« Résultats annuels 2012 »

Paris, 21 février 2013

Tous les objectifs de 2012 sont atteints

  • Marge opérationnelle en forte progression de +36% : 580 millions d'euros à 6,6%
  • Chiffre d'affaires publié : 8 844 millions d'euros, en hausse de +30%
  • Flux de trésorerie disponible : 259 millions d'euros
  • Trésorerie nette : 232 millions d'euros,
  • Résultat net : 224 millions d'euros, +23%

Activité commerciale record

  • Prises de commande : 10 milliards d'euros,
  • Ratio de prises de commande sur facturation : 113%

Décision de filialiser les activités de paiement et de transactions commerçants

Objectifs 2013 : forte augmentation de la marge opérationnelle et du flux de trésorerie disponible

Atos, société internationale de services informatiques, a annoncé aujourd'hui ses résultats annuels pour l'exercice clos le 31 Décembre 2012.

Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos, a déclaré : « En 2012, nous avons continué à bâtir une entreprise européenne compétitive et d'envergure mondiale. Nous avons investi au travers de partenariats pour proposer des services innovants dans des domaines clés tels que le « cloud », les réseaux sociaux d'entreprises, les paiements électroniques,... Notre conseil d'administration a exprimé sa grande satisfaction sur notre performance globale en 2012, première année calendaire pleine du nouvel Atos SE. Malgré la volatilité persistante de la conjoncture économique mondiale, nous avons atteint tous nos objectifs financiers en appliquant une discipline rigoureuse dans l'exécution. Pour l'avenir, l'entreprise reste bien positionnée pour continuer à créer significativement de la valeur pour nos clients et nos actionnaires, et c'est dans ce contexte que j'annonce aujourd'hui la décision de filialiser d'ici mi-2013 les activités de paiement et de transactions commerçants.»

 

En millions d'euros 2012 2011 variation % 
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants 8 844 8 778 +0,8%
 

 

   
Marge opérationelle à taux de change et périmètre constants 580 425 +36,5%
% du chiffre d'affaires 6,6%  4,8% +172bp
Résultat net part du Groupe 224 182 +23,3bp
% du chiffre d'affaires 2,5% 2,1% +46bp
Résultat net part du Groupe ajusté* 320 243 +31,6bp
% du chiffre d'affaires 3,6%  2,8% +85bp
Flux de trésorerie disponible 259 194 +33,0%
 

 

   
Trésorerie nette 232 -142  

* ajusté des charges de réorganisation, rationalisation, cession et de l'amortissement de la Relation Clients, nets d'impôts

 

L'activité commerciale est restée soutenue tout au long de l'année conduisant à une prise de commande record à 10 milliards d'euros. Ceci représente un ratio prises de commande sur facturations de 113% grâce aux grands contrats signés en Infogérance et en BPO, et en fin d'année en Intégration de Systèmes. Le ratio prises de commande sur facturations s'est élevé à 118% en excluant le compte Siemens, pour lequel le carnet de commandes comprend déjà la majorité du contrat informatique mondial.

 

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 8 844 millions d'euros, en hausse de +29,8% par rapport au chiffre d'affaires publié en 2011, soit une croissance organique de +0,8%. Les quatre principales entités opérationnelles ont été l'Allemagne et le Royaume-Uni avec chacune 19% du chiffre d'affaires total du Groupe, puis le Benelux et la France avec 11% chacune.
La marge opérationnelle a fortement crû à 580,0 millions d'euros, soit 6,6% du chiffre d'affaires, par rapport à 4,8% en 2011 pro forma.
Le flux de trésorerie disponible s'est élevé à 259 millions d'euros en 2012. La trésorerie nette était de 232 millions d'euros fin 2012.
Le résultat net part du Groupe s'est établi à 224 millions d'euros par rapport à 182 millions d'euros publiés en 2011. 

Une nouvelle étape importante dans la stratégie d'Atos: la filialisation des activités de paiement et transactions commerçants.

Le Groupe annonce aujourd'hui sa décision de filialiser ses activités de paiement autour d'Atos Worldline et de ses autres activités de transactions commerçants. La filialisation devrait être finalisée mi-2013. Le périmètre correspondant représente un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros en 2012, en hausse de +5%, avec une marge opérationnelle de 15%.

