« Atos Origin resultats annuels 2009 »

Paris – le 17 février 2010

Objectifs 2009 atteints


Marge opérationnelle à 5,7% en progression de plus de 80 points de base
Endettement net du Groupe réduit de 165 millions d'euros
Chiffre d'affaires à 5 127 millions d'euros en baisse organique de -3,7%

  • Marge opérationnelle à 290 millions d'euros en hausse de +13% ;
  • Impact majeur du Programme TOP à l'amélioration de la profitabilité ;
  • Endettement net réduit à 139 millions d'euros par rapport à 304 millions d'euros au 31 décembre 2008 ;
  • Résultat net part du Groupe à 32 millions d'euros ;
  • Résultat net ajusté Part du Groupe à 196 millions d'euros en hausse de +9% ;
  • Prises de commandes de l'année à 5 148 millions d'euros; ratio prises de commandes sur facturations à 100% ;
  • Déploiement des offres d'Atos Worldline dans les grands pays.

Atos Origin, l'un des principaux leaders des services informatiques, a annoncé aujourd'hui ses résultats annuels pour l'exercice clos le 31 décembre 2009.

Réuni le 16 février 2010, sous la présidence de Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos Origin, le Conseil d'Administration a examiné et arrêté les comptes du Groupe pour l'exercice clos le 31 décembre 2009.

Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos Origin a déclaré: « En 2009, dans un contexte de contraction de l'économie, nous avons atteint à la fois notre objectif d'amélioration de la marge opérationnelle qui a été augmentée de plus de 80 points de base et celui de génération de trésorerie avec une réduction de l'endettement net de 165 millions d'euros. Cette performance s'inscrit pleinement dans le cadre du mandat que m'ont confié les actionnaires et le Conseil d'Administration. Je suis à la fois fier de la confiance que témoignent nos clients dans le Groupe et de la mobilisation de l'ensemble des collaborateurs tout au long de l'année. Nous avons ainsi pu développer des offres distinctives, lancer de nombreux projets d'innovation portés par le Comité Scientifique nouvellement créé, et mis en place une organisation pour relever les enjeux technologiques du secteur. A cet égard, le lancement des services transactionnels de haute technologie, nouvelle ligne d'activités mondiale fondée sur le déploiement des offres d'Atos Worldline dans l'ensemble de nos grands pays, constitue un des acquis importants de l'année 2009 pour Atos Origin.
La transformation du Groupe, en particulier à travers sa réorganisation en profondeur, et le Programme TOP, nous permettent d'envisager en 2010 dans un contexte économique restant difficile, la poursuite de l'amélioration de la profitabilité et de la réduction de l'endettement, conformément à notre plan.»

Chiffre d'affaires

(*) A périmètre et taux de change constants uniquement pour le chiffre d'affaires et la marge opérationnelle
(**) Résultat net part du Groupe avant éléments inhabituels, anormaux et irréguliers, nets d'impôt

Chiffre d'affaires :

Le chiffre d'affaires du Groupe Atos Origin pour l'année 2009 s'est élevé à 5 127 millions d'euros contre 5 324 millions d'euros à périmètre et taux de change constants en 2008, représentant une variation organique de -3,7%.

Le chiffre d'affaires proforma 2008 exclut 198 millions d'euros liés aux effets des cessions effectuées en 2008 (Italie, AEMS Bourse au troisième trimestre, Thaïlande, Mexique et Technical Automation aux Pays-Bas au quatrième trimestre) et les effets de change pour 101 millions d'euros provenant principalement de la dépréciation de la livre Sterling. 
 

Chiffre d'affaires par ligne de services

Avec 38% du chiffre d'affaires du Groupe, l'Infogérance d'Infrastructures a représenté 1 953 millions d'euros, en croissance organique de +4,4% par rapport à l'exercice 2008. Cette performance a pu être réalisée grâce à une croissance organique de +22% au Royaume-Uni et à un fort taux de foisonnement avec les clients existants dans la plupart des pays.

