“ATOS ORIGIN : RESULTATS ANNUELS 2005”

PARIS – 8 Mars 2006

OBJECTIFS 2005 ATTEINTS

Atos Origin, l'une des premières sociétés de services informatiques internationales, a annoncé ce jour ses résultats audités pour l'exercice clos le 31 décembre 2005.

  • Le chiffre d'affaires du Groupe atteint 5 459 millions d'euros et représente une croissance organique de 8%
  • La marge opérationnelle affiche une croissance organique de 14% (7,6% de marge)
  • Le résultat net – Part du Groupe atteint 235 millions d'euros (par rapport à 113 millions d'euros en 2004)
  • Le bénéfice net par action s'élève à 3,50 euros, soit une relution de 104%
  • L'endettement net chute à 180 millions d'euros au 31 décembre 2005 (contre 492 millions d'euros à la fin de l'exercice 2004)

PERFORMANCE FINANCIERE 2005

(en millions d'euros)20052004% variation
Compte de résultat
Chiffre d'affaires5 459 5 249 +4%
Marge opérationnelle413.0 383.3 +8%
% de rentabilité7.6% 7.3%
Résultat opérationnel387.8 220.2 +76%
% du chiffre d'affaires7.1% 4.2%
Résultat net - Part du Groupe235.4 113.3 +108%
% du chiffre d'affaires4.3% 2.2%
Bénéfice net par action (BNPA)
BNPA (a)3.50 1.72 +104%
BNPA dilué (b)3.48 1.71 +104%

(a) En euros, basé sur le nombre moyen d'actions
(b) En euros, basé sur le nombre moyen dilué d'actions

Extrait du Message du Président pour l'exercice 2005
Après l'acquisition et l'intégration du groupe Sema en 2004, Atos Origin s'est attaché à consolider ses activités en 2005. Nous avions déclaré en début d'année vouloir concentrer nos efforts sur la croissance organique, et c'est précisément ce que nous avons fait, augmentant notre part de marché mondiale et atteignant l'ensemble de nos objectifs financiers.

Sur le plan commercial, l'exercice a été essentiellement marqué par le développement de l'activité en Allemagne, l'extension des accords avec Philips et le Comité International Olympique, la signature d'un contrat d'envergure avec Renault, le renouvellement d'un important contrat BPO avec le Department of Works and Pensions au Royaume-Uni et l'élargissement du partenariat avec Euronext. Nous avons également remporté de nombreux autres succès, conséquence directe de l'acquisition du groupe Sema et de la restructuration de nos opérations commerciales tout au long de 2004. A ce jour, treize de nos grands comptes génèrent un chiffre d'affaires annuel de plus de 100 millions d'euros.

Le Groupe se félicite notamment du développement de son activité en Allemagne. La signature d'un important contrat avec KarstadtQuelle fin 2004 a joué un rôle catalyseur. D'autres signatures ont suivi avec E-Plus et Premiere, qui ont permis de doubler le chiffre d'affaires en Allemagne et Europe Centrale pour le porter à 562 millions d'euros en 2005. Le contrat Symrise, conclu début 2006, s'inscrit dans la lignée de ces excellents résultats.

De 5 % au début de l'année 2005, nous avons porté l'objectif de croissance organique du chiffre d'affaires à 8 % en juillet 2005, suite à l'extension de notre partenariat commercial avec Euronext et à la prise en charge de l'activité informatique d'Euronext.Liffe. En novembre, Atos Origin a craint de rester légèrement en deçà de cet objectif, mais la reprise de l'activité dans les derniers mois de l'année a permis de dégager un chiffre d'affaires total de 5 459 millions d'euros, soit une croissance organique de 8 % très exactement, sur l'ensemble de l'exercice.

En termes de rentabilité, les efforts de rationalisation ont continué à porter leurs fruits et, malgré les dépenses engagées au profit de notre organisation mondiale et les coûts de démarrage liés à quelques nouveaux contrats, nous sommes parvenus à porter notre marge opérationnelle à 7,6 %. Ce taux se situe dans le bas de notre fourchette cible pour des raisons ponctuelles, la rentabilité de certaines activités non stratégiques, pour la plupart cédées depuis lors, ayant été inférieure aux prévisions.