 

La filialisation permettra à la nouvelle entité d'être reconnue comme un acteur mondial et leader européen sur le marché des paiements avec une gestion opérationnelle plus efficace et davantage intégrée. Cette entité sera ainsi dotée d'une plus grande flexibilité stratégique et financière pour développer son offre de services sur l'ensemble de la chaîne de valeur transactionnelle y compris par alliances et partenariats. Cette transformation consolidera la position de leader de l'entité dans les activités de paiement tout en lui permettant de bénéficier de la large base de clients d'Atos et de la présence géographique du Groupe dans le monde.

 

Le regroupement de toutes les activités de paiement dans une seule entité avec un reporting spécifique permettra aussi d'accroître la visibilité interne et externe sur ses indicateurs de performance tout en renforçant l'efficacité opérationnelle de la nouvelle entité.

 

Atos sera alors idéalement positionné pour participer en tant que leader à la croissance forte et régulière du marché des paiements en Europe.

 

Le Groupe a d'ores et déjà initié le processus d'information et de consultation auprès des instances représentatives des salariés tant au niveau européen que local dans le respect des règlementations en vigueur.

 

«Après avoir finalisé avec succès l'intégration de SIS, la filialisation des activités paiement et transactions commerçants constitue une étape logique et prometteuse pour Atos. Cette opération va permettre de doter l'entité filialisée d'une flexibilité stratégique et d'une valorisation adaptée à ses perspectives de développement, en s'appuyant sur sa position de leader en Europe. » a commenté Thierry Breton.  

Performance opérationnelle 2012

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 8 844 million d'euros, en croissance organique (à périmètre et taux de change constants) de +0,8% qui s'est traduite en Infogérance (+2,4%) et pour HTTS & Activités Spécialisées (+2,7%). Le chiffre d'affaires des activités cycliques a baissé, en particulier au second semestre, en Intégration de Systèmes (-2,3%) et en Conseil & Services Technologiques (-5,0%).

 

La croissance du chiffre d'affaires s'est principalement matérialisée en Amérique du Nord (+8,9%) et au Royaume-Uni (+7,5%), par une progression continue d'Atos Worldline (+2,2% sur l'année) pour atteindre +4.8% au quatrième trimestre, et dans une moindre mesure en l'Allemagne (+0,6%). Le Benelux, la France et la Zone Ibérique ont continué à être impactés par une situation économique difficile, en particulier sur les activités cycliques.

 

La marge opérationnelle a fortement augmenté par rapport à 2011 à 580,0 millions d'euros, passant de 4,8% à 6,6% du chiffre d'affaires. L'amélioration provient principalement de l'Allemagne, d'Europe du Nord, du Sud et de l'Ouest, de l'Amérique du Nord, et de l'Europe Centrale et de l'Est, où la performance est notamment due à la matérialisation du Programme TOP² et du plan de restructuration sur l'ancien périmètre SIS.

 

(Une analyse détaillée de la performance opérationnelle par Ligne de Services figure en annexe.) 

Activité commerciale

Les prises de commande du Groupe se sont élevées à 10 milliards d'euros en 2012, soit un ratio prises de commande sur facturations de 113%, et 118% hors compte Siemens.

 

Ce ratio a été de 115% pour les activités récurrentes (Infogérance et HTTS & SB) et de 109% pour les activités cycliques (Intégration de Systèmes et Conseil & Services Technologiques).

 

Après la signature de contrats importants au cours des neuf premiers mois de l'année, le Groupe a remporté un contrat significatif en Maintenance Applicative (Intégration de Systèmes) auprès d'un important fournisseur d'infrastructures télécom européen au quatrième trimestre.

 

Le ratio prise de commande sur facturations a été élevé sur tous les marchés du Groupe, avec 124% pour le Secteur Public, 110% pour les Services Financiers, 135% en Télécoms & Média, 122% en Energie et Services aux collectivités, et 95% en Industrie, Distribution & Services (104% hors compte Siemens).

 

Grâce au fort niveau des prises de commande en 2012, le carnet de commandes s'est élevé à 15,6 milliards d'euros fin décembre 2012, représentant 1,8 année de chiffre d'affaires comparé à 14,1 milliards d'euros publié fin 2011.

