« La voiture de demain : Atos, Renault et l’UPMC lancent la chaire « smart & connected mobility, la voiture connectée » »

Paris, le 23 avril.

L'université Pierre et Marie Curie et sa fondation partenariale lancent, grâce au mécénat d'Atos et Renault, une chaire d'excellence : « smart & connected mobility, la voiture connectée ». Cette chaire, créée pour 5 ans à hauteur de 1,5 millions €, a pour vocation de soutenir des projets de recherche internationaux en matière de voiture connectée et de services mobiles associés.

 

Pour Serge Fdida, professeur au LIP6 et vice-président Europe de l'université, « l'UPMC apportera son savoir-faire en matière de conception de protocoles de communication innovants. Notre premier objectif est de trouver des solutions opérationnelles pour échanger des informations directes entre véhicules et avec leur environnement immédiat. »

Gilles Grapinet, directeur général d'Atos a déclaré : « Pour le groupe Atos, acteur international de services informatiques, le co-financement aux côtés de Renault de la chaire d'excellence « Voiture connectée » créée au sein de l'UPMC est profondément cohérent avec la démarche d'innovation du groupe. Nous souhaitons, à travers ce partenariat, continuer à développer notre position de leader reconnu dans les solutions de mobilité intelligente. Il est enthousiasmant d'appliquer ces technologies à l'automobile, objet du quotidien de millions d'utilisateurs. La « voiture connectée » a le potentiel de révolutionner la manière dont nous conduisons, consommons et même sans doute, concevons notre rapport à la mobilité. » .

Pour Rémi Bastien, directeur de la Recherche, des études avancées & des matériaux de Renault, « la voiture n'est plus isolée, elle fait partie intégrante du système de mobilité connecté. Renault s'appuie sur cette chaire d'excellence pour innover et offrir à tous ses clients de nouvelles expériences d'une vie digitale sécurisée et abordable. Un des atouts essentiels de la chaire est sa vocation à soutenir des projets de recherche d'ambition internationale : le véhicule connecté avec le monde n'est pas seulement un véhicule européen.
Pour construire les solutions innovantes du futur, il est essentiel de s'appuyer sur le brassage des cultures et des idées ».

 

La voiture connectée, voiture de demain ?
équipées de capacités de communications embarquées, les voitures nouvelles générations vont pouvoir communiquer entre elles et le monde extérieur. La connectivité embarquée des véhicules permet d'envisager à court et moyen terme la fourniture d'un vaste éventail de services mobiles liés à la sécurité ou au confort des passagers : la maintenance continue du véhicule, le divertissement à bord, l'utilisation de la voiture comme capteur environnemental dans la ville intelligente pour fluidifier la circulation, améliorer la sécurité ou mesurer la pollution par exemple.

Deux grandes entreprises et une université ont uni leur expertise pour créer pendant 5 ans une chaire de recherche, dédiée à la conception et au développement de services mobiles embarqués. Les travaux de la chaire porteront sur la collecte et l'analyse en temps réel d'informations comme les données environnementales collectées par le véhicule, pour adapter l'expérience de l'utilisateur à son contexte : personnaliser les services en fonction de l'usager, de son environnement immédiat et intégrer ses objets personnels, comme son smartphone... La personnalisation des services embarqués apportera une valeur ajoutée aux déplacements améliorant l'expérience de conduite et le confort à bord. Cette chaire, dotée d'une véritable vocation internationale, organisera des conférences scientifiques tous les deux ans.

 

La chaire est dirigée par Giovanni Pau, professeur à l'UPMC au sein du laboratoire d'informatique de Paris 6/LIP6. Docteur en génie électrique et informatique de l'université de Bologne en 2002, il est devenu chercheur senior puis maître de conférence au département d'informatique de l'université de Californie (UCLA) aux états-Unis. Giovanni Pau fonde ses recherches sur les réseaux de communication, en particulier les réseaux véhiculaires et les systèmes de capteurs mobiles omniprésents. Ce spécialiste des systèmes réseaux va conduire et mettre en oeuvre les activités de recherche de la chaire et contribuer à la mission d'enseignement de la chaire en proposant éventuellement de nouvelles formations en lien avec sa mission de recherche.

