« Atos Origin – Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2003 : Chiffre d’affaires en ligne avec les objectifs, nouvelle réduction de l’endettement net »

PARIS/AMSTERDAM - 14 novembre 2003

Atos Origin, l'une des premières sociétés de services informatiques internationales, a annoncé ce jour un chiffre d'affaires pour le 3ème trimestre 2003 de 717 millions d'euros, en diminution de 2,4% par rapport à la même période l'année dernière. Le chiffre d'affaires du Groupe s'inscrit en baisse de 6,6% à périmètre et taux de change constants, reflétant la pression tarifaire exercée sur les secteurs du Conseil et de certaines activités de l'Intégration de Systèmes. Le marché européen des services informatiques reste incertain à moyen terme, montrant cependant des signes de légère reprise.

L'endettement net du Groupe a été réduit à 364 millions d'euros et devrait s'établir en dessous de l'objectif fixé à 350 millions d'euros à fin décembre 2003.

Une analyse détaillée du chiffre d'affaires par ligne de service et zone géographique est proposée en annexe de ce document.

Analyse du chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires réalisé dans le Conseil enregistre une nette augmentation par rapport à la même période de l'exercice précédent, en dépit d'une baisse organique après ajustement de l'acquisition d'Atos KPMG Consulting, consolidé pour un mois seulement sur le 3ème trimestre 2002. Cette baisse est due aux pressions continues exercées sur les prix, et à l'impact négatif de l'évolution du taux de change. On note cependant un début de stabilisation des volumes et une constante amélioration du nombre de prospects. Le profil du groupe, dans des pays comme le Royaume-Uni, s'est considérablement renforcé grâce à l'acquisition d'Atos KPMG Consulting, lequel contribue à l'augmentation du volume des commandes en cours de négociation. Le Groupe table ainsi sur une amélioration du carnet de commandes d'ici début 2004.

L'activité Intégration de Systèmes enregistre une décroissance de 31 millions d'euros, par rapport à la même période de l'exercice précédent, soit 11%, due à l'érosion des prix, partiellement compensée par une modeste amélioration de 4% des volumes. L'impact négatif des taux de change a également contribué à pénaliser le chiffre d'affaires de l'activité. Les pressions tarifaires restent à leur plus haut niveau dans les activités aux offres à faible différentiation. Se concentrer sur des services à haute valeur ajoutée dans des secteurs ciblés avec soin reste la stratégie du Groupe à moyen/long terme, tout en réduisant nos activités de façon sélective.

Le chiffre d'affaires de l'activité Infogérance enregistre une baisse de près de 5%, comparativement à la même période de l'exercice précédent et au 2ème trimestre de l'exercice en cours. Cela est dû en partie aux taux de change, et partiellement à la cession des activités de gestion de document et traitement de chèques, à effet du 1er septembre 2003. Le chiffre d'affaires a également été impacté par certains facteurs saisonniers de l'activité, particulièrement dans le domaine de l'infogérance d'infrastructures distribuées.

La décroissance de l'activité en France sur le trimestre est légèrement supérieure à celle enregistrée au 1er semestre de l'exercice de par l'impact de la cession des activités de gestion de document et de traitement de chèques. Cependant, certains métiers de l'Intégration de Systèmes ont atteint un volume d'activité inférieur à nos attentes pendant l'été. Cela a également été le cas pour certaines activités aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

La réduction de l'endettement net à 364 millions d'euros au 30 septembre 2003, comparativement au 386 millions d'euros à fin juin est due principalement aux 20 millions d'euros reçus dans le cadre de la cession des activités françaises de gestion de document et de traitement de chèques. La forte rentabilité saisonnière et l'important flux de trésorerie attendu au 4ème trimestre permettent au Groupe de tabler sur un endettement net inférieur à son objectif de 350 millions d'euros à fin décembre 2003.

