« First half 2009 results »

Paris – 29 July 2009

Revenue of EUR 2,589 million;
Operating Margin of EUR 118 million representing 4.6 per cent of revenue thanks to the first positive effects of the TOP Program
Order entries up by +10 per cent to EUR 2,903 million

  • Book to bill ratio of 112 per cent
  • Full backlog at EUR 7.5 billion representing 1.5 year of revenue; up +3 per cent
  • Group share adjusted net income of EUR 74 million;
  • Net debt of EUR 328 million compared to EUR 514 million end of June 2008

Full year guidance is confirmed: slight decrease in revenue, improvement in operating margin of 50 to 100 basis points compared to 2008 and positive cash flow.

Today, Atos Origin, an international IT services company, announced revenue of EUR 2,589 million for the first half of 2009 representing a slight organic decline of -2.4 per cent. Operating margin reached EUR 118 million representing 4.6 per cent of revenue. This performance was achieved despite a charge of EUR 14 million following the insolvency of the customer Arcandor. Excluding this provision, the operating margin increased by 50 basis points compared to the first half of 2008.

Thierry Breton, Chairman and CEO of Atos Origin said: « During the first half of 2009, the Group implemented strong measures to address the deterioration in the economic environment in order to control its cost base and to improve its operational profitability. The implementation of the TOP Program contributed directly to the improvement of the operating margin by circa 50 basis points. The TOP Program will continue to accelerate in the second half of 2009 which means the Group is confirming its guidance that there will be an improvement in operating margin of 50 to 100 basis points this year. »

Revenue by Service Line

Consulting revenue continued to decrease during the second quarter of 2009. Revenue was EUR 133 million in the first half, representing an organic decrease of -22.6 per cent compared to H1 2008. As announced by the Group last April, tough market conditions have persisted since the beginning of the year and large customers have delayed investment and purchasing decisions.

Systems Integration revenue reached EUR 974 million in the first half of 2009, representing an organic decline of -9.3 per cent. This business line was impacted by a decline in the Benelux (-19.1 per cent) where demand dropped significantly and in Iberia / South America (-11.9 per cent) where the economic environment was particularly tough. However, the decline was more limited in the United Kingdom (-2.9 per cent), in France (-5.4 per cent) and in Germany Central Europe / EMA (-6.5 per cent).

In Managed Operations, revenue was EUR 1,482 million, representing an organic growth of +5.4 per cent. Managed services increased by +5.1 per cent to EUR 974 million, High Tech Transactional Services (formerly On-Line Services) increased by +6.6 per cent to EUR 434 million and Medical BPO increased by +2.3 per cent to EUR 74 million.

Revenue by Global Business Unit (GBU)

Consistent with the IFRS 8 rule, the Group presents the geographical segmentation in line with the operational management, i.e. by Group Business Unit (GBU).

Revenue by GBU for the first half of 2009 varied significantly:

  • The United Kingdom and Atos Worldline reported an organic growth respectively of +6 per cent and +5 per cent;
  • France and Rest of the World reported a decline of less than -2 per cent;
  • Germany Central Europe / EMA and Iberia / South America reported a decline respectively of -5.2 per cent and -6.9 per cent;
  • Benelux reported a decline of more than -11 per cent.

 

Operating performance

During the first half of 2009, the Operating Margin was EUR 118 million, representing 4.6 per cent of revenue, the same as in the first semester of 2008.

In a very difficult economic environment, the Group, excluding the effect from Arcandor’s insolvency, has improved its operational profitability by 50 basis points compared to the first half of 2008.

This performance was achieved with an increased operating margin in:

  • The United Kingdom in all the service lines (8.2 per cent of revenue compared to 6.3 per cent in first semester 2008);
  • France, where the operating margin rose from 2.3 per cent to 3.5 per cent mainly due to the increase for Systems Integration from 0.2 per cent in the first half of 2008 to 2.1 per cent for the first half of 2009;
  • Rest of the World with a profitability from 1.0 per cent to 5.1 per cent.

This improvement was countered by a lower operating margin in the Benelux due to a strong decrease of revenue in Systems Integration and in Consulting and also by the EUR 14 million charge in Germany Central Europe following Arcandor insolvency which negatively impacted by 50 basis points the Group operating margin for the first half of 2009.

