« Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2013 »

Paris, vendredi 25 octobre 2013

  • Chiffre d'affaires : 2 086 millions d'euros ; variation organique de -1,8% ;
  • Solide carnet de commandes : 15,1 milliards d'euros ;
  • Ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires : 85% ;
  • Trésorerie nette : 353 millions d'euros ;
  • Flux de trésorerie disponible : 21 millions d'euros.

Avec un chiffre d'affaires anticipé quasi stable, confirmation des objectifs 2013 avec un taux de marge opérationnelle autour de 7,5% (comparé à 6,6% en 2012), un flux de trésorerie disponible supérieur à 350 millions d'euros (comparé à 259 millions d'euros en 2012) et un BPA en augmentation de +50% par rapport à 2011

 

Atos, société internationale de services informatiques, a annoncé aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre 2013. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 2 086 millions d'euros, soit une variation organique de -1,8% par rapport au troisième trimestre 2012. Les prises de commandes se sont élevées à 1 780 millions d'euros, représentant un ratio de prise de commandes sur chiffre d'affaires de 85%. La trésorerie nette s'est établie à 353 millions d'euros à fin septembre 2013. Les quatre principales Entités Opérationnelles sont l'Allemagne avec 20% du chiffre d'affaires total du Groupe, puis le Royaume-Uni & Irlande avec 19%, le Benelux & Pays Nordiques avec 13% et la France avec 11%.

Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos, a déclaré : « L'environnement économique est resté difficile au troisième trimestre et les activités cycliques n'ont pas encore repris en Europe mais le Groupe continue d'investir pour gagner de nouvelles opportunités de croissance et le montant total de nos propositions commerciales a significativement crû. Dans ce contexte, le Groupe maintient ses objectifs de forte amélioration de profitabilité et de génération de trésorerie pour 2013. »

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013 par Lignes de Services


En millions d'euros T3 2013 T3 2012* variation % 9M 2013 9M 2012* variation %
Infogérance 987 1 007 -2,0% 2 985 3 005 -0,6%
Intégration de Systèmes 547 555 -1,5% 1 680 1 698 -1,0%
HTTS & Activités Spécialisées 411 418 -1,7% 1 255 1 251 +0,3%
dont HTTS 294 284 +3,4% 886 845 +4,8%
Conseil & Services Technologiques 141 144 -1,9% 456 488 -6,6%
Total Groupe 2 086 2 125 -1,8% 6 376 6 441 -1,0%

* Périmètre et taux de change constants

Le chiffre d'affaires en Infogérance s'est élevé à 987 millions d'euros, en baisse de -2,0% par rapport au troisième trimestre 2012. Le chiffre d'affaires a crû dans tous les secteurs mis à part dans l'Industrie où la baisse a principalement impacté l'Allemagne. La croissance a été de +14% pour Secteur public, Santé & Transports grâce à la contribution du Royaume-Uni, de Benelux & Pays Nordiques et de l'Amérique du Nord. En Télécoms, Médias & Services aux collectivités, la contribution du contrat McGraw-Hill aux Etats-Unis a compensé une baisse de chiffre d'affaires avec une grande entreprise des médias au Royaume-Uni due à la fois à des reports de projets et à la base de comparaison (vente de matériel informatique au troisième trimestre 2012 non reproduite en 2013).

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires en Infogérance a représenté 2 985 millions d'euros, soit -0,6%.

En Intégration de Systèmes, le chiffre d'affaires a atteint 547 millions d'euros en baisse de -1,5% par rapport au troisième trimestre 2012. Télécoms, Médias & Services aux collectivités, qui est le marché le plus important de la Ligne de Services, a affiché +15,6% de croissance, principalement grâce à la montée en charge du contrat NSN en Allemagne. Dans les Services Financiers, la baisse provient d'un effet de base sur le contrat AIG aux Etats-Unis achevé au troisième trimestre 2012. Dans le Secteur public, le chiffre d'affaires généré en 2012 pour les Jeux Olympiques de Londres a constitué une base de comparaison défavorable pour le troisième trimestre 2013. Enfin concernant l'industrie, une réduction de dépenses discrétionnaires de la part de grands clients a entrainé une diminution du nombre de projets réalisés au troisième trimestre.

