Notre site Web utilise des cookies pour vous offrir l’expérience en ligne la plus optimale en : mesurant notre audience, en comprenant comment nos pages Web sont consultées et en améliorant en conséquence le fonctionnement de notre site Web, en vous fournissant un contenu marketing pertinent et personnalisé.
Vous avez un contrôle total sur ce que vous souhaitez activer. Vous pouvez accepter les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies » ou personnaliser vos choix en sélectionnant les cookies que vous souhaitez activer. Vous pouvez également refuser tous les cookies non nécessaires en cliquant sur le bouton « Refuser tous les cookies ». Veuillez trouver plus d’informations sur notre utilisation des cookies et comment retirer à tout moment votre consentement sur notre Vie Privée.

Gestion de vos cookies

Notre site Web utilise des cookies. Vous avez un contrôle total sur ce que vous souhaitez activer. Vous pouvez accepter les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies » ou personnaliser vos choix en sélectionnant les cookies que vous souhaitez activer. Vous pouvez également refuser tous les cookies non nécessaires en cliquant sur le bouton « Refuser tous les cookies » .

Cookies nécessaires

Ceux-ci sont indispensables à la navigation de l’utilisateur et permettent de donner accès à certaines fonctionnalités comme les accès aux zones sécurisées. Sans ces cookies, il ne sera pas possible de fournir le service.
Matomo en auto-hébergement

Cookies marketing

Ces cookies sont utilisés pour vous proposer des publicités plus pertinentes, limiter le nombre de fois que vous voyez une publicité ; aider à mesurer l’efficacité de la campagne publicitaire ; et comprendre le comportement des individus après avoir vu une publicité.
Vie Privée Adobe | Vie Privée Marketo | Vie Privée MRP | Vie Privée AccountInsight | Vie Privée Triblio

Cookies de réseaux sociaux

Ces cookies sont utilisés pour mesurer l’efficacité des campagnes sur les réseaux sociaux.
Vie Privée de LinkedIn

Notre site Web utilise des cookies pour vous offrir l’expérience en ligne la plus optimale en : mesurant notre audience, en comprenant comment nos pages Web sont consultées et en améliorant en conséquence le fonctionnement de notre site Web, en vous fournissant un contenu marketing pertinent et personnalisé. Vous avez un contrôle total sur ce que vous souhaitez activer. Vous pouvez accepter les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies » ou personnaliser vos choix en sélectionnant les cookies que vous souhaitez activer. Vous pouvez également refuser tous les cookies non nécessaires en cliquant sur le bouton « Refuser tous les cookies ». Veuillez trouver plus d’informations sur notre utilisation des cookies et comment retirer à tout moment votre consentement sur notre Vie Privée

Skip to main content

Résultats du premier semestre 2023

Poursuite de l’amélioration de la performance opérationnelle conduisant à des résultats robustes au premier semestre :

  • Forte dynamique commerciale se traduisant par un ratio de prise de commandes sur chiffre d’affaires de 112% au T2

  • Forte croissance du chiffre d’affaires d’Eviden et réduction contrôlée de celui de Tech Foundations conduisant à une croissance organique du Groupe de +2,3% au S1

  • Marge opérationnelle à 3,8%, plus que triplée par rapport au S1 2022

Objectifs annuels révisés à la hausse et précisés :

  • Croissance organique du chiffre d’affaires revue à la hausse et attendue entre 0,0% et 2,0%

  • Marge opérationnelle du Groupe confirmée entre 4% et 5%

  • Flux de trésorerie disponible attendu à un niveau similaire à celui du premier semestre, à -969 millions d’euros, reflétant le rythme soutenu d’exécution des actions de transformation majeures menées au cours de l’année ainsi que la normalisation du besoin en fonds de roulement, comme annoncé lors de la Journée Investisseurs de 2022

Avancées majeures du projet de transformation :

  • Séparation opérationnelle interne menée à bien

  • Programme de cessions de 700 millions d’euros entièrement sécurisé et étendu de 400 millions d’euros supplémentaires

Paris, le 28 juillet 2023

Atos, un leader international de la transformation digitale, du calcul haute performance et des infrastructures liées aux technologies de l’information, annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier semestre 2023.