Atos Worldline improved its profitability to 14.7 per cent while Iberia / South America reported operating margin of 1.3 per cent compared to 4.2 per cent last year.

Corporate central costs (excluding Global Delivery Lines) have been reduced by 12 per cent to EUR 33.9 million compared to EUR 38.4 million for the first half for 2008.

Operating income and net income

Operating income was EUR 42 million after EUR 75 million charge for reorganisation and rationalisation predominantly in Europe. Financial result was a charge of EUR 14 million, total tax charge was EUR 8 million representing an effective tax rate of 27.3 per cent and minority interests amounted to EUR 2 million. Therefore, the net income Group share reached EUR 18 million compared to EUR 125 million for the first half of 2008 which benefited from the effect of the UK Pension Plan amendment (EUR 64 million) and low restructuring charge (EUR 6 million).

Adjusted net income (before unusual, abnormal and infrequent items net of tax) totalled EUR 74 million at the same level as the first half of 2008.

Net debt

Group net debt as of 30 June 2009 reached EUR 328 million compared to EUR 304 million as of 31 December 2008 and EUR 514 million as of 30 June 2008. This amount includes EUR 70 million cash out for reorganisation and rationalisation. During the first half of 2009, capital expenditures totalled EUR 107 million representing 4.1 per cent of revenue, a reduction compared to EUR 139 million for the first half of 2008 at 4.8 per cent of revenue.

Within the TOP Program, strong actions have been taken to reduce the working capital, particularly for the collection of receivables where the DSO has been reduced by 9 days compared to 30 June 2008. Therefore, the seasonal increase of working capital during the first half of the year has been minimised.

Globally, the increase of the net debt has been reduced to EUR 24 million during the first half of 2009 compared to EUR 148 million for the first half of 2008 (excluding disposal of Italy and the pension plans in the United Kingdom).

Human resources

Total number of Group employees declined from 50,975 as of 31 December 2008 to 49,407 as of 30 June 2009. New hirings were reduced by half between the first and second quarter of this year. 2,000 new employees were recruited during the first half of 2009 compared to 5,590 in first half of 2008. The attrition rate has dropped significantly from 13.6 per cent in the first half of 2008 to 7.5 per cent in the first half of 2009.

Dismissals and restructuring impacted more than 1,300 staff, in line with the full year expectations of the Group. Finally, in light of the economic environment, management of Group human resources has been focused on targeted programs aimed at maintaining and renewing critical skills, particularly for recently graduated engineers.

The number of subcontractors has been reduced by more than 1,400 staff, representing a drop of 36 per cent compared to the end of 2008. This reduction is already higher than the objective of 1,000 for the full year.

Commercial activity

Total order entries totalled EUR 2,903 million, up by +10 per cent compared to the level of the first half of 2008 (+12 per cent at same scope and exchange rates). The book to bill ratio for the first half of 2009 reached 112 per cent compared to 98 per cent for the same period last year.

During the second quarter of the year, the Group renewed existing contracts and signed new ones. In France, a new signature was concluded with SFR and contracts with Rhodia, Bouygues Telecom, and BNP Paribas have been renewed within Managed Services. In the Benelux, new contracts were signed with the tax authorities in The Netherlands, Ahold, ING and NXP while some Managed Services contracts with its two most important customers and with DSM were renewed. In the United Kingdom, the Group won new projects in the public sector (Ministry of Justice and NHS Scotland) as well as in the finance and in the energy sectors. Atos Worldline renewed its existing contracts with Postbank and Exxon. In Germany, the Group won a new project with E-Plus. In Asia the outsourcing contract with Standard Chartered Bank was renewed and the order for the Youth Olympic Games in Singapore in 2010 was signed. The International Olympic Committee extended its contract with Atos Origin to include the 2014 and 2016 Olympic Games.

As of 30 June 2009, the full backlog totalled EUR 7.5 billion representing 1.5 year of revenue and up +3 per cent compared to 30 June 2008.

The full qualified pipeline was EUR 2.6 billion up by EUR 400 million compared to 30 June 2008.

