« ATOS ORIGIN DÉVOILE SON VASTE PROGRAMME DE TESTS POUR LES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE TURIN 2006 »

Paris, le 23 juin 2005

Atos Origin, partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques, dévoile aujourd'hui son vaste programme de tests pour les Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006 (du 10 au 26 février 2006).

L'impressionnant programme de tests informatiques d'Atos Origin, lancé deux ans et demi avant l'ouverture des Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006, représente une étape cruciale dans la préparation des Jeux et vise à garantir la réussite de la mise en œuvre de la solution informatique. Juste après la fin de la première série de tests en conditions réelles, qui s'est déroulée entre janvier et mars 2005, Atos Origin a lancé la série suivante de tests informatiques pour présenter au Comité International Olympique (CIO), au TOROC (Comité d'Organisation des Jeux Olympiques de Turin 2006), aux représentants des diffuseurs du pays hôte et à ceux des fédérations sportives, les applications informatiques finales qui seront utilisées pendant cette édition des Jeux Olympiques.

Le programme de tests inclut :

Test de validation utilisateur du système CIS
Toutes les mises en œuvre du CIS (le système d'information destiné aux commentateurs de télévision) sont revues et testées avec les diffuseurs qui l'utiliseront afin de s'assurer que le système fonctionne conformément au cahier des charges. A l'issue de la première phase de tests, les systèmes relatifs à six disciplines sportives ont déjà été validés. Une seconde et dernière phase est prévue pour le mois de juillet.
Le CIS est une application basée sur navigateur qui fournit les résultats des compétitions aux diffuseurs par le biais d'ordinateurs à écran tactile installés sur les sites de diffusion, et ce en moins d'une fraction de seconde pour qu'ils puissent être envoyés instantanément à travers le monde entier.

Tests techniques
Prévus pour juin 2005, les tests techniques permettent de garantir que tous les systèmes fonctionnent de façon transparente, robuste et fiable pour assurer le bon déroulement des Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006. Ces tests éprouveront la réactivité du système de gestion des jeux (GMS, Games Management System) et du système de diffusion des informations (IDS, Info Diffusion System) dans des conditions de panne. Ils permettront également de valider les performances de ces systèmes, d'identifier les seuils de charge et d'étudier leur comportement une fois ces seuils atteints et franchis.


Test multisports

Ce test permet d'éprouver les performances générales du système en simulant le déroulement temporel de la compétition, ce qui revient à compresser le programme des Jeux sur cinq jours en lançant les compétitions sportives en même temps sur une durée réduite afin de tester la capacité, la résilience et la redondance du système.


Tests d'homologation

Les tests d'homologation se dérouleront entre mi-juin et fin août. Ils constituent une étape du processus visant à garantir que les systèmes et les interfaces sont conformes aux exigences des utilisateurs.

Pour chacune des 15 disciplines sportives, des tests seront menés par les fédérations sportives internationales et les représentants des agences de presse mondiales, qui valideront les applications avant leur utilisation pendant les Jeux. Les tests d'homologation auront lieu dans le laboratoire de tests et d'intégration, sous la supervision et la coordination d'Atos Origin.

« Cet impressionnant programme de tests informatiques, coordonné par notre partenaire informatique mondial Atos Origin, est crucial pour garantir le bon fonctionnement du système informatique qui prendra en charge les Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006 », a déclaré Jean-Benoît Gauthier, directeur technologique du Comité International Olympique (CIO).

« Comme nous n'avons pas droit à l'erreur, nous testons, testons et testons encore nos systèmes et nos applications en les soumettant à des conditions extrêmes. Une fois que les tests seront terminés, la prochaine étape consistera à organiser les répétitions techniques qui auront lieu en octobre 2005, conçues pour s'assurer que la technologie, les gens et les processus sont tous prêts », a déclaré Claude Philipps, directeur du programme d'Atos Origin pour les Jeux Olympiques d'Hiver de Turin 2006.

Le contrat d'Atos Origin avec le Comité Olympique International (CIO) constitue le plus important contrat informatique lié au monde du sport jamais signé couvrant les jeux de Salt Lake City en 2002, opérés sous le nom de SchlumbergerSema, d'Athènes en 2004, de Turin en 2006, de Pékin en 2008, de Vancouver en 2010 et les Jeux Olympiques de 2012. Atos Origin est en charge de la gestion de l'informatique, du conseil informatique au développement des applications logicielles, en passant par l'intégration de systèmes, l'infogérance d'exploitation et la sécurité des informations. En tant que principal intégrateur de systèmes pour les Jeux Olympiques de Turin 2006, Atos Origin gère un consortium de plus de dix partenaires et fournisseurs technologiques.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards d'euros avec un effectif de plus de 46 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité. Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext, Atos Worldline, Atos Consulting.

Contacts Presse:
Emilie Moreau
Tél: +33 1 55 91 24 74
emilie.moreau@atosorigin.com

Marie-Tatiana Collombert
Tél: +33 1 55 91 26 33
marie-tatiana.collombert@atosorigin.com