Lors de l'acquisition du groupe Sema, Atos Origin a annoncé un plan de cessions d'environ 500 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, essentiellement dans des zones géographiques ou commerciales non stratégiques. En juin 2005, les cessions réalisées, dont Cellnet aux Etats-Unis et nos activités scandinaves, représentaient un chiffre d'affaires annuel de 410 millions d'euros. La cession de nos activités au Moyen-Orient en février 2006 est venue parachever ce programme. Nous continuerons toutefois à suivre de près l'évolution des activités de moindre envergure présentant un niveau de rentabilité insuffisant.

En termes de trésorerie, l'endettement net a été ramené sous la barre des 200 millions d'euros ciblés par le Groupe, pour s'établir à 180 millions au 31 décembre 2005. Conclusion : dans les deux années qui ont suivi l'acquisition de Sema en janvier 2004, le produit des cessions a été réinvesti dans le développement de l'activité commerciale, dont l'obtention de nouveaux contrats d'infogérance, sur des marchés clés. Parallèlement, les coûts liés à l'acquisition de Sema et à l'intégration / la restructuration de l'entité élargie ont été intégralement compensés par le flux de trésorerie d'exploitation généré par le Groupe. Au 31 décembre 2005, l'endettement net était sensiblement inférieur à son niveau du 31 décembre 2003 (266 millions d'euros), juste avant le rachat de Sema.

Stratégie
En 2006, Atos Origin entend non seulement continuer à gagner des parts de marché en Europe, mais également accélérer la croissance de ses activités et de ses ressources en Chine et en Inde. Figurera également à l'ordre du jour le développement de plusieurs activités commerciales, dont Atos Worldline (solutions de paiement), Atos Euronext Market Solutions (AEMS) et l'activité BPO dans le secteur de la santé, toutes trois rattachées à la ligne de services Infogérance. Atos Worldline et AEMS affichent un chiffre d'affaires annualisé de l'ordre de 350 millions d'euros, une rentabilité moyenne supérieure à celle du groupe et des perspectives de croissance significatives.

Créée en 1972, Atos Worldline est l'une des plus anciennes et principales filiales d'Atos Origin. Elle propose des services de traitement des transactions et des cartes de paiement, des solutions de paiement sécurisé sur Internet et des services de gestion de la relation client, dont des programmes de fidélisation. L'ouverture en 2007/2008 de l'espace unique de paiement en euros (SEPA, Single European Payments Area) devrait inciter les établissements financiers européens à céder ou à déléguer leurs activités à des prestataires externes comme Atos Origin, qui parviennent à offrir des services plus performants à moindre coût par la mutualisation des ressources et le regroupement des opérations. Déjà solidement implanté en France et en Allemagne, Atos Origin a entrepris d'étendre sa présence à d'autres marchés clés d'Europe et à des pays en croissance rapide, comme la Chine.

En juillet 2005, Atos Origin a renforcé son partenariat de longue date avec Euronext via la création d'Atos Euronext Market Solutions (AEMS). Atos Origin et Euronext ont mis en commun leur expertise, leur capital intellectuel et leurs ressources en matière de support pour donner naissance à un leader des services informatiques dédiés aux marchés boursiers mondiaux (cash et dérivés), aux chambres de compensation, aux banques et aux sociétés de courtage. Capitalisant sur une solide expérience en Europe, AEMS a déjà commercialisé ses solutions auprès d'une quinzaine de places boursières dans le monde ainsi qu'auprès d'organisations influentes comme le Chicago Board of Trade et Liffe. Un important mouvement de concentration est à prévoir dans le secteur, non seulement en Europe mais dans le monde entier, et je suis convaincu qu'AEMS est parfaitement positionné pour s'imposer sur ce marché.

L'année 2005 a vu le renouvellement de notre important contrat BPO avec le Department of Work and Pensions au Royaume-Uni, qui générera au moins 750 millions d'euros au cours des sept prochaines années et assoira le développement de notre pôle santé. Le marché des soins de santé recèle un remarquable potentiel de croissance pour les années à venir, source de formidables opportunités pour Atos Origin. Nous offrons déjà nos services à différents organismes du secteur public au Royaume-Uni, véritable pionnier dans ce domaine. L'expérience acquise tant auprès du National Health Service que du Department of Work and Pensions britanniques servira de modèle de référence et de base à l'extension de notre offre de services à d'autres pays d'Europe au cours des années à venir.