TOP Program

The TOP Program implemented in December 2008 already produced first positive effects during the first half of 2009. Consequently, the Group is confident that the acceleration of the TOP Program will increase its impact on operating profitability during the second semester of 2009 through a further reduction of the total cost base.

During the first half of 2009, travel expenses (annual basis EUR 130 million) were down by 23 per cent compared to the same period last year, rent and lease expenses (annual basis EUR 240 million) dropped by 17 per cent below H1 last year, external expenses (annual basis EUR 110 million) such as insurance, marketing and communication, professional fees dropped by 22 per cent.

The strong actions initiated during the first half 2009 should convert into savings as soon as the second half of this year for the following expenses: costs for maintenance (annual basis EUR 260 million), company cars (annual basis EUR 80 million) and telecommunication (annual basis EUR 120 million).

Globally, the TOP Program had a positive effect on the Group operating margin in the first half of 2009 of 50 basis points.

Group Organisation

The new organisation defined early February this year has been implemented during the first semester.

This organisation aims at internally reorganizing the Corporate functions and Group processes in order to reposition and reinforce the authority of Global Functions and implement the necessary leverage to monitor the transformation of Atos Origin into a full integrated Group.

During the first half of 2009, several key people were hired or appointed as part of the renewal of the Top Management team of Atos Origin:

  • Paul Bray, leading Global SAP,
  • Francis Delacourt, in charge of Strategic International Accounts and Deals,
  • Marc-Henri Desportes, in charge of Global Innovation, Business Development and Strategy;
  • Eric Grall, Head of Global Managed Services;
  • Philippe Mareine, General Secretary;
  • Francis Meston, Head of Global Systems Integration;
  • Hervé Payan, Head of Global Consulting and entity Global Sales and Markets;

2009 objectives

After six months of activity, the Group confirms its full year guidance: slight decrease in revenue, improvement in operating margin of 50 to 100 basis points compared to 2008, and positive cash flow.

A webcast in English will be held today 29 July at 9:30 am, CET time.

The 2009 half year report in English will be available on our website today afternoon.

Forthcoming announcements

 

16 October 2009

17 February 2010

Third quarter revenue

2009 Annual results

 

Disclaimers

Global Business Units include France (France and French subsidiary in Morocco), United Kingdom, Benelux (The Netherlands, Belgium and Luxembourg), Atos Worldline (French, German and Belgium subsidiaries), GCEMA (Germany Central Europe with Austria, Poland, and Mediterranean countries and Africa which include South Africa, Greece, Turkey and Switzerland), Iberia / South America (Spain, Portugal, Argentina, Brazil and Columbia), and Rest of the World (Asia Pacific including China, Hong Kong, Singapore, Malaysia, Indonesia, Taiwan, Japan as well as North America, India, Major Events and Middle East with Dubai)

Revenue organic growth is presented at 2009 scope and exchange rates.

The document contains further forward-looking statements that involve risks and uncertainties concerning the Group’s expected growth and profitability in the future. Actual events or results may differ from those described in this document due to a number of risks and uncertainties that are described within the 2008 annual report filed with the Autorités des Marchés Financiers (AMF) on 9 April 2009 as a Document de Référence under the registration number: D09-251.

About Atos Origin
Atos Origin is an international information technology services company. Its business is turning client vision into results through the application of Consulting, Systems Integration and Managed Operations. The Company’s annual revenue is EUR 5.5 billion and it employs 50,000 professionals in 40 countries. Atos Origin is the Worldwide Information Technology Partner for the Olympic Games and has a client base of international blue-chip companies across all sectors.
Atos Origin is quoted on the Paris Eurolist Market and trades as Atos Origin, Atos Worldline and Atos Consulting.