Avec 37% des revenus du Groupe, le chiffre d'affaires de l'Intégration de Systèmes s'élève à 1 894 millions d'euros en 2009, en baisse organique de -11,2% provenant en particulier des activités de régie. Au cours du quatrième trimestre 2009, l'Intégration de Systèmes a connu un taux de décroissance organique de -12,4% comparé à -10,7% pour les neufs premiers mois de l'année. Toutefois, le quatrième trimestre a connu un taux de croissance séquentielle de +11,7%. Globalement, la ligne de services Intégration de Systèmes est restée répartie en trois parties égales : Tierce Maintenance Applicative, Projets au Forfait, et Régie.

L'activité Services Transactionnels de Haute Technologie (HTTS), qui représente 17% du chiffre d'affaires du groupe, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 879 millions d'euros en croissance organique de +3,5% comparé à l'année 2008. Les activités paiements et services électroniques qui ont représenté 89% du chiffre d'affaires total HTTS ont connu une croissance de +5%. Comme prévu, l'activité Marchés Financiers a connu une baisse de -5% à 93 millions d'euros, le Groupe investit en effet dans de nouvelles offres sur ce segment pour revenir à une croissance positive dès 2011. Parallèlement à cette activité soutenue, le déploiement des offres de Services Transactionnels de Haute Technologie d'Atos Worldline dans l'ensemble des grands pays où opère Atos Origin, a été pleinement engagé. A cet égard, le deuxième semestre 2009 a été consacré à l'adaptation de l'organisation du Groupe afin d'être opérationnel dès le début de l'année 2010.

L'activité Conseil, qui compte pour 5% du chiffre d'affaires du Groupe, a réalisé sur l'année 2009 un chiffre d'affaires de 248 millions d'euros, en baisse organique de -23,7% par rapport à 2008. Cette activité a connu des conditions difficiles de marché sur l'ensemble de l'année avec, en particulier, des reports et annulations d'investissement des grands clients. Au cours du quatrième trimestre, l'activité a néanmoins connu une croissance séquentielle de +14,1%. Cette année de ralentissement a également été mise à profit pour redéfinir en profondeur le portefeuille d'offres de la division Conseil du Groupe et pour mieux l'intégrer avec les autres activités d'Atos Origin.

Le BPO médical, représentant 3% du chiffre d'affaires du Groupe, a réalisé un chiffre d'affaires de 153 millions d'euros, en croissance organique de +3,5%. Cette activité est totalement réalisée au Royaume-Uni et a vu ses volumes progresser chez ses principaux grands comptes, en particulier dans le domaine des bilans médicaux.

En 2009, le Groupe a vu la part de ses activités récurrentes (Infogérance d'Infrastructures, HTTS, BPO médical et Tierce Maintenance Applicative) passer de 68% en 2008 à 71% en 2009.

Chiffre d'affaires par entité opérationnelle

Depuis la communication des résultats du premier semestre 2009, et en application de la norme IFRS 8, le Groupe présente l'information sectorielle selon son pilotage opérationnel, c'est-à-dire à la fois par entité opérationnelle (GBU – Group Business Unit) et par zone géographique.

Pour la totalité de l'année 2009, le chiffre d'affaires par entité opérationnelle a évolué avec des différences notables :

  • Le Royaume-Uni a connu une croissance à +7,4% grâce la contribution des activités d'Infogérance d'Infrastructures;
  • Atos Worldline a été en croissance de +3,7%, celle-ci s'élevant à plus de +5%, en excluant les activités de Marchés Financiers;
  • La France a plutôt bien résisté avec une légère décroissance de -3,0%, tout comme l'entité opérationnelle Reste du Monde à -4,0% grâce à la croissance de l'Asie;
  • Le Bénélux en décroissance de -13,6%, a été affecté tout au long de l'année par les activités cycliques de Conseil et de Régie;
  • Enfin, Allemagne Europe Centrale/EMA a connu une baisse de -6,7% et Espagne/ Amérique du Sud de -10,1%, ces deux entités ayant été surtout affectées sur leurs activités cycliques.