L’équipe dirigeante d’Atos, Nourdine Bihmane, Diane Galbe et Philippe Oliva, a déclaré : « Les résultats d’Atos au premier semestre reflètent l’amélioration continue de notre performance opérationnelle et démontrent la pertinence de notre stratégie. Notre robuste croissance organique au premier semestre nous conduit à revoir à la hausse notre objectif pour l’ensemble de l’année. Notre marge opérationnelle a plus que triplé par rapport au premier semestre de l’année dernière, grâce à l’exécution rigoureuse de notre plan de transformation. Si notre génération de trésorerie opérationnelle sous-jacente s’est améliorée de 144 millions d’euros, notre flux de trésorerie disponible reflète le rythme soutenu d’exécution des actions de transformation majeures menées tout au long de l’année 2023 : l’expansion des marges au travers des restructurations et du redressement des contrats sous-performants, la séparation opérationnelle interne ainsi que la normalisation du besoin en fonds de roulement.

Nous avons franchi des étapes clés dans notre projet stratégique, notamment la séparation opérationnelle interne en deux entités, ce qui nous permet d’être plus focalisés, plus agiles, et de mieux répondre aux attentes de nos clients. En l’espace de 12 mois, nous avons sécurisé l’intégralité de notre programme de cession d’activités non stratégiques, pour un montant de 700 millions d’euros. Ceci nous permet d’optimiser notre portefeuille et contribue au financement de la transformation du Groupe. Nous souhaitons exprimer notre vive reconnaissance à toutes les équipes d’Atos pour leur dévouement et leur engagement sans faille, qui ont joué un rôle décisif dans les résultats obtenus jusqu’à présent. »

En millions d’euros S1 2023 S1 2022
Chiffre d’affaires 5 548 5 563
Croissance organique +2,3% -2,1%
Croissance à taux de change constant +0,5% -0,6%
Marge opérationnelle 212 59
% taux de marge opérationnelle 3,8% 1,1%
Excédent Brut Opérationnel (EBO) 487 369
% taux d’EBO 8,8% 6,6%
Résultat net normalisé (perte) -113 -119
Résultat net (perte) -600 -503
Flux de trésorerie disponible -969 -555
Dette nette 2 321 1 792

Résultats du premier semestre 2023

Forte dynamique commerciale au T2

La dynamique commerciale s’est améliorée de manière significative au cours du deuxième trimestre, avec un ratio de prise de commandes sur chiffre d’affaires de 112% au niveau du Groupe, comparé à 73% au cours du premier trimestre. La mise en œuvre de stratégies commerciales distinctes pour les deux périmètres produit des résultats tangibles. Eviden a enregistré un ratio de prise de commandes sur chiffre d’affaires de 119% au T2, bien équilibré entre Digital, Big Data et Cybersécurité, avec une solide prise de commandes (+50% vs. T1 2023) démontrant les facteurs de différenciation clés d’Eviden, notamment ses capacités uniques de migration sécurisée vers le cloud et une expertise approfondie dans des secteurs ciblés. A titre d’illustration, Eviden a remporté un contrat avec une grande entreprise du secteur médical aux États-Unis pour une migration vers le cloud public, combinant développement d’applications et cybersécurité. Au deuxième trimestre, Eviden a par ailleurs continué à se focaliser sur les contrats générateurs de revenus à court terme (48% des commandes enregistrées au deuxième trimestre concernaient des contrats d’une durée inférieure à 18 mois).

Tech Foundations a enregistré un ratio de prise de commandes sur chiffre d’affaires de 106% au deuxième trimestre, dépassant les 100% pour la première fois depuis sa création au deuxième trimestre 2022, et comparé à 67% l’année dernière. Tech Foundations a commencé à récolter les fruits de sa stratégie commerciale recentrée, en améliorant la fertilisation de ses 100 principaux comptes ainsi que la rétention de ses revenus. Aux États-Unis notamment, Tech Foundations a sécurisé d’importants renouvellements de contrats à long terme au deuxième trimestre, démontrant ainsi sa capacité à entretenir des relations durables avec ses clients. A titre d’exemple, Tech Foundations a renouvelé un contrat avec le Texas Department of Information Resources pour des services de cloud privé et de mainframe-as-a-service, fournissant des services évolutifs, résilients et à prix attractif à plus de 35 agences de l’Etat.

