« L’équipe informatique réagit parfaitement aux 76 scénarios »

Paris, le 25 mai 2004

Succès complet pour la première phase des essais techniques des Jeux Olympiques

Atos Origin, l'un des principaux acteurs internationaux dans le domaine des services informatiques et partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques, a annoncé ce jour le succès de la première série d'essais techniques réalisé pour les Jeux Olympiques d'ATHENES 2004. Soixante seize scénarios différents ont été testés pendant une semaine par une équipe réunissant près de 200 professionnels de l'informatique œuvrant dans les conditions réelles des Jeux. L'équipe était dirigée conjointement par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques d'ATHENES 2004 et par Atos Origin.

Les scénarios couvraient les problèmes relatifs à la sécurité de l'information, tels que l'accès non contrôlé aux systèmes informatiques, les coupures de courant, l'incapacité du personnel à reprendre le travail et la reprogrammation des événements sportifs. Ces scénarios ont été définis par une équipe non opérationnelle, qui a ensuite supervisé et évalué le comportement et les réactions de l'équipe opérationnelle. Des représentants des médias et du monde sportif ont participé aux essais en ayant recours au CIS (Commentator Information System: système destiné aux commentateurs de télévision) et à INFO2004, applications qu'ils utiliseront lors des Jeux Olympiques.

Les essais techniques constituent une étape critique dans la course aux Jeux. Ils visent à garantir que l'ensemble des process et des règles nécessaires sont bien en place afin de faire face à tout accident informatique éventuel pendant les Jeux Olympiques. Atos Origin, chef de file du consortium informatique, a géré, dans des circonstances adaptées à la réalisation des essais, le même niveau d'exigence sur les applications et l'assistance informatiques que celui qui sera requis aux Jeux Olympiques.

"Une fois encore, nous avons été impressionnés par Atos Origin et sa capacité à réagir en temps voulu", a déclaré Jean-Benoit Gauthier, membre du CIO. "Les essais techniques font partie intégrante des préparatifs informatiques des Jeux. Toute l'équipe s'est extrêmement bien comportée. Les leçons apprises pendant les essais seront d'une aide inestimable lorsque nous serons confrontés à l'événement réel au mois d'août prochain."

Les équipes informatiques d'ATHENES 2004, d'Atos Origin et de tous les membres du consortium informatique ont été réparties sur huit sites : le TOC (Technology Operations Centre), ou centre névralgique de contrôle des Jeux, à partir duquel ont été supervisés et gérés le réseau et l'infrastructure informatiques complexes, le Centre de traitement des données primaires, ainsi que cinq autres sites de compétition prévus pour les compétitions de tennis, base-ball, natation, water polo et natation synchronisée. Tous les autres sports ont été simulés au sein du laboratoire d'intégration.

"Ces premiers essais techniques sont un succès: les systèmes ont fonctionné en condition opérationnelle; les membres de l'équipe ont parfaitement collaboré et leur réaction face aux scénarios a été impressionnante", a déclaré Claude Philipps, responsable de l'intégration des technologies au sein d'Atos Origin pour les Jeux Olympiques d'ATHENES 2004.

Une deuxième série d'essais techniques aura lieu en juin. A cette occasion, un plus grand nombre de sites seront mobilisés et la participation des volontaires informatiques sera plus importante. Depuis le mois d'août 2003, Atos Origin réalise également des tests en direct sur les événements sportifs. Ces tests sont organisés avec des compétitions en direct sur les sites des Jeux Olympiques et permettent de tester les systèmes GMS (Games Management Systems ou systèmes de gestion des Jeux), IDS (Information Diffusion System ou système de diffusion de l'information) ainsi que les infrastructures informatiques de support. Tous ces éléments sont essentiels à la gestion des Jeux et à la communication des résultats.

L'accord signé avec le Comité International Olympique constitue le plus grand contrat informatique au monde dans le domaine sportif et couvre les trois prochaines Olympiades: Athènes en 2004, Turin en 2006 et Pékin en 2008. Atos Origin sera le principal responsable du volet informatique: du conseil au développement des applications logicielles, en passant par l'intégration de systèmes, l'infogérance d'exploitation et la sécurité des informations. Lorsque les Jeux se dérouleront à Athènes cet été, Atos Origin aura formé et gérera une équipe de 3 400 professionnels et volontaires du secteur informatique, et supervisera toutes les activités informatiques du TOC (Technology Operations Centre), des centres de traitement des données primaires et de sauvegarde, ainsi que des 62 sites de compétitions et autres sites.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implanté dans 50 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5 milliards d'euros avec un effectif de 47 000 personnes.

Atos Origin est coté au Premier Marché d'Euronext Paris et exerce ses activités sous les noms d'Atos Origin, Atos Euronext, Atos Worldline, Atos KPMG Consulting et Atos Odyssée.

Contacts presse:

Marie-Tatiana Collombert
Tél.: +33 (0)1 55 91 26 33
marie-tatiana.collombert@atosorigin.com

Anne de Beaumont
Tél.: + 33 (0)1 55 91 24 15
anne.debeaumont@atosorigin.com