Performance opérationnelle

La marge opérationnelle s'est élevée à 290 millions d'euros, soit 5,7% du chiffre d'affaires en augmentation de plus de 80 points de base par rapport à l'année 2008. A périmètre et taux de change constants, cela représente une augmentation de +13%.

Ainsi, dans un environnement économique particulièrement difficile tout au long de l'exercice 2009 et malgré l'impact de la faillite du client Arcandor en Allemagne, le Groupe a atteint son objectif d'augmenter le taux de marge opérationnelle dans une fourchette de 50 à 100 points de base.

Cette performance a pu être réalisée grâce à une amélioration de la marge opérationnelle :

  • au Royaume-Uni dans l'ensemble des activités avec un taux de marge de 9,1% en croissance de 180 points de base par rapport à 2008;
  • en France, où le taux de marge a cru de près de 180 points de base à 3,9% essentiellement grâce à l'Intégration de Systèmes qui a reporté un taux de marge opérationnelle de 3,0% contre 0,6% en 2008;
  • dans l'entité « Reste du monde » où la profitabilité est passée de 3,9% à 6,5 % du chiffre d'affaires.

Atos Worldline a réalisé un taux de marge opérationnelle de 15,8%, ce qui a représenté une augmentation de 60 points de base par rapport à 2008. Cette performance a été obtenue grâce à des volumes additionnels et à la montée en charge de nouveaux contrats en France. De plus, le nombre de transactions de paiements a augmenté en Allemagne et en Belgique.

En Allemagne Europe Centrale, l'impact Arcandor a pesé pour 14,4 millions d'euros sur la marge opérationnelle qui s'est établie à 3,8% du chiffre d'affaires contre 5,0% en 2008.

Malgré une forte décroissance des volumes dans les activités cycliques, conjuguée à des baisses de prix, le Bénélux est parvenu à accroître sa marge opérationnelle à 8,4% contre 8,2% en 2008 grâce au dynamisme de sa ligne d'activité Infogérance d'Infrastructures. En revanche, l'Espagne, beaucoup plus sensible par le poids de ses activités cycliques, qui ont été affectées par de fortes pressions sur les prix, a vu sa marge baisser de 140 points de base pour s'établir à 3,4%.

Compte tenu des actions sur les coûts centraux dans le cadre du Programme TOP, le coût des Fonctions Globales (hors coûts des Lignes de Services) a diminué de 15% pour représenter 70 millions d'euros sur l'année 2009.
 

Résultat net

 

Le résultat net part du Groupe s'est élevé à 32 millions d'euros compte tenu des éléments principaux à caractère non récurrent suivants:

  • 52 millions d'euros de charges de dépréciation d'actifs et de réorganisation à la suite de la faillite du client Arcandor, et plus particulièrement la mise en liquidation de l'activité vente par correspondance Primondo Quelle;
  • 31 millions d'euros de charges pour dépréciation de goodwill en conséquence de l'effet Arcandor sur le business plan de l'unité génératrice de trésorerie Allemagne Europe Centrale;
  • 154 millions d'euros de charges de réorganisation et de rationalisation dans le cadre du programme de transformation du Groupe;
  • 36 millions d'euros correspondant aux loyers restants et à la remise en l'état des locaux en Ile de France en cours de fermeture dans le cadre du regroupement de 4 500 collaborateurs sur le nouveau siège du Groupe à Bezons près de Paris. Néanmoins cette somme sera entièrement financée par une franchise de deux ans de loyers consentie par le nouveau propriétaire et qui sera répartie sur la durée totale du bail;
  • Une reprise de provision sur les régimes de retraite aux Pays-Bas pour 39 millions d'euros à la suite de l'évolution positive du portefeuille d'actifs géré par le Fonds de Pension néerlandais.

Le résultat financier a représenté une charge de 24 millions d'euros, la charge d'impôt s'est élevée à 9 millions d'euros représentant un taux effectif retraité de 24,7% comparé à 23,6% en 2008 et les intérêts minoritaires se sont élevés à 4 millions d'euros.

