« Les entreprises européennes saisissent-elles les opportunités liées au SEPA ? Une étude menée par Atos Consulting et Deloitte »

Rotterdam, Utrecht, le 30 septembre 2008

Le lancement du virement SEPA, ou virement SCT (SEPA Credit Transfer), en janvier 2007, a marqué la première étape de la migration vers l'espace unique de paiements en euros, le SEPA. Il apparaît toutefois que les entreprises européennes ne sont pas suffisamment préparées pour faire face aux implications de ce projet et pour en saisir les opportunités. En outre, le secteur bancaire n'est toujours pas en mesure de proposer des solutions fiables et adaptées. Telles sont les conclusions de l'enquête menée par Atos Consulting et Deloitte auprès de membres de l'association européenne des trésoriers d'entreprises (ACT), dans neuf pays européens. L'intégralité du rapport d'étude sera présenté lors de la conférence EuroFinance, qui se tiendra à Barcelone, le 1er octobre 2008.

« Cette enquête permet non seulement de mesurer le degré de sensibilisation des entreprises au SEPA, mais également de les informer », explique Olivier Brissaud, président de l'ACT pour l'Europe.

Malgré l'investissement considérable que nécessite la mise en œuvre du SEPA, le projet est largement perçu comme un véritable vecteur de rentabilité. Les prévisions les plus prudentes tablent sur des chiffres compris entre 50 et 175 milliards d'euros au cours des six prochaines années. Pourtant, si les entreprises européennes sont conscientes du potentiel d'économies et d'opportunités que recèle le SEPA, 43 % des répondants ne sont pas en mesure de chiffrer les investissements requis, et 48 % n'ont pas d'idée précise des avantages financiers qui en découlent.

Le secteur bancaire laisse de formidables opportunités lui échapper
Alors que la majorité (84 %) des participants à l'enquête déclarent connaître le SEPA, 79 % ne sont pas prêts à le mettre en œuvre, et 80 % n'ont pas élaboré de stratégie y afférente. Les banques, dont le rôle est déterminant pour accompagner les entreprises dans la migration au SEPA, passent à côté de formidables opportunités. En effet, seules 56 % des personnes interrogées ont été approchées par leur banque sur le sujet et seulement 53 % des banques ont proposé des solutions… qui ne se sont révélées adéquates que dans 26 % des cas, selon les répondants.

Savoir saisir les opportunités
« Tout le monde est conscient des opportunités présentées par le SEPA. Il s'agit maintenant de savoir les saisir et les traduire en économies sonnantes et trébuchantes, en capitalisant sur la transmission uniforme des informations à l'échelle européenne et une gestion des comptes plus pertinente, afin d'améliorer la gestion de trésorerie », déclare Folkert Zwinkels, associé chez Deloitte.

« En outre, il est essentiel que les banques nouent les bons partenariats afin de développer des solutions performantes qui faciliteront la mise en place du SEPA », ajoute Paul van der Knaap, associé chez Atos Consulting.

Le SEPA est un projet de l'Union européenne visant à la création d'un espace de paiement européen parfaitement harmonisé, au sein duquel la transparence et l'exercice du libre jeu de la concurrence se traduiront, à terme, par une plus grande efficacité et une baisse des coûts des paiements scripturaux. Le virement SEPA, standard européen de transfert électronique de fonds, est entré en vigueur le 28 janvier 2008. Le prélèvement SEPA interviendra en 2009.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5,8 milliards d'euros avec un effectif de plus de 50 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Worldline et Atos Consulting.

A propos d'Atos Consulting
Atos Consulting, le pôle conseil mondial d'Atos Origin, est l'un des leaders sur le marché des services de conseil en management et en systèmes d'information. Avec plus de 2 500 collaborateurs dans le monde, Atos Consulting accompagne ses clients en leur apportant des solutions pragmatiques et innovantes dans les télécommunications, l'industrie, les services financiers et le secteur public.

A propos de Deloitte Touche Tohmatsu
Deloitte Touche Tohmatsu est une organisation composée de cabinets membres, spécialisés dans des services professionnels et le conseil à forte valeur ajoutée, fondés sur une stratégie mondiale appliquée dans 140 pays. Fort de l'expertise de 150 000 professionnels dans le monde et de ses cabinets membres, Deloitte propose des services en audit/expertise comptable, fiscalité, corporate finance et consulting, aux plus grandes entreprises mondiales, aux acteurs du secteur privé ou public, comme aux entreprises en plein développement. Deloitte Touche Tohmatsu est une alliance de droit suisse. Ni Deloitte Touche Tohmatsu ni aucun cabinet membre ne peut être tenu pour responsable des actions ou négligences des autres cabinets. Chaque cabinet est une entité juridique indépendante, exerçant sous les noms Deloitte, Deloitte & Touche, Deloitte Touche Tohmatsu ou tout autre nom associé. Les services mentionnés dans cette publication sont proposés par les cabinets membres, et non par Deloitte Touche Tohmatsu Verein.

Pour plus d'information ou pour obtenir l'intégralité des résultats de l'enquête :


Atos Origin
José de Vries
+31 6 30 27 26 11
jose.devries@atosorigin.com
Deloitte
Marinda Giethoorn
+31 10 27 21 027/+31 6 14 66 85 00
mgiethoorn@deloitte.nl