 

Le montant total pondéré des propositions commerciales au 31 décembre 2012 s'élevait à 5,4 milliards d'euros, comparé à 5,3 milliards d'euros publié fin décembre 2011. Il représente 7,3 mois de chiffre d'affaires, avec un équilibre entre les activités récurrentes (Infogérance et HTTS & SB) à 7 mois de chiffre d'affaires et celles cycliques (Intégration de Systèmes et Conseil & Services Technologiques) à 9 mois.

 

La mise en place du Programme eXpand pour accélérer la croissance du chiffre d'affaires a permis une augmentation du taux de succès commercial à 45%. Plus de 1 500 experts en avant-vente ont été formés aux nouvelles offres du Groupe et ont ainsi contribué à l'augmentation du nombre de nouvelles références et à celle des propositions commerciales. 

Résultat d'exploitation et résultat net

Le résultat d'exploitation a atteint 381 millions d'euros, compte tenu des éléments suivants :

 

Les dépenses de réorganisation d'effectifs se sont élevées à 62 millions d'euros et celles pour la rationalisation des locaux à 28 millions d'euros.

 

Les coûts d'intégration résultant de l'acquisition de SIS concernant principalement la migration des plateformes informatiques internes et se sont élevés à 53 millions d'euros, comme anticipé en juillet 2012.

 

En 2012, 43 millions d'euros ont été comptabilisés au titre de l'amortissement des immobilisations incorporelles de SIS qui représentent le carnet de commandes et le portefeuille de contrats clients SIS (ensemble « Relations Clients ») reconnus dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition.

 

Le résultat financier a été une charge de 52 millions d'euros, comprenant le coût net de la dette financière pour 34 millions d'euros (dont 24 millions d'euros liées aux obligations convertibles) et de charges financières non-opérationnelles pour 18 millions d'euros.

 

La charge d'impôts totale, comprenant des éléments courants et différés, s'est élevée à 103 millions d'euros représentant un taux effectif d'impôt de 31,2%.

 

Le résultat net part du groupe a ainsi atteint 224 millions d'euros, en hausse de +23% par rapport au résultat publié en 2011. Le Bénéfice par action ajusté, non dilué, a été de 3,83 euros par rapport à 3,20 euros publié en 2011. 

Trésorerie nette et flux de trésorerie disponible

La trésorerie nette du Groupe au 31 décembre 2012 s'est établie à 232 millions d'euros, par rapport à une dette nette de -142 millions d'euros au 31 Décembre 2011.

 

L'OMDA a atteint de 793 millions d'euros, représentant 9% du chiffre d'affaires, par rapport à 632 millions d'euros publié en 2011.

 

L'OMDA comprenait 115 millions d'euros relatifs à des pertes prévues sur des contrats repris de SIS et financées par Siemens dans le prix d'acquisition mais impactant l'OMDA de la période. Le Groupe est parvenu à clore certains de ces contrats ce qui devrait réduire le montant estimatif autour de 70 millions d'euros en 2013.

 

Les décaissements relatifs aux réorganisations d'effectifs et aux rationalisations ont représenté 126 millions d'euros (comparé à 119 millions d'euros dans les comptes publiés de 2011), dont 54 million d'euros pour les rationalisations de locaux dans le cadre du plan de réduction de l'immobilier du Groupe.

 

Les décaissements relatifs aux coûts d'intégration informatique en 2012 se sont élevés à 53 millions d'euros.
 
En 2012, les investissements se sont élevés à 325 millions d'euros, représentant comme en 2011 3,7% du chiffre d'affaires, dont 55% ont été réalisés au second semestre 2012.

 

Le besoin en fonds de roulement a été amélioré de 82 millions d'euros, bénéficiant du Programme de transformation TOP² sur l'ancien périmètre de SIS avec une attention particulière sur le recouvrement des créances.

 

Enfin, l'impôt versé a représenté 74 millions d'euros et les charges financières décaissées ont été de 34 millions d'euros.

