« Atos Origin : resultats de 1er semestre 2005 »

PARIS, le 7 septembre 2005

Forte croissance du résultat d'exploitation : 196 millions d'euros Atos Origin, l'une des premières sociétés de services informatiques internationales, annonce ce jour un chiffre d'affaires pour le premier semestre clos le 30 juin 2005 de 2 725 millions d'euros, représentant une croissance de 8,1% à périmètre, taux de change et normes comptables comparables. La marge d'exploitation s'inscrit en hausse, à 6,7%, conformément à nos prévisions, et l'endettement net s'est sensiblement réduit, à 363 millions d'euros, suite à la cession des activités scandinaves fin juin.

Le Groupe publie pour la première fois ses résultats selon les nouvelles normes comptables IFRS. Le bénéfice net par action en normes IFRS avant éléments inhabituels (après impôts) s'inscrit en hausse de 33 % par rapport au chiffre 2004 retraité sur une base comparable.

RESULTATS FINANCIERS DU SEMESTRE CLOS LE 30 JUIN 2005

(en millions d'euros)

Semestre clos le 30 juin 2005
(a)

Semestre clos le 30 juin 2004
(a)

% de
variation

CHIFFRE D'AFFAIRES

2 725

2 622

+4,0%

MARGE D'EXPLOITATION

183,1

165,7

+11%

% DU CHIFFRE D'AFFAIRES

6,7%

6,3%

RESULTAT D'EXPLOITATION

196,3

77,6

+153%

% DU CHIFFRE D'AFFAIRES

7,2%

3,0%

RESULTAT NET – PART DU GROUPE

121,3

28,3

+328%

% DU CHIFFRE D'AFFAIRES

4,5%

1,1%

BNPA PART DU GROUPE RETRAITE (B) (D)

1,57

1,18

+33%

BNPA DILUE RETRAITE(C) (D)

1,56

1,17

+33%

BNPA PART DU GROUPE (B)

1,81

0,44

+313%

BNPA DILUE (C)

1,79

0,43

+313%

30 juin 2005
(a)

31 décembre 2004 (a)

% de
variation

ENDETTEMENT NET SUR CAPITAUX PROPRES

20%

30%

-10%

EFFECTIFS DE FIN DE PERIODE

46 254

46 584

-1%

(a) Selon les normes IFRS
(b) En euros, basé sur le nombre moyen pondéré d'actions en circulation
(c) En euros, basé sur le nombre dilué moyen pondéré d'actions en circulation
(d) Basé sur le résultat net – Part du Groupe avant éléments inhabituels (net d'impôt)
BNPA : bénéfice net par action

Extrait du Message du Président Bernard Bourigeaud (Rapport semestriel 2005) :

« Deux ans presque jour pour jour se sont écoulés depuis l'annonce du rachat du Groupe Sema à Schlumberger. Le processus d'intégration a été mené à bien et a permis à Atos Origin de devenir l'un des principaux acteurs internationaux dans le domaine des services informatiques. Le retour à la croissance de notre secteur en 2004 nous a permis de capitaliser pleinement sur les économies d'échelle réalisées, notamment dans les principaux pays européens. Nous disposons désormais de positions de premier plan en France, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. En Allemagne, notre chiffre d'affaires doublera cette année, même s'il nous reste encore du chemin à parcourir pour atteindre notre objectif en termes de taille critique, et nous avons bien progressé en Espagne et en Italie.

Nous avons également jeté des bases solides pour le développement de notre activité en Asie-Pacifique. Il s'agit d'une région dynamique, affichant un fort taux de croissance et offrant de multiples opportunités de fournir des solutions et services informatiques performants à nos clients. En Chine, nous disposons déjà d'un portefeuille clients étoffé et une équipe dédiée travaille sur les Jeux Olympiques de Pékin 2008. En Malaisie, en Chine et surtout en Inde, nos services d'assistance technique à distance progressent rapidement, en ligne avec les demandes de nos clients.

Je suis ravi de constater les progrès accomplis dans l'accélération de la croissance organique de nos activités. Nous avons également rationalisé notre organisation et cédé des activités non stratégiques. En conséquence, nous tablons sur une réduction de l'endettement d'ici la fin de l'exercice et sur une trésorerie nette positive en 2006 – ce qui nous permettra de tirer pleinement parti des opportunités apparaissant sur le marché mondial des services informatiques.

Résultats du premier semestre 2005
Le chiffre d'affaires du Groupe pour le premier semestre 2005 est légèrement supérieur à nos prévisions et ressort à 2 725 millions d'euros, soit une croissance organique de 8,1% par rapport à la même période de l'exercice précédent, à périmètre et taux de change constants. Chacune de nos trois principales lignes de services a contribué à cette bonne performance généralisée ; toutes, et notamment l'activité Conseil, affichent un fort taux de croissance. Le chiffre d'affaires récurrent représente plus de 60% du chiffre d'affaires du Groupe pour le premier semestre 2005, essentiellement grâce à la maintenance applicative.