Press contact:
Marie-Tatiana Collombert, Tel. : +33 (0) 1 55 91 26 33, marie-tatiana.collombert@atosorigin.com

Investor contact :
Gilles Arditti, Tel. : +33 (0) 1 55 91 28 83, gilles.arditti@atosorigin.com

H1 2009 Performance by Service Line


(click on image to enlarge)

H1 2009 Performance by Service Line

(*) Corporate costs exclude Global Service Lines costs allocated to service lines

H1 2009 Performance by Global Business Unit


(click on image to enlarge)

H1 2009 Performance by Global Business Unit

(*) Corporate central costs and Global service lines costs not allocated to the Global Business Units

« Resultats du premier semestre 2009 »

Paris – 29 juillet 2009

Chiffre d’affaires à 2 589 millions d’euros;
Marge opérationnelle à 118 millions d’euros soit 4,6% du chiffre d’affaires grâce aux premiers effets du programme TOP
Prises de commandes à 2 903 millions d’euros, en croissance de +10%

  • Ratio prises de commandes sur facturations à 112%
  • Carnet de commandes total à 7,5 milliards d’euros (soit 1,5 année de chiffre d’affaires) ; en croissance de +3%
  • Résultat net ajusté – Part du Groupe de 74 millions d’euros
  • Endettement net à 328 millions d’euros comparé à 514 millions d’euros au 30 juin 2008.

Confirmation des objectifs annuels : chiffre d’affaires en légère décroissance organique, taux de marge opérationnelle en progression de 50 à 100 points de base par rapport à 2008 et cash flow positif.

Atos Origin, l’un des leaders européens des services informatiques, a annoncé aujourd’hui ses résultats du premier semestre 2009. Le chiffre d’affaires semestriel s’est élevé à 2 589 millions d’euros représentant une légère décroissance organique de -2,4%. La marge opérationnelle a été de 118 millions d’euros représentant 4,6% du chiffre d’affaires. Ce chiffre a été atteint malgré une charge de 14 millions d’euros enregistrée à la suite de la mise en redressement du client Arcandor. Excluant cette provision, la marge opérationnelle est en augmentation de 50 points de base par rapport au premier semestre 2008.

Commentant les résultats du premier semestre 2009, Thierry Breton, Président-Directeur Général d’Atos Origin a déclaré: « Au cours du premier semestre 2009, le Groupe a réagi de manière très volontariste à la dégradation de l’environnement économique afin de maîtriser très rigoureusement sa base de coûts et d’améliorer sa profitabilité. A cet égard, la mise en place du programme TOP s’est directement traduite par une amélioration de la performance opérationnelle de l’ordre de 50 points de base. Les effets en année pleine du programme TOP et sa poursuite au cours du deuxième semestre permettent de confirmer l’objectif annuel d’amélioration de la marge opérationnelle en 2009 de 50 à 100 points de base. »

Chiffre d’affaires par ligne de services

L’activité Conseil a continué de reculer au cours du deuxième trimestre 2009. Le chiffre d’affaires s’est établi à 133 millions d’euros pour le premier semestre 2009 en baisse organique de -22,6%. Conformément à ce que le Groupe avait annoncé en avril dernier, les conditions difficiles de marché se sont poursuivies et de grands clients ont reporté des décisions d’investissement.

L’Intégration de Systèmes a enregistré un chiffre d’affaires de 974 millions d’euros en décroissance organique de -9,3%. Cette activité a été impactée par une baisse au Benelux (-19,1%) pénalisée par une forte diminution de la demande, et par la zone Iberia / Amérique du Sud (-11,9%) qui évolue dans un environnement économique difficile. En revanche, cette baisse a pu être limitée au Royaume-Uni (-2,9%), en France (-5,4%) et en Allemagne Europe centrale / EMA (-6,5%).

En Infogérance, le chiffre d’affaires s’est élevé à 1 482 millions d‘euros en croissance organique de +5,4%. L’Infogérance d’Infrastructures a cru de +5,1% à 974 millions d’euros, les Services Transactionnels de Haute Technologie (antérieurement « On-Line Services ») ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de +6,6% à 434 millions d’euros et le BPO médical a connu une croissance de +2,3% pour atteindre 74 millions d’euros.

Chiffre d’affaires par entité opérationnelle (Global Business Unit)

En application de la norme IFRS 8, le Groupe présente désormais la segmentation géographique selon son pilotage opérationnel, c’est-à-dire par entité opérationnelle (GBU – Group Business Unit), et non plus en fonction de la seule géographie.