Au cours de neuf premiers mois de l'année 2013, le chiffre d'affaires d'Intégration de Systèmes s'est élevé à 1 680 millions d'euros, en baisse de -1,0%.

Le chiffre d'affaires de Services Transactionnels de Haute technologie (HTTS) & Activités Spécialisées a représenté 411 millions d'euros, en baisse de -1,7% par rapport au troisième trimestre 2012. HTTS a progressé de +3,4% à 294 millions d'euros, porté par une croissance dans les paiements et en eCS. Le chiffre d'affaires en BPO Financier a augmenté de +6,6% grâce à de nouveaux projets avec NS&I, tandis que le BPO Médical a baissé de -16,8%, impacté par de plus faibles volumes traités pour DWP. Sur le nouveau contrat DWP PIP, le décalage de volume du troisième trimestre 2013 à début 2014 ne sera pas compensé au quatrième trimestre 2013. Les autres Activités Spécialisées ont été impactées par un plus faible niveau de ventes de matériel en Suisse et en Italie pour la Sécurité Civile & Nationale.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2013, l'activité HTTS a crû de +4,8% alors que les Activités Spécialisées affichent une baisse due principalement au BPO Médical, la Ligne de Services dans son ensemble a crû de +0,3%, à 1 255 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de Conseil & Services Technologiques a représenté 141 millions d'euros, soit -1,9% par rapport au troisième trimestre 2012. Les activités de Conseil ont crû de +9,9% avec un retour à la croissance sur presque tous les marchés du Groupe. L'activité a été forte au Royaume-Uni sur le Secteur public et dans l'Industrie. Les Services Technologiques ont baissé de -6,2% en particulier sur les Services Financiers et le Secteur public en France et au Benelux.

Au cours des neuf premiers mois de l'année 2013, le chiffre d'affaires de Conseil & Services Technologiques a été de 456 millions d'euros, soit -6,6%.

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013 par Entité Opérationnelle


En millions d'euros T3 2013 T3 2012* variation % 9M 2013 9M 2012* variation %
Allemagne 422 432 -2,2% 1 232 1 282 -4,0%
Royaume Uni & Irlande 394 395 -0,1% 1 228 1 181 +4,0%
Benelux & Pays Nordiques 266 268 -0,8% 814 834 -2,4%
France 238 260 -8,2% 752 828 -9,1%
Atos Worldline 222 216 +3,1% 662 639 +3,6%
Europe Centrale & de l'Est 196 211 -7,2% 616 630 -2,2%
Amérique du Nord 146 139 +5,4% 458 411 +11,5%
Zone Ibérique 81 77 +5,2% 245 259 -5,2%
Autres Entités Operationnelles 119 128 -6,6% 370 379 -2,2%
Total Groupe 2 086 2 125 -1,8% 6 376 6 441 -1,0%

 

Périmètre et taux de change constants

En Allemagne, le chiffre d'affaires a été de 422 millions d'euros, en décroissance de -2,2%. Toutes les Lignes de Services ont progressé mis à part Infogérance. Intégration de Systèmes a crû de +10,6% grâce à la contribution du contrat NSN. En Infogérance, l'Entité Opérationnelle a été confrontée à un effet de base sur Neckermann, à la transition du contrat Bayer facturée au troisième trimestre 2012, ainsi qu'à des volumes plus faibles pour de grands clients dans l'Industrie.

Le Royaume-Uni est resté stable à 394 millions d'euros. L'Entité Opérationnelle a crû +14,9% dans les activités cycliques, principalement dans les Télécoms et l'Industrie en Intégration de Systèmes et dans la Santé en Conseil. Le chiffre d'affaires a diminué de -6,4% en BPO principalement sous l'effet du contrat DWP en BPO Médical, et de -3,7% en Infogérance en raison d'une base de comparaison et de retards dans les projets avec une grande entreprise du secteur des médias.