Notre stratégie demeure inchangée. Le Groupe propose une gamme de prestations globales en Conseil, Intégration de Systèmes et Infogérance à un large éventail de clients internationaux dans des secteurs d'activité soigneusement ciblés. Le Conseil en management est la clé de voûte de nos relations avec les clients et le principal moteur de notre croissance. L'Intégration de Systèmes se concentre de plus en plus sur l'offre de solutions technologiques de pointe, tandis que l'Infogérance nous permet de pérenniser les liens avec nos clients. Nous sommes convaincus que cela constitue aujourd'hui l'approche la plus productive pour développer cette activité.

Notre ambition à court et à moyen termes consiste à devenir le principal prestataire de services informatiques en Europe en nous hissant à l'un des trois premiers rangs sur chacun des principaux marchés informatiques européens, via une stratégie mariant croissances organique et externe. Nous avons également jeté des bases solides en Asie-Pacifique, notamment en Chine et en Inde, où le chiffre d'affaires a progressé de plus de 12 % en 2005. La Chine constitue la tête de pont de notre développement commercial dans la région, et nous tablons sur notre partenariat avec les Jeux Olympiques de Beijing en 2008 pour continuer à promouvoir notre offre de services. L'Inde abrite notre principal centre d'assistance offshore dans le monde.

Une forte présence dans la zone Amériques demeure importante et, après une phase de restructuration, nos activités en Amérique du Nord et au Brésil ont de nouveau le vent en poupe. Nous nous emploierons à renforcer ces activités par le biais de la croissance organique, sans pour autant sacrifier la rentabilité.

Perspectives pour 2006
En dépit de certains indicateurs contradictoires publiés au début de l'année, nous tablons sur le maintien de la croissance du marché européen des services informatiques, au taux annuel d'environ 4 % pour le cycle actuel. Pour 2006, sur la base du carnet de commandes et des propositions commerciales en cours, nous anticipons pour Atos Origin une croissance organique du chiffre d'affaires de l'ordre de 5 %.

Notre marge opérationnelle devrait connaître une nouvelle amélioration grâce à la conjonction de trois facteurs : la progression des marges sur nos nouveaux contrats de longue durée, la réalisation de gains d'efficacité organisationnelle supplémentaires, liés, notamment, à la poursuite de notre programme de cession des activités non stratégiques, et l'orientation de nos offres vers des solutions technologiques de pointe au détriment des domaines d'activité généralistes.

Atos Origin aborde 2006 fort d'une restructuration réussie (à l'issue de l'acquisition de Sema), et d'une solide génération de trésorerie issue des activités. Pour l'exercice 2006, nous nous sommes fixé pour objectif de générer un fort flux de trésorerie d'exploitation afin d'avoir tous les atouts en main pour développer encore notre activité.

Jeux Olympiques à Turin
En février 2006, Atos Origin a géré le vaste système informatique des Jeux Olympiques d'Hiver de Turin. Tout comme à Athènes en 2004, nos systèmes ont fonctionné parfaitement et, sur le plan de la sécurité informatique, nous avons réussi à contrer les attaques constantes que les évènements internationaux de ce type attirent forcément. Un nombre important de nos clients sont venus pendant les Jeux et ont pu voir sur place l'ensemble des procédures rigoureuses que nous avons mises en place pour franchir cette étape avec succès. Il s'agit d'un événement pour lequel la performance se doit d'être d'une qualité irréprochable et à la seconde près. Il n'y a pas de deuxième chance pour les Jeux Olympiques.

Bernard Bourigeaud, Président d'Atos Origin

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5,5 milliards d'euros avec un effectif de 47 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Atos Origin est coté au Marché d'Euronext Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline, Atos Consulting.

Contact Presse:
Marie-Tatiana Collombert, Tel: +33 (0) 1 55 91 26 33, marie-tatiana.collombert@atosorigin.com
Contact Investisseurs:
John White, Tel: +33 (0) 1 55 91 26 32, john.white@atosorigin.com

“Atos Origin full year results for 2005”

Paris, 8 March 2006

All 2005 targets achieved

Atos Origin, a leading international information technology services provider, today announced audited results for the year ended 31 December 2005.