Ainsi, le résultat net part du Groupe a représenté un bénéfice de 32 millions d'euros contre 23 millions d'euros en 2008. Le résultat net normalisé part du Groupe a été de 196 millions d'euros en comparaison à 181 millions d'euros enregistrés en 2008, représentant un bénéfice net normalisé par action de 2,85 euros. 
 

Endettement net

L'endettement net à fin décembre 2009 a été à nouveau réduit pour atteindre 139 millions d'euros contre 304 millions au 31 décembre 2008. La diminution de l'endettement au titre des activités opérationnelles aura été de 117 millions d'euros. De plus, l'Obligation Convertible émise le 29 octobre 2009 pour un montant de 250 millions d'euros a été comptabilisée en capitaux propres à hauteur de 48 millions d'euros correspondant à l'option de conversion.

Les actions conduites tout au long de l'année dans le cadre du Programme TOP ont permis de réduire le besoin en fonds de roulement. En particulier, le délai de recouvrement des créances clients à fin décembre 2009 a été de 57 jours, en diminution de 6 jours par rapport au 31 décembre 2008.

Dans le même temps, la poursuite d'un strict contrôle des investissements a permis d'en contenir le niveau à 198 millions d'euros, en diminution de 36 millions d'euros par rapport à 2008, traduisant les premiers effets de la politique de rationalisation des achats d'équipements. Le niveau d'investissement a représenté 3,9% du chiffre d'affaires en 2009.

Le programme de réorganisation et rationalisation s'est traduit par des décaissements de 135 millions d'euros sur l'année 2009 en-deçà du plafond que le Groupe avait retenu en début d'année.

Dividende

Lors de sa réunion du 16 février 2010, le Conseil d'Administration d'Atos Origin a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire de ne pas verser de dividende en 2010 au titre de l'exercice 2009.

 

Activité commerciale

Au cours de l'année 2009, le montant total des prises de commandes s'est élevé à 5 148 millions d'euros en baisse organique de -3% par rapport à 2008.

Le ratio prises de commandes sur facturations sur cette même période s'est établi à 100%, stable par rapport à 2008.

Par ligne de services, ce ratio a été de :

  • 93% dans le Conseil (98% en 2008),
  • 96% en Intégration de Systèmes (98% en 2008);
  • 105% en Infogérance d'Infrastructures (113% en 2008) et;
  • 119% pour les Services Transactionnels de Haute Technologie (90% en 2008).

Les principales signatures du quatrième trimestre 2009 se sont situées :

  • en France en Intégration de Systèmes avec le groupe Renault, en Infogérance dans le secteur public et avec l'une des premières banques françaises;
  • aux Pays-Bas avec les contrats d'infogérance avec un fonds de pension, dans les secteurs de l'énergie et des transports, ainsi que plusieurs renouvellements dans le secteur public;
  • au Royaume-Uni en Infogérance, avec Brakes dans l'industrie, Capita Life & Pensions en finance; Skills Development Scotland dans le secteur public et le UK Government Gateway pour HTTS;
  • en Belgique avec une institution européenne en Intégration de Systèmes;
  • en Espagne en Infogérance pour le secteur public;
  • aux Etats-Unis avec le renouvellement du contrat Lee County en Infogérance;
  • Atos Worldline pour les contrats avec la SNCF, GIP eBourgogne et Numéricable.

Au 31 décembre 2009, le carnet de commandes total s'élevait à 6,8 milliards d'euros représentant 1,3 année de chiffre d'affaires. Ce montant comprend un ajustement négatif d'environ 400 millions d'euros pour Arcandor.

Le montant total pondéré des propositions commerciales en cours au 31 décembre 2009 s'élevait à 3,0 milliards d'euros en augmentation organique de +14% par rapport à 2008, principalement grâce à HTTS et au BPO médical, l'Intégration de Systèmes enregistrant pour sa part une légère augmentation.