Croissance organique soutenue du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 5 548 millions d’euros au premier semestre 2023, en hausse de +2,3% en base organique, avec des tendances d’activité robustes qui se sont poursuivies au deuxième trimestre. Eviden a enregistré une croissance organique de +7,0% au premier semestre (+4,6% au deuxième trimestre). Digital Security a enregistré une forte croissance, porté par le leadership et l’innovation d’Eviden dans le domaine de la cybersécurité. En juin 2023, Eviden s’est associé à AWS pour lancer « AIsaac Cyber Mesh », une solution de pointe dédiée à la détection et à la réponse, renforcée par l’intelligence artificielle générative (Gen-AI). Advanced Computing a connu une forte croissance, tirée par le HPC et les serveurs haut-de-gamme conçus pour l’intelligence artificielle et le machine learning. Malgré certains impacts liés à la rationalisation du portefeuille de contrats au S1 2023, la croissance organique de Digital s’est considérablement améliorée par rapport à la même période de 2022, tirée par les plateformes intelligentes et les services de transformation liés au cloud, ainsi qu’à de bonnes tendances dans le secteur public en Europe.

Le chiffre d’affaires cœur de métier[1] de Tech Foundations est resté globalement stable au premier semestre (-0,1% en organique). Le déclin de Hybrid Cloud & Infrastructure a continué de s’atténuer, tandis que les autres lignes cœur de métier ont affiché une croissance modérée. Simultanément, Tech Foundations a continué à réduire ses activités non-cœur de métier (BPO, revente de matériel et de logiciels) dans le cadre de la rationalisation de son portefeuille. UCC, en cours de cession, a augmenté son chiffre d’affaires au premier semestre. En conséquence, Tech Foundations a enregistré une légère baisse organique de son chiffre d’affaires total, de -1,6% au premier semestre 2023.

Au niveau du Groupe, les changements de périmètre ont représenté -1,7%, reflétant principalement la cession des activités d’Atos en Italie, finalisée le 3 avril 2023, et celle des activités russes en septembre 2022. Les effets de change ont contribué à hauteur de -0,8%, reflétant principalement la dépréciation de la livre sterling par rapport à l’euro au cours de la période.

Forte amélioration de la marge opérationnelle

La marge opérationnelle s’est élevée à 212 millions d’euros, soit 3,8% du chiffre d’affaires, en forte amélioration par rapport au premier semestre 2022 (59 millions d’euros, soit 1,1% du chiffre d’affaires). La marge opérationnelle d’Eviden s’est élevée à 138 millions d’euros, soit 5,3% du chiffre d’affaires, en augmentation substantielle par rapport aux 3,5% enregistrés au premier semestre 2022. Malgré la poursuite de l’inflation sur les coûts, Eviden a démontré des améliorations dans toutes ses activités, résultant d’actions efficaces de réduction des coûts, de la rationalisation de son portefeuille, ainsi que d’une meilleure absorption des coûts fixes dans la division Advanced Computing.

La marge opérationnelle de Tech Foundations s’est élevée à 73 millions d’euros, soit 2,5% du chiffre d’affaires, comparé à -1,0% au premier semestre 2022. Tech Foundations progresse de façon régulière dans son plan global d’expansion des marges, visant une amélioration brute de 1,2 milliard d’euros d’ici 2026. En juin 2023, 32% de cet objectif a déjà été atteint, ce qui se traduit par une augmentation brute de 230 millions d’euros de la marge opérationnelle pour le seul premier semestre 2023, partiellement compensée par l’inflation des coûts, les remplacements et l’impact de la baisse du chiffre d’affaires. Cette augmentation est principalement due à des réductions d’effectifs, à hauteur de 900 personnes au cours du premier semestre, dans les pays à coûts élevés. Ceci porte le total à environ 1 600 personnes depuis le début du plan.

