètre et taux de change constants

 

 

En Infrastructure & Data Management (IDM), le chiffre d’affaires s’est élevé à 1 537 millions d’euros, soit une évolution organique de -3,0%. La majeure partie de la baisse provient du marché Industrie, Distribution & Transports, affecté par le contrat de Marriott International résilié l’an dernier en raison de la fusion du client avec un autre acteur, ainsi que des activités Unified Communication & Collaboration en baisse en Amérique du Nord et en Allemagne. Dans les Services Financiers, l’effet de base sur le contrat de Standard and Poor’s en Amérique du Nord a été compensé par la montée en charge du contrat CNA signé au deuxième trimestre 2018 en Amérique du Nord et, dans une moindre mesure, par le contrat Aviva au Royaume-Uni & Irlande. Enfin, Public & Santé a enregistré des volumes plus élevés auprès d’institutions gouvernementales en Allemagne et en Europe Centrale et de l’Est, mais l’évolution de son chiffre d’affaires a été impactée par les phases de Transition & Transformation achevées l’an dernier et par des volumes moins élevés au Royaume-Uni et en Irlande.

La Division a poursuivi le déploiement de son modèle de transformation à travers le cloud hybride orchestré et en accélérant la mise en place du Digital Workplace et des projets de transformation numérique. Dans le cadre de son programme GOAL, la Division a également poursuivi, à travers l’automatisation et la robotisation, la transformation numérique de ses principaux clients.

Le chiffre d’affaires de Business & Platform Solutions (B&PS) s’est élevé à 1 065 millions d’euros, en croissance organique de +3,5%. La croissance a été alimentée par le marché Industrie, Distribution & Transports qui a bénéficié de bonnes performances dans la plupart des zones géographiques et en particulier en Allemagne grâce à la montée en charge du contrat de gestion des applications avec Siemens ainsi qu’à la croissance des revenus générés par Syntel en Amérique du Nord. Les Services Financiers ont également affiché une solide croissance provenant de Syntel en Amérique du Nord et du secteur bancaire au Royaume-Uni et en Irlande. Dans le secteur Public & Santé, l’Allemagne a généré une solide croissance qui a plus que compensé une baisse du chiffre d’affaires dans les activités de santé en Amérique du Nord.

Globalement, la Division a bénéficié d’un nombre croissant de projets de transformation numérique.

L’activité Big Data & Cybersecurity (BDS) reste particulièrement dynamique avec un chiffre d’affaires en croissance organique de +11,4% à 215 M€ au premier trimestre 2019. Cette croissance est principalement portée par le marché Public & Santé tant en Big Data qu’en High Performance Computing (HPC) en France, au Benelux et dans les pays nordiques, ainsi que par la montée en charge d’un contrat avec un service de Police Nationale dans les Systèmes Critiques en Europe Centrale et de l’Est. Dans le secteur Industrie, Distribution & Transports, la croissance a été portée par les nouveaux projets Codex dans le domaine de la cybersécurité en Allemagne, les ventes de HPC en Asie-Pacifique, ainsi que par une demande accrue de cybersécurité et de HPC en Europe Centrale et de l’Est, tandis que le Royaume-Uni et l’Irlande n’a pas réitéré la vente de licences en cybersécurité réalisée au cours du premier trimestre de l’année dernière.

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 par Entité Opérationnelle

 

En millions d’euros T1 2019 T1 2018* % organique
Amérique du Nord 662 698 -5,2%
Allemagne 511 503 +1,6%
France 438 422 +3,7%
Royaume-Uni & Irlande 423 430 -1,8%
Benelux & Pays Nordiques 264 262 +0,5%
Autres Entités Opérationnelles 520 491 +6,0%
TOTAL GROUPE 2 818 2 808 +0,4%
* A périmètre et taux de change constants

 

Au cours du premier trimestre de 2019, le chiffre d’affaires a progressé dans la plupart des entités géographiques :