Ressources humaines

La politique des ressources humaines mise en place par le Groupe en 2009 a permis de maintenir et de renforcer les compétences malgré les conditions difficiles de marché. Les efforts de recrutement se sont ainsi concentrés d'une part sur les ingénieurs jeunes diplômés pour toutes les entités opérationnelles et d'autre part dans les pays offshore en particulier en Inde. En conséquence, près de 4 500 nouveaux ingénieurs ont rejoint le Groupe en 2009 ; dont 800 rien qu'en France.

Le niveau d'effectifs en inter-contrats, pour la majeure partie en Intégration de Systèmes, a été fortement réduit pour atteindre 909 personnes au quatrième trimestre 2009, en baisse de 40% par rapport au début d'année. Cette réduction du taux d'inter-contrat s'est effectuée dans le cadre du Programme TOP grâce aux efforts de formation pour adapter les compétences aux besoins spécifiques du marché.

Le Groupe a fortement réduit le recours à la sous-traitance externe, dont le nombre est passé de 3 900 au 1er janvier à 2 400 au 31 décembre 2009, au-delà de l'engagement qu'il avait pris en début d'année.

Au cours de l'année 2009, le Groupe a réalisé son programme de réorganisation et de rationalisation qui aura concerné 2 950 collaborateurs, en particulier, aux Pays-Bas et en Espagne, pays les plus affectés par la baisse des activités cycliques.

La réduction du taux d'intercontrat, celle du nombre de sous-traitants et l'optimisation des compétences ont contribué à l'amélioration de la marge opérationnelle dans un contexte de diminution du chiffre d'affaires des activités cycliques.

Fin 2009, les effectifs offshore représentaient 5 000 employés, principalement en Inde, mais aussi au Maroc, en Pologne, en Malaisie et en Argentine. Le Groupe compte désormais plus de 8 000 ingénieurs dans les pays émergents.

Le taux de départ volontaire a poursuivi sa baisse pour atteindre 7,0% en 2009 contre 13,3% en 2008.

L'effectif total du Groupe au 31 décembre 2009 s'est élevé à 49 036 personnes en réduction de plus de 1 900 personnes comparé à 50 975 à fin décembre 2008. 
 

Programme TOP

 

Tout au long de l'année 2009, le Groupe a déployé le Programme TOP sur tous les projets de transformation qui le constituent.

Sur la base de coûts, des réductions significatives ont été obtenues dont l'effet plein interviendra en 2010. Il s'agit des baisses effectuées sur les postes loyers et location d'équipements (base annuelle 240 millions d'euros) qui ont été réduits de 15% par rapport à 2008, les frais de déplacement (base annuelle de l'ordre de 130 millions d'euros) ont baissé de 16% comparé à l'année dernière, les charges externes de type assurance, marketing et communication, honoraires (base annuelle de 110 millions d'euros) ont été réduites de 17%.

Le Groupe a lancé des appels d'offre qui se traduiront dès 2010 par des économies significatives sur les postes de télécommunications, de maintenance et de parc automobile.

Au cours de l'année 2009, les effectifs indirects du Groupe ont été réduits de -9% et les coûts correspondants ont diminué de -7%.

Le Programme TOP a fortement contribué à la génération de trésorerie, en particulier sur le poste clients où le montant des créances échues a été réduit de moitié.

Dans le cadre du Programme TOP et pour aller au-delà des mesures déjà mises en place, le Groupe a lancé un programme de Lean Management. Ce plan consiste à améliorer le management opérationnel par des actions de progrès continus sur chacun des métiers du Groupe. Au 31 décembre 2009, environ 3 000 managers du Groupe ont été formés aux techniques du Lean.

Au cours du quatrième trimestre, cinq nouveaux projets du Programme TOP ont été lancés et visent à préparer le Groupe à une reprise du marché.

Parallèlement, la politique de développement durable a été renforcée en 2009 dans le cadre de l'engagement pris par le groupe de se conformer aux standards internationaux les plus exigeants (Global Reporting Initiative – GRI).