Flux de trésorerie disponible et dette nette

Le flux de trésorerie opérationnel ajusté[2] d’Atos a enregistré une amélioration notable de 144 millions d’euros, à -200 millions d’euros au S1 2023, par rapport à -344 millions d’euros au S1 2022, démontrant les progrès tangibles réalisés dans la génération de trésorerie opérationnelle sous-jacente du Groupe, grâce à un meilleur EBO et à un contrôle strict des investissements opérationnels et des loyers. En incluant l’impact des actions de transformation et des coûts associés (-274 millions d’euros), ainsi qu’un impact exceptionnel de normalisation du fonds de roulement dans le cadre de la transformation du Groupe (environ -250 millions d’euros), le flux de trésorerie disponible s’est élevé à -969 millions d’euros au S1 2023.

La dette nette s’est élevée à -2 321 millions d’euros à fin juin 2023, comparé à -1 792 millions d’euros à fin juin 2022.

Objectif 2023

En 2023, la croissance organique du chiffre d’affaires du Groupe est désormais attendue entre 0,0% et +2,0% (précédemment : -1,0% à +1,0%), avec une accélération de la croissance organique d’Eviden par rapport à 2022 et une diminution contrôlée du chiffre d’affaires de Tech Foundations résultant de la rationalisation de son portefeuille.

L’objectif de marge opérationnelle du Groupe[3] reste inchangé, entre 4% et 5%. La marge opérationnelle d’Eviden est attendue en hausse par rapport à 2022, tandis que celle de Tech Foundations est attendue en territoire positif.

Le flux de trésorerie disponible pour l’ensemble de l’année est attendu à un niveau globalement similaire à celui du premier semestre.

Avancées majeures du projet de transformation stratégique

Séparation opérationnelle menée à bien

Atos annonce la finalisation de sa séparation opérationnelle interne, réalisée dans un délai de 12 mois. Il s’agit d’une étape décisive dans l’exécution du projet de transformation stratégique d’Atos.

Le Groupe a mené à bien les principales opérations de séparation locales dans l’ensemble des pays[4]. Ceci comprend la création des entités juridiques opérationnelles, le transfert des employés, des contrats, des actifs et des passifs aux nouvelles entités juridiques lorsque les dispositions légales et réglementaires le permettent.

Par conséquent, Tech Foundations et Eviden sont dorénavant entièrement opérationnelles en tant qu’entités séparées au sein du Groupe Atos. Chaque entité dispose d’un modèle opérationnel et d’une stratégie commerciale propre, d’un portefeuille focalisé, permettant ainsi à chacune de répondre au mieux aux besoins spécifiques de ses clients. Atos a ainsi mené à bien le déploiement de sa nouvelle organisation centrée sur le client, favorisant l’innovation, la performance et une proposition de valeur cohérente pour l’ensemble des parties prenantes du Groupe.

Programme de cessions de 700 millions d’euros entièrement sécurisé et étendu de 400 millions d’euros d’euros additionnels

Le 3 juillet 2023, Atos a annoncé être entré en négociations exclusives avec Schneider Electric pour la vente de 100% d’EcoAct. Cette transaction, combinée aux autres cessions déjà finalisées ou sécurisées, permettrait à Atos de finaliser son programme de cession d’activités non-cœur de métier de 700 millions d’euros établi lors du Capital Market Day du Groupe le 14 juin 2022. Ceci démontre la détermination d’Atos à mettre en œuvre rapidement ce programme, qui permet la rationalisation du portefeuille du Groupe et contribue au financement de sa transformation.

Lors de l’élaboration de son programme de cession et de l’affinement du périmètre de ses deux futures entités, le Groupe a identifié des opportunités supplémentaires de rationalisation de son portefeuille, qui ont d’ores et déjà recueilli des marques d’intérêt. Par conséquent, le programme de cession est étendu de 400 millions d’euros supplémentaires.

Ressources humaines

L’effectif total s’établissait à 107 013 collaborateurs à fin juin 2023, en baisse de -3,4% par rapport à 110 797 collaborateurs à fin décembre 2022 (-1,9% en organique).

Au cours du premier semestre 2023, Atos a recruté 8 431 nouveaux employés (en données brutes), compensant ainsi l’attrition volontaire qui s’est élevée à 18% sur douze mois glissants à fin juin, et à 15% au cours du seul deuxième trimestre. La réduction des effectifs du Groupe est due à des restructurations et à des ruptures de contrats pour raison de performance, qui se sont traduites par 2 404 départs au cours du premier semestre. De plus, la cession des activités d’Atos en Italie au deuxième trimestre 2022 a représenté une diminution de 1 647 employés.

