« Résultats annuels 2011 d’Atos »

Paris - 23 février 2012

Tous les objectifs de 2011 sont atteints

  • Chiffre d'affaires de 6 812 millions d'euros, en hausse organique de +0,3%
  • Taux de marge opérationnelle de 6,2% du chiffre d'affaires
  • Résultat net de 182 millions d'euros, en hausse de +56%
  • Flux de trésorerie disponible de 194 millions d'euros
  • Endettement net à 142 millions d'euros

Intégration de Siemens Solutions and Services finalisée

 

Objectifs 2012 : une forte augmentation de la marge opérationnelle et du flux de trésorerie disponible

Atos, société internationale de services informatiques, a annoncé aujourd'hui ses résultats annuels pour l'exercice clos le 31 Décembre 2011. 2011 était la première année de consolidation de Siemens Solutions and Services (SIS).


Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos, a déclaré : « En 2011, comme pour les années précédentes, nous avons atteint tous nos objectifs. Atos a retrouvé une croissance organique positive de son chiffre d'affaires. Grâce à une très bonne exécution de ses programmes de transformation, le Groupe a atteint son objectif de marge opérationnelle de 6,2%, supérieur à l'objectif initial de 6,0%. Le flux de trésorerie a progressé de 36% par rapport à l'exercice précédent. L'année 2011 restera un tournant dans l'histoire du Groupe, où l'acquisition de Siemens Solutions and Services a permis à Atos de devenir un champion informatique européen. Nous sommes désormais encore mieux positionnés pour atteindre les objectifs de 2013 avec la montée en puissance de notre programme de transformation TOP² et notre nouveau projet de croissance de l'activité, eXpand. Nous envisageons une solide année en 2012.»


Le chiffre d'affaires, qui comprend 6 mois de SIS, acquis le 1er juillet 2011, s'est élevé à 6 812 millions d'euros, soit +0,3% de croissance organique par rapport à 2010 à taux de change et périmètre constants. La croissance organique au quatrième trimestre s'est établie à +2,2%. Le ratio de prises de commandes sur facturations s'est élevé à 103% en 2011, en accélération au quatrième trimestre avec 113%.


La marge opérationnelle a atteint 422,4 millions d'euros, soit 6,2% du chiffre d'affaires, par rapport à 4,3% en 2010 à taux de change et périmètre constants. L'endettement net du Groupe à fin 2011 s'est établi à 142 millions d'euros avec un flux de trésorerie disponible de 194 millions d'euros. Le résultat net part du Groupe a atteint 182 millions d'euros, par rapport à 116 millions d'euros publié en 2010.


En millions d'euros 2011 2010 % variation
Chiffre d'affaires 6 812 5 021 +35,7%
Impact des changements de périmètre  

1 791  
Impact de change  

-22  
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants 6 812 6 790 +0,3%
 

 
Marge opérationelle 422,4 337,4 +25,2%
Impact des changements de périmètre  

-40  
Impact de change  

-2,7  
Marge opérationelle à taux de change et périmètre constants 422,4 294,7 +43,4%

Performance par Ligne de Services

Infogérance:


Le chiffre d'affaires s'est élevé à 2 892 millions d'euros, en hausse de +1,7% par rapport à 2010. La croissance a été principalement réalisée en Allemagne et au Royaume-Uni avec respectivement +4,4% et +3,5%. Les entités opérationnelles (GBU) Europe Centrale & de l'Est et Amérique du Nord ont affiché une croissance à deux chiffres grâce à de nouvelles commandes signées au cours de l'année. Suite à l'intégration de SIS, la moitié de l'activité de la Ligne de Services est réalisée en Gestion d'Infrastructures et plus de 25% en Gestion Evoluée du Poste de Travail. La situation est restée difficile en 2011 en France et aux Pays-Bas avec une baisse de l'activité.
Au quatrième trimestre 2011, le chiffre d'affaires en Infogérance a cru de +3,6%, en accélération par rapport à +0,8% pour les neuf premiers mois de l'année.


La marge opérationnelle a atteint 221,2 millions d'euros, soit 7,6% du chiffre d'affaires, comparé à 5,3% en 2010. La progression du taux de marge provient de l'industrialisation de l'activité en Lignes de Production Mondiales, et des réorganisations effectuées sur le périmètre de SIS. 