Le Benelux & Pays Nordiques a enregistré un chiffre d'affaires de 266 millions d'euros, quasiment stable, affichant deux tendances différentes : les Pays Nordiques ont progressé de +20,3% grâce à la contribution du contrat PostNord tandis que le Benelux a limité sa baisse à -3,6%. L'Infogérance a crû de +3,7% avec le contrat PostNord mais aussi grâce à des volumes additionnels avec Philips. Les activités cycliques ont baissé de -7,6%, de nouveaux contrats et des projets supplémentaires avec des clients du Secteur public n'ayant pas compensé la décélération de plusieurs contrats dans les autres marchés.

En France, les programmes de transformation initiés permettent à l'Entité Opérationnelle d'être en ligne avec son plan de redressement en 2013. Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 238 millions d'euros, en baisse comme anticipé de -8,2% par rapport au troisième trimestre 2012. L'Infogérance a baissé de -9,4% malgré une progression dans les Télécoms et l'Energie. Les activités cycliques ont baissé de -6,5% par rapport à l'an dernier.

L'Entité Opérationnelle Atos Worldline est reportée comme telle jusqu'à la fin de l'exercice 2013 et constitue une partie de Worldline. Les performances de Worldline en tant que filiale à part entière sont détaillées dans la section « Performance de Worldline » ci-dessous. Le chiffre d'affaires au troisième trimestre a atteint 222 millions d'euros, en croissance de +3,1% par rapport à l'an dernier. La France et le Benelux ont crû à la fois dans les projets et le traitement de transactions. En Belgique, l'activité d'émission a bénéficié de volumes de transactions plus étoffés. L'activité en Allemagne est restée stable par rapport à l'an dernier, les transactions de paiement pour les banques ayant compensé une baisse des ventes de terminaux.

En Europe Centrale & de l'Est le chiffre d'affaires a baissé de -7,2% à 196 millions d'euros. De nouveaux projets en Turquie dans le Secteur public et en Slovaquie dans les Télécoms ont quasiment compensé le contrat AMS en Autriche qui a pris fin au quatrième trimestre 2012. La baisse a principalement porté sur la vente de matériel dans les activités de Sécurité Civile & Nationale, principalement en Suisse.

Le chiffre d'affaires en Amérique du Nord a augmenté de +5,4% à 146 millions d'euros, porté par l'Infogérance avec la contribution du contrat McGraw-Hill qui a démarré au troisième trimestre 2012. La croissance s'est aussi matérialisée sur plusieurs nouveaux contrats principalement dans le Secteur public, compensant en partie de moindres volumes avec Siemens. En Intégration de Systèmes, le chiffre d'affaires sur le contrat AIG réalisé au troisième trimestre 2012, ne s'est pas renouvelé cette année.

En Zone Ibérique, le chiffre d'affaires a atteint 81 millions d'euros, en hausse de +5,2%. Au troisième trimestre, la Zone Ibérique a bénéficié d'un chiffre d'affaires non récurrent en Infogérance pour une institution publique européenne. L'Intégration de Systèmes est restée stable tandis que l'activité en Conseil & Services Technologiques a continué d'être difficile dans un environnement économique dégradé en particulier dans les Services Financiers et le Secteur public.

Le chiffre d'affaires dans les Autres Entités Opérationnelles s'est élevé à 119 millions d'euros, en baisse de -6,6%. Major Events a baissé de -10 millions d'euros représentant principalement le chiffre d'affaires des Jeux Olympiques de Londres au troisième trimestre 2012. Pour le reste, l'activité de l'Entité Opérationnelle a crû en Asie Pacifique particulièrement dans les Télécoms et en Amérique Latine grâce à l'activité de billetterie électronique.

 

Activité commerciale

Le ratio prises de commande sur chiffre d'affaires du Groupe a atteint 85% avec des prises de commande qui se sont élevées à 1 780 millions d'euros au troisième trimestre 2013. Le ratio prises de commande sur chiffre d'affaires a atteint 91% au troisième trimestre 2013 hors Siemens pour lequel la plus grande partie du contrat informatique a été enregistré en juillet 2011 et hors BPO dont le grand contrat avec NS&I a été renouvelé au deuxième trimestre cette année.

Au 30 septembre 2013, le montant total du carnet de commandes est resté élevé à 15,1 milliards d'euros, représentant 1,7 année de chiffre d'affaires.