De la marge opérationnelle au résultat opérationnel

En millions d’euros S1 2023 S1 2022
Marge opérationnelle 212 59
Réorganisation -430 -73
Rationalisation et frais associés -30 -33
Coûts d’intégration et d’acquisition -4 -18
Total charges de RRI -464 -124
Amortissement des immobilisations incorporelles (allocation du prix d’acquisition) -60 -67
Charges relatives à des paiements fondés sur des actions -14 -11
Dépréciation du goodwill et d’autres actifs non courants -55 -91
Autres éléments -53 -64
Résultat opérationnel -434 -298

 

Le résultat d’exploitation s’est élevé à -434 millions d’euros au premier semestre 2023, comparé à -298 millions d’euros au premier semestre 2022.

Les coûts de réorganisation se sont élevés à -430 millions d’euros au premier semestre 2023, reflétant l’intensification des actions d’adaptation des effectifs au sein de Tech Foundations, y compris le provisionnement d’un plan de restructuration en Allemagne, ainsi qu’au sein d’Eviden. Ils incluaient également des coûts non récurrents liés à la séparation opérationnelle interne, qui a été finalisée avec succès en juillet 2023.

Les autres éléments se sont élevés à -53 millions d’euros au premier semestre 2023, comparé à -64 millions d’euros au premier semestre 2022, et incluaient des frais juridiques et les impacts de la renégociation d’un contrat fournisseur.

Du résultat opérationnel au résultat net part du Groupe

En millions d’euros S1 2023 S1 2022
Résultat Opérationnel -434 -298
Résultat financier -103 -129
Charge d’impôt -65 -77
Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence 2 0
Résultat net part du Groupe -600 -503
Résultat net part du Groupe normalisé -113 -119
Bénéfice par action -5,42 -4,55
Bénéfice par action dilué -5,42 -4,55

 

Le résultat financier s’est élevé à -103 millions d’euros au premier semestre 2023, comparé à -129 millions d’euros au premier semestre 2022 (qui incluaient ‑109 millions d’euros de pertes liées à la vente des actions Worldline en juin 2022). Les coûts liés à l’endettement financier net ont augmenté à -40 millions d’euros au premier semestre 2023, comparés à -13 millions d’euros au premier semestre 2022.

Flux de trésorerie disponible et dette nette

En millions d’euros S1 2023 S1 2022
Excédent Brut Opérationnel (EBO) 487 369
Investissements opérationnels -110 -123
Paiements des loyers -181 -207
Variation du besoin en fonds de roulement -645 -383
Flux de trésorerie opérationnel -450 -344
Flux de trésorerie opérationnel ajusté
– excluant la normalisation du BFR
-200 -344
Impôts payés -40 -21
Coût de l’endettement financier net payé -40 -13
Réorganisation, Rationalisation & Coûts d’intégration -274 -113
Autres variations -165 -64
Flux de trésorerie disponible -969 -555

 

L’EBO s’est établi à 487 millions d’euros au premier semestre 2023 (8,8% du chiffre d’affaires), soit une augmentation de 32% par rapport au premier semestre 2022, résultant de la croissance du chiffre d’affaires et de l’amélioration de la marge opérationnelle.

Les investissements opérationnels et les paiements de loyers ont diminué pour atteindre -293 millions d’euros au total, soit 5% du chiffre d’affaires (comparé à 6% au premier semestre 2022), reflétant des mesures d’optimisation des investissements opérationnels ainsi que l’évolution progressive du mix d’activités du Groupe vers des activités à plus faible intensité capitalistique.

La variation du besoin en fonds de roulement s’est élevée à -645 millions d’euros incluant un impact de normalisation du fonds de roulement dans le cadre de la transformation du Groupe, comme anticipé lors de la journée investisseurs du 14 juin 2022, pour un montant d’environ -250 millions d’euros.