 

Le flux de trésorerie disponible a atteint 259 millions d'euros

Acquisitions et cessions de l'année

En 2012, le Groupe a procédé, d'une part au transfert des actifs des dernières sociétés en provenance de Siemens, et d'autre part, à l'acquisition de sociétés positionnées sur des marchés de niches:

  • Russie, transférée par Siemens
  • E-Utile, leader italien dans le domaine de la Smart Energy, 51% transférés par Siemens et acquisition du solde des 49%
  • blueKiwi, société éditeur de réseaux sociaux d'entreprise située en France
  • MSL, spécialiste dans l'informatique des grands évènements basée en Espagne
  • Quality Equipment, un acteur néerlandais dans les paiements électroniques
  • Daesa, une petite société captive informatique de Banco Popular en Espagne.

Atos a vendu sa participation de 49% dans la coentreprise SiNSYS en juin ainsi que ses activités en Grèce en décembre. 

Ressources Humaines

L'effectif total du Groupe à fin Décembre 2012 était de 76 417 salariés.

 

L'effectif direct était de 69 941 salariés fin décembre 2012, représentant 91,5% de l'effectif total, comparé à 89,5% fin décembre 2011, reflétant le programme de réorganisation des effectifs indirects.

 

En 2012, le Groupe a recruté 12 384 nouveaux collaborateurs, tandis que le taux de départs volontaires est resté quasiment stable en-deçà de 11%.

 

Les effectifs dans les pays émergents représentaient plus de 25% du total. Les effectifs offshore comptaient 9 158 salariés fin 2012, en hausse par rapport à 7 819 fin 2011, avec une majorité d'entre eux en Inde.

 

Le Groupe a poursuivi son plan de réduction du nombre de sous-traitants externes qui s'élevait à 7 170 fin décembre 2012 contre 8 500 fin 2011. L'objectif reste une gestion particulièrement rigoureuse du niveau de sous-traitance externe non critique. 

Distribution de dividendes

Lors de la réunion du 20 février 2013, le Conseil d'Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires, le versement en 2013 sur les résultats 2012, d'un dividende de 0,60 euro par action.
 

Objectifs 2013

Chiffre d'affaires

 

Le Groupe ambitionne de continuer à faire croitre légèrement son chiffre d'affaires sur l'année par rapport à 2012.

 

Marge opérationnelle

 

Le Groupe a pour objectif d'augmenter son taux de marge opérationnelle autour de 7,5% du chiffre d'affaires, comparé à 6,6% en 2012.

 

Flux de trésorerie disponible

 

Le Groupe à l'ambition de générer un flux de trésorerie disponible supérieur à 350 millions d'euros.

 

Bénéfice par action (BPA)

 

Le Groupe confirme son ambition d'un BPA (ajusté, non dilué) en augmentation de +50% comparé à 2011 publié (+25% par rapport à 2012). 

Annexes

Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants

 

En millions d'euros 2012 2011 % variation
Chiffre d'affaires 8 844 6 812 +29,8%
Impact des changements de périmètre   1 810  
Impact de change   156  
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants 8 844 8 778 +0,8%
 

 

   
Marge opérationelle 580,0 422,4 +37,3%
Impact des changements de périmètre

 

-6.5  
Impact de change

 

9,1  
Marge opérationelle à taux de change et périmètre constants 580,0 425,0 +36,5%

Les effets de périmètre sont essentiellement liés à l'acquisition de SIS le 1er juillet 2011 et l'effet de change est principalement venu des variations de la livre anglaise et du dollar américain par rapport à l'euro.
  

Performance par Ligne de Services

 

  Chiffre d'affaires Marge opérationelle Marge opérationelle %
En millions d'euros 2012 2011* variation
%
2012 2011* 2012 2011*
Infogérance 4 135 4 040 +2,4% 324,8 233,4 7,9% 5,8%
Intégration de Systèmes 2 136 2 186 -2,3% 104,1 57,8 4,9% 2,6%
HTTS & Activités Spécialisées 1 969 1 917 +2,7% 232,7 219,2 11,8% 11,4%
Conseil & Services Tecnologiques 604 635 -5,0% 24,0 35,1 4,0% 5,5%
Coûts centraux**          -105,6 -120,6 -1,2% -1,4%
   
Total Groupe 8 844 8 778 +0,8% 580,4 425,0 6,6% 4,8%

(*) Périmètre et taux de change constants
(**) Coûts centraux excluant les coûts mondiaux de production alloués aux Lignes de Services

