« Résultats du premier semestre 2012 »

Paris, 27 juillet 2012

  • Chiffre d'affaires publié: 4 366 millions d'euros, en hausse de +76%
  • Taux de marge opérationnelle : 5,7% du chiffre d'affaires
  • Ratio prises de commandes sur facturations : 113%
  • Flux de trésorerie disponible : 129 millions d'euros
  • Trésorerie nette : 101 millions d'euros,
  • Résultat net : 102 millions d'euros

Objectifs 2012 confirmés

 

Signatures majeures : McGraw-Hill aux Etats-Unis et renouvellement du contrat avec notre premier client bancaire en Allemagne

Atos, société internationale de services informatiques, a annoncé aujourd'hui ses résultats semestriels pour le premier semestre 2012.


Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos, a déclaré : « Le premier semestre a confirmé une année 2012 solide. Tout en surveillant étroitement la conjoncture économique mondiale, nous continuons à bâtir un modèle de croissance rentable et durable. Grâce à la bonne exécution du Programme TOP², notre rentabilité opérationnelle est en ligne avec l'objectif annuel de 6,5%.


La première moitié de l'année a également été consacrée à investir dans l'innovation afin d'accroître notre compétitivité et de continuer à répondre aux besoins évolutifs de nos clients. Nos récentes initiatives sont passionnantes, à la fois dans le Cloud avec EMC² et VMware, dans les réseaux sociaux avec l'acquisition de blueKiwi, dans le paiement mobile et dans la Smart Mobility pour les véhicules connectés sont autant de facteurs clés pour la croissance future.


Les prises de commandes ont connu une forte accélération au cours du deuxième trimestre. Nos perspectives dans les métiers récurrents sont très favorables, comme en témoigne la signature de contrats informatiques majeurs tel McGraw-Hill aux États-Unis. Notre performance et notre carnet de commandes en croissance nous permettent de regarder vers l'avenir avec confiance. Enfin, la transformation en Société Européenne votée à l'Assemblée Générale des Actionnaires traduit la nouvelle dimension européenne de notre Groupe. »


Le chiffre d'affaires a atteint 4 366 millions d'euros, en hausse de +76,3% par rapport au premier semestre 2011 publié, ce qui représente une croissance organique (à périmètre et taux de change constants) de +1,4%. Les quatre premières entités opérationnelles sont l'Allemagne avec 19,2% du chiffre d'affaires total, le Royaume-Uni à 18,6%, le Benelux et la France à 11%.


Le ratio de prises de commandes sur facturation s'est élevé à 113% grâce à une activité commerciale soutenue et à de fortes prises de commandes en Infogérance. Le ratio prises de commandes sur facturations du Groupe a été de 120% en excluant Siemens, dont les composantes d'infogérance et de maintenance applicative du contrat informatique mondial ont été enregistrées dans le carnet de commandes en juillet 2011.


La marge opérationnelle s'est élevée à 248,8 millions d'euros, soit 5,7% du chiffre d'affaires comparé à 3,7% pro forma pour le premier semestre 2011 à périmètre et change constants. La position de trésorerie nette du Groupe à fin juin 2012 s'est établie à 101 millions d'euros avec un flux de trésorerie disponible de 129 millions d'euros. La position de trésorerie nette avant acquisitions, cessions et capital reçu des minoritaires dans les filiales s'est élevée à 149 millions d'euros. Le résultat net part du Groupe a atteint 102 millions d'euros par rapport à 100 millions d'euros au premier semestre 2011 qui comprenait un résultat exceptionnel avant impôt lié au changement d'indexation des retraites au Royaume-Uni pour 32 millions d'euros.

Chiffre d'affaires et marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 % variation
Chiffre d'affaires

4 366

2 476

+76,3%

Impact des changements de périmètre

 

1 768

 

Impact de change

 

63

 

Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants

4 366

4 307

+1,4%

 
Marge opérationnelle

248,8

166,2

+49,7%

Impact des changements de périmètre

 

-9,4

 

Impact de change

 

1,9

 

Marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants

248,8

158,7

+56,8%

Performance par Ligne de Services


Infogérance:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

2 026

1 967

+3,0%

Marge opérationnelle

146,2

66,0

 

Marge opérationnelle %

7,2%

3,4%

 


En Infogérance, le chiffre d'affaires s'est élevé à 2 026 millions d'euros, en hausse de +3,0% par rapport au premier semestre 2011. La croissance a été soutenue par plusieurs géographies telles l'Allemagne (+7,5%), l'Amérique du Nord (+6,6%), et l'Europe Centrale & de l'Est (+6,1%). Le Royaume-Uni a affiché une légère croissance tandis que le chiffre d'affaires en France et au Benelux a diminué respectivement de -3,4% et -2,2%. Malgré des conditions de marché difficiles, la Zone Ibérique a crû de +5,2%. A l'issue de l'acquisition de SIS, la Ligne de Services a su croître grâce à la signature de contrats pluriannuels avec de nouveaux clients au cours du second semestre 2011 et pendant la première moitié de 2012.