Le montant total pondéré des propositions commerciales a crû à 5,4 milliards d'euros, par rapport à 5,0 milliards d'euros, fin juin 2013. La hausse du montant total des propositions commerciales est venue d'une activité commerciale plus forte au Benelux & Pays Nordiques, en Allemagne et chez Atos Worldline.

En considérant le montant total des propositions commerciales et le calendrier des signatures, le Groupe anticipe au quatrième trimestre un fort ratio prises de commande sur chiffre d'affaires compris entre 110% et 130%.

Flux de trésorerie disponible et trésorerie nette

Le flux de trésorerie disponible s'est élevé à 21 millions d'euros par rapport à 32 millions d'euros publié au troisième trimestre 2012.

Compte tenu d'une acquisition en Australie et du démarrage du programme de rachat d'actions, la trésorerie nette du Groupe au 30 septembre 2013 s'est établie à 353 millions d'euros par rapport à 359 millions d'euros à fin juin 2013.

Ressources Humaines

L'effectif total du Groupe était de 77 080 à la fin du troisième trimestre par rapport à 77 105 fin juin 2013.

Au troisième trimestre 2013 le Groupe a recruté 2 877 nouveaux salariés, dont 65% dans les pays émergents.

Le taux de départs volontaires des effectifs directs au troisième trimestre a été de 10,6% par rapport au 9,6% au premier semestre.

Performance de Worldline

Au troisième trimestre 2013, le chiffre d'affaires de Worldline a atteint 277 millions d'euros, en hausse de +5,5%. Le chiffre d'affaires a été de 825 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, soit une croissance organique de +5,4%.

Dans les Services Commerçants & Terminaux, le chiffre d'affaires s'est élevé à 87 millions d'euros stable par rapport au troisième trimestre 2012. L'évolution du chiffre d'affaires a été impactée par une baisse des ventes de terminaux. Le chiffre d'affaires a progressé au même rythme qu'au premier semestre en acquisition commerçants, en eCommerce au Royaume-Uni, et pour les cartes de fidélité et d'essence en Espagne.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires s'est élevé à 264 millions d'euros en hausse de +2,3%.

Le chiffre d'affaires Mobilité & Services Web Transactionnels a crû de +10,8% par rapport à l'an dernier, à 91 millions d'euros. La croissance est venue du Royaume-Uni dans la billetterie électronique, d'Amérique Latine dans la collecte automatique des titres de transport et les services électroniques de santé et de nouveaux projets produits en France.

Le chiffre d'affaires a été de 273 millions d'euros sur les neufs premiers mois de l'année, soit une croissance organique de +10,3%.

En Traitements de Transactions & Logiciels de Paiement, la croissance du chiffre d'affaires a été de +6,4% à 99 millions d'euros. La croissance a été principalement portée par le Benelux et la France avec des volumes de transactions plus élevés dans l'activité d'émission et de nouveaux projets avec les banques.

Le chiffre d'affaires de la Ligne d'Activités a crû de +4,0% depuis le début de l'année à 287 millions d'euros.

Objectifs 2013

Avec un chiffre d'affaires anticipé quasi stable par rapport à 2012, le Groupe confirme son ambition d'atteindre les objectifs tels que communiqués dans la publication du 21 février 2013, i.e. :

Marge opérationnelle

Le Groupe a pour objectif d'augmenter son taux de marge opérationnelle autour de 7,5% du chiffre d'affaires, comparé à 6,6% en 2012.

Flux de trésorerie disponible

Le Groupe à l'ambition de générer un flux de trésorerie disponible supérieur à 350 millions d'euros.

Bénéfice par action (BPA)

Le Groupe confirme son ambition d'un BPA (ajusté, non dilué) en augmentation de +50% comparé à 2011 publié (+25% par rapport à 2012).

Annexes

Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants


En millions d'euros T3 2013 T3 2012 % variation
Chiffre d'affaires 2 086 2 181 -4,4%
Impact des changements de périmètre

 

5

 

Impact de change

 

-61

 

Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants 2 086 2 125 -1,8%

L'effet de périmètre est lié à une acquisition en Australie le 1er juillet 2013. Les effets de taux de change sont venus des évolutions de la livre sterling, du dollar américain, du réal brésilien et du peso argentin par rapport à l'euro.