L’évolution du chiffre d’affaires par entité opérationnelle pour le premier semestre 2009 a été très contrastée :

  • le Royaume-Uni et Atos Worldline ont connu des taux de croissance organique supérieurs respectivement à +6% et +5% ;
  • la France et le Reste du monde ont enregistré une baisse inférieure à -2% ;
  • l’Allemagne Europe centrale / EMA et Iberia / Amérique du sud ont décru respectivement de -5,2% et de -6,9% ;
  • le Benelux a baissé de plus de -11%.

Performance opérationnelle

Au premier semestre 2009, la marge opérationnelle a atteint 118 millions d’euros, soit 4,6% du chiffre d’affaires au même niveau que celui réalisé au premier semestre 2008.

Dans un environnement économique particulièrement difficile, le Groupe est parvenu à améliorer sa profitabilité opérationnelle de 50 points de base par rapport au premier semestre 2008 si l’on exclut l’impact Arcandor.

Cette performance a pu être réalisée grâce à l’amélioration de la marge opérationnelle :

  • au Royaume-Uni sur toutes les lignes de services (8,2% du chiffre d’affaires par rapport à 6,3% au premier semestre 2008) ;
  • en France, où le taux de marge opérationnelle est passé de 2,3% à 3,5% essentiellement grâce à l’Intégration de Systèmes qui a réalisé une marge de 2,1% contre 0,2% pour les six premiers mois de l’année 2008 ;
  • dans le Reste du Monde avec une profitabilité qui est passée de 1,0% à 5,1% du chiffre d’affaires.

Ces améliorations ont permis de compenser, d’une part, la diminution de marge au Benelux liée à la forte baisse de chiffre d’affaires en Intégration de Systèmes et dans le Conseil, et d’autre part, à l’impact Arcandor comptabilisé en Allemagne Europe Centrale pour 14 millions d’euros qui a pesé pour 50 points de base sur la marge du Groupe au premier semestre.

Atos Worldline a accru sa profitabilité avec 14,7% tandis que la zone Iberia / Amérique du Sud est passée d’un taux de marge opérationnelle de 4,2% à 1,3% du chiffre d’affaires.

Les coûts des Fonctions Globales (hors coûts des lignes de services) ont diminué de 12% pour représenter 33,9 millions d’euros par rapport à 38,4 millions d’euros au premier semestre 2008.

Résultat opérationnel et résultat net

Le résultat opérationnel s’est établi à 42 millions d’euros après 75 millions d’euros de charges de réorganisation et rationalisation principalement dans les pays les plus importants du Groupe en Europe. Le résultat financier représente une charge de 14 millions d’euros, la charge d’impôt s’est élevée à 8 millions d’euros représentant un taux effectif de 27,3% et les intérêts minoritaires se sont élevés à 2 millions d’euros. Ainsi, le résultat net part du Groupe a été de 18 millions d’euros par rapport à 125 millions d’euros au premier semestre 2008 qui avait bénéficié de l’impact positif provenant de l’accord sur les retraites signé au Royaume-Uni (64 millions d’euros) et de faibles charges de restructuration (6 millions d’euros).

Le résultat net normalisé (part du Groupe, avant éléments inhabituels, anormaux ou irréguliers, nets d’impôt) s’est élevé à 74 millions d’euros au même niveau que celui du premier semestre 2008.

Endettement net

L’endettement net s’est établi à 328 millions d’euros à fin juin 2009 par rapport à 304 millions d’euros au 31 décembre 2008 et 514 millions d’euros à fin juin 2008. Ce montant comprend les décaissements effectués dans le cadre des réorganisations et rationalisations pour un montant total de 70 millions d’euros. Au cours du premier semestre 2009, les investissements se sont élevés à 107 millions d’euros représentant 4,1% du chiffre d’affaires, en baisse par rapport aux 139 millions d’euros au premier semestre 2008 qui avaient représenté 4,8% du chiffre d’affaires.

Dans le cadre du Programme TOP, des actions énergiques ont été conduites afin de réduire le besoin en fonds de roulement, en particulier le recouvrement des créances clients où le nombre de jours à fin juin a été réduit de 9 jours par rapport au 30 juin 2008. L’augmentation saisonnière du besoin en fonds de roulement sur la première partie de l’année a ainsi été fortement limitée.

