« Selon Atos Origin, l’industrie de l’informatique a les solutions permettant d’atteindre les objectifs de 2020 fixés par les Nations Unies pour la lutte contre le changement climatique »

Paris, le 15 décembre 2009

L'industrie de l'informatique pourrait contribuer à réduire 98 % des émissions de CO2 dans les pays industrialisés et en voie de développement. À la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Copenhague, la pression exercée sur les entreprises pour les amener à réduire leurs émissions de CO2 va sans nul doute s'accentuer.

Les études montrent que si l'industrie de l'informatique contribue à hauteur de 2 % environ à l'ensemble des émissions de CO2, une utilisation adaptée des compétences, ressources et technologies de ce secteur peut permettre d'agir sur les 98 % restants dans les pays industrialisés et en voie de développement. Pour Atos Origin, l'industrie de l'informatique peut amener les individus comme les entreprises à modifier leurs comportements, ce qui génèrerait des économies d'énergie importantes dans tous les secteurs.

Selon le GeSI (Global e-Sustainability Initiative), en conjuguant leurs efforts, les acteurs du secteur des technologies de l'information et de la communication pourraient aboutir à des réductions des émissions de carbone cinq fois plus élevées que le total des émissions générées par l'ensemble du secteur en 2020.

« L'informatique a un rôle essentiel à jouer dans tous les secteurs d'activité pour économiser l'énergie, limiter l'utilisation des ressources naturelles et réduire les émissions de carbone », souligne Sophie Chambon, en charge des aspects Développement Durable chez Atos Origin. « En collaboration avec tous les autres secteurs, l'industrie informatique doit identifier et mettre en œuvre des solutions d'utilisation efficace de l'énergie pour nous permettre d'atteindre les objectifs de 2020. »

L'industrie informatique se doit de prendre de nouvelles initiatives internes et externes pour réaffirmer son engagement. Les professionnels de l'informatique doivent œuvrer ensemble à identifier des modalités de changement pertinentes pour réduire leur impact global sur l'environnement et montrer l'exemple.

Atos Origin a élaboré un livre blanc en faveur d'une mobilisation du secteur. Ce document indique que l'industrie de l'informatique doit sans attendre mettre en place une stratégie de développement durable et créer les services et solutions nécessaires pour transformer le fonctionnement des entreprises, des chaînes de valeur, des réseaux et de la société dans son ensemble.

Ce livre blanc propose aux entreprises des conseils pour réaliser des économies d'énergie tout en obtenant un réel retour sur investissement et en générant des bénéfices, au moyen de méthodes telles que l'utilisation de compteurs intelligents, le papier électronique et les systèmes de pilotage et de contrôle. En misant sur la technologie, les entreprises peuvent adopter un fonctionnement et une communication plus proches du développement durable.

Si vous souhaitez vous entretenir sur ces thèmes avec un expert Atos Origin ou recevoir un exemplaire du livre blanc, contactez :
Emilie Moreau
Atos Origin
Email : emilie.moreau@atosorigin.com

Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques, Atos Origin travaille à faire des rendez-vous de Vancouver 2010 et Londres 2012 les premiers Jeux véritablement respectueux de l'environnement. ERDF, filiale d'EDF et premier réseau de distribution d'électricité de l'Union européenne, a choisi Atos Origin comme architecte de son système d'information et chef de file du consortium technologique en vue du remplacement de 35 millions de compteurs électriques en France. Atos Origin a également développé une solution innovante de billets électroniques sur mobiles pour Air France. L'agence des autoroutes du Royaume-Uni (UK Highways Agency) a confié la gestion de son infrastructure informatique à Atos Origin, obtenant ainsi des économies annuelles de 4 millions de livres et une réduction de 50 % de ses émissions de CO2.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, fournit des services transactionnels de haute technologie, des solutions de conseil, d'intégration de systèmes et d'infogérance qui permettent d'améliorer la performance de ses clients dans le monde entier. Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 5,5 milliards d'euros avec un effectif de 50 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Le Groupe est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting. Des informations complémentaires sont disponibles sur: www.atosorigin.com