La marge opérationnelle s'est élevée à 146,2 millions d'euros, soit 7,2% du chiffre d'affaires, en forte augmentation par rapport à 3,4% au premier semestre 2011. L'amélioration de la profitabilité a été le résultat des réorganisations effectuées sur le périmètre de SIS et de l'industrialisation de l'activité en Lignes de Production Mondiales. Les principales améliorations de marge opérationnelle ont été réalisées en Allemagne, en Amérique du Nord, en Europe Centrale & de l'Est, ainsi que par l'entité Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest.
 
Intégration de Systèmes:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

1 067

1 087

-1,9%

Marge opérationnelle

41,2

32,7

 

Marge opérationnelle %

3,9%

3,0%

 


En Intégration de Systèmes, le chiffre d'affaires a, comme prévu, légèrement diminué de -1,9% comparé au premier semestre 2011, à 1 067 millions d'euros. Cette diminution est venue d'un deuxième trimestre plus faible en raison d'un nombre de jours ouvrés inférieur comparé à la même période l'année dernière dans les principaux pays européens, en particulier en France et à des conditions de marché toujours difficiles aux Pays-Bas et en Espagne. L'activité est restée solide au Royaume-Uni et en Amérique du Nord, supportée par une forte activité commerciale et de nouveaux contrats signés.


La marge opérationnelle s'est élevée à 41,2 millions d'euros, soit 3,9% du chiffre d'affaires, comparé à 3,0% au premier semestre 2011. Le taux d'utilisation au premier semestre 2012 a atteint 77%, au niveau des 78% de 2011. La forte amélioration de marge a été atteinte dans le cadre du programme de transformation TOP² en Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest, en Amérique du Nord et en Europe Centrale & de l'Est, ainsi que dans les « Autres Entités Opérationnelles ». La profitabilité a également augmenté aux Pays-Bas et en Zone Ibérique grâce à un strict contrôle des coûts. La marge opérationnelle est restée élevée au Royaume-Uni & Irlande à 9,5%. Bien que la profitabilité se soit légèrement améliorée en Allemagne à 4,6%, la performance de la Ligne de Services a été impactée par la France en raison d'un taux d'utilisation insuffisant.


Services Transactionnels de Haute Technologie (HTTS) & Activités Spécialisées:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

967

936

+3,2%

Marge opérationnelle

105,8

96,7

 

Marge opérationnelle %

10,9%

10,3%

 


Le chiffre d'affaires de HTTS & Activités Spécialisées (HTTS & SB) a représenté 22% du Groupe à 967 millions d'euros, en hausse de +3,2%. HTTS a augmenté de +4,4% à 597 millions d'euros, principalement porté par e-CS à +12%. Les actions visant à accroître les activités HTTS en dehors des pays d'Atos Worldline ont permis d'afficher une croissance de +20% au Royaume-Uni à 87 millions d'euros et de +17% en Amérique latine à 20 millions d'euros.
Les autres Activités Spécialisées ont légèrement augmenté de +1,3% à 370 millions d'euros, les activités de BPO (Financier et Médical) ayant compensé un volume d'affaires dans le domaine de la Smart Energy et de la Sécurité Civile & Nationale (C&NS).


La marge opérationnelle a représenté 10,9% du chiffre d'affaires, en amélioration par rapport à 10,3% au premier semestre 2011. HTTS a affiché 15,0% de marge opérationnelle au premier semestre 2012 en augmentation par rapport à 14,3% sur la même période l'année dernière.
 
Conseil & Services Technologiques:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

307

316

-2,8%

Marge opérationnelle

11,6

23,5

 

Marge opérationnelle %

3,8%

7,4%

 


Dans les activités de Conseil & Services Technologiques qui représentent 7% du groupe, le chiffre d'affaires a diminué de -2,8% comparé au premier semestre 2011, à 307 millions d'euros. Une partie de la baisse provient de 2 jours ouvrables de moins dans les principaux pays européens par rapport à la même période l'année dernière. L'activité a été davantage soutenue dans le Conseil au Royaume-Uni (+16%) et dans les Services Technologiques en France (+5%), ce qui a partiellement compensé la baisse de la Ligne de Services au Benelux (-9%) et en Zone Ibérique (-11%).