Infogérance :

 

Représentant 47% du Groupe, le chiffre d'affaires en Infogérance s'est élevé à 4 135 millions d'euros, en hausse de +2,4% par rapport à 2011. Une dynamique positive a permis au chiffre d'affaires de croître en Amérique du Nord (+7,7%) et au Royaume-Uni (+5,7%) avec le démarrage des nouveaux grands contrats gagnés au premier semestre de l'année. Le Benelux et la Zone Ibérique ont montré une bonne résistance avec respectivement -1,8% et -1,9%. Les autres grandes Entités Opérationnelles ont crû d'environ +2%.

 

La marge opérationnelle a atteint 324,8 millions d'euros, soit 7,9% du chiffre d'affaires, une amélioration de plus de +200 points de base comparé à 2011. La Ligne de Services a continué à industrialiser son activité en Lignes de Production Mondiales et a exécuté comme prévu le Programme TOP². Les principales améliorations de marge opérationnelle se sont matérialisées en Allemagne, en Amérique du Nord, en Europe Centrale & de l'Est, et en Europe du Nord, du Sud et de l'Ouest.

 

Intégration de Systèmes :

 

Le chiffre d'affaires en Intégration de Systèmes a baissé de -2,3% par rapport à 2011 à 2 136 millions d'euros. La Ligne de Services a représenté 24% du chiffre d'affaires total du Groupe. Le Royaume-Uni et l'Amérique du Nord ont enregistré une croissance à deux chiffres. La majorité des autres grandes Entités Opérationnelles ont reporté une baisse de chiffre d'affaires, plus particulièrement dans les Télécoms et en Energie & Services aux collectivités.

 

La marge opérationnelle a atteint 104,1 millions d'euros, soit 4,9% du chiffre d'affaires, en amélioration de +220 points de base par rapport à 2011 grâce à l'exécution du programme d'intégration et de transformation en Allemagne et au Royaume-Uni. La rationalisation de l'organisation et un strict contrôle des coûts ont contribué à une amélioration de la marge opérationnelle en Espagne et au Benelux. La France poursuit son plan de redressement, renforcé par la mise en place en septembre 2012 d'une nouvelle équipe dirigeante pour les activités d'Intégration de Systèmes. La marge opérationnelle comprend les coûts de développement des nouvelles entités : Canopy, blueKiwi et Yunano.

 

En Intégration de Systèmes, le taux d'utilisation est resté stable par rapport à 2011 à 78%.

 

Services Transactionnels de Haute Technologie (HTTS) & Activités Spécialisées :

 

Le chiffre d'affaires des Services Transactionnels de Haute Technologie & Activités Spécialisées (HTTS & SB) a représenté 22% du chiffre d'affaires du Groupe à 1 969 millions d'euros, en hausse de +2,7% par rapport à 2011. HTTS a cru de +4,1% à 1 216 millions d'euros, principalement grâce aux activités transactionnelles eCS, en hausse de +9,3%. Les paiements ont cru de +1,7% avec une hausse des volumes en Belgique dans les activités d'Acquisitions et de meilleures ventes de terminaux en Belgique et en Allemagne. Les Activités Spécialisées ont légèrement progressé de +0,6% à 753 millions d'euros, le BPO (Médical et Financier) compensant une baisse des activités Smart Energy et Sécurité Civile.

 

La marge opérationnelle a atteint 232,7 millions d'euros, soit 11,8% par rapport à 11,4% en 2011. L'amélioration de la marge est venue d'HTTS avec une marge opérationnelle de 15,7% (+90 points de base) grâce au redressement au Royaume-Uni sur un projet gouvernemental. Le BPO financier est resté un faible contributeur à la marge et dans le BPO médical, des volumes plus élevés ont été compensés par les coûts d'avant-vente liés au gain du nouveau contrat DWP PIP et les coûts de transition sur le second semestre de l'année. Dans les autres Activités Spécialisées, une solide performance en Suisse liée à une hausse du chiffre d'affaires en Sécurité Civile a été partiellement compensée par trois projets chez Atos Worldgrid au cours du premier semestre 2012 et qui ont été résolus fin juin 2012.

