« Fundació Fòrum Ambiental et Atos Origin publient un Livre Blanc des technologies de l’information et de la gestion des déchets industriels en Espagne »

Barcelone, le 2 mai 2006

La Fundació Fòrum Ambiental et Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques, ont publié un Livre Blanc présentant le rôle de l'informatique dans la gestion des déchets industriels. Ce document repose sur une étude réalisée grâce à la collaboration et au soutien de quatre Communautés Autonomes espagnoles (Cantabrie, Catalogne, La Rioja et Pays Basque) et de plusieurs entreprises (SAP España, la fondation Tradebe et MARE, entreprise publique du gouvernement de Cantabrie).

En matière de gestion des déchets, le règlement (CE) n° 782/2005 du 24 mai 2005 oblige les États membres de l'Union européenne à communiquer par voie électronique les données requises par le règlement (CE) n° 2150/2002. Ce Livre Blanc a pour but d'évaluer la capacité de l'Espagne à mettre en application ce règlement et de déterminer si la base de données du ministère de l'Environnement espagnol est à la hauteur de ce projet en termes de qualité et fiabilité.

En Espagne, la gestion des déchets industriels a été transférée aux Gouvernements régionaux qui, en collaboration avec des prestataires informatiques et des producteurs, gestionnaires et transporteurs de déchets industriels, souhaitent collecter des informations et contrôler le transfert, le tri, le traitement et l'évacuation de ces déchets.

Les réponses aux questionnaires remis aux Communautés Autonomes et aux producteurs, gestionnaires et transporteurs de déchets industriels dans le cadre de l'étude font apparaître les conclusions suivantes :

  • La Catalogne est la Communauté Autonome qui produit la plus grande quantité de déchets dangereux (600 000 tonnes/an) suivie par le Pays Basque (plus de 300 000 t/an), la Communauté de Valence et l'Andalousie (un peu moins de 300 000 t/an) et la Castille et León (200 000 t/an).

     

  • La Catalogne et le Pays Basque sont les deux régions les mieux équipées sur le plan informatique pour prendre en charge les déchets industriels.

     

  • En termes de volume total des déchets, les chiffres pour la Communauté de Madrid et celle de Castille-La Manche sont préoccupants.

     

  • En termes de répartition par secteur, l'industrie de transformation est l'activité la plus génératrice de déchets (plus de 25 000 000 t/an, dont 2 000 000 t de produits dangereux).

     

  • La plupart des Communautés Autonomes ne possède pas de services de traitement des données en ligne, comme le requièrent les règlements.

     

  • La majorité des Communautés Autonomes ne dispose ni de services ni de normes en matière de communications électroniques pour se conformer aux exigences réglementaires.

     

  • Il n'existe aucune harmonisation entre les services en ligne actuels, la collaboration entre les Communautés Autonomes étant inexistante.

     

  • Le recours aux services existants tels que les DCS (documents de contrôle et surveillance) est très faible, notamment pour les gros volumes de transactions.

Selon Carles Mendieta, directeur de la Fundació Fòrum Ambiental, « L'étude montre que les technologies de l'information sont désormais indispensables à l'amélioration et à la pérennisation de notre modèle économique actuel. Les Communautés Autonomes, et à fortiori, celles accueillant sur leur territoire des activités liées à l'environnement, doivent rapidement prendre conscience de l'importance d'harmoniser leurs systèmes et de partager leur savoir-faire afin de s'entraider. C'est l'unique façon pour tous les acteurs du secteur d'optimiser leurs coûts environnementaux. Le Livre Blanc que nous avons rédigé constitue une première étape. »

Pour sa part, Ramón Grau, Responsable Industrie chez Atos Origin a déclaré : « Suite à ces résultats, nous tâchons à présent de concevoir la meilleure façon d'améliorer l'échange de données entre les différents protagonistes du secteur de la gestion des déchets. C'est le seul moyen d'assurer l'avenir environnemental de l'industrie en Espagne. La rédaction de ce premier document représente un grand pas en avant et les Communautés doivent poursuivre leurs efforts en ce sens. »

Le Livre Blanc recommande la création d'un dossier d'informations de structure identique dans toutes les Communautés Autonomes, qui puisse être communiqué facilement et régulièrement au ministère de l'Environnement.

L'étude ne se contente pas de souligner les carences, elle propose un plan d'actions à mettre en place immédiatement et simplement, grâce à la collaboration des entreprises publiques et privées.

Le Livre Blanc constitue une réponse aux besoins actuels des différentes administrations et des producteurs, transporteurs et gestionnaires de déchets industriels qui doivent s'adapter à une législation européenne de plus en plus stricte. Il passe en revue les technologies utilisées par le secteur et l'État, et propose leur harmonisation en vue de créer une autoroute de l'information unique, commune à toutes les Communautés Autonomes d'Espagne.

À propos de la Fundació Forum Ambiental
Organisation à but non-lucratif, Fundació Fòrum Ambiental souhaite développer une plate-forme de dialogue et de coopération entre les entreprises, les administrations et les citoyens afin de mettre au point et d'appliquer conjointement un nouveau modèle de développement durable. L'organisation intervient dans trois domaines : l'information et l'éducation, le développement de projets et le soutien à des programmes de formation et de recherche. Fundació Fòrum Ambiental souhaite faire émerger une conscience environnementale qui fasse partie intégrante de la culture d'entreprise, démontrer que le développement durable des entreprises et la protection de l'environnement sont compatibles, et développer et promouvoir une « industrie » espagnole de l'environnement.

À propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5,5 milliards d'euros avec un effectif de plus de 47 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline, Atos Consulting.

Contacts :
Fundació Fòrum Ambiental
Lydia Ruiz
Tél : +34 93 285 19 19
lydia@mapadvisers.com
www.forumambiental.org

Atos Origin Espagne
Antonio Ferreiro
Tél : + 34 91 440 88 00
antonio.ferreiro@atosorigin.com