La marge opérationnelle a diminué à 11,6 millions d'euros, soit 3,8% du chiffre d'affaires comparativement à 7,4% au premier semestre 2011. Dans le Conseil, le taux d'utilisation a atteint 72% par rapport à 70% en 2011 et est resté stable à 84% pour les services technologiques. Le Royaume-Uni a affiché une marge opérationnelle en progression à 6,0% du chiffre d'affaires. Les conditions du marché, y compris pressions sur les prix, ont conduit à une baisse de la profitabilité aux Pays-Bas, et en Zone Ibérique.

Performance par Entité Opérationnelle (GBU et SBU)


Au premier semestre 2012, la croissance du chiffre d'affaires du Groupe est principalement due à :

  • Une forte performance en Allemagne, au Royaume-Uni & Irlande, en Amérique du Nord, et ;
  • aux activités eCS chez Atos Worldline.

La marge opérationnelle a fortement progressé par rapport à celle pro forma du premier semestre 2011, principalement en Allemagne, en Europe Centrale & de l'Est, et dans l'entité Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest. Cette meilleure performance a été réalisée grâce à l'avancement du Programme TOP² et aux synergies, aux activités de transformation de plateformes informatique pour Siemens et au plan de restructuration sur l'ancien périmètre de SIS.


Allemagne:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

840

791

+6,2%

Marge opérationnelle

65,6

24,7

 

Marge opérationnelle %

7,8%

3,1%

 


En Allemagne, le chiffre d'affaires a atteint 840 millions d'euros, en hausse de +6,2%.
La croissance est principalement venue de l'Infogérance (+7,5%) grâce à de nouveaux projets avec des clients importants tels que Bayer, ThyssenKrupp et Volkswagen. Les clients existants tels que BASF et Siemens ont également contribué à la croissance de la Ligne de Services.
En Intégration de Systèmes, le chiffre d'affaires a augmenté de +2,1%, grâce au Secteur Public et à l'Industrie.
La marge opérationnelle a fortement progressé à 65,6 millions d'euros, soit 7,8% du chiffre d'affaires. L'amélioration de la performance a été réalisée grâce à l'exécution du plan d'intégration conformément à son plan de marche et, comme mentionné ci-dessus, aux activités de transformation de plateformes informatique pour Siemens.


Royaume-Uni & Irlande:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

812

761

+6,7%

Marge opérationnelle

55,7

45,7

 

Marge opérationnelle %

6,9%

6,0%

 


Au Royaume-Uni & Irlande, le chiffre d'affaires a atteint 812 millions d'euros, en hausse de +6,7% comparé au premier semestre 2011.
Avec 35% du chiffre d'affaires de l'Entité Opérationnelle, HTTS & SB a crû de +15,1% grâce à une hausse des projets et des volumes, notamment dans le secteur des Transports pour HTTS, et à la fois Financier et Médical pour BPO.
L'Infogérance a affiché une légère croissance et l'Intégration de Systèmes a connu une croissance de +5,3%.
La marge opérationnelle a atteint 55,7 millions d'euros soit 6,9% du chiffre d'affaires, avec une forte amélioration de la rentabilité de HTTS & Activités Spécialisées.


France:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

500

514

-2,7%

Marge opérationnelle

0,5

19,3

 

Marge opérationnelle %

0,1%

3,8%

 


Le chiffre d'affaires en France a atteint 500 millions d'euros, en baisse de -2,7% par rapport au premier semestre 2011. Les activités cycliques (Intégration de Systèmes et Conseils & Services Technologiques) ont connu un ralentissement au deuxième trimestre compte tenu d'une part de 3 jours ouvrables de moins, mais d'une réduction du nombre de nouveaux projets dans l'industrie automobile et avec les opérateurs de téléphonie mobile.
En Infogérance, de nouveaux contrats ont contribué au chiffre d'affaires dans l'Energie sans toutefois compenser la baisse des volumes dans les Services Financiers et dans l'industrie automobile.
La marge opérationnelle s'est élevée à 0,5 million d'euros. Un programme de transformation a été lancé au premier semestre par la nouvelle équipe de direction pour revenir à une croissance rentable dans l'Entité Opérationnelle et restaurer une marge opérationnelle durable par les initiatives du Groupe telles que Wellbeing@work ou eXpand. L'effet des premières actions commencera à se matérialiser dans la seconde moitié 2012 et se poursuivra en 2013.
 
