Machine de Couffignal


Louis Couffignal, appartenant au Laboratoire de Calcul Mécanique du CNRS, obtint en 1947 la construction d’une machine électronique de calcul de sa création par la société Logabax.

Au courant des premiers travaux américains, cette machine se distingue sensiblement de ceux-ci en adoptant une organisation en opérateurs indépendants parallèles.

Il en fut réalisé un prototype de démonstration de capacité réduite. Mais la version opérationnelle en fut abandonnée.

La machine de Couffignal opère sur des nombres binaires et se contente d’opérer sur des registres de travail nécessaires aux opérateurs.

On pourrait  retrouver quelques influences de son architecture sur celle du Gamma 60 de Bull (opérateurs parallèles indépendants).

Bibliographie

  • Extraits et conclusion d’une conférence de 1942 traitant du futur des machines de calcul préfigurant quelque peu les idées de von Neumann.