  • La France a crû de +3,7%, portée notamment par la bonne performance de Big Data & Cybersecurity et plus particulièrement dans le secteur Public & Santé ;
  • L’Allemagne a progressé de +1,6% grâce à une forte activité en Business & Platform Solutions portée à la fois par les projets de transformation numérique et le nouveau contrat de gestion des applications avec Siemens ;
  • Le Benelux et les pays nordiques ont enregistré une légère croissance, principalement grâce à de bonnes performances en Big Data & Cybersecurity ;
  • Les  » Autres Entités Opérationnelles  » ont enregistré une croissance organique de +6,0% grâce à une bonne performance dans les trois Divisions. L’Europe Centrale et de l’Est a contribué à la moitié de la croissance grâce notamment à une activité solide dans toutes les Divisions ;
  • Au Royaume-Uni, une forte activité en Business & Platform Solutions n’a pas compensé une baisse des ventes de licences en Cybersécurité et des volumes sur les contrats renouvelés l’an dernier en Infrastructure & Data Management ; l’évolution du chiffre d’affaires dans cette zone géographique devrait s’améliorer au cours de l’année, grâce aux contrats signés l’an dernier et à leur montée en charge par exemple en Business Process Services, ainsi que la contribution additionnelle des contrats conclus durant la première partie de l’année ;
  • L’Amérique du Nord a été impactée par l’activité Infrastructure & Data Management en raison des deux contrats non renouvelés à la fin du premier semestre 2018 mais a montré les premiers signes de reprise grâce à la montée en charge des contrats signés l’an dernier, notamment avec CNA ; l’Amérique du Nord est en bonne voie pour retrouver une croissance organique positive au second semestre (hors Syntel) ; enfin cette zone a désormais un mix d’activités beaucoup plus équilibré grâce à la contribution de Syntel.

Activité commerciale

Au cours du premier trimestre 2019, les prises de commandes du Groupe ont représenté 2 428 millions d’euros, soit un ratio de prises de commandes sur chiffre d’affaires de 86%, avec un niveau élevé de nouveaux contrats.

Au cours du premier trimestre, d’importants contrats de gestion d’infrastructures et de données ont été signés avec de nouveaux clients, tels qu’un acteur intégré de l’énergie en Amérique du Nord et au Royaume-Uni & Irlande, avec un fournisseur de services informatiques et intégrateur pour une grande compagnie d’assurance en Allemagne, et avec un trust du National Health Service dans le secteur public au Royaume-Uni & Irlande. La Division a également enregistré plusieurs renouvellements de contrats notamment avec une société de services postaux britannique au Royaume-Uni & Irlande et avec un prestataire de services de santé en Amérique du Nord. De nouveaux contrats ont été signés en Business & Platform Solutions au Royaume-Uni & Irlande avec le Ministère de la Défense, et en France avec une grande compagnie aérienne européenne, tandis qu’un contrat avec une agence gouvernementale dans le domaine social a été renouvelé en France. Enfin, Big Data & Cybersecurity a réalisé des ventes supplémentaires avec GENCI en France.

En ligne avec le dynamisme de l’activité commerciale, le carnet de commandes total s’élève à 20,8 milliards d’euros à fin mars 2019, soit 1,8 année de chiffre d’affaires. Le montant total pondéré des propositions commerciales a atteint 6,9 milliards d’euros, ce qui représente 7,2 mois de chiffre d’affaires.

 

Ressources humaines

Hors Worldline, l’effectif total du Groupe était de 110 075 personnes à fin mars 2019, en baisse de -0,4% à périmètre constant par rapport à fin décembre 2018, en ligne avec l’avancement des programmes d’automatisation et de robotisation.

Au cours du premier trimestre, le Groupe a recruté 4 639 collaborateurs principalement dans des pays offshore.

 

Objectifs 2019

Le Groupe confirme tous ses objectifs pour 2019 :

  • Croissance organique du chiffre d’affaires : +1% à +2%
  • Marge opérationnelle : environ 10,5% du chiffre d’affaires
  • Flux de trésorerie disponible : entre 0,6 et 0,7 milliard d’euros

 

Annexes

Réconciliation du chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constants

 

En € million T1 2019 T1 2018 variation %
Chiffre d’affaires statutaire 2 818 2 945 -4,3%
Effet de change 38  
 
Chiffre d’affaires à taux de change constants 2 818 2 983 -5,5%
 
Effet de changements de périmètre -187  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés 12  
Chiffre d’affaires à périmètre et à taux de change constants 2 818 2 808 +0,4%
       

 

Les effets de périmètre ont représenté -187 millions d’euros en chiffre d’affaires, dont -384 millions d’euros relatifs à la contribution de Worldline au Groupe au premier trimestre 2018, et +17 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés par les entités d’Atos avec Worldline au premier trimestre 2018 qui ne sont plus éliminés dans la consolidation du Groupe, mais reconnus comme chiffre d’affaires du Groupe. Le montant résiduel positif de 180 millions d’euros se rapporte principalement à l’acquisition de Syntel (3 mois pour 200 millions d’euros), la cession d’activités spécifiques chez Unified Communication & Collaboration, et la cession et le décommissionnement d’activités non stratégiques chez CVC.