La marge d'exploitation pour le semestre s'élève à 6,7%, en ligne avec nos prévisions, tirée par une forte progression au deuxième trimestre (7,7%, contre 5,7% au premier trimestre). À 183 millions d'euros, la croissance organique de la marge d'exploitation du Groupe s'inscrit à 18%, à périmètre et taux de change constants. L'intégration des nouveaux contrats signés depuis le second semestre 2004 se poursuit. Par ailleurs, le plan d'actions de l'équipe de direction devrait porter ses fruits au second semestre de l'exercice.

Le résultat net atteint 121 millions d'euros, soit 4,5% du chiffre d'affaires total, représentant un bénéfice net par action de 1,81 euros pour les six premiers mois de l'exercice. Il s'agit d'une augmentation substantielle par rapport aux chiffres de la même période de l'exercice précédent (résultat net de 28 millions d'euros et BNPA de 0,44 euro), qui intégraient d'importants frais de restructuration liés à l'acquisition du Groupe Sema.

Au premier semestre, le Groupe a généré 128 millions d'euros de trésorerie, tandis que l'endettement net à fin juin 2005 a été réduit à 363 millions d'euros – malgré une augmentation à court terme du besoin en fonds de roulement et de 55 millions d'euros de frais de restructuration sur la période. Ce chiffre intègre près de 220 millions d'euros de trésorerie générée par les opérations courantes, représentant 8,1% du chiffre d'affaires total, et 141 millions d'euros provenant de la cession des activités scandinaves. Au second semestre, nous tablons sur une nouvelle réduction de l'endettement net, grâce à une augmentation de la rentabilité et à la réduction du besoin en fonds de roulement.

Performance commerciale

  • Enregistrement de nouvelles commandes avec un rapport prises de commandes sur facturations de 139 %

  • Renouvellement de gros contrats (Department for Work and Pensions, ministère britannique du travail et des retraites)

  • Signature de nouveaux contrats significatifs (Renault, LCH-Clearnet)

  • Extension du contrat des Jeux Olympiques jusqu'en 2012

  • Élargissement du partenariat avec Euronext (Atos Euronext Market Solutions)

  • Prolongation du partenariat commercial avec Philips jusqu'en 2008

Le succès de la nouvelle stratégie commerciale élaborée suite à l'acquisition du Groupe Sema a commencé à porter ses fruits au second semestre 2004. Au premier semestre 2005, le rapport prises de commandes sur facturations a atteint 139 %, incluant le substantiel renouvellement du contrat avec le Department for Work and Pensions au Royaume Uni, et à d'importants contrats avec Renault et LCH-Clearnet.

Le 1er juillet 2005, Atos Origin, partenaire informatique mondial du Comité International Olympique (CIO), a annoncé la signature de l'extension de son contrat, dans le cadre duquel le Groupe deviendra l'intégrateur des systèmes informatiques des Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver 2010 et des Jeux Olympiques d'été de Londres 2012 . Il s'agit d'une preuve supplémentaire de la confiance de nos clients dans notre capacité à nouer des partenariats solides et performants sur le long terme.

En juillet 2005, Atos Origin a également annoncé un développement majeur d'AtosEuronext, la joint-venture avec Euronext, première bourse transfrontalière d'Europe. Les deux groupes ont signé un accord prévoyant la création d'une nouvelle société, à laquelle de nouvelles activités seront apportées conjointement, notamment les services informatiques d'Euronext.liffe à Londres. La nouvelle société, qui prend le nom de Atos Euronext Market Solutions (AEMS), est l'un des premiers fournisseurs de services technologiques aux bourses et chambres de compensation, et elle a tous les atouts en main pour s'imposer sur les marchés mondiaux des capitaux. Elle permettra également à Euronext d'améliorer sa productivité et de renforcer sa position de leader sur le marché.

Outre AEMS, le Groupe compte deux autres entités spécialisées dans l'infogérance, qui offrent aux clients des solutions à haute valeur ajoutée. Atos Worldline propose des services de traitement des paiements par carte et sur Internet en France et en Allemagne. Nous pensons que ces services sont appelés à se développer sur le marché européen et, plus précisément, qu'Atos Origin bénéficiera d'opportunités stratégiques pour étendre ses activités à d'autres pays de la région.

Dans le secteur de la santé, nous disposons déjà d'un solide portefeuille de ressources et de compétences qui nous a permis de développer notre activité au Royaume-Uni auprès du Department for Work and Pensions (DWP), du Department for Trade and Industry et de Royal Mail. Il existe par ailleurs d'autres opportunités de croissance avec le National Health Service, notamment en Écosse. Nous devrions également avoir la possibilité de capitaliser sur notre expérience en Europe continentale, où nous travaillons déjà avec des organismes du secteur public en France, et plus particulièrement avec Philips Medical Services.

Cessions d'activités
En mai 2005, Atos Origin cédait ses activités vénézuéliennes et fin juin 2005, le Groupe finalisait la vente de ses activités scandinaves à WM-data (chiffre d'affaires annuel : 175 millions d'euros). Atos Origin et WM-data ont noué un accord de partenariat afin d'offrir des services de support opérationnels à leurs clients dans leurs zones géographiques respectives.