Intégration de Systèmes :


Le chiffre d'affaires, a atteint 1 771 millions d'euros, en baisse de -2.0% par rapport à l'année précédente. Le Groupe a enregistré une croissance en Allemagne, en Europe Centrale & de l'Est et au Benelux. La Maintenance Applicative et les Projets au Forfait ont représenté respectivement un tiers et deux tiers de la Ligne de Services.
Au quatrième trimestre 2011, le chiffre d'affaires en Intégration de Systèmes est resté stable par rapport à l'année précédente, après une baisse de -2,9% sur les neuf premiers mois de l'année.


La marge opérationnelle a atteint 52,3 millions d'euros, soit 3,0% du chiffre d'affaires, par rapport à 0,3% en 2010. Comme prévu, la profitabilité est revenue à un niveau positif en Allemagne et en Europe Centrale & de l'Est par rapport à 2010 avec respectivement 6,4% et 5,4% du chiffre d'affaires. La rentabilité s'est améliorée en Amérique du Nord grâce à un contrôle strict des coûts et elle est restée élevée au Royaume-Uni & Irlande à 6,6%.

Services Transactionnels de Haute Technologie (HTTS) & Activités Spécialisées :


Le chiffre d'affaires a atteint 1 562 millions d'euros, en hausse de +1,9% par rapport à 2010. La croissance est principalement venue du BPO qui a enregistré un chiffre d'affaires de 253 millions d'euros en hausse de +10.6%. HTTS a cru +2,8% grâce aux Services de Paiements en hausse de +3,3% et aux Services Electroniques en hausse de +6,5%.
Dans les autres Activités Spécialisées, Smart Energy qui avait bénéficié en 2010 de ventes de matériels sur le projet pilote Linky pour ERDF, a enregistré un chiffre d'affaires de 136 millions d'euros.
Au quatrième trimestre 2011, le chiffre d'affaires de HTTS & Activités Spécialisées a cru de +3,0%, comparé à +1,4% sur les neuf premiers mois de l'année.


La marge opérationnelle a atteint 13,5% du chiffre d'affaires, stable par rapport à 2010. Elle s'est élevée à 15,5% pour HTTS qui a continué d'investir dans le développement de projets ainsi que dans de nouveaux pays en Europe et en Chine. Au Royaume-Uni, la marge opérationnelle a fortement augmenté à 10,2% du chiffre d'affaires, bénéficiant d'une hausse des volumes de transaction en BPO et pour HTTS. 

Conseil & Services Technologiques :


Le chiffre d'affaires a atteint 588 millions d'euros, en baisse de -3,3% par rapport à 2010. La France a enregistré une croissance à deux chiffres dans les Services Technologiques grâce à une forte activité dans l'industrie et le secteur public. La Zone Ibérique est restée stable dans un environnement difficile et le chiffre d'affaires au Royaume-Uni s'est également maintenu à son niveau de 2010. Les Pays-Bas ont porté une attention particulière à l'efficacité opérationnelle, aux nouvelles offres et à la gestion des ressources pour accroître le taux d'utilisation.
Au quatrième trimestre 2011, le chiffre d'affaires de Conseil & Services Technologiques a baissé de -1,2%, en amélioration par rapport à la baisse de -4,3% sur les neuf premiers mois de l'année.


La marge opérationnelle s'est élevée à 27,6 millions d'euros, soit 4,7% du chiffre d'affaires, par rapport à 4,4% en 2010. Le taux de marge est redevenu positif en Zone Ibérique à 3,0% du chiffre d'affaires et a atteint 5,1% en France. 

Performance par entité opérationnelle (GBU)


En 2011, l'activité du Groupe a connu un retour à la croissance organique. L'évolution du chiffre d'affaires est principalement due à:

  • L'Europe Centrale & de l'Est et l'Amérique du Nord ont enregistré une croissance d'environ +10%, avec à une forte performance en Infogérance;
  • Le Royaume-Uni & Irlande et l'Allemagne ont cru de plus de +4% ;
  • les Paiements et les Services Electroniques ont enregistré une croissance de +3,5% chez Atos Worldline ;
  • La Zone Ibérique est restée stable ;
  • La France et le Benelux ont baissé respectivement de -2,9% et –6,3%.