Hors l’impact ponctuel de la normalisation du fonds de roulement, le flux de trésorerie opérationnel ajusté s’est élevé à -200 millions d’euros au premier semestre 2023, soit une amélioration notable par rapport au premier semestre 2022. Ceci démontre les progrès tangibles réalisés par Atos en termes de génération de trésorerie opérationnelle sous-jacente.

Les coûts de réorganisation, de rationalisation et d’intégration se sont élevés à 274 millions d’euros, reflétant la montée en puissance des actions de transformation et des coûts associés.

Les autres variations, pour -165 millions d’euros, comprenaient des coûts encourus sur des contrats déficitaires pour lesquels des provisions ont été enregistrées en 2021 et en 2022.

Les éléments sous le flux de trésorerie disponible incluaient principalement des produits de cessions pour 218 millions d’euros, et un impact négatif de -59 millions d’euros dû aux fluctuations des taux de change.

L’endettement financier net à fin juin 2023 ressort à -2 321 millions d’euros (comparé à -1 792 millions d’euros fin juin 2022), dont 2,6 milliards d’euros de trésorerie brute. A fin juin 2023, Atos avait accès à 0,3 milliard d’euros de facilités de crédit bancaire non tirées.

Comptes consolidés résumés semestriels

Le Conseil d’Administration d’Atos s’est réuni le 27 juillet 2023 et a examiné lors de cette réunion les comptes consolidés du Groupe au titre du semestre clos le 30 juin 2023. Les Commissaires aux Comptes ont effectué les procédures d’examen limité sur les comptes consolidés résumés semestriels et un rapport sans réserve est en cours d’émission.

Conférence téléphonique pour analyste et investisseurs

La Direction Générale d’Atos vous invite à une conférence téléphonique en anglais sur les résultats du premier semestre 2023 du Groupe, le vendredi 28 juillet 2023 à 9h00 (CET – Paris).

La conférence téléphonique sera accessible par webcast :

  • par téléphone, 10 minutes avant l’horaire de début. Si vous souhaitez participer à la conférence téléphonique par téléphone, vous devez vous inscrire avant la conférence en utilisant le lien suivant :

https://register.vevent.com/register/BIc37aebd991a74fd0841095e7843f6e9f

Lors de l’inscription, vous recevrez les numéros d’appel, le code d’accès direct à l’événement et un identifiant unique de participant.

10 minutes avant le début de l’appel, vous devrez utiliser les informations d’accès à la conférence fournies dans l’e-mail reçu au moment de l’inscription.

Après la conférence, la réécoute du webcast sera disponible sur atos.net, rubrique Investisseurs.

Prochains événements

26 octobre 2023 (avant ouverture du marché) Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2023

Contacts

Relations Investisseurs : Thomas Guillois +33 6 21 34 36 62

thomas.guillois@atos.net

Médias : Anette Rey +33 6 69 79 84 88

anette.rey@atos.net

Annexes

Performance du premier semestre 2023 par Entité Opérationnelle Régionale

Chiffre d’affaires Marge opérationnelle Marge opérationnelle %
En millions d’euros S1 2023 S1 2022 Variation Var. à taux de change constants Var. organique S1 2023 S1 2022 S1 2023 S1 2022
Amériques 1 311 1 353 -3,1% -2,6% -2,6% 133 73 10,1% 5,4%
Europe du Nord & APAC 1 584 1 625 -2,6% -0,2% -0,2% 63 28 4,0% 1,7%
Europe Centrale 1 297 1 258 +3,1% +2,4% +4,8% 16 -30 1,3% -2,4%
Europe du Sud 1 211 1 198 +1,1% +0,9% +6,8% 58 40 4,8% 3,4%
Autres & Structures globales 145 129 +12,6% +21,4% +21,4% -58 -52 NA NA
Total 5 548 5 563 -0,3% +0,5% +2,3% 212 59 3,8% 1,1%

 

Amériques : le chiffre d’affaires s’est inscrit en baisse organique de -2,6% en raison du faible niveau de commandes enregistrées au cours de l’exercice 2022, une tendance qui s’est largement inversée, avec un ratio de prises de commandes sur chiffre d’affaires de 164% au T2 2023. Le déclin de Tech Foundations s’est réduit, principalement grâce à une réduction proactive des contrats sous-performants. Les activités d’Eviden sont restées robustes malgré un certain ralentissement du marché, alors que les marchés du cloud et de la sécurité offrent de nombreuses opportunités. La marge opérationnelle s’est inscrite en forte amélioration à 10,1%, grâce aux mesures d’adaptation de la structure des coûts implémentées au second semestre 2022.

