Comment résumeriez-vous l’année 2019 d’Atos ?

bluedash

2019 a également été l’année du repositionnement d’Atos en tant que pure player du digital, avec l’intégration de Syntel et le désengagement de Worldline, tout en accroissant la rentabilité pour nos actionnaires, notamment avec la distribution de 2,3 milliards d’euros d’actions Worldline, et en remboursant la dette du Groupe.

Nous avons également terminé l’année sur une note positive, en générant une croissance organique supérieure à +2 % au quatrième trimestre. Ce bon résultat provient notamment de l’accélération, tout au long de l’année, de notre activité dans les domaines du Cloud, du big data et de la cybersécurité.

Si l’on examine les indicateurs financiers sur l’ensemble de l’année, nous avons amélioré notre profitabilité et généré un flux de trésorerie significatif, supérieur à 600 millions d’euros. Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à l’engagement des équipes d’Atos dont je suis particulièrement fier.

Je suis convaincu que cette performance est le reflet de notre capacité unique, en tant qu’entreprise mais aussi au niveau individuel, à allier l’excellence technologique et l’expertise sectorielle.

Ceci nous permet d’apporter à nos clients l’innovation nécessaire à leur transformation numérique de bout en bout tout en améliorant l’expérience utilisateur.

C’est d’ailleurs ce que nos 110.000 collaborateurs à travers le monde ont démontré pendant cette période de crise du Covid-19, en fournissant une réaction exceptionnelle aux défis de nos clients au travers de la mise en place de notre programme « Always Ready », regroupant les solutions du Groupe spécifiquement adaptées à la situation. En tant que leader international de la transformation digitale, nous avons également mobilisé notre leadership technologique, nos compétences et nos ressources en innovation pour participer à l’effort global contre le Covid-19.

Aujourd’hui, nos esprits et nos efforts sont tournés vers l’après-Covid, en préparant activement le « new normal », cette nouvelle ère qui verra une accélération de besoins spécifiques des clients, à savoir les plateformes de données, la cybersécurité, la migration vers le Cloud, le Digital Workplace et la décarbonation, ce que nous avons intégré à notre portefeuille de solutions « Future Ready ».

Cette prochaine étape, comment la voyezvous ? A quoi doit-on s’attendre en 2020 ?

bluedash

Le Groupe est solidement positionné pour naviguer à travers cette crise grâce à des relations profondes de longue date avec ses clients dans tous les secteurs, des activités résilientes et un bilan solide qui offre une forte flexibilité financière. Mais c’est surtout grâce à l’enthousiasme de nos équipes et de leur souhait de poursuivre notre accélération stratégique que nous réussirons.

Avec le lancement du programme Spring, le Groupe adopte une approche sectorielle, en développant et en attirant le plus haut niveau d’expertise dans chaque secteur et en remodelant son portefeuille d’offres et sa stratégie de commercialisation pour servir encore mieux ses clients.

Pour que cette transformation soit un succès, nous investissons dans notre capital humain, nous aidons les salariés d’Atos à acquérir de nouvelles compétences dans le digital et les certifications pertinentes pour servir nos clients. De plus, nous portons une attention toute particulière à l’amélioration de « l’expérience collaborateur ». Nous investissons également dans les technologies, notamment à travers des acquisitions ciblées dans les offres clés de notre portefeuille. Enfin, nous investissons dans nos partenariats et alliances stratégiques.

Quelles seront les principales tendances en 2020 et au-delà ?

bluedash

Les premières tendances sont l’adaptabilité et l’innovation : les besoins de nos clients  évoluent à un rythme exceptionnel, et ceci sera amplifié par les impacts de la crise Covid-19. Tous ont besoin d’un partenaire ayant les capacités et la flexibilité nécessaires pour anticiper et s’adapter.

Ce besoin d’adaptabilité s’applique à tous les domaines de leur entreprise, de la collaboration à distance dans le monde entier à des sites de production agiles.

La deuxième tendance concerne le développement de plateformes digitales, devenues aujourd’hui un passage obligé dans la plupart des secteurs. Celles-ci accompagnent l’essor rapide des applications métiers critiques qui nécessitent un traitement local des données.

Ces deux tendances servent un objectif commun qui consistent à donner une emphase particulière sur l’expérience client – celle des clients de nos clients – y compris sur l’innovation en temps réel.

Ces deux tendances exigent aussi un préalable commun : la sécurité, au sens le plus large possible – la cybersécurité et la confidentialité des données, mais aussi la portabilité des données afin de ne pas dépendre d’un seul fournisseur de technologies, en particulier dans le domaine du Cloud.

Enfin, la lame de fond que la crise actuelle ne peut qu’amplifier est celle de la décarbonation. Nos clients sont de plus en plus désireux de s’appuyer sur un partenaire qui saura les aider à accélérer sur le chemin de la neutralité carbone, voire d’un impact carbone positif. Atos est idéalement positionné pour tirer parti des opportunités offertes par ces tendances majeures et ainsi créer une valeur plus grande encore pour ses clients et pour l’ensemble de ses parties prenantes.