En Allemagne, le chiffre d'affaires a atteint 1 100 millions d'euros, en hausse de +4,4% par rapport à 2010. L'Infogérance a cru de +4,4% avec la montée en charge de nouveaux contrats signés au cours de l'année. Le chiffre d'affaires en Intégration de Systèmes a cru de +5,4%, avec une plus forte activité dans le secteur des télécoms et à des ventes supplémentaires de logiciels et de services de maintenance.
La marge opérationnelle a fortement augmenté en Allemagne à 83,1 millions d'euros, représentant 7,6% du chiffre d'affaires. Cette meilleure performance provient de l'Intégration de Systèmes qui est retourné à une rentabilité positive après des éléments non récurrents en 2010, à une croissance du chiffre d'affaires, à la contribution du Programme TOP ainsi qu'à la bonne exécution du plan d'intégration.


Au Royaume-Uni & Irlande, le chiffre d'affaires a atteint 1 195 millions d'euros, en hausse de +4,2% grâce à la contribution de HTTS & Activités Spécialisées, qui ont cru de +9,5%, à des volumes additionnels en BPO et à la montée en charge de nouveaux contrats. L'Infogérance a cru de +3,5% compte tenu de nouveaux projets avec de grands clients. Le chiffre d'affaires est resté presque stable en Intégration de Systèmes et en Conseil & Services Technologiques.
La marge opérationnelle a atteint 79,7 millions d'euros, soit 6,7% du chiffre d'affaires. Au sein de HTTS & Activité Spécialisées, BPO a enregistré une forte amélioration avec un accroissement de son activité qui est venue compenser la pression sur les prix en Infogérance dans le secteur public.


En France, le chiffre d'affaires a été de 991 millions d'euros, en baisse de -2,9% par rapport à 2010. La réduction de contrats et l'absence de foisonnement en Télécoms Media & Technologie et en Services Financiers ont conduit à une baisse du chiffre d'affaires en Infogérance et en Intégration de Systèmes, tandis qu'une stricte gestion des ressources a permis à la Ligne de Service Conseil & Services Technologiques de progresser de + 9,0%.
La marge opérationnelle s'est élevée à 19,4 millions d'euros, soit 2,0% du chiffre d'affaires. Une nouvelle équipe de direction a été mise en place le 1er octobre 2011 avec l'objectif de ramener la France à une croissance rentable, avec des objectifs clairs d'amélioration de la marge opérationnelle en 2012 et en 2013.


Au Benelux, le chiffre d'affaires a atteint 942 millions d'euros, en baisse de -6,3% par rapport à 2010. Les conditions de marchés sont restées difficiles, avec une baisse des volumes en Conseil & Services Technologiques. L'Intégration de Systèmes a réalisé une croissance organique, l'Infogérance a subi la diminution de certains contrats aux Pays-Bas.
Dans un tel environnement économique, le Groupe a géré ses activités pour protéger la marge opérationnelle, celle-ci ayant atteint 70,2 millions d'euros, représentant 7,4% du chiffre d'affaires.


Le chiffre d'affaires d'Atos Worldline a cru de +1,2% à 913 millions d'euros. Le chiffre d'affaires dans les Paiements Electroniques a augmenté de +3,7% avec des volumes de transactions plus élevés, principalement en Belgique. Les Services Electroniques ont cru de +1,5% et l'unité Marchés Financiers a continué de baisser en 2011.
La marge opérationnelle a atteint 157.0 millions d'euros, représentant 17,2% du chiffre d'affaires.


Le chiffre d'affaires de la Zone Ibérique, a été de 314 millions d'euros, stable par rapport à 2010. L'Infogérance et HTTS & Activités Spécialisées ont compensé la baisse des activités informatiques cycliques, qui sont restées impactées par un environnement économique et des conditions de marché difficiles.
Comme prévu, la Zone Ibérique est revenue à une rentabilité positive en 2011 avec une marge opérationnelle de 4,0 millions d'euros, représentant 1,3% du chiffre d'affaires après une perte de 10,4 millions d'euros en 2010. Cette progression est principalement due à l'Intégration de Systèmes et au Conseil.


En Europe Centrale & de l'Est, le chiffre d'affaires a atteint 311 millions d'euros, en hausse de +9,8%. Dans cette région, dont les activités sont principalement issues de SIS, la croissance a été générée en Infogérance et en Intégration de Systèmes.
La marge opérationnelle a atteint 29,1 millions d'euros à 9,4% du chiffre d'affaires. La majeure partie de cette progression est venue de la performance en Autriche et en Pologne et de la bonne exécution du plan d'intégration dans tous les pays.