Europe du Nord & APAC : le chiffre d’affaires est resté globalement stable par rapport au S1 2022. Les activités de Tech Foundations ont légèrement diminué en raison de la sortie d’un important contrat BPO fin 2022, tandis que les activités cœur de métier ont affiché une bonne résilience grâce à la montée en puissance de nouveaux contrats. Les activités d’Eviden ont légèrement crû, portées par de bonnes tendances chez Digital, notamment dans le secteur public, tandis que le chiffre d’affaires d’Advanced Computing a diminué en raison des fluctuations des activités HPC et « Lab-as-a-service ». La marge opérationnelle s’est améliorée à 4,0% au premier semestre 2023, grâce aux mesures prises en 2022 pour améliorer l’exécution des projets, réduire les coûts et augmenter les prix de ventes.

Europe Centrale : le chiffre d’affaires a enregistré une croissance organique solide à +4,8% (+2,4% à taux de change constant, reflétant principalement la sortie de la Russie en 2022). Les activités d’Eviden ont affiché une forte croissance dans tous les domaines, partiellement compensée par la baisse des activités de Tech Foundations, due à la réduction volontaire de la revente de matériel et de logiciels ainsi qu’à un marché de l’infrastructure peu favorable en Allemagne. La marge opérationnelle est passée en territoire positif à 1,3%, résultant de la bonne mise en œuvre du plan d’expansion des marges de Tech Foundations, ainsi que d’une marge plus élevée sur les nouveaux contrats d’Eviden.

Europe du Sud : le chiffre d’affaires a enregistré une forte croissance organique à +6,8%. La croissance a été élevée chez Eviden, portée par Advanced Computing avec la livraison d’un important contrat HPC en Espagne, ainsi que par Digital Security. Le chiffre d’affaires de Tech Foundations est resté stable, la croissance des activités liées à l’espace de travail numérique au conseil en technologie et services personnalisés ayant compensé la réduction délibérée des activités de revente de matériel et de logiciels. Les effets de périmètre, pour -5,9%, reflètent principalement la cession des activités en Italie au deuxième trimestre 2023. Ainsi, la croissance du chiffre d’affaires à taux de change constant est ressortie à +0,9%. La marge opérationnelle s’est améliorée pour atteindre 4,8%, grâce à la renégociation de contrats sous-performants.

Autres & structures globales : ce segment comprend le Moyen-Orient, l’Afrique, Major Events ainsi que deux centres de coût : les centres internationaux de prestation de services du Groupe et les structures globales. Le chiffre d’affaires a affiché une croissance organique de +21,4%, supporté par une croissance à deux chiffres en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie. La marge opérationnelle, structurellement négative est restée stable.

Réconciliation du chiffre d’affaires et de la marge à taux de change et périmètre constants

En millions d’euros H1 2023 H1 2022 variation %
Chiffre d’affaires statutaire 5 548 5 563 -0,3%
Effet de change -45
Chiffre d’affaires à taux de change constants 5 548 5 518 +0,5%
Effet des changements de périmètre -92
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés -3
Chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants 5 548 5 423 +2,3%
Marge opérationnelle statutaire 212 59 +258,6%
Effet de change -4
Marge opérationnelle à taux de change constants 212 55 +285,8%
Effet des changements de périmètre -5
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés 0
Marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants 212 50 +326,7%
en % du chiffre d’affaires 3,8% 0,9%

 

Les effets de périmètre (comprenant l’effet de change sur les périmètres acquis ou cédés) se sont élevés à
-95 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et -5 millions d’euros sur la marge opérationnelle. Ils sont principalement liés à la sortie de la Russie en 2022, et en 2023 à la cession des activités en Italie et dans une moindre mesure à celles d’EGSE et de Sislog.

L’effet de change a contribué négativement au chiffre d’affaires pour -45 millions d’euros et à la marge opérationnelle pour -4 millions d’euros. Il provient principalement de la dépréciation de la livre sterling, du peso argentin et de la livre turque, non compensée par l’appréciation du dollar américain.