Globalement, la consommation de trésorerie a été réduite à 24 millions d’euros pour le premier semestre 2009 par rapport à un montant de 148 millions d’euros au premier semestre 2008 (hors cession de l’Italie et régimes de retraites au Royaume-Uni).

Ressources humaines

L’effectif total du Groupe est passé de 50 975 au 31 décembre 2008 à 49 407 au 30 juin 2009. Le rythme des recrutements a diminué de moitié entre le premier et le second trimestre 2009 pour représenter un volume d’embauches de 2 000 personnes sur le premier semestre de l’année à comparer à 5 590 personnes l’année dernière sur la même période. Le taux de départ volontaire s’est fortement réduit passant de 13,6% au premier semestre 2008 à 7,5% cette année.

Le nombre de départs à l’initiative du Groupe a été supérieur à 1 300 personnes en ligne avec le plan pour l’ensemble de l’année en cours. Enfin, il est à souligner que l’adaptation des effectifs du Groupe au niveau d’activité économique s’accompagne de dispositifs ciblés volontaristes permettant de préserver le renouvellement des compétences critiques, notamment en direction des diplômés.

Le nombre de sous-traitants a été réduit de plus de 1 400 personnes, soit une diminution de 36% par rapport au niveau atteint au 31 décembre 2008. Cette baisse est d’ores et déjà supérieure à l’objectif de 1 000 personnes qui avait été fixé pour la totalité de l’année.

Activité commerciale

Le montant total des prises de commandes s’est élevé à 2 903 millions d’euros en croissance de +10% par rapport au premier semestre 2008 (+12% à périmètre et taux de change constants). Le ratio de prises de commandes sur facturations s’est établi au premier semestre 2009 à 112% comparé à 98% au premier semestre 2008.

Au cours du second trimestre, le Groupe a renouvelé et signé de nouveaux contrats. En France, la ligne de services Infogérance a remporté une nouvelle signature avec SFR et reconduit les contrats avec Rhodia, Bouygues Télécom et BNP Paribas, le Benelux a remporté de nouvelles signatures avec l’administration fiscale néerlandaise, Ahold, ING et NXP et renouvelé des contrats d’infogérance avec ses deux plus importants clients et DSM. Au Royaume-Uni, de nouveaux contrats ont été conclus dans le secteur public (Ministère de la Justice, NHS Scotland) et dans le secteur financier ainsi que dans celui de l’énergie. Atos Worldline a renouvelé ses contrats avec Postbank et Exxon. L’Allemagne a obtenu une nouvelle signature avec E-Plus, et en Asie, le contrat avec SCB a été renouvelé en infogérance et une nouvelle signature a été enregistrée pour les Jeux de la Jeunesse à Singapour en 2010. Le Comité International Olympique a renouvelé sa confiance au Groupe pour gérer l’informatique des Jeux Olympiques de 2014 et de 2016.

Au 30 juin 2009, le carnet de commandes total s’élèvait à 7,5 milliards d’euros représentant 1,5 année de chiffre d’affaires et en croissance de +3% par rapport au 30 juin 2008.

Le montant total pondéré des propositions commerciales en cours s’élèvait à 2,6 milliards d’euros en augmentation de 400 millions d’euros par rapport au 30 juin 2008.

Programme TOP

Le programme TOP mis en place dès le mois de décembre 2008 a produit ses premiers effets au cours du premier semestre 2009. Par conséquent, le Groupe estime que les effets positifs du Programme TOP sur la marge opérationnelle s’accélèreront au cours du second semestre de l’année 2009 grâce à une plus forte réduction de la base de coûts.

En particulier, par rapport au premier semestre 2008, les dépenses de voyage (base annuelle de l’ordre de 130 millions d’euros) ont baissé de 23% au premier semestre 2009, les dépenses de loyer et de location d’équipements (base annuelle 240 millions d’euros) ont été inférieures de 17%, les charges externes (base annuelle 110 millions d’euros) de type assurance, marketing, communication, honoraires…ont été réduits de 22%.

Des actions fortes engagées au premier semestre 2009 doivent se traduire dès le second semestre de cette année par une réduction des coûts suivants : les coûts de maintenance (base annuelle de l’ordre de 260 millions d’euros), les coûts de la flotte automobile (base annuelle 80 millions d’euros) et les coûts de télécommunications (base annuelle de l’ordre de 120 millions d’euros).