Le chiffre d'affaires en Amérique du Nord a augmenté de +10,2% à 304 millions d'euros. Des volumes croissants et la montée en charge des nouveaux contrats ont permis une croissance à deux chiffres en Infogérance. Grâce à des activités dynamique et à la bonne exécution du plan d'intégration, l'Amérique du Nord a enregistré une marge opérationnelle de 31,5 millions d'euros, représentant 10,4% du chiffre d'affaires.


Le chiffre d'affaires en Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest a atteint 224 millions d'euros, en baisse de -7,3% par rapport à 2010, principalement sur les activités cycliques. La Suisse a été pénalisée dans la base de comparaison en raison d'un volume de ventes de matériels en 2010 pour le contrat avec la Sécurité Civile & Nationale (C&NS).
La bonne exécution des projets au forfait et l'ajustement de la base de coûts, y compris la réorganisation des fonctions supports, ont conduit à une marge opérationnelle positive de +7,4%.


Dans les Autres Entités Opérationnelles, le chiffre d'affaires a atteint 519 millions d'euros, en baisse de -4,8% par rapport à 2010. Tandis que des zones telles que l'Amérique Latine ont affiché une croissance à deux chiffres, le chiffre d'affaires a fortement diminué en Afrique du Sud en raison de la fin de contrats en Intégration de Systèmes.
Ainsi, le taux de marge opérationnelle a légèrement baissé à 6,6% du chiffre d'affaires.


Les coûts de Structure Globales ont continué à baisser, grâce au programme TOP et à la réalisation des synergies liées à l'intégration de SIS. Les coûts on atteint 102,3 millions d'euros par rapport au 119.6 millions d'euros en 2010. 

Résultat d'exploitation et résultat net


Le résultat d'exploitation s'est élevé à 348 millions d'euros, compte tenu des éléments suivants :


Les dépenses de réorganisation d'effectifs se sont élevées à 57 millions d'euros et celles pour la rationalisation des locaux à 30 millions d'euros. Les charges non récurrentes liées à l'acquisition de SIS ont totalisé 14 millions d'euros en 2011. Les coûts d'intégration se sont élevés à 32 millions d'euros, concernant essentiellement la migration des plateformes informatiques internes et l'identité du nouveau Groupe.


Un montant 18.5 millions d'euros a été comptabilisé au second semestre au titre de l'amortissement des immobilisations incorporelles de SIS correspondant au carnet de commandes et au portefeuille de contrats clients SIS (ensemble « Relations Clients ») reconnus dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition.


A la suite du changement d'indexation des retraites futures au Royaume-Uni, un résultat positif de 77 millions d'euros a été reconnu, dont 44 millions d'euros au second semestre.


Le résultat financier a été une charge de 35 millions d'euros, comprenant les charges liées à l'obligation convertible émise en Juillet 2011 et un gain de change sur le second semestre.


La charge d'impôts totale, comprenant des éléments courants et différés, s'est élevée à 129 million d'euros. Les impôts payés ont été de 59 millions d'euros en 2011.


Le résultat net part du groupe a ainsi atteint 182 millions d'euros par rapport à 116 millions d'euros publié en 2010. 

Endettement net et flux de trésorerie disponible


L'endettement net du Groupe au 31 décembre 2011 s'est établi à 142 millions d'euros, par rapport à 139 millions d'euros au 31 Décembre 2010. Les dividendes versés au premier semestre ont représenté 35 millions d'euros.


L'OMDA a été de 632 millions d'euros, représentant 9,3% du chiffre d'affaires (533 millions d'euros publié en 2010). L'augmentation de +99 millions d'euros de l'OMDA est en ligne avec celle de +85 millions d'euros de la marge opérationnelle.


Les décaissements relatifs aux réorganisations d'effectifs ont totalisé 70 millions d'euros par rapport à 100 millions d'euros en 2010. Les rationalisations ont représenté 49 millions d'euros (principalement liés à la fermeture de bureaux), comparé aux 68 millions d'euros publiés en 2010.


Avec le programme de transformation TOP au cours du premier semestre et les actions menées dans le cadre de TOP² au cours du second semestre, principalement sur le nouveau périmètre de SIS, le besoin en fonds de roulement a été amélioré de 98 millions d'euros. Les investissements nets ont totalisé 249 millions d'euros, soit 3,7% du chiffre d'affaires publié.