Benelux:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

493

524

-6,0%

Marge opérationnelle

33,6

36,9

 

Marge opérationnelle %

6,8%

7,0%

 


Au Benelux, le chiffre d'affaires a atteint 493 millions d'euros au premier semestre 2012, en baisse de -6,0%. Les conditions de marché difficiles avec les grands clients dans la plupart des secteurs se sont traduites par une pression sur les prix et de plus faibles volumes, impactant ainsi les activités cycliques.
En Infogérance, l'activité a beaucoup mieux résisté, en baisse de -2,2%, grâce aux grands clients aux Pays-Bas dans les Services Financiers et dans l'Energie, et à de nouveaux contrats en Belgique.
L'Entité Opérationnelle est restée focalisée sur un objectif de protection des marges avec une gestion très stricte des effectifs. Ainsi, la marge opérationnelle a atteint 33,6 millions d'euros, ce qui représente un solide taux de 6,8% du chiffre d'affaires, comparé à 7,0% au premier semestre 2011.


Atos Worldline:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

457

454

+0,8%

Marge opérationnelle

78,6

75,0

 

Marge opérationnelle %

17,2%

16,5%

 


Le chiffre d'affaires d'Atos Worldline a atteint 457 millions d'euros, en hausse de +0,8% comparé à la même période l'an dernier. Dans les activités de paiement, la hausse des volumes en France, en Belgique et en Allemagne a compensé de plus faibles ventes de matériel, et l'activité eCS (+4,9%) a neutralisé la ré-internalisation d'un contrat de traitement en Allemagne.
La marge opérationnelle s'est élevée à 78,6 millions d'euros, soit 17,2% du chiffre d'affaires, comparé à 16,5% sur la même période en 2011. Cette amélioration provient de la France qui a bénéficié de la croissance de son chiffre d'affaires et de la mise en place de mesures pour réduire la base de coûts.
Une activité commerciale soutenue au premier semestre a permis de réaliser un ratio prises de commandes sur facturations élevé de 110%.


Amérique du Nord:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

275

254

+8,6%

Marge opérationnelle

23,3

-1,4

 

Marge opérationnelle %

8,5%

-0,6%

 


En Amérique du Nord le chiffre d'affaires a atteint 275 millions d'euros, en hausse de +8,6%. L'Infogérance a crû de +6,6% grâce à une activité soutenue avec de grandes entreprises industrielles. L'Intégration de Systèmes a connu une solide croissance, en particulier dans les Services Financiers.
La marge opérationnelle a atteint 23,3 millions d'euros, soit 8,5% du chiffre d'affaires. L'Entité Opérationnelle a bénéficié en Infogérance et en Intégration de Systèmes de la croissance du chiffre d'affaires, de l'effet de la restructuration sur l'ancien périmètre de SIS au premier semestre de 2011 et de la réduction des coûts indirects effectués par le Groupe dans le cadre du Programme TOP².
 
Europe Centrale & de l'Est:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

269

272

-0,9%

Marge opérationnelle

26,8

10,4

 

Marge opérationnelle %

10,0%

3,8%

 


En Europe Centrale & de l'Est (CEE) le chiffre d'affaires s'est élevé à 269 millions d'euros, en baisse de -0,9%. L'Infogérance a crû de +6,1% grâce à des volumes plus élevés dans plusieurs pays et en particulier en Turquie et en République Tchèque. L'Intégration de Systèmes a connu moins de ventes de matériel et un ralentissement des dépenses discrétionnaires dans plusieurs pays sur le Secteur Public.
La marge opérationnelle a atteint 26,8 millions d'euros à 10,0% du chiffre d'affaires comparé à 3,8% au premier semestre 2011. La majeure partie de l'amélioration a résulté de la mise en œuvre réussie du programme d'intégration et de synergies dans tous les pays conjuguée à une hausse des volumes.


Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

202

205

-1,4%

Marge opérationnelle

13,2

-8,7

 

Marge opérationnelle %

6,5%

-4,2%

 


En Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest (N&SWE) le chiffre d'affaires a atteint 202 millions d'euros, en baisse de -1,4% comparé au premier semestre 2011. Intégration de Systèmes a affiché une forte croissance grâce au contrat de « services de collecte de péage » en Suisse et une implémentation SAP majeure en Finlande. L'Infogérance a connu une croissance de +4,0% avec la montée en charge de nouveaux contrats en Finlande et au Danemark dans l'Industrie. L'Entité Opérationnelle a eu de moindres ventes de matériel dans le domaine de la Sécurité Civile & Nationale en Suisse et en Italie.
L'effet de la restructuration des effectifs effectuée au premier semestre 2011 combinée à l'ajustement de la base de coûts grâce à Programme TOP² depuis un an, ainsi que la forte amélioration de la gestion de projets au forfait ont conduit à une marge opérationnelle de 6,5% à 13,2 millions d'euros.