Enfin, le Groupe a lancé un ambitieux programme intitulé « Well Being at Work » (Bien Etre au Travail) avec le double objectif d'être reconnu comme l'une des entreprises les plus attractives en termes d'environnement de travail et d'anticiper les nouveaux modes d'organisation du travail permis par les technologies informatiques de pointe. Les premières initiatives de ce programme seront déployées sur le nouveau campus d'Atos Origin à Bezons près de Paris.
 

Objectifs 2010

Les priorités du Groupe en 2010 porteront à nouveau sur le maintien et le renforcement des compétences, sur l'amélioration de la marge opérationnelle et la génération de cash flow, conformément au plan triennal. 
 

Marge opérationnelle

Dans le cadre du plan 2009-2011 d'amélioration de la profitabilité, le Groupe confirme son ambition d'augmenter en 2010 sa marge opérationnelle de 50 à 100 points de base.
 

Cash Flow

Le Groupe s'est fixé comme objectif de confirmer en 2010 les progrès réalisés en 2009 en générant un cash flow opérationnel du même ordre. 
 

Chiffre d'affaires

Du fait de la faillite d'Arcandor, le Groupe envisage en 2010 une légère décroissance organique de son chiffre d'affaires, cependant inférieure à celle constatée en 2009.

Une webdiffusion en anglais se tiendra aujourd'hui 17 février 2010 à 10:00 CET à laquelle il sera possible d'accéder ici

Le rapport d'activité ainsi que l'ensemble des comptes du Groupe extraits du rapport annuel 2009 en anglais seront disponibles sur notre site internet aujourd'hui

Prochaines dates

14 avril 2010 Chiffre d'affaires premier trimestre 2010
27 mai 2010 Assemblée Générale des Actionnaires
28 juillet 2010 Résultats premier semestre 2010


Avertissements

Résultats non audités.

Les entités opérationnelles (Group Business Units) sont composées de la France (France et filiale française au Maroc), le Royaume-Uni, le Bénélux (Pays-Bas, Belgique et Luxembourg), Atos Worldline (filiales française, allemande et belge), Allemagne Europe Centrale / EMA (Allemagne, Europe centrale comprenant l'Autriche et la Pologne ainsi que les Pays méditerranéens Grèce, Turquie et Suisse et l'Afrique du Sud), Espagne/ Amérique du sud (Espagne, Portugal, Argentine, Brésil et Colombie), et Reste du Monde (Asie Pacifique comprenant la Chine, Hong Kong, Singapour, la Malaisie, l'Indonésie, Taiwan, le Japon ainsi que l'Amérique du nord, l'Inde, Major Events et le Moyen-Orient avec Dubai).

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le rapport annuel 2008 qui a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 9 avril 2009 comme Document de Référence sous le numéro d'enregistrement : D09-0251. L'actualisation du Document de Référence 2008 a été déposée auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 31 juillet 2009 sous le numéro d'enregistrement : D.09-0251-A01. La seconde actualisation du Document de Référence 2008 a été déposée auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 21 octobre 2009 sous le numéro d'enregistrement : D.09-0251-A02.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, fournit des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil, d'intégration de systèmes et d'infogérance qui permettent d'améliorer la performance de ses clients dans le monde entier. Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 5,1 milliards d'euros avec un effectif de 50 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting.

Contact presse
Marie-Tatiana Collombert, Tél. : +33 (0) 1 55 91 26 33, marie-tatiana.collombert@atosorigin.com

Contact investisseurs
Gilles Arditti, Tél. : +33 (0) 1 55 91 28 83, gilles.arditti@atosorigin.com

ANNEXES

 

CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES ET DE LA MARGE OPERATIONNELLE

CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES ET DE LA MARGE OPERATIONNELLE

 

PERFORMANCE PAR LIGNE DE SERVICES

(cliquez l'image pour agrandir)

PERFORMANCE PAR LIGNE DE SERVICES

(*) Les coûts centraux excluent les coûts des lignes de services

 

PERFORMANCE PAR ENTITE OPERATIONNELLE

(cliquez l'image pour agrandir)

PERFORMANCE PAR ENTITE OPERATIONNELLE

(*) Coûts centraux et coûts des lignes de services non alloués aux entités opérationnelles