  • Group revenues were EUR 5,459 million, representing organic growth of 8%
  • Operating margin increased organically by 14% (7.6% margin)
  • Net income (Group share) was EUR 235 million (2004 - EUR 113 million)
  • Basic earnings per share were EUR 3.50, an accretion of 104%
  • Net debt fell to EUR 180 million at 31/12/05 (EUR 492 million at 31/12/04)

FINANCIAL PERFORMANCE IN 2005

(in EUR million)20052004% Change
Income Statement
Revenue5,459 5,249 +4%
Operating margin413.0 383.3 +8%
% of revenue7.6% 7.3%
Operating income387.8 220.2 +76%
% of revenue7.1% 4.2%
Net income (Group share)235.4 113.3 +108%
% of revenue4.3% 2.2%
Earnings per share (EPS)
Basic EPS (a)3.50 1.72 +104%
Diluted EPS (b)3.48 1.71 +104%

(a) In euros, based on a weighted average number of shares
(b) In euros, based on a diluted weighted average number of shares

Extract from the Chief Executive's review of 2005:
2005 was a year of consolidation for Atos Origin after the acquisition and integration of Sema Group in 2004. We said at the start of the year that we would focus on organic growth and that is precisely what we did, increasing global market share and achieving all of our financial targets.

The main commercial highlights of the year were the expansion of our business in Germany, the signing of contract extension agreements with Philips and the International Olympic Committee, the capture of a ground-breaking contract with Renault, the renewal of our major BPO contract with the UK Department of Works and Pensions and the extension of our partnership with Euronext. There have been many other successes that stem directly from the acquisition of Sema and the restructuring of our commercial operations during 2004 and thirteen of our key clients now generate annual revenues of more than EUR 100 million.

The development of our German business is particularly satisfying. Capturing a major contract with KarstadtQuelle in late 2004 provided the catalyst and we subsequently won contracts with E-Plus and Premiere that enabled us nearly to double revenues in Germany and Central Europe to EUR 562 million in 2005. The Symrise contract in early 2006 extends that successful trend.

We began 2005 targeting organic revenue growth of 5% and increased that figure to 8% in July 2005 after extending our commercial relationship with Euronext, where we have taken over the IT operations of Euronext.Liffe. In November 2005, we advised the market of a risk that we might fall slightly short of that growth target, but in fact trading in the final months of the year was strong and we have reported total revenues of EUR 5,459 million, giving organic growth of exactly 8% for the full year.

In terms of profitability, we saw further benefits from restructuring the business and although some of those were offset by investments in our global organisation and start-up costs on several new contracts, we managed to increase operating profit to 7.6%. The fact that profitability was towards the lower end of our guidance range was due mainly to the one-time effect of lower than expected profitability in a number of non-core businesses, most of which have now been divested.

When we acquired Sema, we announced that we intended to sell businesses with annualised revenues of approximately EUR 500 million, most of which were in geographically or commercially non-core areas. By June 2005, we had disposed of businesses with annual revenues of EUR 410 million, including the US Cellnet business and our Nordic operations. The disposal of our Middle East operations in February 2006 effectively completed that programme. However, we will continue to monitor the future of small sub-scale businesses that are not sufficiently profitable.

In cash terms we reduced net debt below the target level of EUR 200 million, reaching EUR 180 million at 31 December 2005. This means that over the course of the two years since acquiring Sema Group in January 2004, the cash proceeds from disposals have been reinvested in developing the Group's commercial activities, including new outsourcing contracts, in core countries. At the same time, the cash cost of the Sema acquisition and the subsequent cash cost of integrating and restructuring the enlarged business, has been fully funded by the direct operational cash flow from the Group. At the end of 2005, net debt was well below the EUR 266 million level that existed at 31 December 2003, immediately before the Sema Group acquisition.

Strategy
In 2006, in addition to our continuing commitment to expand market share in Europe, we intend to accelerate the development of business and resources in China and India. We also intend to focus more specifically on developing several commercial activities, including our payments business Atos Worldline, Atos Euronext Market Solutions (AEMS) and our BPO Healthcare practice, all three of which are within Managed Operations. Atos Worldline and AEMS each have annualised revenues of around EUR 350 million going forward, above group average profitability and significant growth prospects.

Atos Worldline is a long-standing core business of the Group, founded back in 1972. It provides payment card issuing and transaction settlement services, secure internet payment services and customer relationship management, including loyalty card schemes. We believe that the introduction in 2007/08 of SEPA, the Standard European Payments Area, will encourage a number of European payments organisations to divest or outsource their activities to third party providers such as Atos Origin, who are able to provide a more efficient service at much lower cost by combining resources and building scale operations. Atos Origin already has a very strong presence in France and Germany and is intent on extending its services throughout the other major markets in Europe and into fast-growing markets such as China.