 

Conseil & Services Technologiques :

 

La Ligne de Service Conseil & Services Technologiques a représenté 7% du Groupe avec un chiffre d'affaires de 604 millions d'euros, en baisse de -5,0% par rapport à 2011.
En Conseil, la France et le Royaume-Uni ont enregistré une forte croissance organique grâce au gain de nouveaux contrats significatifs. La faiblesse du marché s'est prolongée aux Pays-Bas, dans les secteurs de l'Industrie et les Services Financiers, et sur la Zone Ibérique dans les secteurs public et financier.
En Services Technologiques, la France a crû grâce à une activité soutenue dans le Secteur public, tandis que les autres zones géographiques ont connu de mauvaises conditions de marché tels les Pays-Bas (principalement dans les secteurs de l'Industrie et des Services Financiers) et l'Espagne (principalement dans les secteurs Public et Financier).

 

La marge opérationnelle a baissé à 24,0 millions d'euros, soit 4,0% du chiffre d'affaires. Après un premier semestre 2012 où la marge opérationnelle avait reculé, la Ligne de Service est parvenue à légèrement améliorer sa performance dans le second semestre grâce à une gestion plus optimisée des effectifs et une réduction de la base de coûts. Les principaux contributeurs à la marge opérationnelle ont été le Royaume-Uni dans le Conseil, la France et le Benelux dans les Services Technologiques.

 

Dans le Conseil, le taux d'utilisation s'est amélioré à 72% par rapport à 70% en 2011 et a légèrement baissé à 83% pour les Services Technologiques pour 84% en 2011. 

Performance par Entité Opérationnelle

  Chiffre d'affaires Marge opérationelle Marge opérationelle %
En millions d'euros 2012 2011* variation
%
2012 2011* 2012 2011*
Allemagne 1 690 1 680 +0,6% 138,7 93,4 8,2% 5,6%
Royaume Uni & Irlande 1 679 1 562 +7,5% 116,7 95,0 7,0% 6,1%
France 980 999 -2,0% 14,8 20,4 1,5% 2,0%
Benelux 978 1 024 -4,5% 78,4 73,6 8,0% 7,2%
Atos Worldline 927 908 +2,2% 162,1 157,5 17,5% 17,3%
Amérique de Nord 588 540 +8,9% 47,2 28,6 8,0% 5,3%
Europe Centrale et de l'Est 568 576 -1,3% 60,4 37,2 10,6% 6,5%
Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest 407 414 -1,6% 32,2 5,8 7,9% 1,4%
Zone Ibérique 317 345 -8,2% 8,8 5,9 2,8% 1,7%
Autres Entités Operationnelles 709 730 -2,8% 45,9 46,7 6,5% 6,4%
Structures globales**       -125,0 -139,2 -1,4% -1,6%
Total Groupe 8 844 8 778 +0,8% 580,0 425,0 6,6% 4,8%

(*) Périmètre et taux de change constants
(**) Structures globales comprend les coûts mondiaux de production non alloués aux entités opérationnelle du Groupe ainsi que les Coûts centraux
 

Performance par Marché

  Chiffre d'affaires
En millions d'euros 2012 2011* variation %
Industrie, Distribution & Services 2 930 2 900 +1,0%
Public, Santé & Transports 2 348 2 259 +4,0%
Services Financiers 1 666 1 705 -2,3%
Télécoms, Médias & Technologie 1 265 1 281 -1,2%
Energie & Services aux collectivités 635 634 +0,2%
Total Groupe 8 844 8 778 +0,8%

(*) Périmètre et taux de change constants
Conférence téléphonique

Aujourd'hui, 21 février 2013, Thierry Breton, Président-Directeur Général, ainsi que Gilles Grapinet, Directeur Général Adjoint en charge des Fonctions Globales, Charles Dehelly, Directeur Général Adjoint en charge des Opérations et Michel-Alain Proch, Directeur Financier, commenteront les résultats d'Atos et répondront aux questions de la communauté financière lors d'une conférence téléphonique en anglais à 8h00 (CET, Paris).

Les numéros de conférence téléphonique sont les suivants:


France :  +33 1 70 99 32 08 code 928096 
Royaume Uni :  +44 207 162 00 77 code 928096
Etats-Unis :  +1 334 323 6201 code 928096

La conférence et la présentation seront également disponibles sur notre site web.

