« Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2009 à 1 229 millions d’euros »

Paris – le 16 octobre 2009

Variation organique à -5,6%
Endettement net réduit à 293 millions d'euros
Objectifs 2009 confirmés 

  • Chiffre d'affaires à fin septembre de 3 818 millions d'euros, en légère décroissance organique par rapport à 2008 à -3,4% ;
  • Endettement net réduit à 293 millions d'euros par rapport à 409 millions d'euros au 30 septembre 2008 ;
  • Prises de commandes des neuf premiers mois de l'année en croissance de +5% à 4 milliards d'euros ; ratio prises de commandes sur facturations à 104 % ;
  • Déploiement du Programme TOP.

Atos Origin, l'un des leaders européens des services informatiques, a annoncé aujourd'hui un chiffre d'affaires de ses activités pour le troisième trimestre de l'année 2009 de 1 229 millions d'euros représentant une décroissance à périmètre et taux de change constants de -5,6%. A fin septembre, le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'année s'est élevé à 3 818 millions d'euros, en décroissance organique de -3,4%.

Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos Origin a déclaré: « Au cours du troisième trimestre, nous avons continué d'appliquer une discipline opérationnelle indispensable à la bonne exécution du programme TOP. Grâce à la confirmation des premiers résultats observés, je suis confiant dans la capacité de notre Groupe à réaliser ses objectifs de l'année et à poursuivre son plan d'amélioration de la marge opérationnelle d'ici 2011. Dans le même temps le Groupe a entamé la redéfinition de son portefeuille d'offres en portant un accent prioritaire sur l'innovation et en s'appuyant sur les travaux de son nouveau conseil scientifique pour accompagner nos clients dans les transformations majeures de leurs systèmes d'information. »

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires proforma 2008 exclut les effets de périmètre concernant les cessions effectuées en 2008 : AEMS Bourse au troisième trimestre, Thaïlande, Mexique et Technical Automation aux Pays-Bas au quatrième trimestre pour un total de 34 millions d'euros, et les effets de change provenant essentiellement de la dépréciation de la livre sterling pour 18 millions d'euros.

Durant le troisième trimestre de l'année, les activités d'Infogérance (Infogérance d'infrastructures, Services Transactionnels de Haute Technologie et BPO médical) ont réalisé un chiffre d'affaires de 740 millions d'euros en croissance organique de +3,6% par rapport au troisième trimestre 2008.

Les activités de Conseil et d'Intégration de Systèmes ont réalisé un chiffre d'affaires total de 488 millions d'euros en baisse organique de -16,7% comparé au troisième trimestre 2008.

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services

L'activité Conseil a réalisé un chiffre d'affaires de 54 millions d'euros en baisse séquentielle de -12% par rapport au deuxième trimestre 2009. Le Groupe avait annoncé dès le mois d'avril la poursuite de conditions difficiles de marché tout au long de l'année dans le Conseil et a réduit en conséquence progressivement ses effectifs de manière à protéger la marge opérationnelle. Les reports et annulations d'investissement des grands clients se sont traduits par une forte décroissance organique sur le trimestre.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2009, le Conseil a réalisé un chiffre d'affaires de 187 millions d'euros en baisse organique de -26% comparé à la même période sur 2008.

L'Intégration de Systèmes a réalisé un chiffre d'affaires de 435 millions d'euros au troisième trimestre 2009 en baisse séquentielle de -8% par rapport au deuxième trimestre 2009 et en décroissance organique de -14%. Pour anticiper les effets d'une baisse de volume et d'une pression tarifaire dans l'Intégration de Systèmes, en particulier sur les activités en régie, le Groupe a réduit significativement ses effectifs dans les entités opérationnelles les plus affectées : les Pays-Bas et l'Espagne.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de l'activité Intégration de Systèmes s'est élevé à 1 409 millions d'euros, en baisse organique de -10,7%.

En Infogérance (Infogérance d'Infrastructures, Services Transactionnels de Haute Technologie, BPO Médical), le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'est élevé à 740 millions d'euros poursuivant une croissance organique qui s'est élevée à +3,6%. Cette performance a été réalisée principalement grâce à la contribution de l'Infogérance d'Infrastructures en croissance au Royaume-Uni, en France et sur la zone Reste du monde.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2009, l'activité d'Infogérance a réalisé un chiffre d'affaires de 2 222 millions d'euros en croissance organique de +4,8% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2008.
 

Chiffre d'affaires par entité opérationnelle

Chiffre d'affaires par entité opérationnelle

Depuis la communication des résultats du premier semestre 2009, et en application de la norme IFRS 8, le Groupe présente désormais la segmentation géographique selon son pilotage opérationnel, c'est-à-dire par entité opérationnelle (GBU – Global Business Unit) et non plus en fonction de la seule géographie.

