« Atos Origin pointe les appréhensions du secteur des assurances au sujet de la directive européenne Solvabilité II »

Paris, le 18 avril 2011

À 20 mois de l'entrée en vigueur de la législation communautaire, des incertitudes sur la mise en œuvre et l'application du règlement subsistent

Atos Origin, société internationale de services informatiques, publie aujourd'hui une enquête qui dévoile les vives inquiétudes des compagnies d'assurances au sujet de la mise en œuvre de la directive européenne Solvabilité II, dont l'entrée en vigueur est prévue pour 2013.
Solvabilité II vise à faciliter le développement d'un Marché unique européen dans le domaine des services d'assurance, tout en garantissant un niveau adéquat de protection du consommateur. Cependant, une nouvelle enquête menée auprès des compagnies d'assurance par POST Europe, un des principaux éditeurs en matière d'assurance, révèle que si les principes motivant la directive européenne sont bien accueillis, de très nombreuses inquiétudes pratiques demeurent. Notamment :

  • Application dans l'UE – Le risque d'une application inégale des nouveaux règlements dans l'ensemble de l'Union européenne à cause des organismes de réglementation nationaux et des programmes nationaux
  • Renouvellement du personnel – La demande de personnel expérimenté en actuariat et gestion du risque a entraîné des problèmes de recrutement et de conservation au Royaume-Uni, qui vont probablement s'étendre au marché européen
  • Changement organisationnel – Le besoin de certaines compagnies d'assurance d'apporter des changements majeurs à leur organisation et modèle opérationnel afin d'intégrer les règlements de manière efficace
  • Règles adaptables – Incertitude liées à un possible manque de « fluidité » des règlements pour pouvoir tenir compte des « véritables » problèmes

Selon les cadres supérieurs des assurances interrogés dans le cadre de l'enquête, la capacité des régulateurs nationaux à appliquer la directive est une préoccupation majeure. « Certaines personnes interrogées basaient leurs craintes concernant l'application égale des règlements au sein de l'Union européenne sur les différences culturelles entre l'Europe du Nord et du Sud », explique Valérie Venant, Responsable de l'offre Solvabilité II, Atos Origin en France. D'autres étaient préoccupées par le défi de la réglementation uniforme de la directive étant donné les différences considérables au niveau de l'actuel environnement régulateur dans différents pays. L'enquête a également fait état de sérieuses inquiétudes du fait que les régulateurs nationaux, toujours en phase de redressement après le fléchissement du secteur bancaire, ne disposent ni des connaissances adéquates en matière d'assurances, ni des ressources nécessaires pour gérer ce processus. »

Le problème du recrutement au sein du secteur des assurances est également source d'appréhensions parmi les cadres interrogés. La principale préoccupation à cet égard concerne l'accès à un personnel suffisamment qualifié et expérimenté en matière d'actuariat et de gestion du risque. D'après un grand nombre de participants à l'enquête, la mise en œuvre de Solvabilité II par les compagnies d'assurance individuelles a entraîné une inflation des salaires, car les organisations se battent pour engager les meilleurs profils. Cette situation est également aggravée par la nécessité des régulateurs nationaux de disposer des ressources adéquates avant 2013.

Une préoccupation supplémentaire des assureurs européens concerne le fait que les règles peuvent être interprétées de différentes manières par chaque entreprise en fonction de son modèle opérationnel, et que de ce fait plusieurs détails clés de la directive doivent encore être finalisés. « L'inquiétude des cadres est tout à fait normale. Sur certains points, des changements considérables sont apportés dans la façon de fonctionner et ces changement peuvent déjà prendre plusieurs mois à être intégrés efficacement au sein des organisations. Le fait que ces détails n'aient pas encore été décidés, engendre déjà en soi des retards prévisibles. », a déclaré Valérie Venant, Responsable de l'offre Solvabilité II, Atos Origin en France.

« Bien que Solvabilité II ait été élaborée avant la crise financière de 2008, son développement a certainement été influencé par cet événement déterminant, » explique Valérie Venant, Responsable de l'offre Solvabilité II, Atos Origin en France. « Et si cette directive bénéficie d'un soutien global, il est inévitable que certains mettent encore en doute l'applicabilité de ce nouveau régime régulateur. L'une des personnes interrogées a résumé cette situation en déclarant à notre enquête : « Il ne s'agit pas d'une crise du secteur des assurances, mais du secteur bancaire. Les assurances se sont bien comportées durant la crise. »

Des représentants des principales sociétés d'assurance européennes ont participé à cette enquête, dont Achmea, Amlin, Aegon, Assurant Solutions, Barbican Insurance, Markel International, Munich Re, Wesleyan Assurance Society et Zurich. Les questions ont été posées par Post Europe au cours des mois de janvier et février 2011. Elles portaient sur des sujets comprenant : les préparatifs des sociétés en vue de Solvabilité II ; ce qu'elles considéraient comme les principaux défis et opportunités ; et comment elles comptaient fonctionner sous ce nouveau régime.

A propos de Post Europe
Post Europe est une filiale de Post Magazine, édité par Incisive Media. Post Magazine couvre le secteur de l'assurance depuis 1840. Il est reconnu comme le magazine hebdomadaire payant de référence avec une audience de plus de 40.000 lecteurs, notamment les professionnels de l'assurance pour lesquels il est indispensable.

Post Europe est une extension internet de la marque Post Magazine, qui traite les thèmes intéressant le secteur européen de l'assurance dont les assureurs, les courtiers en assurance, les experts dommages, les cabinets juridiques et autres prestataires. A l'instar des lettres d'information quotidiennes, Post Europe s'engage auprès des principales sociétés européennes opérant dans le domaine de l'assurance pour leur fournir davantage de commentaires et avis en profondeur, des analyses détaillées de l'avenir de ce marché ainsi que des interviews des acteurs clés de ce marché.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, propose des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil, d'intégration de systèmes et d'infogérance qui permettent d'améliorer la performance de ses clients dans le monde entier. Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 5 milliards d'euros avec un effectif de 49.000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activités. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting.

Contact presse :
Anne de Beaumont
+33 6 23 76 19 41
anne.debeaumont@atosorigin.com