Notre site Web utilise des cookies pour vous offrir l’expérience en ligne la plus optimale en : mesurant notre audience, en comprenant comment nos pages Web sont consultées et en améliorant en conséquence le fonctionnement de notre site Web, en vous fournissant un contenu marketing pertinent et personnalisé.
Vous avez un contrôle total sur ce que vous souhaitez activer. Vous pouvez accepter les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies » ou personnaliser vos choix en sélectionnant les cookies que vous souhaitez activer. Vous pouvez également refuser tous les cookies non nécessaires en cliquant sur le bouton « Refuser tous les cookies ». Veuillez trouver plus d’informations sur notre utilisation des cookies et comment retirer à tout moment votre consentement sur notre Vie Privée.

Gestion de vos cookies

Notre site Web utilise des cookies. Vous avez un contrôle total sur ce que vous souhaitez activer. Vous pouvez accepter les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies » ou personnaliser vos choix en sélectionnant les cookies que vous souhaitez activer. Vous pouvez également refuser tous les cookies non nécessaires en cliquant sur le bouton « Refuser tous les cookies » .

Cookies nécessaires

Ceux-ci sont indispensables à la navigation de l’utilisateur et permettent de donner accès à certaines fonctionnalités comme les accès aux zones sécurisées. Sans ces cookies, il ne sera pas possible de fournir le service.
Matomo en auto-hébergement

Cookies marketing

Ces cookies sont utilisés pour vous proposer des publicités plus pertinentes, limiter le nombre de fois que vous voyez une publicité ; aider à mesurer l’efficacité de la campagne publicitaire ; et comprendre le comportement des individus après avoir vu une publicité.
Vie Privée Adobe | Vie Privée Marketo | Vie Privée MRP | Vie Privée AccountInsight | Vie Privée Triblio

Cookies de réseaux sociaux

Ces cookies sont utilisés pour mesurer l’efficacité des campagnes sur les réseaux sociaux.
Vie Privée de LinkedIn

Notre site Web utilise des cookies pour vous offrir l’expérience en ligne la plus optimale en : mesurant notre audience, en comprenant comment nos pages Web sont consultées et en améliorant en conséquence le fonctionnement de notre site Web, en vous fournissant un contenu marketing pertinent et personnalisé. Vous avez un contrôle total sur ce que vous souhaitez activer. Vous pouvez accepter les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies » ou personnaliser vos choix en sélectionnant les cookies que vous souhaitez activer. Vous pouvez également refuser tous les cookies non nécessaires en cliquant sur le bouton « Refuser tous les cookies ». Veuillez trouver plus d’informations sur notre utilisation des cookies et comment retirer à tout moment votre consentement sur notre Vie Privée

Passer au contenu principal

Un mental de fer dans un gant de boxe : rencontre avec Fatia Benmessahel


Publié le: 8 mars 2023 par Atos

Dites à Fatia Benmessahel qu’elle ne peut pas faire quelque chose et elle vous prouvera le contraire. « Têtue », c’est le premier mot que Fatia utilise pour se décrire, elle qui est aussi ingénieure chez Atos et athlète de haut-niveau en boxe anglaise. Pour Fatia, chaque refus a été une force pour se dépasser et accomplir de grandes choses dans son éducation comme dans la compétition. Interview motivation.

Une montée tardive sur le ring

Après s’être essayée au rugby, au handball, au triathlon ou encore à l’athlétisme, c’est à l’âge de 15 ans que Fatia découvre la boxe grâce à son oncle. Vexée que les garçons de son association sportive se sentent punis lorsqu’ils sont mis face à elle, Fatia canalise sa frustration pour progresser rapidement et remporter des compétitions. Championne de France Juniors en 2016 et 2017 en moins de 60 kilos, elle devient championne d’Europe juniors en 2017 avant de passer dans la catégorie senior.

Tout au long du lycée, elle combine études et boxe jusqu’à son arrivée en classe préparatoire où on lui demande de faire un choix. On lui conseille d’opter pour l’université afin d’avoir un emploi du temps plus flexible mais là encore, son entêtement prend le dessus. « Si je suis capable de faire de grandes choses dans mon sport en étant au haut-niveau, je suis capable de faire de grandes études, » confie-t-elle.

Avec son profil scientifique, c’est finalement vers l’ESIEE – une école partenaire d’Atos – qu’elle se dirige pour continuer son double projet. En se spécialisant dans le génie industriel à savoir la conception, l’organisation et le déploiement de processus industriels et logistiques, elle se laisse l’opportunité d’évoluer dans un domaine assez vaste pour garder toutes les portes ouvertes. En alternance chez Atos depuis 2019, Fatia a signé un CDI en septembre 2022.

L’organisation comme meilleure alliée

Dans le monde du travail, Fatia applique les mêmes compétences qu’elle a développées sur le ring : l’autonomie, la rigueur ou encore l’anticipation. Pour jongler entre les entraînements, les stages, les compétitions et son travail, Fatia se plie à une organisation rodée et à une hygiène de vie qui ne laisse pas de place à l’écart.

La boxe est un sport exigeant où la diversité des profils avec lesquels on s’entraîne est une richesse. En combat, il faut être prêt à adapter sa boxe à chaque adversaire, à chaque profil, à chaque morphologie. Comme dans la gestion de projet, l’agilité et l’efficacité sont requises.

Convaincue que le sport peut faire naître des compétences transférables dans le monde professionnel, Fatia est également marraine de l’association Job’Odyssée qui favorise l’insertion professionnelle via des événements de recrutement sport-emploi.

En quête d’or olympique

Championne de France en 2021 en moins de 64 kilos, championne de France en 2022 en moins de 66 kilos, Fatia vise à présent les Jeux Européens de 2023 (21 juin – 2 juillet) pour y tenter de décrocher sa qualification aux Jeux Olympiques de Paris 2024. « Participer aux Jeux Olympiques de Paris 2024 serait l’accomplissement et l’aboutissement de tous les sacrifices et le travail de ces dernières années. »

Elle qui a déjà en tête de finir sa carrière lors de ces Jeux Olympiques rêve de la médaille d’or. Une médaille qui montrerait qu’elle a réussi à mener de front tous ses combats, qu’elle a eu raison de s’investir pour tout faire en grand. Et si médaille elle n’a pas, elle souhaite au moins inspirer les jeunes de Seine Saint-Denis, département où elle a grandi et elle vit, en leur montrant qu’il est possible de faire de grandes études et du sport à haut-niveau.

Entre boxe et ingénierie, Fatia n’a pas choisi des voies où on voit beaucoup de femmes. « J’ai l’envie de féminiser tout ce qui est masculin », a-t-elle admis. Elle le concède, rien ne se fait dans la facilité mais quand on veut, on peut. Celle qui s’engage au quotidien à casser les tabous n’est pas en manque de ressources. Ingénieure, marraine d’une association, athlète de haut-niveau, elle porte toutes ces casquettes avec fierté et détermination.

Partager


Qui est Atos
Leader international de la transformation digitale


Suivre ou contacter Groupe