« Jeux Olympiques d’Hiver de Turin 2006 : Succès de la première phase des essais techniques »

Paris, le 7 novembre 2005

Atos Origin a annoncé aujourd'hui que la première série des deux essais techniques pour les Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006 s'était conclue avec succès. 292 scénarios différents ont été testés pendant une semaine, qui concernaient les systèmes informatiques et sportifs, mais aussi les systèmes de communication et de sécurité. Environ 200 professionnels de l'informatique, dirigés par le Comité organisateur pour les Jeux Olympiques de Turin 2006 (TOROC) et par Atos Origin, ont travaillé dans les conditions réelles des Jeux.

Les essais techniques ont concerné les trois journées les plus chargées de la prochaine olympiade (13, 14 et 15 février) et impliqué une équipe de 200 professionnels informatiques dirigée par les 26 responsables des essais techniques du Comité organisateur de Turin 2006 (TOROC) et par Atos Origin, qui ont conçu, exécuté et observé les scénarios au fur et à mesure de leur déroulement. Basé à Turin, le centre technologique principal était entièrement équipé en ressources humaines pour la répétition, avec 110 postes actifs.

Une équipe non opérationnelle a défini ces scénarios, puis surveillé et évalué le comportement et les réactions de l'équipe opérationnelle. Les différents types de scénarios conçus incluaient : pannes matérielles, problèmes de sécurité des informations (par exemple violation des ports de sécurité ou attaque de virus), pannes de courant, problèmes liés au personnel (employés en retard au travail en raison de routes enneigées), cas en rapport avec les compétitions sportives (disqualification ou remplacement d'athlètes), report de certaines compétitions, etc.

Les essais techniques représentent une étape cruciale dans la préparation des Jeux car ils permettent de s'assurer que le personnel, la technologie et les procédures fonctionnent aussi efficacement que possible. Tout point à améliorer identifié lors de cette première série sera repris lors d'une seconde et ultime phase d'essais techniques qui aura lieu du 12 au 16 décembre 2005.

« Ces essais techniques font partie intégrante de la préparation des Jeux sur le plan informatique, et sont donc cruciaux au bon déroulement des compétitions sportives », a déclaré Jean-Benoît Gauthier, directeur technologique du Comité International Olympique (CIO). « Toute l'équipe s'est montrée très performante et les leçons tirées de cet essai seront très précieuses quand débutera l'événement réel en février 2006 ».

« La première série d'essais techniques a été un succès : les systèmes informatiques ont fonctionné comme prévu et le personnel a su travailler en équipe et réagir de façon impressionnante au large éventail de scénarios qu'on lui imposait. Nous avons tous beaucoup appris, ce qui est essentiel à la réussite de cette prochaine olympiade », a déclaré Patrick Adiba, vice-président exécutif d'Atos Origin pour les Jeux Olympiques et la division Major Events.

Le contrat d'Atos Origin avec le Comité Olympique International (CIO) constitue le plus important contrat informatique lié au monde du sport jamais signé couvrant les jeux de Salt Lake City en 2002, opérés sous le nom de SchlumbergerSema, d'Athènes en 2004, de Turin en 2006, de Pékin en 2008, de Vancouver en 2010 et de Londres en 2012.Atos Origin est en charge de la gestion de l'informatique, du conseil informatique au développement des applications logicielles, en passant par l'intégration de systèmes, l'infogérance d'exploitation et la sécurité des informations. En tant que principal intégrateur de systèmes pour les Jeux Olympiques de Turin 2006, Atos Origin gère un consortium de plus de dix partenaires et fournisseurs technologiques, sous la supervision du département de la technologie de TOROC.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards d'euros avec un effectif de plus de 46 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline, Atos Consulting.

Contacts Presse :

Emilie Moreau
Tél: +33 1 55 91 24 74
emilie.moreau@atosorigin.com
Marie-Tatiana Collombert
Tél: +33 1 55 91 26 33
marie-tatiana.collombert@atosorigin.com