 

À propos d'Atos

Atos SE (Société Européenne), acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel de 8,8 milliards d'euros et 76 400 collaborateurs dans 47 pays, fournit à ses clients du monde entier des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil et de services technologiques, d'intégration de systèmes et d'infogérance. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance industrielle, il sert ses clients dans les secteurs suivants : Industrie, Distribution & Services, Services Financiers, Energie & Services Publics, Télécoms, Médias & Technologie, Secteur Public, Santé & Transports. Atos délivre les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting & Technology Services, Atos Worldline et Atos Worldgrid.

À propos de Renault

www.media.renault.com
Le Groupe Renault, présent dans 118 pays, conçoit, développe, fabrique et vend des véhicules particuliers et utilitaires légers sous trois marques : Renault, Dacia et Renault Samsung Motors. Pour répondre aux nouveaux défis que rencontre l'industrie automobile, tant écologiques qu'économiques, Renault s'appuie sur deux piliers : l'amélioration des technologies existantes avec de nouvelles générations de moteurs à faibles émissions de CO2 et le programme de rupture « Zéro émission ». Renault a lancé une gamme « Zéro émission » avec Fluence ZE et Kangoo ZE commercialisés en 2011 et suivis en 2012 par Twizy, quadricycle urbain novateur et ZOE dont la commercialisation débute au printemps 2013. Cette gamme met l'innovation à la portée du plus grand nombre. Avec son partenaire Nissan, Renault vise le leadership mondial en terme de commercialisation en masse de véhicules zéro émission.

À propos de l'UPMC

www.upmc.fr
L'UPMC, principale héritière de la faculté des sciences de la Sorbonne, est le plus grand complexe scientifique et médical universitaire français. Toutes les grandes disciplines scientifiques et médicales y sont enseignées sur les 18 sites de l'université : chimie, électronique, informatique, mathématiques, mécanique, physique, sciences de la terre et de l'environnement, sciences de la vie et médecine. L'UPMC en chiffre… une communauté universitaire de 10 500 personnels (UPMC et hébergés) dont 8 200 en recherche ; 32 000 étudiants dont 7 000 étrangers ; 2 000 diplômés de master ; 200 ingénieurs ; 126 laboratoires ; 3 400 doctorants et 800 thèses soutenues chaque année. L'université est, avec l'université Panthéon-Assas (Paris 2) et l'université Paris Sorbonne (Paris 4), membre fondateur du Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur (PRES) « Sorbonne Universités». Le LIP6 est un laboratoire de recherche sous tutelle de l'UPMC et du CNRS. Avec 128 chercheurs permanents et 231 doctorants, il est l'un des principaux laboratoires de recherche en informatique en France, et le plus gros laboratoire d'informatique de la région parisienne. En complément de la recherche académique, le LIP6 a une longue tradition de coopération avec des partenaires industriels dans de très nombreux projets nationaux, européens ou internationaux. Deux centres R&D ont été créés : le CERME, Centre Européen de Recherche en Micro-Electronique sur les systèmes embarqués, et Euronetlab, sur l'internet et les réseaux de télécommunication. Le LIP6 est également impliqué dans les pôles de compétitivité de l'Île-de-France : Cap Digital sur le contenu numérique et System@tic sur les systèmes embarqués.

À propos de la Fondation Partenariale UPMC

http://fondation.upmc.fr
Créée en 2009, la fondation partenariale UPMC a pour objectifs de contribuer directement ou indirectement au développement de l'UPMC dans toutes ses missions, pour lui permettre de relever les défis d'un monde en perpétuelle mutation. Elle vise notamment à favoriser le rayonnement, la notoriété et l'attractivité nationale et internationale de l'UPMC et à contribuer à l'établissement de synergies entre l'Université et le monde économique, notamment par l'intermédiaire du mécénat. En mai dernier, la fondation a choisi d'accompagner la création de l'Institut d'éducation thérapeutique dont l'objectif est de promouvoir l'enseignement universitaire et la recherche sur ce thème.

Contact presse

Atos
Bénédicte Brissart-Rullier
01 73 26 13 97 - 06 85 08 70 25
benedicte.brissart-rullier@atos.net

Renault
Frédéric Favre
01 76 84 01 65
frederic.favre@renault.com

UPMC
Claire de Thoisy-Méchin
01 44 27 23 34 - 06 74 03 40 19
claire.de_thoisy-mechin@upmc.fr