« Jeux Olympiques d’Hiver de Turin 2006 : Dernier virage réussi pour Atos Origin »

Paris, le 21 décembre 2005

Atos Origin, Partenaire Informatique Mondial des Jeux Olympiques, a annoncé aujourd'hui le succès de la seconde et dernière série d'essais techniques pour les Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006. Les trois journées les plus chargées des Jeux ont été simulées pendant ces essais, et plus de 500 scénarios différents ont été testés, incluant des pannes matérielles, des attaques de sécurité informatique, des problèmes liés au personnel, des reports de compétition, etc. Cette dernière étape cruciale dans la préparation des Jeux permet de s'assurer que le personnel, la technologie et les procédures mises en place sont prêts et opérationnels avant le coup d'envoi des Jeux le 10 février prochain.

Les essais techniques qui se déroulent sur une semaine complète, se sont achevés le 16 décembre dernier. Pour cette seconde série, 720 personnes étaient impliquées, dirigées par le Comité d'Organisation des XXème Jeux Olympiques d'Hiver de Torino 2006 (TOROC) et par Atos Origin. Les essais ont simulé les trois journées les plus chargées des Jeux (15, 16 et 17 février) et concernaient les systèmes informatiques et sportifs, mais aussi les systèmes de communication et de sécurité, la gestion des sites de compétition et les opérations de presse. Ceux-ci permettent de s'assurer que le personnel, la technologie sont opérationnels et les procédures proprement définies pour répondre à toute situation pendant les Jeux.

Une équipe non opérationnelle composée de 39 officiels a établi les 500 scénarios, tous tenus totalement secrets de l'équipe opérationnelle, puis surveillé et évalué les réactions de cette dernière. Les différents scénarios incluaient : pannes matérielles, bugs de logiciels, changements des compétitions, plaintes des utilisateurs, problèmes liés au personnel, attaques de sécurité, rupture du réseau, panne d'électricité, etc.

Les essais ont été réalisés sur 23 sites, à la fois en ville et dans les montagnes, et ont impliqué les 15 sports. Toutes les compétitions ont été simulées dans les conditions réelles des Jeux, sur les sites de compétition, permettant ainsi de travailler dans l'infrastructure même des Jeux.

Des représentants des médias et des fédérations sportives ont participé à l'événement, afin de tester comme en condition réelle des Jeux, les applications développées par Atos Origin :

  • Le Système d'Information des Commentateurs, une application pour navigateur qui, en une fraction de seconde, affiche les résultats sur des PC à écran tactile sur les sites de diffusion, d'où ils sont instantanément renvoyés vers le reste du globe.
  • INFO2006, un Intranet qui fournira des informations aux journalistes accrédités et à la Famille Olympique des athlètes et officiels du Comité Olympique International pendant toute la durée des Jeux.

Les essais techniques représentent la dernière étape technologique significative dans la préparation des Jeux Olympiques. En octobre dernier, la première série de tests techniques a été conclue avec succès, les systèmes informatiques fonctionnant comme prévu. Les résultats de ces essais ont été pris en compte pour les tests finaux, finalisés ce 16 décembre.

“La préparation des ces seconds essais techniques par le Comité Organisateur de Torino 2006 et par Atos Origin était impressionnante,” a commenté Jean-Benoît Gauthier, directeur technologique du Comité International Olympique (CIO). “ L' expérience olympique cumulée d'Atos Origin a joué un rôle crucial dans la préparation de cette étape technologique majeure.”

“Durant la deuxième série d'essais techniques, on teste un grand nombre de scénarios qui pourraient être rencontrés pendant la durée des Jeux. Les leçons tirées de la première semaine d'essais techniques en octobre dernier et notre expérience des Jeux Olympiques ont véritablement permis à l'équipe de conclure ces essais avec succès. Nous sommes désormais bien préparés pour les Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006,” a déclaré confiant, Patrick Adiba, vice-président exécutif d'Atos Origin pour les Jeux Olympiques et la division Major Events.

Le contrat d'Atos Origin avec le Comité Olympique International (CIO) constitue le plus important contrat informatique lié au monde du sport jamais signé couvrant les jeux de Salt Lake City en 2002, opérés sous le nom de SchlumbergerSema, d'Athènes en 2004, de Turin en 2006, de Pékin en 2008, de Vancouver en 2010 et de Londres en 2012.
Atos Origin est en charge de la gestion de l'informatique, du conseil informatique au développement des applications logicielles, en passant par l'intégration de systèmes, l'infogérance d'exploitation et la sécurité des informations. En tant que principal intégrateur de systèmes pour les Jeux Olympiques de Turin 2006, Atos Origin gère un consortium de plus de dix partenaires et fournisseurs technologiques, sous la supervision du département de la technologie de TOROC.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards d'euros avec un effectif de plus de 46 000 personnes.

Contacts Presse :

Emilie Moreau

Tel: +33 1 55 91 24 74

emilie.moreau@atosorigin.com

Marie-Tatiana Collombert

Tel: +33 1 55 91 26 33

marie-tatiana.collombert@atosorigin.com