« Solution technique de Traitement des Infractions – La Mission Interministérielle confie à Atos Origin la mise en œuvre du Centre National de Traitement – phase 1 »

Paris, le 13 Novembre 2003

Le Gouvernement vient d'inaugurer le système de contrôle automatisé qui informatise le processus de détection et sanction des infractions au code de la route. La Mission Interministérielle, chargée du déploiement du système, retient Atos Origin pour la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance informatiques de la phase 1 du Centre National de Traitement des infractions (CNTP1).

Dans le cadre de sa politique de sécurité routière, le Gouvernement annonçait lundi 27 octobre, la mise en place d'un programme de contrôle automatisé des infractions au code de la route.

L'objectif est de réduire le nombre d'accidents, en faisant évoluer le comportement des automobilistes de manière significative et durable. Pour cela, l'accent a été porté sur l'automatisation du processus renforçant ainsi la rigueur et l'efficacité du contrôle et de la sanction.

Le programme consiste en l'installation, sur les routes et autoroutes, de cinémomètres couplés à des caméras numériques, permettant de mesurer la vitesse, de prendre des photos, de crypter l'ensemble pour constituer un fichier d'infraction. Un centre de traitement national opère ensuite la télécollecte des fichiers d'infractions constitués, les décrypte, effectue automatiquement la reconnaissance des plaques minéralogiques, interroge les fichiers d'immatriculation, imprime, met sous pli et route la contravention. La totalité du processus est réalisée en 48 heures.

Pour atteindre cet objectif, la Mission avait trois impératifs : la modernité des solutions, mais aussi leur efficacité et leur fiabilité, compte tenu d'un contexte où l'erreur est proscrite. Aussi a-t-elle mandaté un prestataire spécialisé pour la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance de solutions de réseau et de traitement avancées, à même de constituer l'informatique de la phase 1 du Centre National de Traitement des infractions.

Atos Origin prend en charge l'ensemble de la solution informatique du CNTP1 d'un bout à l'autre de la chaîne de traitement.

Atos Origin est retenu pour assurer les développements, la mise en œuvre, l'exploitation et la maintenance du centre informatique du CNTP1. Jouant pleinement son rôle d'opérateur à valeur ajoutée, Atos Origin prend un engagement de résultat sur la réalisation et l'exploitation du service. Atos Origin a par ailleurs confié à Fujitsu Consulting la méthode et le contrôle qualité du projet.

Pour optimiser la chaîne pénale, Atos Origin a développé et héberge un " automate " de traitement modulaire et évolutif (le cœur du Système d'Information), qui, autour de la base de données centrale, orchestre les enchaînements des tâches automatiques (MTA), des tâches manuelles interactives (MAU) et fédère ainsi l'organisation de tous les processus composant la solution.

La solution développée par Atos Origin comprend :

  • La fourniture du réseau entre les équipements de terrain et le centre de traitement ;
  • la télécollecte et la transmission automatique des données d'infraction au CNT ;
  • la reconnaissance automatique des numéros d'immatriculation à partir des prises de vue d'infraction ;
  • l'identification automatique du contrevenant par consultation de plusieurs fichiers (fichier national des immatriculations, fichier des véhicules volés, fichiers des loueurs…) ;
  • l'établissement automatique de l'avis de contravention à payer ;
  • l'impression et l'envoi de l'avis de contravention.

Pour automatiser le paiement des amendes administrées par le CNT, Atos Origin assure par ailleurs la conception, la réalisation, l'hébergement, l'exploitation et la maintenance d'un site de télépaiement sur Internet ainsi qu'un système de paiement par téléphone (serveurs vocaux). A ce titre, Atos Origin met à disposition sa solution SIPS, leader en France en matière de paiement sécurisé à distance.

Atos Origin héberge le CNT sur un site hautement sécurisé

Atos Origin a su répondre aux exigences de la Mission Interministérielle notamment en terme de sécurité : en profitant de ses implantations, Atos Origin installe le CNT dans un environnement hautement sécurisé, offrant une capacité d'accueil très large et une zone totalement fermée, exclusivement réservée au CNTP1. Il permet en particulier d'abriter non seulement la solution informatique elle-même avec ses personnels dédiés pour l'exploitation et la maintenance, mais également les officiers de police judiciaire et officiers du ministère public, garants du fonctionnement de la chaîne pénale. Les mesures de sécurité afférentes au site ont été approuvées par les Hauts Fonctionnaires de Sécurité de l'Etat.

A propos d'Atos Origin
Atos Origin est l'un des principaux acteurs internationaux dans les domaines des services informatiques. Sa mission est de traduire la vision stratégique de ses clients en résultats par une meilleure utilisation de solutions de conseil, intégration de systèmes, infogérance et services en ligne. En août 2002, Atos Origin a acquis KPMG Consulting au Royaume Uni et aux Pays-Bas, activités exerçant sous le nom d'Atos KPMG Consulting dans ces 2 pays. Implanté dans plus de 30 pays à travers le monde, Atos Origin réalise un chiffre d'affaires annuel de 3 milliards d'euros avec un effectif d'environ 28 000 personnes. Le Groupe compte parmi ses clients ABN AMRO, Akzo Nobel, Alstom, BNP Paribas, BP, Euronext, FIAT, ICI, ING, KPN, Lucent, Philips, Renault, Royal Bank of Scotland, Saudi Aramco, Shell, UBS Warburg, Unilever, Vivendi Universal, Vodafone et Wolters Kluwer.

Contact Presse : Emilie Moreau - Tél : + 33 (0)1 49 00 91 87 - emilie.moreau@atosorigin.com