Les transferts internes ont principalement concerné des contrats dans la Santé en Amérique du Nord transférés à Syntel, préalablement reportés dans la division Infrastructure et Gestion des Données, et désormais dans la division Business & Platform Solutions depuis le 1er Janvier 2019.

Les effets de change provenaient principalement du dollar américain et ont eu un effet positif sur le chiffre d’affaires pour +49 millions d’euros.

 

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 par Marché

 

En millions d’euros T1 2019 T1 2018* % organique
Industrie, Distribution & Transports 992 1 000 -0,7%
Public & Santé 851 852 -0,1%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités 472 459 +2,7%
Services Financiers 503 497 +1,3%
TOTAL GROUPE 2 818 2 808 +0,4%
* A périmètre et taux de change constants

 

Conférence téléphonique

Aujourd’hui, jeudi 25 avril 2019, Thierry Breton, Président-Directeur Général et Elie Girard, Directeur Général Délégué, commenteront le chiffre d’affaires du premier trimestre 2019 et répondront aux questions de la communauté financière lors d’une conférence en anglais à 8h00 (CET, Paris).

La conférence téléphonique sera accessible par webcast :

  • sur net, rubrique Investisseurs
  • par téléphone en se connectant 5 à 10 minutes avant le début de la conférence :
    • France             +33 1 76 70 07 94       code 8143346
    • Allemagne             +49 69 2443 7351       code 8143346
    • Royaume-Uni             +44 844 571 8892       code 8143346
    • Etats-Unis             +1 631 510 7495         code 8143346
    • Autres Pays             +44 2071 928000        code 8143346

Après la conférence téléphonique, un enregistrement sera disponible sur notre site atos.net, dans la section Investisseur.

 

Prochains événements

30 avril 2019               Assemblée Générale

25 juillet 2019             Résultats semestriels 2019

24 octobre 2019          Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019

 

Contacts

Médias :

Sylvie Raybaud – +33 6 95 91 96 71 – sylvie.raybaud@atos.net

Terence Zakka – +33 1 73 26 40 76 – terence.zakka@atos.net

Relations Investisseurs :

Gilles Arditti – +33 1 73 26 00 66 – gilles.arditti@atos.net

 

A propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 120 000 collaborateurs dans 73 pays et un chiffre d’affaires annuel de plus de 11 milliards d’euros. Numéro un européen du Cloud, de la Cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit à travers sa Digital Transformation Factory des solutions intégrées de Cloud Hybride Orchestré, Big Data, Applications Métiers et Environnement de Travail Connecté, ainsi que des services transactionnels par l’intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise marché, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans tous leurs secteurs d’activités. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Syntel, Unify et Worldline. Atos est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40.

 

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d’Atos, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2018 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 22 février 2019 sous le numéro d’enregistrement D.19-0072. Atos ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Tous les chiffres de ce communiqué excluent Worldline sauf indication contraire.

La croissance organique du chiffre d’affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.

Les Entités Opérationnelles (Business Units) sont composées de l’Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada et Mexique), l’Allemagne, le Royaume-Uni & Irlande, la France, le Benelux & Pays Nordiques (Belgique, Danemark, Estonie, Lituanie, Finlande, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Russie et Suède, les Autres Entités Opérationnelles comprenant l’Europe Centrale & de l’Est (Autriche, Bulgarie, Croatie, Grèce, Hongrie, Italie, Israël, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, et Suisse), la Zone Ibérique (Espagne et Portugal), Asie Pacifique (Australie, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan et Thaïlande), Amérique Latine (Argentine, Brésil, Colombie, et Uruguay), Moyen Orient & Afrique (Afrique du Sud, Algérie, Arabie Saoudite, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Egypte, Emirats Arabes Unis, Gabon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Ile Maurice, Qatar, Tunisie, Turquie et Sénégal), Major Events, Global Cloud Hub, et Global Delivery Centers.

* Tous les chiffres de ce communiqué excluent Worldline, qui est comptabilisée comme une activité destinée à être cédée depuis le 1er janvier 2019.

Télécharger le PDF