Enfin, l'impôt payé a été de 59 millions d'euros et les charges financières se sont élevées à 28 millions d'euros.


Le flux de trésorerie disponible a atteint 194 millions d'euros, en hausse de +36% par rapport à 143 millions d'euros en 2010.


La souscription des salariés d'Atos au plan d'actionnariat du Groupe a généré une augmentation du capital de 27 millions d'euros

Survaleur


Le 21 février 2012, Siemens et Atos on signé un accord final concrétisant la dernière étape du processus d'acquisition de SIS conduisant à un prix définitif de 748 millions d'euros.


Après allocation d'un montant de 324 millions d'euros au titre des Relations Clients, la survaleur provenant de l'acquisition de SIS s'élève à 373 million d'euros.


Fin 2011, les survaleurs d'Atos totalisent 1 982 millions d'euros, représentant 27% du total des actifs comparé à 36% à la fin de l'année précédente. 

Distribution de dividendes


Lors de la réunion du 22 février 2012, le Conseil d'Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires, le versement en 2012 sur les résultats 2011, d'un dividende de 0,50 euro par action. 

Activité commerciale


Les prises de commandes du Groupe pour 2011 ont totalisé 7 040 millions d'euros, représentant un ratio de prises de commandes sur facturation de 103%. Ce ratio a atteint 102% pour les activités cycliques (Conseil et Intégration de Systèmes) et 104% pour les activités récurrents (Infogérance, HTTS & Activités Spécialisées).


Au cours du quatrième trimestre 2011, le Groupe a atteint 113% de ratio de prises de commandes sur facturations avec 2 528 millions d'euros de prises de commandes comparé à 99% sur les neuf premiers mois de l'année.


Cette performance a été atteinte grâce à un fort niveau de prises de commandes en Infogérance et plus particulièrement la signature d'importants contrats au dernier trimestre de l'année. Les marchés Public, Santé & Transport, Télécoms, Médias & Technologie et Energie & Services aux collectivités ont affiché un ratio de prises de commandes sur facturation supérieur à 105%.


Plusieurs nouveaux contrats et renouvellements ont été signés au cours du quatrième trimestre 2011. Sur le marché Industrie, Distribution & Services, les contrats les plus importants ont concerné l'Infogérance, avec Bayer et Siemens en Allemagne, avec un gros équipementier sportifs aux Etats-Unis, et avec Darty en France.


Dans le secteur Public, Santé & Transports, la signature la plus importante a été le renouvellement d'un grand contrat avec l'administration française par Atos Worldline, et le Royaume-Uni a conclu des contrats avec le Ministère de la Justice et avec DWP en Intégration de Systèmes.


Dans les Services Financiers, Atos Worldline a renouvelé ses contrats de gestion des paiements avec une grande banque allemande et avec Axis Bank. Des contrats ont été renouvelés au Royaume-Uni avec LV= et au Benelux avec grande institution. Enfin, un nouveau contrat d'Infogérance a été signé avec une banque régional suisse.


En Télécoms, Médias & Technologie, des contrats d'Infogérance ont été signés en Amérique du Nord avec le leader des logiciels bureautiques, au Royaume-Uni avec une grande société de médias, et en Europe Centrale & de l'Est avec un gros opérateur de téléphonie mobile et avec Avea.


En Energie & Services aux collectivités, d'importants contrats d'infogérance ont été renouvelés avec des extensions de périmètre en France. Les Services Technologiques ont renouvelé un contrat de consolidation d'ERP avec Gasunie au Benelux, et Intégration de Systèmes a remporté un contrat de gestion informatique pour un gros pétrolier en Allemagne.


Le carnet de commandes total s'est élevé à 14,1 milliards d'euros à fin décembre 2011, représentant 1,7 années de chiffre d'affaires. Le montant total pondéré des propositions commerciales a atteint 5,3 milliards d'euros ; doublement par rapport aux 2,7 milliards d'euros à fin 2010, avant la contribution de SIS. Il représentait 7,4 mois de chiffre d'affaires par rapport à 6,5 mois fin 2010. 

Ressources Humaines


L'effectif total du Groupe à fin décembre 2011 était de 73 969 comparé à 48 278 fin 2010.