Zone Ibérique:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

165

173

-5,0%

Marge opérationnelle

2,5

1,6

 

Marge opérationnelle %

1,5%

0,9%

 


En Zone Ibérique, le chiffre d'affaires a atteint 165 millions d'euros, en baisse de -5,0%. Infogérance a crû de +5,2% grâce à des prestations complémentaires sur les contrats existants. La baisse dans les activités cycliques et spécialisées s'est concentrée sur le Secteur Public et dans les Services Financiers, ces deux secteurs étant touchés par les restrictions budgétaires et le report de décisions d'investissement du fait de l'environnement actuel. HTTS a crû de +13.7% grâce à une hausse des volumes de transaction dans les activités de carte de fidélité et de plate-forme de messagerie.
Malgré le contexte économique, la marge opérationnelle est restée positive, en légère amélioration comparé à la même période l'année dernière a été de 2,5 millions d'euros, soit 1,5% du chiffre d'affaires.
 
Autres Entités Opérationnelles:


En millions d'euros H1 2012 H1 2011 variation %
Chiffre d'affaires

353

360

-1,9%

Marge opérationnelle

18,1

19,7

 

Marge opérationnelle %

5,1%

5,5%

 


Dans les Autres Entités Opérationnelles, le chiffre d'affaires a atteint 353 millions d'euros, en baisse de -1,9% comparé au premier semestre 2011. L'Amérique Latine a crû de +5,9% à 100 millions d'euros grâce à la l'Industrie et au Secteur Public. En Asie-Pacifique, l'Entité Opérationnelle a dû faire face à la fin du contrat Manulife au Japon.
La marge opérationnelle s'est élevée à 18,1 millions d'euros, stable comparé à la même période l'année dernière. Elle est restée au-dessus de 5% du chiffre d'affaires.


Coûts des Structures Globales:


La centralisation des Lignes de production mondiales s'est traduite par une augmentation des coûts des Structures Globales à 69,1 millions d'euros comparé à 64,5 millions d'euros au premier semestre 2011. Les principales baisses de coût des fonctions support sont enregistrées au niveau des Entités Opérationnelles.

Activité commerciale


Les prises de commandes du Groupe au premier semestre 2012 ont représenté 4 949 millions d'euros, soit un ratio prise de commandes sur facturations de 113% et de 120% hors Siemens.


Le ratio prise de commandes sur facturations s'est établi à 121% pour les activités récurrentes (Infogérance et HTTS & SB) et à 97% pour les activités cycliques (Intégration de Systèmes et Conseil & Services Technologiques).


Le Groupe a signé deux accords majeurs au cours du deuxième trimestre:

  • Un contrat de première génération concernant la fourniture de services informatiques à McGraw-Hill Financial et McGraw-Hill Education. Cette signature confirme la capacité du Groupe à fournir des services d'infogérance mondiaux et comprenant des composantes Cloud à des sociétés internationales de premier ordre.
  • Le renouvellement du contrat de l'ensemble de la chaîne de gestion informatique et des postes de travail avec notre premier client bancaire en Allemagne, comprenant des services additionnels tels que le stockage, les messageries et la gestion des serveurs.

Le ratio prise de commandes sur facturations a été satisfaisant sur tous les marchés avec 105% dans le Secteur Public, 113% en Services Financiers, 154% dans les Télécoms & Médias, 150% en Energie & Services aux collectivités et 95% (111% hors Siemens) en Industrie, Distribution & Services.


Grâce à une solide prise de commandes au premier semestre de 2012, le carnet de commandes total s'est élevé à 14,9 milliards d'euros fin juin 2012, représentant 1,7 année de chiffre d'affaires, comparé à 14,1 milliards d'euros à fin 2011.


Le montant total pondéré des propositions commerciales fin juin 2012 est resté stable à 5,3 milliards d'euros, comparé à 5,4 milliards d'euros fin décembre 2011. Il représente 7,3 mois de chiffre d'affaires, avec un équilibre entre les activités cycliques (Intégration de Systèmes et Conseil & Services Technologiques) à 7,7 mois de chiffre d'affaires et celles récurrentes (Infogérance et HTTS & SB) à 7,1 mois.


Le Programme eXpand pour accélérer la croissance du chiffre d'affaires a été renforcé au cours du premier semestre 2012. Ceci s'est traduit par une amélioration significative du taux de succès commercial, par une forte augmentation du nombre de nouveaux prospects dans les propositions commerciales et par l'identification de 1 500 experts en avant-vente formés aux nouvelles offres du Groupe.