Au cours de l'année 2004, le Groupe a cédé plusieurs activités pour un chiffre d'affaires d'environ 200 millions d'euros, et la cession des activités scandinaves représente une étape significative dans la réalisation de l'objectif initial du Groupe, qui consiste à se séparer d'activités pour un montant d'environ 500 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel. Les huit cessions réalisées à ce jour représentent un chiffre d'affaires annuel d'environ 410 millions d'euros, soit plus de 80 % du plan de cessions – que le Groupe espère achever d'ici la fin de l'année 2005.

Nouveau crédit syndiqué
Le 12 mai 2005, Atos Origin a signé avec un consortium de neuf banques une facilité de crédit pluri-devises de 1,2 milliard d'euros destiné, entre autres, au refinancement du crédit syndiqué actuel de 900 millions d'euros mis en place en janvier 2004 suite à l'acquisition du Groupe Sema. La maturité de ce nouvel emprunt est de cinq ans avec une extension possible de deux ans. Il se caractérise par une marge de 0,3 % par an par rapport à l'Euribor, contre 1,5 % par an pour le précédent. La nouvelle offre de crédit réduira le coût de la dette tout en augmentant la capacité financière du Groupe. Les termes et conditions de remboursement de ce nouvel accord offrent plus de flexibilité que le précédent.

Actionnaires
Le 13 juillet 2005, Royal Philips Electronics a vendu 10,3 millions d'actions d'Atos Origin (15,4 % des actions ordinaires) à Citigroup. Immédiatement, Citigoup vendait ces actions à une variété d'investisseurs. Suite à ce placement, le flottant de la société atteint presque 100 %. Le volume d'actions échangées quotidiennement a augmenté proportionnellement, ce qui devrait rendre les titres de la société plus attrayants aux yeux de nombreux investisseurs, en particulier les grands investisseurs institutionnels, et favoriser leur représentation au sein d'un nombre accru d'importants indices boursiers européens.

Les relations commerciales avec Philips demeurent excellentes. Atos Origin est l'un des partenaires informatiques privilégiés de Philips. L'activité avec ce client, l'un des plus importants du Groupe, repose sur de nombreux contrats et accords commerciaux à dates d'échéance différentes, dont 60 % sont liés aux activités d'infogérance. L'étroite coopération et la confiance entre les deux sociétés ont été renforcées par la récente prolongation de leur partenariat mondial jusqu'en 2008. Ce partenariat repose sur une solide compréhension de la stratégie de Philips et sur la fourniture de solutions à valeur ajoutée et d'expertise métier. Pour appuyer cet accord à long terme, Atos Origin continuera à faire preuve d'innovation, de flexibilité, de transparence et de pro-activité en offrant à Philips des services de qualité à l'échelle mondiale.

Gouvernement d'entreprise
Lors de l'assemblée générale des actionnaires qui s'est tenue en juin dernier, Alain Le Corvec s'est retiré du Conseil de Surveillance et je tiens à le remercier du soutien qu'il a apporté au Groupe. Diethart Breipohl a été nommé membre du Conseil. Il siège au Directoire d'Allianz et au Conseil de Surveillance de KarstadtQuelle.

Gerard Ruizendaal a démissionné de ses fonctions au sein du Conseil suite à la cession par Philips de sa participation dans Atos Origin, et je tiens également à le remercier des nombreux services qu'il a rendus au Groupe. Le Conseil de Surveillance d'Atos Origin compte à présent sept membres.

Perspectives pour le reste de l'exercice 2005
En 2005, le Groupe Atos Origin va continuer de se focaliser sur la croissance organique, tout en s'assurant de la bonne exécution des grands contrats et de la fourniture à ses clients de services de haute qualité.

Sur la base d'une reprise claire du secteur, de l'apport continu de nouveaux contrats annoncés depuis le début du second semestre 2004 et du bon niveau du carnet de commandes pour le second semestre 2005, et en incluant l'extension du partenariat AtosEuronext, le Groupe anticipe désormais une croissance organique de son chiffre d'affaires annuel d'au moins 8 % en 2005 à périmètre et taux de change constants.

La rentabilité accrue des nouveaux contrats et la poursuite de la rationalisation initiée en 2004 dopera la rentabilité du Groupe ; je confirme que nous tablons sur une marge d'exploitation comprise entre 7,5 % et 8,0 % pour 2005.

Pour le second semestre, nous visons une réduction significative du besoin en fonds de roulement et la finalisation du programme de cession d'activités. En conséquence, l'endettement net devrait être ramené autour de 200 millions d'euros d'ici la fin de l'exercice. »

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 40 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards d'euros avec un effectif de plus de 46 000 personnes. Atos Origin est le partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et le Groupe compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité.

Atos Origin est coté sur le marché Eurolist de Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext Market Solutions, Atos Worldline, Atos Consulting.

Contact investisseurs
John White, Tel: +33 (0) 1 55 91 26 32,
john.white@atosorigin.com

Contact presse
Marie-Tatiana Collombert, Tel :+ 33 1 55 91 26 33
marie-tatiana.collombert@atosorigin.com