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013 par Marchés


En millions d'euros T3 2013 T3 2012* variation % 9M 2013 9M 2012* variation %
Industrie, Distribution & Services 666 726 -8,4% 2 020 2 168 -6,8%
Public, Santé & Transports 547 544 +0,4% 1 687 1 688 -0,0%
Télécoms, Média & Services aux collectivités 483 456 +5,9% 1 481 1 364 +8,6%
Services Financiers 390 398 -1,8% 1 188 1 221 -2,7%
Total Groupe 2 086 2 125 -1,8% 6 376 6 441 -1,0%

* Périmètre et taux de change constants

Conférence téléphonique

Aujourd'hui, vendredi 25 octobre 2013, Gilles Grapinet, Directeur Général Adjoint, et Michel-Alain Proch, Directeur Financier, commenteront le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013 d'Atos et répondront aux questions de la communauté financière lors d'une conférence téléphonique en anglais à 8h00 (CET, Paris).

Les numéros de conférence téléphonique sont les suivants:

France : +33 1 70 99 32 08 code 937498
UK : +44 20 71 62 00 77 code 937498
US : +1 334 323 6201 code 937498

La conférence et la présentation seront également disponibles sur notre site web à l'adresse: atos.net, section Investisseurs.

Prochains événements

 

15 novembre 2013 Analyst Day

 

Contacts

Relations Investisseurs:
Gilles Arditti Tel +33 (0) 1 73 26 00 66
gilles.arditti@atos.net

Relations Presse:
Josephina de Vries Tel +31 (0) 6 30 27 26 11
jose.devries@atos.net

Bénédicte Brissart-Rullier Tel +33 (0) 1 73 26 13 97
benedicte.brissart-rullier@atos.net

A propos d'Atos

Atos SE (Société Européenne), acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel de 8,8 milliards d'euros et 77 100 collaborateurs dans 52 pays, fournit à ses clients du monde entier des services informatiques dans 3 domaines, Conseil & Services Technologiques, Intégration de Systèmes et Infogérance & BPO, ainsi que Services Transactionnels de Haute Technologie avec Worldline. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance industrielle, il sert ses clients dans les secteurs suivants: Industrie, Distribution & Services, Services Financiers, Secteur public, Santé & Transports et Télécoms, Médias & Services aux collectivités.

Atos délivre les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché NYSE Euronext de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting & Technology Services, Worldline et Atos Worldgrid.

Avertissements

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2012 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 3 avril 2013 sous le numéro d'enregistrement : D13-0271 et son actualisation déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 31 juillet 2013 sous le numéro d'enregistrement : D13-0271 -A01.

Les Entités Opérationnelles (Business Units) sont composées de l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni & Irlande, le Benelux & Pays Nordiques (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Danemark, Finlande, Suède et Estonie), Atos Worldline (filiales française, allemande, belge, asiatiques et indienne), Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Serbie, Pologne, République Tchèque, Russie, Roumanie, Slovaquie, Hongrie, Suisse, Italie et Turquie), l'Amérique du Nord (NAM: USA et Canada), la Zone Ibérique (Espagne, Portugal et Andorre), les Autres Entités Opérationnelles comprenant Major Events, l'Amérique Latine (Brésil, Argentine, Mexique, Colombie et Chili), Asie Pacifique (Japon, Chine, Hong Kong, Singapour, Malaisie, Indonésie, Philippines, Taïwan, Thaïlande, Nouvelle-Zélande et Australie), Inde, Moyen Orient (EAU, Qatar et Arabie Saoudite), Maroc, Afrique du Sud, et les nouvelles sociétés communes (blueKiwi, Yunano et Canopy).

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.

Le Bénéfice ajusté (non dilué) Par Action (BPA) représente le résultat net ajusté des charges de réorganisation, rationalisation et de l'amortissement de la Relation Clients, nets d'impôts, divisé par le nombre d'actions moyen pondéré au cours de l'année.