26 895 salariés de SIS ont intégré Atos au second semestre 2011, dont 26 571 le 1er juillet 2011 et 324 durant le dernier trimestre 2011 pour les actifs différés. 

Objectifs 2012 

Chiffre d'affaires


Dans l'environnement économique actuel, le Groupe s'attend à une légère croissance organique du chiffre d'affaires par rapport au proforma 12 mois 2011. 

Marge opérationnelle


Grâce à l'intégration de SIS et le déploiement du Programme TOP², le Groupe a pour objectif d'augmenter son taux de marge opérationnelle à 6.5% du chiffre d'affaires, comparé à 4,8% proforma 12 mois 2011. 

Flux de trésorerie disponible


Le Groupe à l'ambition d'atteindre un flux de trésorerie disponible autour de 250 millions d'euros.


L'accroissement par rapport à 2011 est construit avec une augmentation de la marge opérationnelle et un contrôle plus strict des investissements et du besoin en fonds de roulement. 

Bénéfices par action (BPA)


Le Groupe prévoit un BPA (ajusté, non dilué) en ligne avec l'objectif de 2013 d'augmentation de +50% comparé à 2011 publié.

Annexes 

Performance par Ligne de Services

  Chiffre d'affaires Marge opérationelle Marge opérationelle %
En millions d'euros 2011 2010* variation % 2011 2010* 2011 2010*
Infogérance 2 892 2 842 +1,7% 221,2 150,6 7,6% 5,3%
Intégration de Systèmes 1 771 1 806 -2,0% 52,3 5,7 3,0% 0,3%
HTTS & Activités Spécialisées 1 562 1 533 +1,9% 211,5 210,1 13,5% 13,7%
Conseil & Services Tecnologiques 588 608 -3,3% 27,6 26,5 4,7% 4,4%
Coûts centraux**      -90,3 -98,2 -1,3% -1,4%
Total Groupe 6 812 6 790 +0,3% 422,4 294,7 6,2% 4,3%

(*) Périmètre et taux de change constants
(**) Coûts centraux exclue les coûts mondiaux de production alloués aux Lignes de Services

Performance par entité opérationnelle (GBU)

  Chiffre d'affaires Marge opérationelle Marge opérationelle %
En millions d'euros 2011 2010* variation  % 2011 2010* 2011 2010*
Allemagne 1 100 1 054 +4,4% 83,1 16,0 7,6% 1,5%
Royaume Uni & Irlande 1 195 1 146 +4,2% 79,7 81,6 6,7% 7,1%
France 991 1 021 -2,9% 19,4 35,6 2,0% 3,5%
Benelux 942 1 006 -6,3% 70,2 94,0 7,4% 9,3%
Atos Worldline 913 903 +1,2% 157,0 161,6 17,2% 17,9%
Europe Centrale et de l'Est 311 283 +9,8% 29,1 4,7 9,4% 1,6%
Amerique de Nord 304 276 +10,2% 31,5 -4,3 10,4% -1,6%
Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest 224 241 -7,3% 16,6 -5,5 7,4% -2,3%
Zone Ibérique 314 315 -0,2% 4,0 -10,4 1,3% -3,3%
Autres Entités Operationnelles 519 545 -4,8% 34,3 41,1 6,6% 7,5%
Structures globales** -102,3 -119,6 -1,5% -1,8%
Total Groupe 6 812 6 790 +0,3% 422,4 294,7 6,2% 4,3%

(*) Périmètre et taux de change constants
(**) Structures globales comprend les coûts mondiaux de production non alloués aux entités opérationnelle du Groupe ainsi que les Coûts centraux

Performance par marché

  Chiffre d'affaires
En millions d'euros 2011 2010* variation %
Industrie, Distribution & Services 2 130 1 982 +7,5%
Public, Santé & Transports 1 779 1 800 -1,2%
Services Financiers 1 408 1 434 -1,8%
Télécoms, Médias & Technologie 959 989 -3,1%
Energie & Services aux collectivités 537 584 -8,1%
Total Groupe 6 812 6 790 +0,3%

(*) Périmètre et taux de change constants

 

Conférence téléphonique


Aujourd'hui, 23 février 2012, Thierry Breton, Président Directeur Général, ainsi que Gilles Grapinet, Directeur Général Adjoint en charge des Fonctions Globales, Charles Dehelly, Directeur Général Adjoint en charge des Opérations et Michel-Alain Proch, Directeur Financier, commenteront les résultats d'Atos et répondront aux questions de la communauté financière lors d'une conférence téléphonique en anglais à 9h00 (CET - Paris).