Une conférence téléphonique en français pour les médias est organisée aujourd'hui, 21 février 2013 à 10 heures (CET, Paris) avec Thierry Breton, Président-Directeur Général. Les accès à la conférence (audio et webcast) et la présentation seront disponibles sur notre site web, rubrique presse, le 21 février 2013 à partir de 09h45 (CET, Paris). 

Prochains événements

25 avril 2013 Chiffre d'affaires du premier trimestre 2013
25 juillet 2013 Résultats du premier semestre 2013
24 octobre 2013 Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013

 

A propos d'Atos

Atos, acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel de 8,8 milliards d'euros et 76 400 collaborateurs dans 47 pays, fournit à ses clients du monde entier des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil et de services technologiques, d'intégration de systèmes et d'infogérance. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance industrielle, il sert ses clients dans les secteurs suivants: Industrie, Distribution & Services, Services Financiers, Energie & Services Publics, Télécoms, Médias & Technologie, Secteur Public, Santé & Transports.

Atos délivre les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting & Technology Services, Atos Worldline et Atos Worldgrid.

Contact

Relations Presse :   
Caroline Crouch 
Tel +44 77 333 100 86
caroline.crouch@atos.net

Relations Investisseurs :  
Gilles Arditti  
Tel +33 (0) 1 73 26 00 66
gilles.arditti@atos.net 

Avertissements

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2011 qui a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 5 avril 2012 sous le numéro d'enregistrement : D12-0288.

Les entités opérationnelles (Group Business Units) sont composées de l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni & Irlande, le Benelux (Pays-Bas, Belgique et Luxembourg), Atos Worldline (filiales française, allemande, belge, asiatique et indienne), Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Serbie, Pologne, République Tchèque, Russie, Roumanie, Slovaquie et Turquie), l'Amérique du Nord (NAM: USA et Canada), l'Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest (N&SW Europe: Suisse, Italie, Danemark, Finlande et Suède), la Zone Ibérique (Espagne, Portugal), les Autres Entités Opérationnelles comprenant Major Events (dont MSL), l'Amérique Latine (Brésil, Argentine, Mexique, Colombie et Chili), Asie Pacific (Japon, Chine, Hong-Kong, Singapour, Malaysia, Indonésie, Philippines, Taïwan, Thaïlande et Australie), IMEA (Inde, Moyen Orient, Maroc et Afrique du Sud), blueKiwi et Atos Worldgrid (dont E-Utile).

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants. Les objectifs 2013 doivent être considérés aux taux de change au 31 décembre 2012.

Le Bénéfice ajusté (non dilué) Par Action (BPA) représente le résultat net ajusté des charges de réorganisation, rationalisation et de l'amortissement de la Relation Clients, nets d'impôts, divisé par le nombre d'actions moyen pondéré au cours de l'année.

L'information financière pro forma d'AtoS pour les 18 mois jusqu'au 30 juin 2011 comprend les résultats de l'ancien périmètre d'Atos Origin et le périmètre acquis de l'ex Siemens IT Services (SIS), comme si AtoS avait existé depuis le 1er janvier 2010. L'information est fournie à titre indicatif uniquement, est non-auditée et, en tant qu'information pro forma, ne donne pas d'image complète de la position financière du Groupe. Les principales hypothèses utilisées dans la préparation de l'information sont les suivantes :

  • L'information pro forma a été préparée en utilisant la politique comptable utilisée dans les états financiers historiques semestriels et annuels d'Atos Origin ;
  • L'impôt pro forma est basé sur le taux d'imposition effectif d'AtoS pour les périodes concernées et appliqué au résultat avant impôt pro forma ;
  • Le compte de résultat pro forma exclut les éléments exceptionnels significatifs comme étant non-récurrents, dont notamment des provisions sur les risques liés aux contrats reconnus au premier semestre 2011.

Réuni à Bezons le 20 février 2013 sous la présidence de Thierry Breton, le Conseil d'Administration d'Atos S.E. a examiné et arrêté les comptes du groupe Atos pour l'exercice clos le 31 décembre 2012. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des vérifications spécifiques prévues par la loi.