Résultat d'exploitation et résultat net


Le résultat d'exploitation a atteint 170 millions d'euros, compte tenu des éléments suivants :


Les dépenses de réorganisation d'effectifs se sont élevées à 28 millions d'euros et celles pour la rationalisation des locaux à 8 millions d'euros.


Les coûts d'intégration résultant de l'acquisition de SIS et qui proviennent principalement de la migration des plateformes informatiques internes, se sont élevés à 28 millions d'euros. Le Groupe prévoit de terminer le programme d'intégration de l'informatique interne à la fin de 2012. Le coût total de ce programme (du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2012) est estimé à 80 millions d'euros représentant moins de 1% du chiffre d'affaires.


20 millions d'euros ont été enregistrés au premier semestre 2012 dont la quasi-totalité au titre de l'amortissement des immobilisations incorporelles de SIS correspondant au carnet de commandes et au portefeuille de contrats clients SIS (ensemble « Relations Clients ») reconnus dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition.


Le résultat financier a été une charge de 20 millions d'euros, comprenant les celles liées aux obligations convertibles émises en 2009 et en 2011.


La charge totale d'impôts s'est élevée à 48 millions d'euros. Ceci correspond à un taux effectif d'impôt de 31,6%.


Le résultat net part du groupe a ainsi atteint 102 millions d'euros.

Trésorerie nette et flux de trésorerie disponible


La position de trésorerie nette du Groupe au 30 juin 2012 s'est établie à 101 millions d'euros, comparé à une dette nette de -142 millions d'euros au 31 Décembre 2011.


L'OMDA a atteint de 345 millions d'euros, représentant 8% du chiffre d'affaires. Au premier semestre 2012, l'OMDA a été impacté par un montant estimé à 59 millions d'euros relatifs à des pertes prévues sur des contrats repris de SIS et financées par Siemens en juillet 2011 et février 2012 comme éléments dans le prix d'acquisition. Cette compensation n'a donc pas pu contribuer à l'OMDA de la période.


Les décaissements relatifs aux réorganisations d'effectifs ont totalisé 25 millions d'euros. Les rationalisations ont représenté des décaissements de 25 millions d'euros (principalement liés à des fermetures de bureaux). Ces sommes avaient été respectivement de 35 millions d'euros et 20 millions d'euros publiés au premier semestre 2011.


Les décaissements relatifs aux coûts d'intégration informatique au cours du premier semestre 2012 se sont élevés à 28 millions d'euros.


Au cours du premier semestre 2012, les investissements nets se sont élevés à 131 millions d'euros, représentant 3% du chiffre d'affaires, comparativement à 4,1% pour le deuxième semestre de 2011.


Le besoin en fonds de roulement a été amélioré de 58 millions d'euros, conséquence du programme de transformation TOP², principalement sur l'ancien périmètre de SIS.


Enfin, l'impôt versé aura représenté 31 millions d'euros et les charges financières 16 millions d'euros.


Le flux de trésorerie disponible a ainsi atteint 129 millions d'euros.


Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a procédé d'une part au transfert des actifs des sociétés en provenance de Siemens, d'autre part à l'acquisition de sociétés positionnées sur des marchés de niches:

  • Russie, transférée par Siemens
  • E-Utile, leader italien dans le domaine de la Smart Energy, 51% transférés par Siemens et acquisition du solde des 49%
  • blueKiwi, société éditeur de réseaux sociaux d'entreprise située en France
  • MSL, un spécialiste dans l'informatique des grands évènements situé en Espagne
  • Quality Equipment, un acteur néerlandais dans les paiements électroniques

Fin Juin 2012, Atos a vendu sa participation de 49% dans la coentreprise SiNSYS à son actionnaire majoritaire l'entreprise italienne de traitement des paiements SIA.

Ressources Humaines


L'effectif total du Groupe à fin juin 2012 était de 75 329.


L'effectif direct était de 68 576 fin juin 2012, représentant 91,0% de l'effectif total, comparé à 89,5% fin décembre 2011.


Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a recruté 6 000 nouveaux collaborateurs, tandis que le taux de départs volontaires est resté quasiment stable à 10%.


Les effectifs dans les pays émergents représentaient près de 25% du total fin juin 2012, dont 40% en Inde.


A fin juin 2012, le nombre de sous-traitants externes était de 7 640 par rapport à 8 500 fin 2011.