Les numéros de conférence téléphonique sont les suivants:

France : +33 (0) 1 70 99 32 08  code 911061
Royaume Uni :  +44 (0) 2 071 620 077 code 911061
Etats-Unis : +1 334 323 6201 code 911061


La conférence et la présentation seront également disponibles sur notre site Web.

Prochains événements

 

25 avril 2012 Chiffre d'affaires du premier trimestre 2012
30 mai 2012 Assemblée Générale Annuelle
27 juillet 2012 Résultats du premier semestre 2012
25 octobre 2012 Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2012


A propos d'Atos

Atos, acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel proforma de 8,5 milliards d'euros et 74 000 collaborateurs dans 42 pays, fournit à ses clients du monde entier des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil et de services technologiques, d'intégration de systèmes et d'infogérance. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance industrielle, il sert ses clients dans les secteurs suivants: Industrie, Distribution & Services, Services Financiers, Energie & Services Publics, Télécoms, Médias & Technologie, Secteur Public, Santé & Transports.


Atos délivre les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting & Technology Services, Atos Worldline et Atos Worldgrid. Pour plus d'information : atos.net


Contacts


Relations Presse:
Caroline Crouch 
Tel +44 77 333 100 86
caroline.crouch@atos.net


Relations Investisseurs:
Gilles Arditti  
Tel +33 (0) 1 73 26 00 66
gilles.arditti@atos.net


Avertissements

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associées des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2010 qui a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 1er avril 2011 sous le numéro d'enregistrement : D11-0210 et ses actualisations déposée le 8 juin 2011 sous le numéro d'enregistrement : D11-0210-A01 et le 29 juillet 2011 sous le numéro d'enregistrement : D11-0210-A02.


Les entités opérationnelles (Group Business Units) sont composées de l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni & Irlande, le Benelux (Pays-Bas, Belgique et Luxembourg), Atos Worldline (filiales française, allemande, belge, asiatique et indienne), Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Serbie, Pologne, République Tchèque, Russie, Roumanie, Slovaquie et Turquie), l'Amérique du Nord (NAM: USA and Canada), l'Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest (N&SW Europe: Suisse, Italie, Danemark, Finlande, Suède et Grèce), la Zone Ibérique (Espagne, Portugal), les Autres Entités Opérationnelles comprenant Major Events, l'Amérique Latine (Brésil, Argentine, Mexique, Colombie and Chili), Asie Pacific (Japon, Chine, Hong-Kong, Singapour, Malaysia, Indonésie, Philippines, Taïwan, Thaïlande et Australie), IMEA (Inde, Moyen Orient, Maroc et Afrique du Sud) and Atos Worldgrid.


La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.


Le Bénéfice ajusté (non dilué) Par Action (BPA) représente le résultat net ajusté des charges de réorganisation, rationalisation et de l'amortissement de la Relation Clients, nets d'impôts, divisé par le nombre d'actions moyen pondéré au cours de l'année.


L'information financière proforma d'AtoS pour les 18 mois jusqu'au 30 juin 2011 comprend les résultats de l'ancien périmètre d'Atos Origin et le périmètre acquis de l'ex Siemens IT Services (SIS), comme si AtoS avait existé depuis le 1er janvier 2010. L'information est fournie à titre indicatif uniquement, est non-auditée et, en tant qu'information proforma, ne donne pas d'image complète de la position financière du Groupe. Les principales hypothèses utilisées dans la préparation de l'information sont les suivantes :

  • L'information proforma a été préparée en utilisant la politique comptable utilisée dans les états financiers historiques semestriels et annuels d'Atos Origin ;
  • L'impôt proforma est basé sur le taux d'imposition effectif d'AtoS pour les périodes concernées et appliqué au résultat avant impôt proforma ;
  • Le compte de résultat proforma exclut les éléments exceptionnels significatifs comme étant non-récurrents, dont notamment des provisions sur les risques liés aux contrats reconnus au premier semestre 2011.

Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis à l'issue du Conseil d'administration du 29 mars 2012, après vérification de l'information financière complète et du rapport de gestion, ainsi que la revue des événements postérieurs à la clôture.