Au cours du troisième trimestre 2009, l'évolution du chiffre d'affaires par entité opérationnelle est restée contrastée avec :

  • Le Royaume-Uni en forte croissance à +12,3% grâce la contribution des activités d'Infogérance d'Infrastructures et de BPO médical ;
  • Atos Worldline en croissance de +0,7%, cette croissance s'élevant à +3,1% en excluant les activités Marchés Financiers;
  • Le Bénélux en décroissance de -18% compte tenu du poids des activités cycliques de Conseil et de régie ;
  • Les autres entités opérationnelles ont baissé de -6% à -11%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la décroissance organique du Groupe a pu être contenue à -3,4% grâce à une hausse de +8,3% au Royaume-Uni et de +4% pour Atos Worldline. Dans le même temps, les entités France et Reste du monde ont limité leur baisse respectivement à -3,3% et -4,9%.

Activité commerciale

Au cours des neuf premiers mois de l'année 2009, le montant total des prises de commandes s'est élevé à 4 milliards d'euros en croissance organique de +5% par rapport à la même période en 2008. Le ratio prises de commandes sur facturations sur cette même période s'est établi à 104% supérieur aux 96% pour la même période en 2008, grâce à un volume de signatures plus important en Infogérance. Par ligne de services, ce ratio a été de 96% dans le Conseil (99% au 30 septembre 2008), 96% en Intégration de Systèmes (98% en 2008), 110% en Infogérance d'Infrastructures (97% en 2008) et 130% pour les Services Transactionnels de Haute Technologie (97% en 2008).

Au cours du troisième trimestre, le Groupe a enregistré un niveau d'entrées de commandes de 1 088 millions d'euros représentant un ratio de prises de commandes sur facturations de 88% identique à celui réalisé au cours du troisième trimestre 2008.

Les principales signatures du troisième trimestre 2009 se sont situées :

  • aux Pays-Bas avec les contrats d'infogérance Univé-VGZ-IZA-Trias dans les services financiers et Norfolkline dans les transports ;
  • au Royaume-Uni en Infogérance avec le Home Office dans les services publics et Network Rail dans les transports, en Intégration de Systèmes avec Go Ahead Group également dans les transports;
  • en France en Infogérance avec le groupe Vivendi, en Intégration de Systèmes avec EDF et le Ministère de l'Intérieur ;
  • en Allemagne / Europe centrale avec le renouvèlement du contrat d'infogérance Zumtobel et, dans le secteur de la distribution, avec Lekkerland ;
  • en Belgique avec une institution européenne en Intégration de Systèmes ;
  • en Espagne dans le Conseil avec un leader de l'aéronautique ;
  • Atos Worldline a renouvelé ses contrats avec LCH Clearnet et Comdirect et signés dans le domaine du e-services avec un leader de la grande distribution et dans les transports ferroviaires.

Au 30 septembre 2009, le carnet de commandes total s'élevait à 7,3 milliards d'euros représentant 1,4 année de chiffre d'affaires.

Le montant total pondéré des propositions commerciales en cours au 30 septembre 2009 s'élevait à 2,8 milliards d'euros en augmentation de +10% par rapport à la même période 2008, principalement grâce à l'Infogérance.

Endettement net

L'endettement net à fin septembre 2009 a été à nouveau réduit pour atteindre 293 millions d'euros contre 409 millions d'euros à la même période l'année dernière et 328 millions d'euros au 30 juin 2009.

Cette réduction traduit les actions énergiques conduites dans le cadre du Programme TOP pour diminuer le besoin en fonds de roulement. Le délai de recouvrement des créances clients à fin septembre 2009 a été réduit de 7 jours par rapport au 30 septembre 2008.

Dans le même temps, les efforts de strict contrôle des investissements se sont accrus afin de permettre, sur les neuf premiers mois de cette année, une réduction de l'ordre de 40 millions d'euros par rapport au 30 septembre 2008.

La poursuite du programme de réorganisation et rationalisation s'est traduite par des décaissements de 102 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année.

Comme prévu, un système de rémunérations variables basé sur des objectifs semestriels a été mis en place au début de l'année et s'est traduit pour la première moitié de l'exercice 2009 par un paiement de 44 millions d'euros au troisième trimestre 2009.

La réduction de l'endettement net au cours du troisième trimestre pour 35 millions d'euros tient compte de ce décaissement de 44 millions d'euros.

Ressources humaines

L'effectif total du Groupe au 30 septembre 2009 s'élève à 48 884 personnes comparé à 49 407 à fin juin 2009 et à 50 975 à fin décembre 2008.