In July 2005 our long-standing joint venture relationship with Euronext was expanded through the creation of Atos Euronext Market Solutions (AEMS). Atos Origin and Euronext have pooled their knowledge, intellectual property and support resources to create a business that is at the forefront in providing IT services to capital markets worldwide, including cash, derivates and clearing operations for banks and brokers. Trading off a strong base of experience in Europe, AEMS has already sold its solutions to more than 15 stock markets worldwide, as well as to influential organisations such as the Chicago Board of Trade and Liffe. I believe that there will be substantial consolidation of exchange activities in the coming years, not just in Europe, but also globally. AEMS is well positioned to capture a major share of that market.

In 2005, we renewed our major healthcare BPO contract with the Department of Work and Pensions in the UK, which will be worth at least EUR 750 million over the next seven years and provides a strong base for developing our primary healthcare practice. We view the delivery of primary healthcare as a market in which there will be enormous growth in the coming years and huge opportunities for Atos Origin. We are already involved in serving public sector departments in the United Kingdom, which is at the forefront of developments in the sector. Our experience in providing services both to the UK National Health Service and to the UK Department of Work and Pensions will, we believe, provide reference points and benchmarks for similar developments in the rest of Europe in the coming years.

Our strategy is constant and unchanging. The Group provides an integrated set of services – Consulting, Systems Integration and Managed Operations – to a base of large multinational clients in specifically targeted industry segments. Business consulting is at the heart of relationships with our clients and the main driver of new business. Systems Integration is increasingly focussed on providing high-end technology solutions and Managed Operations is the focal point for long-term relationships with clients. We believe that this is the most productive way of developing business today.

Our ambition in the short-medium term is to become the leading IT Services provider within Europe, which requires that we build a top 3 position in each of the major European IT spending markets, through a combination of organic growth and acquisition. We have also started to build solid foundations for our business in Asia Pacific, most notably in China and India, where regional revenues grew by more than 12% in 2005. China is the focal point for the development of our commercial activities in that region and our contract to run the IT systems for the Olympic Games in Beijing in 2008 will provide an important platform for promoting our services. India is our primary centre for offshore support globally.

It remains important that we have global reach in the Americas and our refocused operations in North America and Brazil are once again growing. We will continue to strengthen that base of operations organically, while at the same time being conscious of the need to maintain profitability.

Trading outlook for 2006
A number of contradictory indicators were published at the start of 2006, but in our view the European market for IT services is growing consistently at an underlying base annual rate of around 4% in the current cycle. Atos Origin's organic revenue growth is expected to be in the order of 5% in 2006 on the basis of the current order book and pipeline prospects.

We are targeting a further improvement in our operating margin, based on the ramp-up of margins on new long-term contracts, further organisational efficiency improvements in the business, including the disposal of some remaining non-core businesses, and by offering high-end technology solutions while at the same time moving away from commoditised areas of activity.

We enter 2006 with a Group where restructuring from the Sema acquisition is complete and the underlying cash generative qualities of the business are sound. Our aim in 2006 is to generate strong operating cash flow, which will place us in an excellent position to develop the business further.

Olympic games in Torino
In February 2006, Atos Origin managed the IT systems for the Torino 2006 Olympic Winter Games. As in Athens 2004, our systems performed perfectly to specification in the face of unscheduled disruptions and constant security attacks that international events of this kind attract. Many of our clients visited the Games and saw for themselves the rigorous procedures and processes that we brought to bear to achieve that success. It is an event where performance has to be at the highest level and on time to the second. There are no second chances at the Olympic Games.

Bernard Bourigeaud
Chairman of the Management Board and Chief Executive Officer

About Atos Origin
Atos Origin is an international information technology services company. Its business is turning client vision into results through the application of consulting, systems integration and managed operations. The company's annual revenues are EUR 5.5 billion and it employs over 47,000 people in 40 countries. Atos Origin is the Worldwide Information Technology Partner for the Olympic Games and has a client base of international blue-chip companies across all sectors. Atos Origin is quoted on the Paris Eurolist Market and trades as Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline and Atos Consulting.

Contact for Press:
Marie-Tatiana Collombert, Tel: +33 (0) 1 55 91 26 33, marie-tatiana.collombert@atosorigin.com
Contact for Investors:
John White, Tel: +33 (0) 1 55 91 26 32, john.white@atosorigin.com