Globalement, le programme TOP a eu un effet positif au premier semestre de l’ordre de 50 points de base sur la marge opérationnelle du Groupe.

Nouvelle organisation du Groupe

La nouvelle organisation du Groupe, décidée dès le mois de février 2009, a été mise en place au cours du premier semestre.

Elle se traduit notamment par diverses réorganisations internes des Fonctions Globales et des processus associés, afin d’assurer le repositionnement et le renforcement de l’autorité de ces Fonctions Globales et la mise en place des leviers nécessaires à la transformation d’Atos Origin en un Groupe global.

Durant le premier semestre 2009, divers recrutements et nominations ont permis de renouveler les équipes dirigeantes d’Atos Origin:

  • Paul Bray responsable de Global SAP
  • Francis Delacourt, en charge des Comptes Stratégiques et des Clients Internationaux ;
  • Marc-Henri Desportes, responsable de l’Innovation Groupe, du Business Développement et de la Stratégie;
  • Eric Grall, responsable de l’Infogérance Groupe
  • Philippe Mareine, Secrétaire Général ;
  • Francis Meston, responsable de l’Intégration de Systèmes Groupe ;
  • Hervé Payan, en charge du Conseil Groupe et de l’entité Groupe Ventes et Marchés.

Objectifs 2009

Après un semestre d’activité, le Groupe confirme ses objectifs pour 2009 : chiffre d’affaires en légère décroissance organique, taux de marge opérationnelle en progression de 50 à 100 points de base par rapport à 2008, et cash flow positif.

Une webdiffusion en anglais se tiendra aujourd’hui à 09:30 CET

Le rapport semestriel 2009 en anglais sera disponible sur notre site internet cet après-midi

Prochaines dates

 

16 octobre 2009

17 février 2010

Chiffre d’affaires troisième trimestre

Résultats annuels 2009

 

Avertissements

Les entités opérationnelles (Global Business Units) sont composées de la France (France et filiale française au Maroc), le Royaume-Uni, le Bénélux (Pays-Bas, Belgique et Luxembourg), Atos Worldline (filiales française, allemande et belge), Allemagne Europe Centrale / EMA (Allemagne, Europe centrale comprenant l’Autriche et la Pologne ainsi que les Pays méditerranéens Grèce, Turquie et Suisse et l’Afrique du Sud), Ibérie / Amérique du sud (Espagne, Portugal, Argentine, Brésil et Colombie), et Reste du Monde (Asie Pacifique comprenant la Chine, Hong Kong, Singapour, la Malaisie, l’Indonésie, Taiwan, le Japon ainsi que l’Amérique du nord, l’Inde, Major Events et le Moyen-Orient avec Dubai)

La croissance organique du chiffre d’affaires est présentée à périmètre et taux de change constants

Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes qui sont décrits dans le rapport annuel 2008 qui a été déposé auprès des Autorités des Marchés Financiers (AMF) le 9 avril 2009 comme Document de Référence sous le numéro d’enregistrement : D09-251.

A propos d’Atos Origin
Atos Origin est l’un des principaux acteurs internationaux du secteur des services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de Conseil, Intégration de Systèmes et Infogérance. Atos Origin réalise un chiffre d’affaires annuel de 5,5 milliards d’euros et emploie 50 000 personnes dans 40 pays. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d’activité.

Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d’Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting.

Contact presse :
Marie-Tatiana Collombert, Tél. : +33 (0) 1 55 91 26 33, marie-tatiana.collombert@atosorigin.com

Contact investisseurs :
Gilles Arditti, Tél. : +33 (0) 1 55 91 28 83, gilles.arditti@atosorigin.com

Performance premier semestre 2009 par ligne de services


(cliquez l’image pour agrandir)

Performance premier semestre 2009 par ligne de services

(*) Les coûts centraux des Lignes de Service sont alloués aux Lignes de Service

Performance premier semestre 2009 par entité opérationnelle (Global Business Unit)


(cliquez l’image pour agrandir)

Performance premier semestre 2009 par ligne de services

(*) Les coûts centraux des Lignes de Service ne sont pas alloués par GBU