Objectifs 2012


Après un premier semestre satisfaisant, le Groupe est en mesure de confirmer tous ses objectifs pour 2012 tels que communiqués dans la publication du 23 février 2012, i.e. :


Chiffre d'affaires


Dans l'environnement économique actuel, le Groupe s'attend à une légère croissance organique du chiffre d'affaires par rapport au pro forma 12 mois 2011.


Marge opérationnelle


Grâce à l'intégration de SIS et le déploiement du Programme TOP², le Groupe a pour objectif d'augmenter son taux de marge opérationnelle à 6.5% du chiffre d'affaires, comparé à 4,8% pro forma 12 mois 2011.


Flux de trésorerie disponible


Le Groupe à l'ambition d'atteindre un flux de trésorerie disponible autour de 250 millions d'euros.


L'accroissement par rapport à 2011 est construit avec une augmentation de la marge opérationnelle et un contrôle plus strict des investissements et du besoin en fonds de roulement.


Bénéfices par action (BPA)


Le Groupe prévoit un BPA (ajusté, non dilué) en ligne avec l'objectif de 2013 d'augmentation de +50% comparé à 2011 publié.

Annexes

Performance par Ligne de Services

  Chiffre d'affaires Marge opérationnelle Marge opérationnelle %
En millions d'euros H1
2012
H1
2011*
variation % H1
2012
H1
2011*
H1
2012
H1
2011*
Infogérance 2 026 1 967 +3,0% 146,2 66,0 7,2% 3,4%
Intégration de Systèmes 1 067 1 087 -1,9% 41,2 32,7 3,9% 3,0%
HTTS & Activités Spécialisées 967 936 +3,2% 105,8 96,7 10,9% 10,3%
Conseil & Services Technologiques 307 316 -2,8% 11,6 23,5 3,8% 7,4%
Coûts centraux** -56,1 -60,3 -1,3% -1,4%
Total Groupe 4 366 4 307 +1,4% 248,8 158,7 5,7% 3,7%
* Périmètre et taux de change constrants
** Coûts centraux excluant les coûts mondiaux de production alloués aux Lignes de Services
 

Performance par Entité Opérationnelle (GBU et SBU)

  Chiffre d'affaires Marge opérationnelle Marge opérationnelle %
En millions d'euros H1
2012
H1
2011*
variation % H1
2012
H1
2011*
H1
2012
H1
2011*
Allemagne 840 791 +6,2% 65,6 24,7 7,8% 3,1%
Royaume Uni & Irlande 812 761 +6,7% 55,7 45,7 6,9% 6,0%
France 500 514 -2,7% 0,5 19,3 0,1% 3,8%
Benelux 493 524 -6,0% 33,6 36,9 6,8% 7,0%
Atos Worldline 457 454 +0,8% 78,6 75,0 17,2% 16,5%
Amerique du Nord 275 254 +8,6% 23,3 -1,4 8,5% -0,6%
Europe Centrale & de l'Est 269 272 -0,9% 26,8 10,4 10,0% 3,8%
Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest 202 205 -1,4% 13,2 -8,7 6,5% -4,2%
Zone Ibérique 165 173 -5,0% 2,5 1,6 1,5% 0,9%
Autres Entités Opérationnelles 353 360 -1,9% 18,1 19,7 5,1% 5,5%
Structures globales** -69,1 -64,5 -1,6% -1,5%
Total Groupe 4 366 4 307 +1,4% 248,8 158,7 5,7% 3,7%
* Périmètre et taux de change constrants
** Structure globales comprend les coûts mondiaux de production non alloués aux entités opérationnelles du Groupe ainsi que les Coûts centraux
 

Performance par marché

Chiffre d'affaires
En millions d'euros H1 2012 H1 2011* variation %
Industrie, Distribution & Services

1 447

1 374

+5,3%

Public, Santé & Transports

 1 163

1 118

+4,0% 

Services Financiers

838

850

-1,5%

Télécoms, Médias & Technologie

608

643

-5,3% 

Energie & Services aux collectivités

310

322

 -3,8%

Total Groupe

4 366

4 307

+1,4%

* Périmètre et taux de change constrants

Conférence téléphonique


Aujourd'hui, 27 juillet 2012, Thierry Breton, Président Directeur Général, ainsi que Gilles Grapinet, Directeur Général Adjoint en charge des Fonctions Globales, Charles Dehelly, Directeur Général Adjoint en charge des Opérations et Michel-Alain Proch, Directeur Financier, commenteront les résultats d'Atos et répondront aux questions de la communauté financière lors d'une conférence téléphonique en anglais à
9h00 (CET - Paris).


