« Un nombre croissant d’entreprises adoptent la stratégie du Cost Leadership et ne se contentent plus de réduire les coûts, révèle Atos Consulting »

Utrecht, le 18 octobre 2005

De plus en plus d'entreprises adoptent une stratégie de « cost leadership » comme un préalable à l'anticipation des nouvelles conditions du marché

Une étude effectuée aux Pays-Bas par Atos Consulting révèle qu'un nombre croissant d'entreprises néerlandaises adoptent la stratégie du Cost Leadership pour miser au bon moment sur les nouvelles conditions du marché. A cette fin, les entreprises voient au-delà de la simple réduction des coûts et investissent de plus en plus souvent dans des stratégies de Cost Leadership intégrées, une approche toujours plus ancrée sur le marché néerlandais. Il est frappant de constater que le choix du Cost Leadership ne dépend pas des conditions économiques. Parmi les « cost leaders » sondés, une écrasante majorité avait déjà adopté ce concept bien avant la crise économique, et compte poursuivre cette stratégie après la fin de la récession. Telle est la conclusion de l'enquête intitulée «No ‘cost cutting' instead ‘Cost Leadership'» réalisée par le Trends Institute d'Atos Consulting.

Une entreprise est considérée comme un « cost leader » quand elle est en mesure de commercialiser un produit au plus bas prix et de la meilleure qualité sur un segment de marché particulier. Selon Atos Consulting, les entreprises ne doivent pas uniquement se concentrer sur la mise en place de processus, mais doivent définir une stratégie entièrement intégrée. Les chercheurs estiment qu'une stratégie de coûts bien définie est indispensable en cette période de libéralisation, d'étroit contrôle financier et de pouvoir croissant des actionnaires.

« Cela nécessite de l'anticipation, de la volonté et du cran. Une vision claire de la bonne stratégie, ainsi que la détermination et le courage requis pour atteindre nos objectifs. Le Cost Leadership est une stratégie qui doit être poursuivie de façon cohérente, même si l'entreprise ne cherche pas toujours à proposer le prix le plus bas », explique Ed Megens, consultant principal chez Atos Consulting, en charge de l'enquête. « Les entreprises qui ont opté pour une stratégie différente peuvent également tirer parti des expériences de celles qui ont mis en place le Cost Leadership. Dans le contexte économique actuel, elles ne peuvent plus se passer d'une stratégie visant aux coûts les plus bas, à la transparence et à l'efficacité. Ainsi, elles dégagent sur certains produits des marges adéquates qui peuvent ensuite, en fonction de la stratégie de l'entreprise, être réinvesties dans l'amélioration continue des produits et le financement de processus de production flexibles et souvent assez onéreux ». De cette façon, chaque demande de client peut être satisfaite. L'innovation et l'intégration restent encore les fers de lance des entreprises qui ont mis en œuvre le Cost Leadership comme une stratégie d'avenir.

Dans cette enquête, Atos Consulting dresse un portrait représentatif de la manière dont le Cost Leadership pourrait prendre forme sur le marché néerlandais. L'enquête couvrait des entreprises du secteur agro-alimentaire, de l'industrie du tabac, des fabricants en électronique et des services publics, ainsi que des sociétés opérant dans les industries pharmaceutique et pétrochimique, les transports, les télécoms et les médias. Les chercheurs se sont intéressés à deux groupes cible : les entreprises se revendiquant comme des « cost leaders » sur leur marché, et celles qui aimeraient le devenir.

Les chercheurs sont partis de l'hypothèse selon laquelle le Cost Leadership n'a pas été (encore) explicitement défini comme une stratégie à part entière. L'enquête démontre en fait le contraire. Elle révèle que de nombreuses entreprises considèrent le Cost Leadership comme une condition préalable – aux côtés de l'optimisation des coûts – pour réaliser des améliorations dans les domaines de la satisfaction client, de la flexibilité, de la qualité et de la continuité, ainsi que pour optimiser les processus commerciaux et marketing. De plus, il semble que le marché sur lequel opère une entreprise, son positionnement et le produit en soi restent autant de facteurs décisifs dans le choix du Cost Leadership. Pour une majorité écrasante d'entreprises, il est également vrai que le choix du Cost Leadership ne dépend pas des conditions économiques, quel que soit le segment de marché sur lequel elles opèrent. Presque tous les « cost leaders » déclarent avoir introduit ce concept avant la crise économique, et l'avoir maintenu après la période de récession.

Modèle des phases de croissance
Le modèle des phases de croissance proposé par Atos Consulting décrit le chemin qu'emprunte une entreprise quand elle opte pour le Cost Leadership. « Les entreprises ne doivent pas seulement se pencher aveuglément sur leurs processus, mais prendre également en compte la façon dont les gens et l'entreprise peuvent être équipés de façon adéquate pour devenir Cost Leader. Une approche intégrée est requise pour ce qui couvre les autres aspects ainsi que les processus : organisation, équipe de direction, technologies de l'information et systèmes, mais également ressources humaines et culture d'entreprise dominante », explique Ed Megens. « Cela revient à dire que dans tous ces domaines, le développement doit être appliqué systématiquement, souvent sur la base d'un plan pluriannuel ».

Chez les « cost leaders », la vision et la stratégie de Cost Leadership sont explicitement ancrées à tous les niveaux de l'entreprise. La façon dont une entreprise est dirigée se reflète dans des processus métier entièrement intégrés, de sorte que nous puissions parler d'une chaîne totalement intégrée. De même, les rapports doivent s'étendre jusqu'en bout de chaîne, tandis que la maîtrise des coûts doit résulter d'accords de niveaux de service clairement définis. Dans le domaine de l'informatique, il s'agit d'adapter entièrement les systèmes internes et externes en fonction des besoins de l'entreprise. Les personnes comme l'entreprise doivent être correctement équipées, ce qui signifie qu'elles doivent bénéficier des ressources requises pour travailler ensemble en vue d'obtenir des résultats.

A propos d'Atos Consulting
Atos Consulting, le pôle de conseil d'Atos Origin, est l'un des leaders sur le marché des services de conseil en management et en systèmes d'information. Avec plus de 2.500 collaborateurs dans le monde, Atos Consulting accompagne ses clients dans leurs projets de transformation organisationnelle et technologique en leur apportant des solutions pragmatiques et innovantes dans les télécommunications, l'industrie, les services financiers et le secteur public.

Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards d'euros avec un effectif de plus de 46 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline, Atos Consulting.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Atos Consulting
Ed Megens
+31 30 299 8367
ed.megens@atosorigin.com

Atos Origin
José de Vries
+ 33 1 55 91 24 53
jose.devries@atosorigin.com