Acquisition de SchlumbergerSema

Le 22 septembre 2003 le Groupe annonçait avoir conclu un accord en vue d'acquérir SchlumbergerSema. Conformément aux attentes, cette opération a été validée par les autorités européennes de la concurrence le 11 novembre dernier, et nous allons désormais accélérer les plans d'intégration et le processus budgétaire de l'exercice 2004. Durant le mois dernier, la Direction a visité l'ensemble des opérations dans le monde afin de décider et de communiquer sur la structure du nouveau groupe à tous les niveaux, et ce en ligne avec le plan d'action présenté au moment de l'annonce. Nous sommes également en bonne voie de finaliser les accords de refinancement de la dette.

Une Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires est prévue le vendredi 9 janvier 2004 pour approbation de l'opération, dont la date de finalisation est prévue à la mi-janvier.

Perspectives

A court terme, les pressions tarifaires continuent d'affecter les activités de Conseil et d'Intégration de Systèmes, même si les volumes enregistrés semblent se stabiliser, particulièrement dans l'Intégration de Systèmes. En conséquence, le chiffre d'affaires du Groupe en 2003 devrait être légèrement inférieur à celui de 2002, de par les effets combinés de la pression tarifaire et de l'évolution négative des taux de change.

Les priorités du Groupe restent la rentabilité et la génération de flux de trésorerie. Atos Origin maintient son objectif de marge opérationnelle annuelle d'au moins 8%, grâce aux efforts accomplis pour réduire notre structure de coûts et améliorer la productivité. L'endettement net a été réduit et celui-ci devrait, d'ici la fin de l'exercice, passer en dessous de l'objectif que nous nous étions fixés au début de l'année.

Bernard Bourigeaud, Président du Directoire d'Atos Origin a déclaré :

"Nous avons franchi une étape stratégique avec l'acquisition de SchlumbergerSema ; celle-ci renforce notre présence en Europe et nous établit comme l'un des principaux acteurs internationaux du secteur des services informatiques. Notre priorité immédiate est d'assurer l'intégration rapide et efficace des deux entités. Je suis convaincu que cela générera d'importants profits pour nos clients et nos actionnaires, quelles que soient les éventuelles perturbations qui pourraient se produire à court terme."

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les domaines des services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes, infogérance et services en ligne. En août 2002, Atos Origin a acquis KPMG Consulting au Royaume Uni et aux Pays-Bas, activités exerçant sous le nom d'Atos KPMG Consulting dans ces 2 pays. Implanté dans plus de 30 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 3 milliards d'euros avec un effectif d'environ 28 000 personnes. Le Groupe compte parmi ses clients ABN AMRO, Akzo Nobel, Alstom, BNP Paribas, BP, Euronext, FIAT, ICI, ING, KPN, Lucent, Philips, Renault, Royal Bank of Scotland, Saudi Aramco, Shell, UBS, Unilever, Vivendi Universal, Vodafone et Wolters Kluwer.

Contact Presse:
Marie-Tatiana Collombert
+ 33 (1) 49 00 96 33
marie-tatiana.collombert@atosorigin.com

Contact Investisseurs:
John White
+ 33 (1) 49 00 96 64
john.white@atosorigin.com

Par ligne de Service


3 mois clos le 30 septembre
En Millions d'euros
2003
2002
Variation
Conseil
82,0
46,7
+75,5%
Intégration de Systèmes
252,4
283,4
-10,9%
Infogérance
382,5
404,3
-5,4%
Total
716,9
734,4
-2,4%


Acquisitions
(50,3)
Cessions
(4,9)
Taux de change
(16,1)
A périmètre et taux de change constants 666,6 713,4 -6,6%

Par zones géographiques


3 mois clos le 30 septembre
En Millions d'euros
2003
2002
Variation
France 248,2 264,1 -6,0%
Pays-Bas 220,9 220,9 +0,0%
Royaume-Uni 80,6 62,2 +29,4%
EMEA 135,7 140,8 -3,6%
Amériques 17,3 29,6 -41,6%
Asia Pacifique 14,2 16,8 -15,2%
Total
716,9
734,4 -2,4%