La politique de gel des recrutements a été maintenue durant le troisième trimestre sauf d'une part pour les ingénieurs jeunes diplômés dans toutes les entités opérationnelles, et d'autre part dans les pays offshore / nearshore en particulier en Inde. Cette politique différenciée permet au Groupe de préserver le renouvellement des compétences critiques.

En conséquence, le volume de recrutements effectués durant le troisième trimestre de l'année a été de l'ordre d'un millier de collaborateurs dont plus de deux-cents en Inde. Le taux de départ volontaire est resté stable au niveau de 7,3% depuis le début de l'année.

Le niveau d'effectifs en inter-contrats, essentiellement en Intégration de Systèmes, a connu une nouvelle réduction pour s'établir à 999 employés comparé à 1 044 au 30 juin 2009 et surtout à 1 606 début 2009. Cette baisse est le résultat d'actions fortes du management opérationnel dans le cadre de la politique de ressources humaines du Groupe en matière de formation pour adapter les compétences aux besoins spécifiques du marché et remplacer les sous-traitants par les ingénieurs nouvellement formés.

Cette politique s'est ainsi traduite par une forte réduction du nombre de sous-traitants qui est passé de 3 900 au 1er janvier 2009 à 2 500 au 30 juin et à 2 000 au 30 septembre conformément à l'engagement pris par le Groupe en début d'année.

Au troisième trimestre, le Groupe a également poursuivi son programme de réorganisation et de rationalisation, pour atteindre 1900 départs depuis le début de l'année conformément à l'objectif annuel communiqué le 18 février 2009.

Programme TOP

 

Pendant le troisième trimestre, le Groupe a poursuivi le déploiement du Programme TOP au travers des 21 projets qui le constituent. La réduction de la base de coûts a ainsi été maintenue.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les principales économies ont concerné les dépenses de loyers et de location d'équipements (base annuelle 260 millions d'euros) qui ont été réduites de 17% par rapport à la même période 2008, les coûts de voyage (base annuelle de l'ordre de 130 millions d'euros) ont baissé de 21% comparé à la même période 2008, les charges externes de type assurance, marketing et communication, honoraires (base annuelle 110 millions d'euros) ont été réduites de 25%.

Objectifs 2009

Dans un environnement économique qui demeure difficile, l'amélioration de la marge opérationnelle et la génération de cash flow restent les priorités pour l'année 2009.

Les objectifs communiqués par le Groupe le 18 février 2009 sont confirmés à savoir :

  • une légère baisse organique du chiffre d'affaires ;
  • un taux de marge opérationnelle en progression de 50 à 100 points de base par rapport à 2008, à savoir entre 5,3% et 5,8% ;
  • un cash flow légèrement positif.

Une webdiffusion en anglais se tiendra aujourd'hui à 09:30 CET à laquelle il sera possible d'accéder ici

Prochaine date

17 février 2010 : Résultats annuels 2009

Avertissements

Les entités opérationnelles (Global Business Units) sont composées de la France (France et filiale française au Maroc), le Royaume-Uni, le Bénélux (Pays-Bas, Belgique et Luxembourg), Atos Worldline (filiales française, allemande et belge), Allemagne Europe Centrale / EMA (Allemagne, Europe centrale comprenant l'Autriche et la Pologne ainsi que les Pays méditerranéens Grèce, Turquie et Suisse et l'Afrique du Sud), Ibérie / Amérique du sud (Espagne, Portugal, Argentine, Brésil et Colombie), et Reste du Monde (Asie Pacifique comprenant la Chine, Hong Kong, Singapour, la Malaisie, l'Indonésie, Taiwan, le Japon ainsi que l'Amérique du nord, l'Inde, Major Events et le Moyen-Orient avec Dubai).

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le rapport annuel 2008 qui a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 9 avril 2009 comme Document de Référence sous le numéro d'enregistrement : D09-251. L'actualisation du Document de Référence a été déposée auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 31 juillet 2009 sous le numéro d'enregistrement : D09-251 A 01.

 

A propos d'Atos Origin

Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, fournit des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil, d'intégration de systèmes et d'infogérance qui permettent d'améliorer la performance de ses clients dans le monde entier. Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 5,5 milliards d'euros avec un effectif de 50 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting.

Contact presse

Marie-Tatiana Collombert, Tél. : +33 (0) 1 55 91 26 33, marie-tatiana.collombert@atosorigin.com

Contact investisseurs

Gilles Arditti, Tél. : +33 (0) 1 55 91 28 83, gilles.arditti@atosorigin.com

Annexe
Analyse du chiffre des neuf premiers mois de l'annee 2009


Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services

 

Chiffre d'affaires par entité opérationnelle

Chiffre d'affaires par entité opérationnellet