Carnet de commandes

Les prises de commandes ont atteint 5,1 milliards d’euros au premier semestre 2023, ce qui représente un ratio de prises de commandes sur chiffre d’affaires de 93% (comparé à 87% au premier semestre 2022). Le ratio de prises de commandes sur chiffre d’affaires s’est nettement amélioré au T2, à 112%, comparé à 73% au T1.

A la fin du mois de juin 2023, le carnet de commandes total est ressorti à 19,6 milliards d’euros, en baisse de -0,5 milliard d’euros par rapport à décembre 2022 en excluant l’impact des cessions. Il représentait 1,8 année de chiffre d’affaires.

Le montant total pondéré des propositions commerciales a atteint 6,9 milliards d’euros à fin juin 2023, en hausse de 0,3 milliard d’euros par rapport à décembre 2022 en excluant l’impact des cessions. Il représentait 7,6 mois de chiffre d’affaires.

 

Veuillez cliquer ici pour accéder à la version PDF du communiqué

***

A propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 107 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel d’environ 11 milliards d’euros. Numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs, dans 69 pays. Pionnier des services et produits de décarbonation, Atos s’engage à fournir des solutions numériques sécurisées et décarbonées à ses clients. Atos est une SE (Société Européenne) cotée sur Euronext Paris.

La raison d’être d’Atos est de contribuer à façonner l’espace informationnel. Avec ses compétences et ses services, le Groupe supporte le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, Atos permet à ses clients et à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

Avertissement

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que la Société ne peut ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d’Atos, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas des informations factuelles à caractère historique. La suite des événements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document du fait d’un certain nombre de risques et incertitudes qui figurent dans le Document d’Enregistrement Universel 2022 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 21 avril 2023 sous le numéro d’enregistrement D.23-0321. Atos ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans le présent document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur. Ce communiqué ne constitue ni ne contient une offre de vente des actions Atos ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Atos en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

Ce communiqué contient certaines informations sur des opérations spécifiques qui doivent être considérées uniquement comme des projets. En particulier, toute décision relative aux informations ou aux projets mentionnés dans ce document et à leurs modalités sera prise après la finalisation de l’analyse approfondie en cours concernant les aspects fiscaux, juridiques, opérationnels, financiers, RH et tout autre aspect pertinent, reste sous réserve des conditions générales de marché et serait soumise aux processus usuels, notamment l’approbation des organes de gouvernance et des actionnaires ainsi que la consultation des instances représentatives du personnel concernées, conformément aux lois et réglementations en vigueur.

La croissance organique du chiffre d’affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.

Les Entités Opérationnelles Régionales sont composées de Amériques incluant l’Amérique du Nord et du Sud (États-Unis, Canada, Guatemala et Mexique) et l’Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Uruguay et Pérou), Europe du Nord & APAC incluant l’Europe du Nord (Royaume Uni et Irlande, Belgique, Danemark, Estonie, Biélorussie, Finlande, Luxembourg, Pays-Bas et Suède) et l’Asie-Pacifique (Australie, Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan et Thaïlande), l’Europe Centrale (Allemagne, Autriche, Bulgarie, Bosnie Croatie, République tchèque, Grèce, Hongrie, Israël, Pologne, Roumanie, Serbie, Slovénie, Slovaquie et Suisse), l’Europe du Sud (France, Andorre, Espagne, Portugal et Italie), et Reste du Monde incluant le Moyen-Orient et l’Afrique (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Égypte, Gabon, Côte d’Ivoire, Kenya, Royaume d’Arabie saoudite, Madagascar, Mali, Maurice, Maroc, Qatar, Sénégal, Afrique du Sud, Tunisie, Turquie et EAU), Major Events et Global Delivery Centers.

[1] A l’exception de trois pays représentant 0,3% du chiffre d’affaires du Groupe

[2] à périmètre constant, incluant UCC et EcoAct (finalisation des transactions attendue au second semestre 2023)

[3] Hors impact exceptionnel de normalisation du fonds de roulement pour environ -250 millions d’euros

[4] Excluant UCC, les activités en Italie, BPO et revente de matériel et de logiciels