Les numéros de conférence téléphonique sont les suivants:

France  +33 1 70 99 32 08  code 919688 
Royaume Uni  +44 207 162 00 77 code 919688 
Etats-Unis +1 334 323 6201 code 919688


La conférence et la présentation seront également disponibles ici.

Prochains événements


25 octobre 2012  -  Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2012

A propos d'Atos

Atos, acteur international des services informatiques avec un chiffre d'affaires annuel pro forma de 8,5 milliards d'euros et 74 000 collaborateurs dans 42 pays, fournit à ses clients du monde entier des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil et de services technologiques, d'intégration de systèmes et d'infogérance. Grâce à son expertise technologique et sa connaissance industrielle, il sert ses clients dans les secteurs suivants: Industrie, Distribution & Services, Services Financiers, Energie & Services Publics, Télécoms, Médias & Technologie, Secteur Public, Santé & Transports.


Atos délivre les technologies qui accélèrent le développement de ses clients et les aident à réaliser leur vision de l'entreprise du futur. Atos est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos, Atos Consulting & Technology Services, Atos Worldline et Atos Worldgrid.

Contact

Relations Presse:   
Caroline Crouch 
Tel +44 77 333 100 86
caroline.crouch@atos.net


Relations Investisseurs: 
Gilles Arditti  
Tel +33 (0) 1 73 26 00 66
gilles.arditti@atos.net

Avertissements

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes qui sont décrits dans le Document de Référence 2011 qui a été déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 5 avril 2012 sous le numéro d'enregistrement : D12-0288.


Les entités opérationnelles (Group Business Units) sont composées de l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni & Irlande, le Benelux (Pays-Bas, Belgique et Luxembourg), Atos Worldline (filiales française, allemande, belge, asiatique et indienne), Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Serbie, Pologne, République Tchèque, Russie, Roumanie, Slovaquie et Turquie), l'Amérique du Nord (NAM: USA et Canada), l'Europe du Nord, du Sud & de l'Ouest (N&SW Europe: Suisse, Italie, Danemark, Finlande, Suède et Grèce), la Zone Ibérique (Espagne, Portugal), les Autres Entités Opérationnelles comprenant Major Events (dont MSL), l'Amérique Latine (Brésil, Argentine, Mexique, Colombie et Chili), Asie Pacific (Japon, Chine, Hong-Kong, Singapour, Malaysia, Indonésie, Philippines, Taïwan, Thaïlande et Australie), IMEA (Inde, Moyen Orient, Maroc et Afrique du Sud), blueKiwi et Atos Worldgrid (dont E-Utile).


La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants.


Le Bénéfice ajusté (non dilué) Par Action (BPA) représente le résultat net ajusté des charges de réorganisation, rationalisation et de l'amortissement de la Relation Clients, nets d'impôts, divisé par le nombre d'actions moyen pondéré au cours de l'année.


L'information financière pro forma d'AtoS pour les 18 mois jusqu'au 30 juin 2011 comprend les résultats de l'ancien périmètre d'Atos Origin et le périmètre acquis de l'ex Siemens IT Services (SIS), comme si AtoS avait existé depuis le 1er janvier 2010. L'information est fournie à titre indicatif uniquement, est non-auditée et, en tant qu'information pro forma, ne donne pas d'image complète de la position financière du Groupe. Les principales hypothèses utilisées dans la préparation de l'information sont les suivantes :

  • L'information pro forma a été préparée en utilisant la politique comptable utilisée dans les états financiers historiques semestriels et annuels d'Atos Origin ;
  • L'impôt pro forma est basé sur le taux d'imposition effectif d'AtoS pour les périodes concernées et appliqué au résultat avant impôt pro forma ;
  • Le compte de résultat pro forma exclut les éléments exceptionnels significatifs comme étant non-récurrents, dont notamment des provisions sur les risques liés aux contrats reconnus au premier semestre 2011.

Le groupe a décidé d'exclure la totalité des acquisitions et des cessions du flux de trésorerie disponible et non plus celles dont le montant était significatif, comme cela était le cas auparavant. Par non « significatif », s'entend la règle « dont le prix est inférieur à 0,15% du chiffre d'affaires externe du groupe ».
L'objectif d'un tel changement est de fournir une estimation plus appropriée de la performance opérationnelle du groupe et d'aligner la définition du flux de trésorerie disponible à celle retenue par le marché et par les principaux concurrents. Ce changement n'a pas d'impact sur le flux de trésorerie disponible du Groupe publié pour l'exercice 2011.


Les comptes semestriels résumés ne sont pas audités. Ils ont fait l'objet d'un examen limité par les Commissaires aux comptes et leur rapport devrait être émis prochainement.